Comment installer une colonne de douche thermostatique ?

Afin de bénéficier d’un maximum de confort et de sensation de bien-être lorsqu’on prend sa douche, il s’avère indispensable de bien mettre en place sa colonne de douche thermostatique. Si vous avez décidé de réaliser vous-même l’installation de l’équipement, vous devrez prendre en compte certains critères et quelques conditions. Comment installer une colonne de douche thermostatique convenablement ?  

Les différentes pièces de votre colonne de douche thermostatique

Pour que vous puissiez installer correctement une colonne de douche thermostatique, il faut disposer de tous les éléments nécessaires. Pour un combiné de douche thermostatique donc, le pack doit inclure :

  • Le flexible de douche
  • Le pommeau
  • Le mitigeur thermostatique
  • La pomme haute ou la douche de tête
  • Les accessoires de fixations telles que les vis, mais aussi les joints

Vous pourrez vous référer par rapport à la notice afin de vérifier que toutes les pièces sont présentes. Une seule vis qui manque, et l’installation de la colonne de douche ne peut être effectuée correctement. Généralement, tous les éléments constituant le combiné de douche sont listés dans la notice de montage. Il faut donc penser à vérifier les pièces avant de procéder à l’installation proprement dite.

Les préparations indispensables pour l’installation d’une colonne de douche thermostatique

Maintenant que tous les éléments de la colonne de douche thermostatique sont présents, il faudra procéder aux préparations indispensables pour effectuer l’installation dans les meilleures conditions. Il faut savoir d’ailleurs qu’il existe deux modèles de colonne de douche thermostatique, dont celui avec une pose à encastrer et l’autre avec une pose apparente. Si la pose apparente est à la portée de tous bons bricoleurs, la pose encastrée nécessite plus de compétences et beaucoup plus de travaux. Assurez-vous d’avoir en main tous les outils et les matériels nécessaires à l’installation, dont un niveau à bulle, un mètre, une perceuse à percussion, une clé plate et un tournevis pour visser les différentes fixations des éléments de la colonne de douche thermostatique. Pour le calibrage, il vous faut avant tout vérifier la pression de l’arrivée d’eau, avec la recommandation d’un minimum de 3 bars. Vérifiez également que le mur qui va recevoir l’équipement est solide, car une colonne de douche thermostatique pèse quand même assez lourd.

Les différentes étapes de l’installation de la colonne de douche thermostatique

À présent que vous êtes bien préparé à l’installation de la colonne de douche thermostatique, sachez que les travaux sont généralement divisés en trois étapes bien distinctes.

1ère étape : les mesures

Pour que la colonne de douche thermostatique puisse être installée correctement, il est conseillé de réaliser les marquages de chaque élément à poser. Le mitigeur doit se retrouver à la même hauteur que l’arrivée d’eau afin d’assurer son raccordement. N’oubliez pas également que le pommeau de douche doit être situé à 10 à 20 cm au-dessus de la tête. Repérez et prenez toutes les mesures pour la fixation en vous repérant sur le mur.

2e étape : les travaux indispensables

Mettre en place une colonne de douche thermostatique nécessite quelques travaux de perçage du mur pour insérer les chevilles entre autres. Les pattes de fixation seront les premiers éléments à mettre en place pour accueillir la colonne de douche thermostatique. Le raccordement des flexibles doit prendre en compte les deux arrivées d’eau, dont celle de l’eau chaude et de l’eau froide tout en évitant de les confondre.

3e étape : la fixation des différents éléments

À présent, vous pourrez procéder au montage et à la fixation des différents éléments de la colonne de douche thermostatique. Sur les repères et les marquages réalisés lors de la préparation, fixer et raccorder le flexible avec le pommeau haut, tout en n’oubliant pas les joints pour éviter toute fuite d’eau. Posez ensuite la colonne sur les pattes de fixation qui devront être des plus solides pour que tout le montage puisse faire face aux temps et aux années qui passent. Pour finir, n’oubliez pas de vérifier le bon fonctionnement de tous éléments et de régler le mitigeur thermostatique.