Tronçonneuse thermique

Tronçonneuse Husqvarna

Tronçonneuse électrique

Comment démarrer votre tronçonneuse pour la première fois ?

Le premier démarrage d’une tronçonneuse est souvent délicat, la prise en main n’est pas toujours facile pour tout le monde. Voici donc comment démarrer votre tronçonneuse pour la première fois.

Des questions de sécurité

Les questions de sécurité restent toujours les mêmes, peu importe quel type de tronçonneuse vous allez utiliser pour vos travaux de coupe. La tronçonneuse est un outil qui peut être très dangereux quand on ne sait pas la manier et quand on ne fait pas attention. Lors du premier démarrage de votre appareil, veillez donc à sécuriser votre environnement de travail comme il faut.

D’une manière générale, il faut un endroit bien dégagé et bien aéré pour une utilisation optimale. Vous devez aussi penser à porter les équipements adéquats pour vous protéger des éventuels accidents. Le port des gants, du masque, des lunettes, d’une combinaison et des chaussures de chantier est tout à fait recommandé, surtout si c’est pour de grands travaux.

Démarrer pour la première fois

Pour le premier démarrage de votre tronçonneuse, vous devez veillez à lui trouver le bon mélange de carburant-huile. Vous pouvez faire cela vous-même ou en acheter qui sont prêt à l’emploi. Une fois le réservoir rempli, il faut vérifier la tension de la chaîne du guide et la régler avec la vis de tension si cela est nécessaire.

N’oubliez pas de mette de l’huile de chaîne dans le compartiment destiné à cela. Une fois que c’est fait, posez votre tronçonneuse au sol, actionnez le frein de chaîne. Pressez ensuite sur la soupape de décompression si elle en a une, puis appuyez plusieurs fois sur la pompe. d’amorçage. Bloquez l’appareil avec le pied, maintenir la poignée avant puis actionner le stater sur démarrage à froid.

Tirez ensuite une ou deux fois sur la corde de lancement. Quand le moteur toussote, remettre le stater en place ou bien en position de démarrage normale. Tirez de nouveau sur la corde de lancement et laissez tourner le moteur pendant une petite minute avant de vous lancer. N’oubliez pas d’enlever le protège-guide.

Comment entretenir sa tronçonneuse ?

La tronçonneuse est un outil de coupe essentiel pour les travaux concernant le bois. Son utilisation permet un travail facile quoique dangereux. Cependant, les risques liés à son utilisation peuvent être minimisé grâce notamment à de simples entretiens. Comment alors procéder à ces entretiens ?

Entretien de la chaîne de la tronçonneuse

L’état de la chaine doit être examiner avant et après utilisation. Sa tension se règle par la vis entre les deux écrous constatés au niveau du guide et se vérifie par les trois dents qui en sorte, ni plus ni moins. Cette opération est faite après nettoyage du guide.

Pour son affutage, il faut avoir une lime adaptée à la gouge. Immobiliser la tronçonneuse et enclencher le frein puis mettre un repère sur le premier maillon. Le gabarit d’affutage posé sur la chaine, exécuter des mouvements de translations suivant l’angle tranchant de la gouge sans retour de la lime.

Répéter les opérations pour tous les gouges d’un côté comme de l’autre. L’entretien de la chaine se termine par sa lubrification qui se vérifie par une trainée d’huile pendant la marche de la tronçonneuse et toujours contrôler le niveau dans le réservoir d’huile pour la chaine.

Entretien du moteur d’une tronçonneuse

On parle ici de moteurs thermiques car les moteurs électriques nécessitent moins d’entretien. Il faut alors démonter la bougie en utilisant une clé à bougie puis désencrasser et vérifier l’écartement du culot (soit 1mm).

Démonter aussi les filtres et les nettoyer. Important est de savoir aussi qu’il faut respecter le dosage huile-carburant qui est généralement de 2 à 4% d’huile et de bien le mélanger avant de remplir le réservoir, qui lui doit être vidé si la tronçonneuse ne sera pas utilisée pour un long moment.

Ne pas oublier le réglage des vis de ralenti et de richesse qui se règlent à l’ouïe.

Comment hiverner une tronçonneuse ?

Chaque machine nécessite une attention particulière avant de se faire hiverner afin qu’elle puisse redémarrer sans encombre à son éventuel retour, il est aussi question de durabilité. Pour une tronçonneuse, voici quelques conseils pour maintenir son état pendant son rangement.

Protection par rapport à l’environnement

En premier lieu, l’endroit où la machine sera stockée devra être bien sec, c’est-à-dire que l’aération conforte un taux d’humidité minimal, de préférence également qu’elle soit à l’intérieur d’une pièce pour éviter que l’intempérie ne fasse des dégâts.

Autres que les intempéries, les rayons UV ainsi que les poussières constituent des ennemis de la conservation de l’état de votre tronçonneuse. Il faut donc veiller à ce qu’elle n’en soit pas atteinte car il en va de son bon fonctionnement.

Protection des parties mécaniques

Pour une conservation optimale, les éléments mécaniques nécessitent aussi d’être bien rangés. Tout d’abord, afin d’éviter les dépôts d’impuretés dans le réservoir il faut le vider. Cela prévient toutes façons de contamination des conduites de carburants au prochain redémarrage.

Le réservoir vidé, le carburant sera, quant à lui stocké dans un récipient convenable et dans un milieu aéré et bien nettoyé pour plus de sécurité. Parlant de vide, le carburateur doit l’être aussi. Le but est simple, éviter que les membranes ne se collent.

Comment procéder alors ?

Il suffit juste de faire tourner le moteur au ralenti tout en évitant d’accélérer et attendre que le carburateur se vide. Et pour les éléments pouvant être atteint de la rouille tels que la chaine et son guide, il est préférable de les démonter car ce serait idéal afin de mieux les conserver grâce à l’usage d’huile de protection adaptée à ce genre de matériau.

Mais avant cela leur nettoyage est obligatoire en vu de permettre à l’huile de protection de bien faire son travail.

Tronçonneuse
5 (100%) 1 vote