Quels sont les bienfaits d’un adoucisseur d’eau ?

Dans un ménage, les bienfaits de l’eau adoucie sont nombreux. Ils partent de l’élimination du calcaire et ses effets néfastes à la longévité des appareils électroménagers. Il faut aussi noter le fonctionnement normal des canalisations, la bonne santé de la peau et des cheveux et l’éclat de la vaisselle. Une seule solution s’impose : disposer d’un bon adoucisseur d’eau !

Adoucisseur d’eau : la solution idéale contre le calcaire

L’eau dure (riche en calcaire) présente de nombreux désagréments. Elle est agressive pour l’épiderme, provoque des irritations de la peau et la sécheresse du cuir chevelu. Elle laisse également des traces blanches tenaces sur les parois de la douche et des dépôts de tartre (calcaire solidifié) au fond de la cafetière.

Installer un adoucisseur d’eau chez soi, est la solution durable et 100% naturelle pour finir avec tous ces désagréments. L’équipement vous procure bien-être au quotidien. Grâce à l’eau adoucie, vous n’aurez plus à attendre de longues minutes pour savourer votre premier café du jour, le linge sorti de la machine à laver retrouve sa souplesse, les assiettes et les verres, toute leur brillance. Le tout en réduisant votre facture d’énergie et en réalisant des économies substantielles.

Il faut souligner qu’un adoucisseur, en vous offrant de l’eau pure et filtrée, constitue par la même occasion un traitement préventif contre certaines familles de bactéries comme la légionnelle qui se réfugie dans le tartre.

Comment fonctionne un adoucisseur d’eau ?

L’appareil s’installe sur le point d’arrivée d’eau du logement. Son fonctionnement se résume essentiellement à filtrer l’eau dure pour obtenir de l’eau adoucie. Il agit donc par captation des ions Calcium (Ca2+)et Magnésium (Mg2+). Ainsi, l’eau qui passe par le bac des résines de l’adoucisseur va être débarrassée de ses ions calcium et magnésium. Sous l’action des principes actifs de la résine, ces deux ions sont remplacés par des ions sodium (Na+) moins agressifs.

Les résines contenues dans le bac de l’adoucisseur d’eau se présentent sous la forme de petites pastilles poreuses de 0,3mm à 3mm de diamètre. Ces dernières ont une densité un peu supérieure à la densité de l’eau, ce qui favorise la réduction effective de la dureté de cette eau. Par conséquent, l’adoucisseur d’eau supprime le calcaire dans l’eau et empêche donc la formation de tartre.

Comment entretenir son adoucisseur ?

Lorsque les pastilles de résine sont mises en contact de l’eau dure de façon répétitive, il arrive que celles-ci épuisent leur charge, c’est-à-dire, cèdent totalement leur composé en ions sodium. À ce stade, il est nécessaire de procéder à une opération de régénération. La résine est mise en contact et ajouter du sel régénérant pour optimiser la formation de la saumure qui garantira une régénération complète des ions sodium.

Cette opération de saumurage peut s’effectuer de haut en bas ou de bas en haut selon le modèle de l’adoucisseur. La durée de la régénération est d’environ 60 minutes. Une régénération efficace s’opère en général suivant une norme de 8 à 12L/h, et par litre de résine.

Diagnostic immobilier : lesquels sont obligatoires ?

La vente ou la mise en location d’un bien immobilier demande de remettre à l’acquéreur ou au locataire un certain nombre de documents. Le DDT ou dossier de diagnostic technique est l’un d’eux et il présente la récapitulation de l’état de l’habitation et de ses équipements. Tout cela est justifiable grâce aux différents diagnostics immobiliers obligatoires. Ces derniers permettent à l’acquéreur ou au locataire de connaître précisément les caractéristiques du bâtiment auquel il veut accéder. Découvrez dans cet article tous les diagnostics immobiliers obligatoires !

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Le diagnostic de performance énergétique est valable 10 ans lorsqu’il est réalisé. Cependant, en cas de gros travaux, il faudra qu’il soit refait. Il s’agit du seul diagnostic obligatoire, quel que soit le cas de figure, donc sans condition particulière. Son rôle est d’estimer la consommation énergétique du bien immobilier et son degré d’émission de gaz à effet de serre.

Il doit être forcément réalisé par un professionnel certifié. Dans le cas contraire, vous vous exposez à une amende de 1500 euros. Il est également important de ne pas fournir volontairement des informations erronées à l’acquéreur ou au locataire au risque de subir de lourdes sanctions financières et pénales (jusqu’à 300 000 € d’amende et une peine de prison de 2 ans). Si vous envisagez d’acquérir un bien, vous découvrirez à travers ce listing complet l’intégralité des diagnostics immobiliers obligatoires ainsi qu’un comparatif de leur prix. Cela vous permettra de faire un choix adapté selon votre budget.

diagnostic de performance énergétique

Le diagnostic état d’amiante

Il permet de faire un état des lieux des matériaux et produits contenant de l’amiante dans le bâtiment en vente ou en location. Il est réalisé une bonne fois pour toutes, autrement dit sa durée de validité est illimitée si le résultat est négatif.

Dans le cas contraire, l’expert peut recommander une évaluation de manière périodique ou faire une analyse plus approfondie du risque ou prendre des mesures pour corriger la situation. Ce diagnostic est obligatoire pour l’ensemble des constructions qui datent de la période avant juillet 1997. Ainsi, il est crucial avant toute transaction immobilière de fournir ce document.

Le diagnostic de l’état de l’installation d’assainissement non collectif

Il concerne les habitations qui n’ont pas été connectées au réseau public qui collecte les eaux usées. Ces dernières doivent être équipées d’une installation autonome. C’est cette installation qui est inspectée par la commune tous les trois ans. L’objectif est de repérer les éventuels dysfonctionnements et risques environnementaux et sanitaires. Dans le cas où des risques potentiels sont détectés, des travaux de conformité doivent être réalisés.

Le diagnostic de l’État des Risques et Pollutions (ERP)

C’est un diagnostic valide 6 mois qui permet d’informer le locataire ou l’acquéreur des différents risques de pollution et d’aléas naturels auxquels le bâtiment est exposé. Il est fondé sur les informations que fournit la préfecture du département dans lequel est situé le logement.

Le diagnostic Constat de Risques d’Exposition au Plomb (CREP)

Il sert à déterminer la présence ou non de plomb au sein des revêtements internes ou externes du bâtiment et les risques de dégradation. La durée de validité de ce diagnostic dépend du seuil de concentration de plomb trouvé. Si ce dernier dépasse 1 mg/cm², alors le diagnostic devra être refait chaque année. S’il est en dessous, alors la durée de validité est illimitée.

Dans un cas comme dans l’autre, le rapport du professionnel ayant fait l’inspection devra contenir une notice qui renseigne sur les dangers du plomb sur la santé. Le CREP est obligatoire pour toutes les maisons individuelles ou tous les appartements qui ont été construits avant 1949.

Le diagnostic termites

Les termites sont des nuisibles qui créent d’importants dégâts au sein du bois et de ses dérivés qui sont utilisés en construction. Ces derniers peuvent conduire à l’effondrement de la construction. Ce diagnostic permet ainsi d’effectuer l’état des lieux en ce qui concerne leur présence ou non dans un logement. Il est obligatoire pour toutes les constructions qui sont situées dans des zones préalablement déclarées par arrêtés préfectoraux infectées par les termites.

Quand le diagnostic révèle la présence de termites, il devient urgent de prendre des dispositions pour les éradiquer. Du fait de la possible réapparition de ces dernières, ce diagnostic n’est valable que 6 mois. Ainsi, dans le cas où elles réapparaissent, une autre éradication devra être faite.

Le diagnostic de l’installation intérieure d’électricité et de gaz

Ce diagnostic évalue la sécurité de l’ensemble des installations électriques de votre habitation avant toute mise en vente ou location. De ce fait, l’expert procède entre autres à l’identification du matériel électrique inadapté, des conducteurs qui ne bénéficient pas d’une protection… L’objectif est en effet de garantir la sécurité des futurs occupants du logement. Il est obligatoire et doit être fait pour toute installation électrique qui est vieille de plus de 15 ans. Sa durée de validité est de trois ans.

Quant au diagnostic gaz, il permet d’évaluer l’installation intérieure de gaz. L’expert vérifie le fonctionnement des différents appareils qui sont utilisés pour le chauffage, la tuyauterie d’alimentation, les systèmes d’aération… Il est tout comme le diagnostic électricité valable trois ans et obligatoire pour les installations de gaz dont l’installation remonte à plus de 15 ans.

Le diagnostic Loi Carrez

Le diagnostic Loi Carrez est obligatoire pour les biens immobiliers qui sont en copropriété à usage privé ou commercial. Il garantit au futur occupant une surface privée d’habitation précise. Sauf en cas de sous-estimation de la surface, il est effectué une bonne fois pour toutes.

Que retenir ? Les diagnostics immobiliers sont nombreux et diversifiés. Certains d’entre eux s’imposent en cas de mise en vente ou de location de biens immobiliers. Leur réalisation garantit la sécurité des personnes, mais aussi des biens. Il est important de les faire réaliser par des professionnels certifiés et reconnus pour qu’ils soient valables. Au nombre de ces diagnostics obligatoires, on distingue le Diagnostic de Performance Energétique, le diagnostic état d’amiante, le diagnostic termites, le diagnostic de l’installation intérieure d’électricité et de gaz, le diagnostic de l’état de l’installation d’assainissement non collectif, le diagnostic de l’État des Risques et Pollutions (ERP)…

Véranda: les solutions possibles pour votre maison

Procéder à l’installation d’une véranda est une tendance qui gagne de plus en plus de terrain à l’heure actuelle. Cette structure permet notamment de bénéficier d’une extension de son domicile, dont la mise en place présente l’avantage d’être rapide et peu coûteuse en comparaison d’autres solutions. En outre, il convient de noter qu’une belle véranda avec du cachet va contribuer à apporter de la plus-value au bien immobilier concerné. Nous vous proposons d’étudier les différentes possibilités qui sont offertes en matière d’aménagement de véranda.

La noblesse du bois

Le bois représente à plus d’un titre un choix judicieux, dans la mesure où il s’agit d’un matériau naturel, doué de nombreuses qualités qui ne demandent qu’à être exploitées. Il est reconnu, effectivement, pour constituer une bonne isolation tant au niveau sonore que thermique. Par ailleurs, il est particulièrement recommandé pour se combiner à une maison en pierre apparentes, cela apportera un cachet certain.

Par conséquent, les tarifs pratiqués sur ce type de véranda peuvent être élevés, surtout si l’on vise des essences réputées plus résistantes avec un aspect plus épuré. Par ailleurs, il est impératif de prévoir un entretien de manière régulière.

Le fer forgé ou l’acier

Bénéficiant d’une solidité à toute épreuve, la véranda en fer forgé va procurer par la même occasion un charme incomparable à l’habitation. En outre, cette matière se marie parfaitement à tous les styles de maisons. En revanche, pour ce qui concerne ses capacités d’isolation, elle ne se montre pas d’une efficacité très convaincante. En effet, étant donné qu’elle a tendance à rafraîchir la pièce lorsque les températures deviennent froides, ce type de véranda sera plus adapté pour un usage en été.

Une option économique : le PVC

Le PVC étant une matière très peu onéreuse, les prix de ces vérandas vont être, de ce fait, relativement attractifs. Malgré leur coût peu élevé, les vérandas en PVC n’en sont pas moins intéressantes notamment sur le plan de l’isolation, cette matière se révélant être très peu conductrice de chaleur ou de froid.

Cependant, leur tenue dans le temps s’avère limitée et, même si leur résistance au poids est assez élevée, il faut réserver leur utilisation aux petites surfaces.

L’aluminium ou le choix de la modernité

Les vérandas en aluminium sont particulièrement prisées pour les raisons suivantes :

  • Solidité de la structure
  • Rapidité de montage
  • Bonne durabilité dans le temps

Dans l’éventualité d’endommagement, il est facilement possible d’effectuer une réparation rapide car il s’agit souvent de structures montées avec des pièces d’assemblage aisément remplaçables. Toutefois, Il faut faire attention de choisir un produit de bonne qualité et reconnu, sous peine d’obtenir une structure se révélant bien trop fragile au bout du compte. Quoique les choses s’améliorent à présent, les vérandas en aluminium ne parviennent pas actuellement à fournir une satisfaction intéressante en ce qui concerne l’isolation thermique.

Au vu de toutes les possibilités offertes pour les vérandas, il convient d’orienter son choix en fonction de ses besoins et aussi du budget que l’on souhaite allouer à cet achat.

Crédit photos: Vie & Véranda

Pourquoi faire construire votre maison à Rennes par un professionnel ?

La construction d’une maison dans la région de Rennes

Rennes est l’une des localités les plus réputées de l’ouest de l’Hexagone pour son dynamisme économique. Cette préfecture de la Bretagne enregistre tous les ans de nouveaux venus. Bon nombre d’entre eux favorisent la construction d’une nouvelle maison plutôt que d’opter pour une location. Si l’idée vous séduit, il est impératif de confier le projet à un constructeur immobilier. Pourquoi ?

Une maison qui coïncide avec vos attentes

Vous souhaitez disposer d’une maison qui contient tous les équipements, les matériaux ainsi que le design dont vous rêvez ? Acheter une maison neuve est une solution à envisager. Cependant, il ne sera pas facile de trouver le bien immobilier qui s’accorde à vos attentes et vos besoins. Par conséquent, construire sa propre demeure est la solution adéquate. Ainsi, vous disposez d’une propriété qui reflète votre personnalité et qui correspond parfaitement à vos aspirations.

Pour mener à bien ce projet, il vous faut aussi l’aide d’un constructeur professionnel. Ce dernier possède toutes les compétences nécessaires pour dessiner le plan de votre demeure individuelle en fonction de vos envies. Il vous guidera aussi tout au long de votre projet. Si vous n’avez pas encore une idée précise sur le type de logement que vous souhaitez construire, un professionnel de Socoren vous accompagne à cet effet.

Un professionnel de la construction à votre service

La construction de maison est un projet qui demande beaucoup d’énergie et de la disponibilité, si vous avez l’intention de vous occuper de tout. Commencez par trouver le terrain idéal. Cependant, vous risquez de vous perdre étant donné l’abondance des offres à Rennes. Ensuite, procédez à la demande de permis de construire. À côté, vous devez vous charger des différentes démarches administratives. Toutes ces étapes sont chronophages, notamment si vous ne disposez d’aucune expérience dans ce domaine.

Une solution s’offre à vous afin de vous en décharger : faire appel à un professionnel de la construction. En effet, celui-ci peut s’occuper de toutes les démarches à effectuer. Il trouvera le meilleur terrain à votre place, puisqu’il dispose d’un vaste réseau dans l’immobilier. En l’engageant, vous aurez plus de temps pour suivre et contrôler l’avancée des travaux.

Un expert polyvalent pour diriger votre chantier

Divers artisans doivent intervenir sur le chantier de construction lors de la construction de la maison. Il y aura, entre autres, des maçons, des plombiers, des électriciens. Étant donné votre manque d’expérience ou de temps, il vous sera difficile de gérer efficacement leur intervention sur le terrain. Vous aurez aussi de la difficulté à sélectionner les meilleurs dans leur domaine pour votre chantier.

Pour ces différentes raisons, il est important de recourir aux prestations d’un constructeur immobilier confirmé à Rennes. Grâce à sa présence sur le chantier, vous vous déchargez de toutes ces tâches, car il se chargera de diriger l’équipe de construction.

Faire appel à un expert en construction présente de nombreux avantages, mais il faut bien le choisir. En effet, son sérieux et ses compétences ainsi que ses aptitudes professionnelles auront des impacts sur la qualité de votre future maison.

Lutter contre l’humidité avec un produit hydrofuge

Produits hydrofuges pour lutter contre l’humidité : conseils de pros 

Vous avez des problèmes d’humidité dans la maison ? Vous avez une affinité pour le bricolage et n’avez pas peu de retrousser vos manches ? Dans ce cas, nul besoin de faire appel à un spécialiste du traitement de l’humidité. Grâce à quelques produits hydrofuges et avec un peu d’huile de coude, vous allez pouvoir résoudre le problème sans trop de complications. C’est parti pour ce petit atelier DIY !

Qu’est-ce qu’un produit hydrofuge et comment ça marche ?

Un produit hydrofuge est un traitement destiné à protéger les matériaux de l’humidité excessive, voire de l’humidité tout court. Le principe est assez simple : en appliquant plusieurs couches de ce produit, vous allez imprégner les pores du matériau pour empêcher la pénétration de l’eau. Autrement dit, vous contribuez à imperméabiliser les revêtements sur lesquels vous appliquez le produit, tout en les laissant respirer. Concrètement, l’hydrofuge ne forme pas de pellicule en surface, car il est non filmogène (dans la plupart des cas). Cela permet de faire ruisseler les impuretés, et l’eau, plus facilement. Il est ainsi possible d’entretenir les surfaces traitées par le produit. 

Il existe plusieurs types d’hydrofuges, chacun correspondant au type de support à traiter (sol, murs intérieurs ou extérieurs, toiture, carrelage, tuiles, etc.). Tous types confondus, le produit hydrofuge est anti-moisissures et anti-algues, et possède également des propriétés fongicides, ce qui lui permet de lutter efficacement contre les problèmes liés à l’humidité, notamment le développement d’algues ou de mousses. C’est donc un produit hygiénique qui peut améliorer votre confort de vie et prévenir certaines infections et réactions allergiques.

Comment choisir un traitement hydrofuge ?

Vous avez tout essayé pour vous débarrasser de l’humidité ? Les astuces de grand-mère n’ont pas réussi à déloger les moisissures ? La bonne nouvelle est qu’un déshumidificateur d’air est tout indiqué si vous avez testé d’autres solutions sans réussite. Ce type d’appareil sera d’autant plus efficace s’il est associé à un bon traitement hydrofuge. Mais comment choisir le bon produit ? 

Avant toute chose, veillez à choisir un produit professionnel non filmogène, c’est-à-dire qui ne dépose pas de film sur la surface à traiter, la rendant totalement étanche. C’est en effet une fausse bonne idée que de bloquer toutes les infiltrations, car cela empêche le matériau de respirer et de rejeter ainsi la vapeur d’eau causée par les différentes activités du quotidien (douche, cuisine, respiration, séchage du linge à la maison, etc.). Or, si l’air humide ne peut être rejeté, une condensation est alors créée, ce qui entraîner des signes évidents d’humidité dans la maison, notamment les moisissures et l’odeur typique de renfermé.

L’autre conseil lorsqu’il s’agit de choisir un traitement hydrofuge est de ne pas lésiner sur les moyens. Les produits de qualité coûtent un peu plus chers que les produits standards, mais ils en valent la peine. Vous y gagnerez sur la durée. Il faut savoir qu’un produit hydrofuge de qualité moyenne aura tendance à changer de couleur avec le temps, ce qui ne joue pas en faveur de l’esthétique de votre maison. 

Produit hydrofuge ou peinture anti-humidité ?

Disons-le tout de suite, ne vous laissez pas « berner » par les promesses des peintures dites anti-humidité. Pourquoi ? Souvenez-vous du premier conseil à observer dans le choix d’un traitement hydrofuge : il faut qu’il soit non filmogène. Or, une peinture anti-humidité l’est, ce qui empêche le support (mur ou toiture) de respirer et d’évacuer la vapeur d’eau. Pire encore, ce type de peinture va produire les effets contraires, notamment en maintenant l’humidité dans les murs en cas d’infiltration des eaux. Contrairement à la peinture anti-humidité, le produit hydrofuge préserve vos surfaces tout en les laissant respirer. Ce traitement est parfaitement adapté aux pièces très humides de la maison comme la salle de bain. 

Comment appliquer un traitement hydrofuge ?

Au rouleau, à la brosse, ou par pulvérisation. Vous avez le choix. Quelle que soit la méthode pour laquelle vous optez, sachez qu’il est nécessaire d’appliquer plusieurs couches de ce produit (généralement 5) pour lui permettre de bien pénétrer le support. Mais avant, veillez à combler les trous et les fissures par un enduit spécialement pensé à cet effet. Attention, l’hydrofuge n’est pas un produit miracle, en cela qu’il se révèle insuffisant pour résoudre un problème d’humidité structurel. Cela veut dire qu’il ne vous sera pas d’une grande aide en cas de remontées capillaires ou d’infiltrations importantes. Dans ce cas, il va falloir s’attaquer au problème à la racine, généralement à coup de travaux de drainage des murs ou encore d’assainissement des supports à imperméabiliser. 

Pourquoi faire appel à un électricien ?

Le système électrique d’un logement est un élément capital qui doit être soigneusement installé pour éviter d’éventuels accidents. Les travaux afférents peuvent se révéler dangereux lorsqu’on ignore les risques et qu’on ne dispose pas des compétences requises. Faire appel à un électricien professionnel est donc la solution idoine pour bénéficier d’un travail sécurisé et de qualité !

Intervention d’un électricien qualifié : quels avantages ?

Les travaux d’électricité ne s’improvisent pas ! Nombreux sont les risques encourus par un câblage électrique mal réalisé : court-circuit, surtension, électrocution, incendie, etc. En un mot, effectuer des travaux d’électricité vous-même peut mettre votre vie en danger.

Une intervention électrique, pour qu’elle soit efficace et sécurisée, doit être exécutée par un électricien compétent et expérimenté. Grâce à ses connaissances techniques, il est à même de procéder à un travail conforme aux normes européennes de performance. Ce qui représente pour vous, un gain de temps et d’argent, sans perdre en qualité des matériaux.

De plus, un électricien professionnel connaît tout le mécanisme des aides proposées par l’État, et peut valablement vous guider dans le sens des dispositions éligibles à ces aides.

L’assurance d’avoir un partenaire de confiance

Les travaux d’électricité demandent de la rigueur et beaucoup de compétences. En cas de panne, il est fortement conseillé de contacter un professionnel. Depanneo.com , votre spécialiste du dépannage rapide vous met en relation avec des techniciens électriques formés et expérimentés sur toute la France Métropolitaine. Ils diagnostiqueront votre besoin en urgence et vous apporteront la solution rapide au meilleur prix. Ils disposent par ailleurs des outils modernes pour opérer dans des délais très brefs.

Les professionnels de l’électricité de chez Depanneo vous prodigueront également des conseils d’expert pour un usage optimal de votre installation électrique. Ils vous expliqueront sommairement le fonctionnement d’un circuit électrique, et vous indiqueront les types de petites interventions que vous pourrez effectuer, ainsi que les règles de sécurité à observer.

L’autre atout majeur de faire appel à un électricien qualifié est le fait d’être assuré d’un travail favorisant un bon équilibre entre votre consommation et votre sécurité. En effet, il est le seul à pouvoir vous garantir une utilisation efficiente de votre système d’électricité.

Intervention d’un électricien : les types de travaux

En principe, tous les travaux d’électricité nécessitent l’intervention d’un professionnel qualifié. Le savoir-faire d’un artisan professionnel est toutefois incontournable pour des tâches comme :

• L’installation du système électrique (câblages, tableau électrique, compteurs, disjoncteurs, etc.) ;

• La mise en conformité d’une salle de bains ;

• L’extension électrique ;

• La maintenance électrique, la rénovation et l’entretien du réseau.

Pour jouir d’une sécurité maximale dans votre habitation, ne confiez jamais vos besoins en travaux électriques à un artisan non qualifié. Vous devez avant tout vous assurer que le technicien auquel vous faites appel, a suivi des formations qualifiantes et dispose des compétences requises.

Pour être rassuré, le mieux est de vous adresser à un prestataire professionnel . Celui-ci vous proposera des personnes parfaitement compétentes, expérimentées et responsables.

Quelles sont les choses à considérer avant de construire votre maison ?

Se lancer dans la construction de sa maison est à la fois une expérience passionnante mais également une expérience terrifiante car elle nécessite de gros investissements. Si vous voulez que l’aventure se déroule bien, il faut être renseigné et prendre des décisions intelligentes en fonction de vos besoins. Pour vous assurer de ne pas faire d’erreur, il y a certains éléments à prendre en compte plus que d’autres. Continuez votre lecture pour les découvrir.

Votre choix de constructeur immobilier

Trouver un constructeur immobilier est facile mais trouver un constructeur qui correspond à vos souhaits et à vos besoins peut prendre un certain temps. Vous devrez choisir un constructeur qui partage les mêmes goûts de conception que vous et le même professionnalisme. N’ayez pas peur de prendre le temps de chercher un bon constructeur et lorsque vous l’aurez trouvé, entretenez-vous avec lui et posez lui trois questions : – Pouvez-vous respecter mon calendrier de réalisation ? – La construction de cette maison vous préoccupe-t-elle ? – Avez-vous déjà travaillé sur des projets similaires ? Quand vous penserez avoir trouvé un constructeur honnête, professionnel et méticuleux, veillez à vérifier ses références. Certains constructeurs aiment partager les témoignages de leurs clients. C’est le cas de Top Duo qui a créé le site www.top-duo-avis.fr.

Votre situation financière

Avant de vous lancer dans un projet de construction, vous devrez faire des calculs pour avoir une idée de ce que vous pourrez vous permettre. Vous devrez également obtenir l’accord d’une banque pour le financement. Un bon constructeur aura des relations avec de nombreuses banques et pourra vous orienter vers la banque qui répondra à vos besoins. En règle générale, vous aurez besoin d’un prêt à la construction à caractère permanent. Ce prêt comprend un calendrier qui indique les étapes du projet pour lesquelles le constructeur sera payé, c’est-à-dire généralement tous les mois. Une fois que votre maison est terminée, vous pouvez alors conclure votre prêt et commencer son remboursement.

Votre mode de vie

Si vous ne tenez pas compte de cette partie de l’équation, vous risquez de faire des erreurs dans la conception de votre maison. Réfléchissez à la façon dont vous vivez votre vie aujourd’hui : recevez-vous régulièrement des invités ? Avez-vous besoin de pièces spéciales ? Quelles sont vos passions et vos habitudes ? Il y a un aspect dans la construction de maison qui est souvent jugé à tort : la quantité d’espace de stockage dont vous avez besoin. La taille des placards et des espaces de rangement sont souvent sous-estimées lors de la phase de planification. En comprenant bien à l’avance votre mode de vie et vos habitudes, vous faciliterez le processus de planification et de sélection et rendrez ainsi votre maison aussi fonctionnelle que possible.

Vous l’aurez compris, il y a des tas de choses à considérer avant de se lancer dans un projet de construction immobilier. La réflexion est inévitable si vous voulez avancer sereinement dans votre aventure sans être bloqué à chaque étape. Pensez alors à tout anticiper du début à la fin pour éviter les mauvaises surprises.

Une verrière pour la suite parentale

Composée de la chambre, d’une salle de bains et d’un dressing, la suite parentale est un espace pratique spécialement dédié aux parents. Elle est ainsi isolée des autres pièces de la maison et a une certaine autonomie. Qu’elle soit spacieuse ou exiguë, les possibilités pour l’aménagement de cette pièce parentale sont nombreuses. Par exemple, la verrière est de plus en plus utilisée dans cette pièce où tout est fait pour avoir une ambiance cosy et intimiste.

Pourquoi une verrière pour votre suite parentale ?

La suite parentale est une pièce où l’on doit associer tous les aménagements indispensables pour le rangement, le sommeil et la toilette. Pour que l’espace soit plus fonctionnel, ces pièces peuvent être séparées à l’aide d’une verrière intérieure par exemple. Cette ouverture ornée de vitraux qui joue le rôle de toit ou de mur est aujourd’hui devenue un élément essentiel de décoration. Il est donc non seulement pratique, mais également tendance d’installer une jolie verrière chez soi, notamment dans la suite parentale.

Les verrières permettent de rendre encore plus lumineuse votre suite parentale. L’éclairage se diffuse d’un espace à l’autre sans entrave. Ce qui donne l’impression que l’espace est beaucoup plus grand. De plus, cet accessoire déco avec un aspect industriel ou arty apporte une touche de modernité à la pièce. Si l’idée vous intéresse, choisissez des verrières sur mesure de fabrication française qui s’adaptent facilement à tous les styles de décoration d’une pièce comme la suite parentale.

verrière suite parentale

Comment utiliser la verrière dans la suite parentale ?

Très utilisée aujourd’hui dans l’aménagement d’une suite parentale, la verrière sublime le cadre de cette pièce. Lorsqu’elle est bien installée, cet accessoire de décoration lui donne des allures de suite d’hôtel.

La cloison verrière

Installée du sol au plafond au cœur de la suite parentale, la cloison verrière permet de séparer les différentes pièces qui la composent. Elle apporte une nouvelle dimension qui rehausse le charme de la pièce. La verrière de soubassement est une variante de la cloison verrière. Elle est composée de travées et d’un panneau plein en bas appelé soubassement.

La verrière coulissante

Très fonctionnel, ce type de verrière facilite la circulation. Grâce à ses rails et parfois un système de galandage, la verrière coulissante peut en effet se glisser dans un mur ou simplement contre la cloison. Les matériaux utilisés pour la construction d’une verrière coulissante sont généralement l’aluminium, l’acier et le bois.

La verrière imposte

La verrière imposte est fixe et s’installe au-dessus d’une fenêtre ou d’une porte. Le but est de laisser entrer la lumière. Le modèle ouvrant de la verrière imposte est par ailleurs un moyen de ventiler les pièces de la suite parentale.

Le pare baignoire verrière et la paroi verrière pour douche

Alternative chic au rideau de douche classique, la paroi verrière est très esthétique. Elle donne un style contemporain, avec son aspect industriel, à la salle de bain de votre suite parentale. Il est préférable de choisir des verres occultant comme le sablé ou le verre cathédrale pour garder un peu d’intimité. Très souvent utilisé comme revêtement de sol des salles de bain, le carrelage se marie merveilleusement bien avec le pare baignoire verrière et la verrière de douche.

Comment installer une porte d’intérieur chez soi ?

Installation d’une porte intérieure : voici comment opérer facilement !

Les portes d’intérieur sont incontournables au sein d’un logement. En rénovation comme dans une construction neuve, elles peuvent rehausser le décor de votre intérieur de façon très élégante. Suivez ici chacune des étapes nécessaires pour l’installer chez soi en cas de besoin.

Les outils nécessaires à l’opération

Quelques outils vous seront utiles dans l’aménagement de vote porte d’intérieur. Vous aurez besoin :

• D’un crayon

• D’un mètre

• D’une perceuse électrique

• D’un niveau à bulle

• D’un tournevis et des chevillettes

• D’une scie

• D’un couteau à bois

Si vous ne disposez pas de tout ce matériel, le mieux est de le louer dans un magasin spécialisé ou auprès d’un artisan professionnel. Pour réussir votre installation, choisissez une porte adaptée à l’ouverture sur votre mur. S’il s’agit d’une ouverture de dimension standard, vous trouverez sans aucune difficulté une porte au format 60/90 cm. N’oubliez pas qu’il existe toujours une marge de 5 cm entre les ouvertures brutes et les portes préfabriquées. Sans compter bien sûr les huisseries autour du portillon.

Insérez le cadre dans l’ouverture

Placez le cadre de la porte dans l’ouverture. Insérer des bardeaux à « cointer » entre les montants et le mur de chaque côté. Mesurez en haut, au centre et sur le bas, l’espace utile entre les montants. Ces mesures doivent être identiques. Vissez pour maintenir fermement le cadre de la porte aux montants. Coupez le rebord des bardeaux à « cointer ».

Entaillez les charnières sur le cadre de porte

Disposez la porte soigneusement dans le cadre. Vérifiez bien sa verticalité avec le niveau. Faites des marques sur le cadre, correspondant à l’emplacement des charnières et ajustez au besoin. Retirez la porte. Entaillez le cadre avec un couteau à bois au niveau des marques faites pour les charnières. Replacez votre porte d’intérieur dans le cadre et vissez les charnières. Vérifiez la solidité de la porte et assurez-vous qu’elle s’ouvre et se ferme sans frotter le sol.

Installez la poignée

Percez le trou de la poignée avec votre perceuse équipée d’un emporte-pièce. Poncez bien le contour du trou. Insérez la têtière et le pêne dans le trou puis vissez. Installez votre poignée d’un côté de la porte, vis-à-vis de l’ouverture. Placez de l’autre côté le dispositif d’assemblage et le deuxième élément de la poignée. Insérez la tige au niveau du loquet central et vissez le montage.

Installez les arrêts et les cadrages de porte

Fermez votre porte d’intérieur nouvellement installée et déterminez l’emplacement des arrêts sur chaque côté du cadre et dans le haut de la porte. Mesurez et coupez les arrêts. Clouez-les le long du montant. Utilisez des clous de finition. Installez des cadrages pour couvrir le cadre de porte. Voilà, la pose d’une porte d’intérieur n’a plus aucun secret pour vous !

Attention : le nombre des charnières et leur taille sont en fonction du modèle de porte et aussi de son épaisseur. Sachez que les largeurs des portes unies oscillent entre 24″ et 36″. La version standard a une largeur de 30″.

La construction d’une maison économique passe par un constructeur expérimenté

Le rêve de milliers de gens est simple : faire construire leur maison. Devenir propriétaire d’une résidence principale est, pour beaucoup, le but de toute une vie. Ce projet nécessite cependant un investissement personnel et financier conséquent. Faire bâtir une maison est vraiment avantageux lorsqu’on possède le budget, car cela permet de vivre dans une habitation à son goût, fonctionnelle, esthétique et surtout, qui réponde à nos besoins. 

Les maisons neuves ne sont pas forcément plus chères 

La construction d’une maison, contrairement aux idées reçues, n’est pas toujours aussi coûteuse qu’on le croit. Par exemple, en achetant dans l’ancien, vous paierez peut-être moins cher, mais vous devrez vous acquitter des frais de notaire, ce qui peut aussi peser dans la balance. Ensuite, une maison ayant déjà été habitée, n’est pas forcément au goût des nouveaux occupants. De ce fait, il faut prévoir quelques aménagements, quelques travaux pour la faire correspondre à nos envies. Généralement, les maisons anciennes nécessitent certaines rénovations, mise aux normes, nouvelle isolation, changement de menuiseries ou de système de chauffage… Cela demande là encore, un budget colossal. Même si les travaux ne sont pas faits tout de suite, il faudra tout de même les réaliser pour que ce logement corresponde vraiment à vos besoins et votre personnalité. Or, en faisant construire, vous avez la possibilité de choisir vos matériaux, l’agencement de vos pièces, le nombre de chambres… En effet, grâce à un constructeur de maisons en Loire-Atlantique, par exemple, vous pourrez profiter d’une maison individuelle correspondant exactement à vos besoins et vos envies. Il vous conseillera de la meilleure des manières et vous apportera des informations pertinentes qui vous aideront à faire des économies d’énergie. De plus, aujourd’hui, les constructeurs utilisent des matériaux respectueux de l’environnement et sont tenus de respecter les normes relatives bâtiments basse consommation. Vous bénéficierez d’un système de chauffage performant et économique et d’une isolation hautement qualitative, ce qui ne sera pas le cas dans l’ancien. 

Un accompagnement essentiel

Pour sélectionner votre constructeur, vous devez veiller à ce qu’il soit expérimenté et sérieux. Vous pouvez aussi aller jeter un œil sur ses réalisations, directement sur le chantier ou sur le web. Sinon, vous pouvez aussi vous renseigner sur les réseaux sociaux, auprès de vos voisins, proches… Il est également essentiel de solliciter les justificatifs d’assurance. Cela vous permettra d’être couvert en cas de problème. Vous pouvez exiger une garantie de livraison. Quoi qu’il en soit, en misant sur un professionnel aguerri, dans votre région, votre projet immobilier aboutira dans les meilleures conditions et vous vous assurerez d’une certaine fiabilité et d’une meilleure proximité. Le constructeur vous bâtira un projet sur mesure, entrant en adéquation avec vos attentes et toutes vos exigences, même les plus folles. Que vous voulez une maison plain-pied ou à étage, un garage aussi grand que votre maison, 4,5 ou même 6 chambres, 2 salles de bain ou autres, il se pliera à vos volontés. Mais il ne fera pas que cela : il vous aidera aussi à définir votre budget prévisionnel, rechercher un terrain. Il esquissera votre projet, ainsi, vous pourrez vous faire une idée de ce que pourrait être votre future demeure. Bref, vous l’avez compris, le constructeur vous accompagnera dans toutes vos démarches pour vous simplifier la vie. 

L’entretien d’une fosse septique et le débouchage des canalisations

Prenez soin de votre plomberie

Avec le temps, les canalisations peuvent se boucher, votre cuve à fioul peut s’encrasser et votre fosse septique commence à se remplir. Pour éviter d’en subir les désagréments, il est préférable de se tourner vers un professionnel aguerri pour vous éviter des complications futures.

L’entretien de la fosse septique

De nombreuses habitations sont encore raccordées à une fosse septique. Si c’est votre cas, il est important d’accorder une grande vigilance à son entretien. Tous les six mois, pensez à contacter un professionnel comme SARP Habitat Services pour effectuer cette opération. La fosse septique est généralement enterrée en dessous de votre habitation dans le but de récolter les eaux-vannes.

Ces dernières sont directement évacuées par les canalisations pour se retrouver dans la fosse septique. Grâce à la présence de bactéries anaérobies, les déchets organiques sont ainsi transformés en gaz. Mais pour éviter qu’elle ne déborde, il faut contrôler son niveau en utilisant une tige métallique et en vous assurant que le dégrilleur ne soit pas bouché. À la sortie de votre fosse septique, vous devez également disposer d’un filtre qui évite que des éléments solides ne soient déversés en aval. Une vérification s’impose également pour s’assurer que votre installation fonctionne parfaitement. Si vous n’avez pas le temps ou si vous n’avez pas les compétences nécessaires, n’hésitez surtout pas à joindre un professionnel.

Le nettoyage des cuves à fioul

Le nettoyage d’une cuve à fioul est un autre entretien sur lequel vous ne devez pas faire l’impasse. En effet, le fioul contient plusieurs types de sédiments qui peuvent s’accumuler dans le réservoir. De plus, de l’eau commence à se déposer au fond de votre cuve par le phénomène de condensation. Si ces différentes substances sont directement aspirées par la pompe, alors elles risquent de perturber le bon fonctionnement de votre installation et d’endommager certains équipements comme le brûleur ou le gicleur de la chaudière.

Le procédé consistant à nettoyer votre cuve à fioul permet :

  • D’anticiper des pannes éventuelles.
  • Une protection durable de votre installation de chauffage.
  • Limiter les risques de pollution et éviter les fuites.
  • Réaliser des économies d’énergie grâce à un rendement optimisé.

Le débouchage de canalisations pour une plomberie saine

Malheureusement, vous n’êtes pas à l’abri de la formation d’un bouchon. Si c’est le cas, le débouchage canalisations s’impose sous peine de ne pas pouvoir utiliser les appareils sanitaires de votre logement. Bien qu’il soit possible d’effectuer une maintenance par vous-même en vérifiant le siphon d’un équipement sanitaire ou en utilisant un déboucheur chimique, l’efficacité reste limitée si le bouchon s’est malheureusement déplacé en amont dans la canalisation.

Un professionnel utilisera des appareils adéquats comme un camion pompe ou un furet électrique pour déloger les objets responsables d’un mauvais écoulement de l’eau. En complément, un curage des canalisations peut également avoir lieu en utilisant des caméras vidéo.

Conclusion

Prendre soin de sa plomberie est un impératif. Même si le coût d’un entretien ne peut être négligé, il sera amorti dans le temps en vous prémunissant contre certaines complications engendrant des frais plus importants.

Pourquoi des coffrages à béton ?

Pourquoi utiliser des coffrages à béton ?

Le béton dispose d’une propriété essentielle, à savoir le fait d’épouser la forme dans laquelle il est coulé. C’est pour cela que le coffrage à béton est particulièrement prisé, car il permet de contenir et de maintenir le béton frais dans la forme désirée jusqu’à son durcissement.

La technicité du coffrage à béton

Le coffrage est absolument essentiel dans la réalisation d’ouvrages. L’exécution doit se faire dans le plus grand respect des tolérances afin de s’adapter à des besoins simples, mais également beaucoup plus complexes. De plus, les chantiers présentent une très grande diversité technique qu’il faut bien évidemment adapter systématiquement.

En prenant en considération les charges induites par son propre poids et avec une maîtrise totale des déformations, n’hésitez pas à vous tourner vers un Spécialiste du coffrage pour vous assurer que toutes les normes soient bien évidemment respectées.

Il est donc indispensable que le coffrage doit :

  • Être non absorbant.
  • Être stable et rigide pour absorber sa poussée au moment de sa pose.
  • Assurer une stabilité totale pour la sécurité du chantier et des ouvriers.
  • Être totalement étanche, notamment sur les joints et en pied de branche pour éviter certaines fuites de laitance.
  • Répondre aux exigences architecturales en obtenant la surface de texture voulue.
  • Être décoffrable facilement pour éviter d’endommager le béton.

Les raisons d’acheter un coffrage à béton

C’est une solution particulièrement simple à mettre en œuvre à condition de choisir un produit avec une qualité remarquable. Grâce à celui-ci, vous bénéficiez d’un coffrage robuste et performant adapté à votre besoin.

Pour ce faire, vous aurez le choix avec un coffrage de différente forme : carrée, rectangulaire, circulaire ou sur-mesure. Une étude spécifique doit être réalisée afin que le coffrage puisse s’adapter à vos contraintes de chantier.

Différentes matières sont également à votre disposition telle qu’un coffrage en aluminium qui convient aussi bien dans des travaux de rénovation que pour la construction d’une maison individuelle. Le coffrage métallique qui est davantage utilisé dans le secteur industriel et le bâtiment.

Ensuite, le coffrage mixte qui permet aussi bien la création de logement, l’utilisation de façon agricole ou sur des bâtiments tertiaires.

Les raisons de louer un coffrage à béton

Louer un coffrage vous permettra de maîtriser parfaitement vos coûts. Vous faites le choix d’utiliser un matériel parfaitement adapté à votre chantier avec une technicité exemplaire. La location se fait uniquement pendant la durée nécessaire avec bien évidemment le choix d’un coffrage en aluminium, métallique, de sécurité, circulaire ou sur-mesure.

C’est une solution à privilégier dès que vous avez des besoins ponctuels concernant le coffrage. Vous évitez ainsi de vous retrouver avec du matériel qu’il sera nécessaire de stocker et d’entretenir.

Grâce à cela, vous avez une simplicité de gestion absolument remarquable et vous allez pouvoir vous concentrer sur vos travaux essentiels. La location clé en main de coffrage en béton se fera en fonction de vos besoins et de la durée de la location.

Conclusion

Dans un chantier, vous serez amené à utiliser un coffrage en béton. Bien que l’achat de ce type de matériel reste une possibilité, il faut également considérer sa location pouvant s’avérer beaucoup plus rentable car l’investissement de départ sera moins onéreux.

Comment conserver son autonomie à domicile avec les monte-escaliers électriques ?

La diminution de l’autonomie ne demeure pas pour autant incompatible avec le maintien à domicile. Des solutions existent pour permettre à la personne dépendante de rester sur son domicile, dans un environnement familial plus propice à l’épanouissement. Le monte escaliers répond parfaitement à cette problématique et s’adapte parfaitement à des budgets limités.

Le principe de fonctionnement des monte escaliers électrique

Un monte-escaliers se compose d’un bloc moteur électrique, d’un siège et d’un rail. L’ensemble du dispositif est alors complété avec des commandes de contrôle, un repose pied et des accoudoirs. Il fonctionne sur le principe suivant :

La personne ayant besoin d’une autonomie à domicile s’installe sur le siège.

En utilisant la télécommande ou la manette présente sur l’accoudoir, l’utilisateur lance le départ du monte escalier.

Le dispositif effectue le trajet et s’arrête à un emplacement prévu.

L’utilisateur n’a plus qu’à descendre de son siège sans avoir réalisé le moindre effort.

La sécurité d’un monte escalier est absolument primordiale, tout a été pensé pour éviter les accidents grâce à un détecteur d’obstacle mais également la mise en place d’un système de freinage. Grâce à une batterie présente sur le système, l’utilisateur ne sera pas gêné en cas de coupure de courant.

Les avantages de la solution Handicare

Handicare est un spécialiste pour traiter différentes situations d’handicap. De ce fait, vous allez trouver un monte escalier de très grande qualité permettant à une personne de conserver son autonomie à domicile. En choisissant un monte escalier électrique d’handicare, vous permettez à son utilisateur de vivre plus longtemps et dans les meilleures conditions à son domicile. Il conserve ainsi ses habitudes et sera capable de profiter des étages supérieurs plutôt que de se cantonner uniquement sur le rez-de-chaussée.

De plus, rien n’empêche les autres membres de la famille d’utiliser les escaliers de manière traditionnelle, sans le moindre inconvénient. Peu importe la configuration de l’escalier, il sera possible d’installer le monte escalier selon la configuration des lieux. Avec une forme droite, il sera parfaitement adapté à des escaliers ne disposant pas de virage ni de palier.

Par contre, si des courbes sont à prévoir, il est nécessaire de privilégier un monte escalier à courbes qui peut également être fabriqué sur-mesure.

De ce fait, c’est un appareil à privilégier pour permettre à la personne de gagner en autonomie et de pouvoir se déplacer très facilement. Le monte escalier s’intègre parfaitement dans une habitation, tout en optimisant l’espace. Résultat, l’utilisateur se sent beaucoup mieux à son domicile et cela vous évite d’engager de grands travaux ou d’envisager un déménagement.

Conclusion

Malheureusement les chutes dans un escalier sont responsables de près de 10 % des accidents mortels dans la catégorie des seniors. Pour éviter de prendre le moindre risque et de diminuer le risque de chute, l’installation d’un monte escalier représente la meilleure option que vous devez absolument considérer.

Il constitue tout simplement la meilleure prévention par rapport à ses risques et assure une meilleure autonomie à son utilisateur.

Comment imperméabiliser sa terrasse ?

Soumises aux intempéries, les terrasses extérieures non couvertes s’abîmeront rapidement si elles ne sont pas imperméabilisées correctement. Pour éviter que l’humidité n’accélère leur dégradation avant de s’étendre à l’ensemble du bâtiment, il est important de les protéger des infiltrations d’eau. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour améliorer l’étanchéité de sa terrasse.

Imperméabiliser sa terrasse : quel produit choisir ?

Votre terrasse a des problèmes d’étanchéité ? Bien souvent, un traitement imperméabilisant suffit à régler ce problème. Il s’agit d’une solution efficace, rapide et peu coûteuse, qui consiste le plus souvent à appliquer un produit hydrofuge sur toute la surface de la terrasse, à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau.

Quel traitement hydrofuge choisir ?

Il existe des produits hydrofuges généralistes, applicables sur tous les matériaux, et d’autres plus spécialisés : isolation du bois, du béton, du carrelage, de la pierre reconstituée… L’imperméabilisant hydrofuge permet de protéger la terrasse sans changer ni sa couleur, ni son apparence. Mais il existe d’autres solutions qui changent l’aspect du sol, comme l’utilisation :

  • de résine,
  • aussi de goudron,
  • du PVC,
  • d’enduit étanche…

Comment préparer sa terrasse à l’application d’imperméabilisant ?

Avant d’appliquer votre produit hydrofuge, vous devez laver votre terrasse pour la débarrasser de toutes ses salissures. Après la mise en place du film protecteur, il ne sera plus possible de le faire. Attendez que le sol soit parfaitement sec pour commencer le travail d’imperméabilisation. Choisissez si possible une journée ni trop humide, ni trop ensoleillée pour vous lancer.

Rénover sa terrasse pour améliorer son étanchéité

Si votre terrasse est vraiment trop sujette aux infiltrations d’eau, il est possible que le traitement imperméabilisant ne suffise pas. C’est le cas par exemple lorsque le matériau utilisé n’est pas résistant à l’eau ou lorsque la pose n’a pas été réalisée correctement (absence de pente pour permettre l’évacuation des pluies). Dans ce cas, il est primordial de refaire l’isolation de sa terrasse avant que les dégâts ne s’aggravent.

Comment savoir si sa terrasse a besoin d’être rénovée ?

Des taches de moisissure ou des cloques apparaissent sur votre terrasse, la peinture s’écaille au bas des murs et une forte odeur de renfermé se dégage ? Le revêtement en carrelage se décroche et certains carreaux sonnent creux ? Si tel est le cas, cela signifie que votre terrasse est une véritable éponge. Plutôt que de recouvrir le revêtement d’une couche protectrice imperméabilisante, il est plus prudent de le rénover plus en profondeur.

Quelles sont les différentes techniques existantes ?

S’il y a des infiltrations d’eau dans votre terrasse carrelée, vous pouvez enlever le carrelage, traiter la surface avec un imperméabilisant, de la résine ou du bitume, puis reposer l’ancien carrelage (ou en profiter pour le changer). Si votre terrasse est en bois et que celui-ci est trop abîmé, vous pourriez également avoir besoin de le changer.

Pensez à choisir une essence de bois imputrescible, qui résistera aux intempéries.

Quel que soit le matériau, l’entretien de la terrasse doit être effectué régulièrement pour préserver la durabilité du revêtement et de la structure. Nettoyez le sol fréquemment, décapez-le puis recouvrez-le d’un imperméabilisant pour terrasses : cela vous évitera de procéder à des travaux plus importants !

Moustiquaires : protégez vos fenêtres et portes

Les fenêtres et portes des chambres ne sont pas les seules entrées par lesquelles les moustiques et autres insectes envahissent l’intérieur d’une maison. Pour empêcher cette invasion d’insectes et toujours aérer l’intérieur de vos chambres, les moustiquaires sur mesure constituent une bonne option. Pourquoi protéger tous vos ouvrants ? Comment choisir la moustiquaire idéale ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le sujet.

Pourquoi choisir une moustiquaire enroulable sur mesure ?

La moustiquaire enroulable sur mesure présente de nombreux avantages. Voici quelques raisons pour lesquelles nous vous conseillons d’adopter la moustiquaire enroulable sur mesure.

Dans un premier temps, cette toile métallique est une bonne protection contre une intrusion des moustiques et autres insectes. Qu’elle soit petite ou grande, aucun insecte ne peut s’infiltrer dans vos différentes pièces. Pour ne plus vous faire piquer par les moustiques, choisissez une moustiquaire pour fenêtre sur mesure, car elle vous protège efficacement et vous permet de profiter de votre maison sans démangeaisons.

Deuxièmement, la moustiquaire enroulable sur mesure favorise une bonne aération de votre intérieur. En effet, elle permet une entrée suffisante d’air pour créer une atmosphère agréable et rafraîchissante dans votre maison. De plus, la moustiquaire enroulable sur mesure laisse entrer la lumière. L’intérieur de votre habitation est alors éclairé tout en étant protégé contre les insectes.

moustiquaire

Une autre raison pour laquelle vous devez opter pour ce type de moustiquaire est sa solidité et sa durabilité. En effet, elle est fabriquée avec de la fibre de verre. Ce qui lui confère une rigidité impressionnante. De plus, l’utilisation de la moustiquaire enroulable est un investissement durable et écologique. Sa fabrication respecte les normes environnementales. La moustiquaire enroulable sur mesure est également facile à utiliser, vous pouvez la retirer quand bon vous semble. Tout est déjà préparé pour vous faciliter la tâche. En quelques minutes, vous pourrez placer aisément votre protection contre les insectes. Enfin, la moustiquaire enroulable est fabriquée sur mesure. Elle est donc adaptée à toutes sortes de fenêtres et portes. Son utilisation est aisée et efficace et sa pose aussi !

Quels types de moustiquaires pour quels ouvrants ?

Il existe une grande diversité de toiles pouvant vous permettre de protéger vos portes et fenêtres contre les insectes et bestioles. Parmi elles, figurent en place d’or, les moustiquaires enroulables, les moustiquaires plissées et celles qui sont fixes. Nous vous conseillons d’adapter une moustiquaire à toutes vos ouvertures pas uniquement à celles des chambres à coucher afin de disposer d’un confort maximal.

Les moustiquaires enroulables pour toutes les fenêtres et portes

Ce type de toile est très connu pour sa facilité d’utilisation et sa durabilité. Par ailleurs, c’est une moustiquaire pratique et efficace. La moustiquaire enroulable est constituée de deux principaux éléments : un coffre qui contient la toile enroulée et deux glissières qui permettent de faire coulisser la moustiquaire du bas vers le haut et vice versa.

Cette moustiquaire présente l’avantage de pouvoir être utilisée pour toutes sortes de portes et fenêtres. Spécialement pour la porte-fenêtre, les baies vitrées, il existe une variante de la moustiquaire enroulable. Il s’agit de la moustiquaire enroulable latérale avec vantail. Elle est fabriquée sur mesure en fonction des dimensions de vos portes et fenêtres.

Les moustiquaires plissées adaptées aux entrées

Contrairement à la toile métallique enroulable, la moustiquaire plissée ne coulisse pas du haut vers le bas. On la fait glisser de gauche à droite et réciproquement. Elle est souple et efficace. Comme le modèle enroulable, son installation est aisée et rapide. La toile métallique plissée est adaptée aux portes de balcons, aux entrées de terrasse et aux portes donnant accès à la cour.

Elle est disponible dans deux différents modèles :

  • la toile plissée avec un vantail (recommandée pour les portes de petites dimensions) ;
  • la toile plissée à deux ventraux (recommandée pour des portes de grandes dimensions ou des baies vitrées).

La moustiquaire plissée est aussi rigide, efficace et fabriquée sur mesure. Vous pouvez l’adapter à toutes vos entrées afin de ne laisser aucune chance aux nuisibles.moustiquaire

Les moustiquaires fixes pour les fenêtres

Ce type de moustiquaire est approprié pour les fenêtres, car elle est placée pour ne plus être ouverte. Ainsi, la protection contre l’entrée des moustiques est permanente. Bien qu’on ne l’ouvre plus, elle assure une aération constante de la pièce. Elle ne s’oxyde pas, car elle est fabriquée à partir d’aluminium. Elle est également facile à installer et très rigide.

Pourquoi protéger tous vos ouvrants contre les moustiques ?

Dans le monde, le paludisme est l’une des premières causes de la mortalité infantile. Elle engendre également de nombreux morts dans le rang des personnes âgées selon les études de l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Bien qu’elle ne soit pas contagieuse, cette maladie sévit dans de nombreux pays. Les moustiques sont le premier facteur de contraction du paludisme. Il est alors important de protéger les ouvrants contre ces nuisibles pour prévenir cette maladie.

En dehors du paludisme, les moustiques peuvent engendrer plusieurs autres maladies au nombre desquelles nous avons : la dengue et le chikungunya. La dengue est une maladie virale. Elle est causée par la piqûre d’un moustique encore appelé moustique tigre qui sévit aussi en France métropolitaine.

D’après les récentes études de l’OMS, la dengue est classée dans la catégorie des maladies ré-émergentes. Autrement dit, le risque de contraction de cette maladie devient de plus en plus grand. Il faut alors prendre des mesures pour se mettre à l’abri de cette pathologie. Vous pouvez donc opter pour une protection de vos ouvrants avec des moustiquaires pour limiter les occasions de contracter la maladie. Pour éviter les maladies transmises par les moustiques, protégez-vous avec des moustiquaires de grande qualité. Utilisez les moustiquaires sur tous les ouvrants, les portes et fenêtres de votre logement pour une protection complète.

Outre les maladies transmises par cet insecte, protéger tous ses ouvrants est aussi une question de confort, les moustiques ne privilégient pas les fenêtres des chambres pour pénétrer votre domicile, et une fois à l’intérieur ils circulent librement, ce pourquoi il est important de sécuriser toutes les ouvertures du domicile.