Pourquoi avoir recours à une entreprise de rénovation ?

Entreprises ou particuliers, vous souhaitez rénover votre bâtiment de façon totale ou partielle ? Qu’il s’agisse de donner un coup de neuf certaines parties du bien immobilier ou de réaliser des travaux d’isolation, confier la tâche à une entreprise de rénovation se révèle une excellente alternative. Ainsi, vous n’aurez plus à vous soucier quant à l’organisation, les parties administratives ou encore le budget puisque la société prend tout en charge. Quels sont les avantages de collaborer avec une entreprise du bâtiment ? Découvrez ici toutes les raisons qui poussent à avoir recours à des spécialistes de la rénovation. Profitez également de nos conseils avisés pour choisir le prestataire à qui confier vos travaux afin de répondre au mieux aux besoins de votre bâtiment.

Pourquoi faire appel à une entreprise de rénovation ?

Vous n’avez ni l’envie ni le temps de vous occuper de la gestion des travaux de rénovation de votre bâtiment, travailler avec une entreprise de rénovation à Nancy vous fera profiter de nombreux avantages, que vous soyez particulier ou professionnel domicilié en Lorraine.

Une grande compétence de coordination

Ainsi, l’entrepreneur de rénovation sera la personne en charge de la gestion du planning et du chantier de votre bâtiment. Ses compétences de coordination faciliteront ainsi vos échanges d’informations. D’autre part, l’entreprise s’occupe de toutes les formalités administratives concernant les permis ainsi que les aides financières et primes de rénovation. Ainsi, vous n’avez plus à vous tracasser pour savoir si vous avez bien rempli telle ou telle condition d’octroi des primes de rénovation.

Un calendrier de chantier de rénovation clair

Comme l’entreprise prévoit les postes à rénover, la main-d’oeuvre ainsi que les matériaux nécessaires à l’avance, vous disposerez d’un calendrier de chantier à respecter. Ainsi, vous n’aurez aucun mal à gérer votre budget. Si tout se déroule comme prévu, vous n’aurez aucune mauvaise surprise.

Un devis général pour mieux ajuster votre budget

Lorsque vous êtes à la recherche d’un prestataire pour la rénovation de votre bâtiment, on vous communiquera un devis général. Comme ils reprennent la totalité des coûts des travaux de rénovation, les devis généraux vous permettent de réguler votre budget. Ainsi, vous bénéficiez d’un gain de temps conséquent et vous aurez une idée précise du tarif de rénovation.

Une équipe de professionnels agréés experts de la rénovation

Le dernier atout et non des moindres : en faisant appel à une société de rénovation, vous profitez de l’expertise de professionnels agréés. Qu’il s’agisse de rénover votre bâtiment totalement ou de réaliser des travaux ciblés, vous pouvez faire confiance à l’entreprise de rénovation.

travaux de rénovation

Existe-t-il des aides financières pour certains types de travaux de rénovation ?

Entreprendre des travaux de rénovation énergétique confère de nombreux avantages tant pour les particuliers que pour les entreprises. Sur le court terme, ils allègent votre facture d’énergie tout en augmentant votre confort de vie. Sur le long terme, votre patrimoine gagne en plus-values sur le marché immobilier. Ainsi, l‘État encourage la réalisation des travaux de rénovation en mettant en place un large panel de dispositifs d’aides financières.

Il existe de nombreuses aides à la rénovation. Pour facilement vous y retrouver, quelques points sont à considérer :

Les aides publiques et les aides privées

Il existe une grande différence entre les aides publiques et les aides privées. Si les aides publiques sont soumises à certaines conditions de ressources, les aides privées sont accessibles à tous.

Les aides et les incitations

Ces deux termes sont à ne surtout pas confondre. Si les aides donnent une somme d’argent, les incitations, elles, favorisent l’investissement. Les aides financières sont par exemple les dispositifs MaPrimeRénov’, les aides à CEE, le crédit d’impôt… tandis que les incitations sont les Eco prêt à taux zéro et la TVA réduite.

Les aides selon les revenus

Pour les aides selon certaines conditions de revenus, on se réfère aux 4 catégories de revenus fiscaux. Il s’agit des ménages à revenu très modeste, modeste, intermédiaire et élevé.

D’autre part, afin de bénéficier de la plupart de ces aides, vous devez impérativement confier vos travaux de rénovation à un professionnel reconnu garant de l’environnement. Le label RGE implique également une visite technique afin de déterminer les solutions adaptées à votre bien immobilier. Notez bien qu’à l’exception du crédit d’impôt, de nombreux dossiers de souscription à une aide financière se montent bien avant la signature de devis.

Toutes les aides à la rénovation concernent les bâtiments construits depuis plus de deux ans. Aussi, vous pouvez cumuler différents dispositifs d’aide.

Comment choisir la meilleure entreprise de rénovation pour votre bien immobilier ?

Savoir à qui confier vos travaux de rénovation reste souvent un véritable casse-tête. Pourtant, le choix de votre entreprise de rénovation doit faire l’objet d’une étude minutieuse pour répondre à vos besoins. Comment trouver l’artisan idéal pour votre projet de rénovation ?

Utilisez le bouche-à-oreille

Afin de trouver une entreprise de rénovation de confiance, le bouche-à-oreille reste une alternative de référence. Demandez l’avis de votre entourage. Vos voisins, vos amis ou les membres de votre famille peuvent par exemple vous recommander des professionnels de la rénovation. Votre entourage vous communiquera également certains écueils que vous devez éviter.

Renseignez-vous sur la carte d’identité de l’entreprise de rénovation

Une fois que vous avez repéré quelques prestataires, renseignez-vous sur eux. Vous pouvez notamment les rechercher sur le web grâce aux annuaires, aux sites officiels, aux comparateurs ou sur societe.com. Renseignez-vous sur :

  • la localisation de l’entreprise afin d’optimiser les frais de déplacement,
  • la taille de l’entreprise pour se conformer avec votre chantier,
  • l’immatriculation de l’entreprise ou le numéro SIRET,
  • les assurances (assurance décennale, responsabilité civile, Kbis…), etc.

Demandez les références clients sur des projets du même type

Avant de conclure une collaboration avec un professionnel du bâtiment, faites un tour sur son site web ou ses pages sur les réseaux sociaux (Facebook, Instagram…). Dans le cas où l’entreprise n’est pas visible sur internet, demandez-leur des références clients. Vous pourrez ainsi rapidement évaluer leur qualité de travail.

Renseignez-vous sur les certifications et les labels de la société de rénovation

Les labels et qualifications vous permettent de valider les compétences de l’entreprise de rénovation. Ils sont également gage d’un savoir-faire et permettent d’apprécier l’honnêteté des artisans. Pour bénéficier de certaines aides financières telles que le crédit d’impôt par exemple, le professionnel doit disposer d’un label RGE.

Acheter un nouveau logement avant la vente du précédent

En principe, la logique voudrait que l’on vende sa maison avant d’en trouver une nouvelle. Cela permet de connaître plus précisément son budget et d’obtenir plus facilement un nouveau prêt bancaire. En effet, le taux d’endettement ne doit pas dépasser le tiers (33 %) du revenu net d’une personne ou d’un foyer. Cela signifie qu’il est impossible d’avoir deux prêts immobiliers en même temps. Dans ce cas précis, les banques proposent des prêts-relais.

Le prêt-relais, c’est quoi ?

Un prêt-relais fait partie de la catégorie des prêts in fine. Il va servir à faire la transition d’un bien immobilier à un autre sans avoir à revendre la propriété actuelle en premier. En principe, on vend son logement pour rembourser son premier crédit puis on en fait un autre. La plus-value réalisée permet d’ailleurs de constituer un apport personnel et d’obtenir des conditions de crédit plus avantageuses. La plupart des emprunteurs peuvent ainsi acheter un logement plus grand et plus cher. Parfois, il arrive que les évènements se bousculent et que l’on trouve la maison idéale avant d’avoir remboursé les échéances de son premier prêt immobilier. Si l’on attend, on risque de perdre le bien. C’est pour cette raison que l’on doit précipiter les choses et trouver une solution transitoire. 

Les établissements bancaires et les sociétés de crédit proposent une solution de transition : le crédit-relais. En optant pour ce dispositif, il est possible d’emprunter une partie de la valeur du bien (environ 60 à 70 %) pour l’ajouter au crédit immobilier de la nouvelle maison. L’emprunteur commence à rembourser les échéances et les cotisations d’assurance emprunteur (ce que l’on appelle la franchise partielle) ou seulement les cotisations (la franchise totale). La durée de ce crédit ne peut pas excéder deux ans, période durant laquelle l’emprunteur s’engage à revendre son premier bien immobilier. Ensuite, le capital doit être remboursé dans sa totalité soit au moment de la revente ou à l’échéance du prêt-relais.

Comment souscrire un prêt-relais ?

Pour commencer, ne vous jetez pas sur la première offre que l’on vous propose. Il faut contacter plusieurs établissements bancaires ou sociétés de crédit pour comparer les taux proposés. Avant, il fallait prendre rendez-vous avec les banques ou les sociétés de crédit, ce qui pouvait devenir très chronophage. Pour gagner du temps, certains font appel à des services de courtage. Pour évaluer vos besoins, il faut calculer le montant de votre prêt. Pour cela, vous pouvez en faire l’estimation en utilisant un outil dédié sur Internet. Ensuite, comparez les offres d’assurance de prêt afin d’optimiser le montant de vos mensualités et choisissez la solution la mieux adaptée à vos besoins.

Quels sont les risques de contracter un prêt-relais ?

Plus le crédit est jeune, plus le prêt-relais est risqué. Il est donc plus intéressant de le faire quand on a déjà remboursé quelques années d’échéances. De plus, le prêt-relais est relativement dépendant du marché de l’immobilier. En cas de ralentissement, cela peut constituer un risque important qui pousserait davantage les emprunteurs à opter pour la solution de prêt achat/revente. Là encore, il ne faut pas hésiter à prendre des conseils d’un expert dans ce domaine.

La porte blindée, l’installation par excellence pour renforcer la sécurité chez vous

Les agressions des professionnels et des particuliers ne cessent de se multiplier. Les malfrats pour leur part sont de plus en plus audacieux et violents. Pour se prémunir de tout risque de cambriolage ou de home-jacking, la porte blindée est une réponse forte face à la montée de la délinquance en France.

Une installation de sécurité qui dissuade les cambrioleurs

Lorsqu’ils visitent un logement ou une entreprise, les cambrioleurs repèrent d’abord les éventuelles faiblesses des ouvertures. Même si une porte blindée ressemble énormément à une porte classique, on la reconnaît tout de suite. Et justement, les cambrioleurs préféreront ne pas s’attaquer à un tel dispositif. Pourquoi ?

Simplement parce qu’une porte blindée empêchera ou retardera à coup sûr leur tentative d’intrusion. Plus ils passeront du temps sur le pas d’une porte, plus les risques de se faire prendre seront grands. Faire installer une porte infaillible reste donc le meilleur moyen pour éloigner les cambrioleurs.

Prenez un rendez-vous avec la robustesse

La porte blindée est entre autres composée d’un châssis en acier qui contient un assemblage de tôles également en acier. Sur les meilleurs modèles, on retrouve plusieurs blindages, généralement jusqu’à 3. Pour une meilleure sécurité, la porte est pourvue de renforts latéraux robustes.

La portée blindée garantit une excellente isolation thermique et acoustique grâce à la présence de panneaux à une ou plusieurs couche (s) d’isolant. Les surfaces supérieures de la porte, les parties visibles, peuvent être constituées de panneaux en bois, en aluminium ou en acier.

Portes blindées d’appartement, portes blindées pavillonnaires, il est possible de personnaliser entièrement son installation en choisissant la couleur, le design ou un modèle avec une ouverture vitrée (également renforcée).

Une porte pratiquement impossible à franchir

“Pratiquement”, car une porte d’entrée blindée peut difficilement résister aux assauts d’un char… Les meilleurs modèles sont munis d’un verrou de condamnation, livrés avec des clés haute sécurité et constitués de matériaux résistants.

La porte blindée est équipée d’une serrure multipoint particulièrement robuste (certifié A2P). En effet, elle est spécialement conçue pour résister aux tentatives de crochetage, d’arrachage ou encore de perçage. Fait d’un acier spécial, ce type de serrure propose généralement jusqu’à 9 points de fermeture.

Les paumelles, le bâti, le vantail, les pênes, etc., sont également renforcés, totalement à l’épreuve de toutes les techniques utilisées par les cambrioleurs. Par ailleurs, les systèmes anti-dégondage et anti-effraction vous garantissent un excellent niveau de sécurité.

Des portes selon divers niveaux de sécurité

Les portes d’entrée blindée doivent impérativement être certifiées pour garantir une excellente résistance à l’infraction. En France, c’est la norme A2P qui est requise pour valider les performances d’une porte blindée. Cette certification est délivrée par le Centre National de Prévention et de Protection (CNPP), un organisme indépendant et reconnu par l’État.

Une installation qui affiche la norme A2P BP1 profite d’une résistance à l’effraction de 5 minutes, contre 10 minutes pour une porte certifiée A2P BP2 et 15 minutes pour un modèle A2P BP3. Concrètement, cela signifie que votre porte d’entrée est capable d’empêcher toute intrusion sur les durées indiquées. 

Mais dans les faits, des cambrioleurs peuvent passer une trentaine de minutes sur une porte sans jamais réussir à l’ouvrir (cas d’une vraie porte blindée). Qu’ils soient équipés d’un pied-de-biche, d’une meuleuse ou encore d’un marteau, la porte leur résistera.

Quel parquet choisir en fonction des pièces à vivre ?

Si vous avez décidé d’entamer des travaux de rénovation dans votre appartement ou votre maison pour mettre du parquet au sol, alors sachez que vous aurez le choix entre une multitude de possibilités. En effet, le parquet se décline aujourd’hui dans différentes essences, et même, différents types de pose. Quant à bien le choisir en fonction des pièces à vivre, suivez le guide !

Pour les pièces à vivre

Généralement, les pièces à vivre sont des endroits à fort passage. Voilà pourquoi, on se tourne de préférence vers de la bonne qualité et surtout, un sol extrêmement solide. Ici, il est donc préférable de regarder vers du parquet massif 100 % bois et bien épais. Pour cela, vous pourrez compter sur ce fabriquant de parquet lyonnais qui pourra vous proposer de multiples essences, mais surtout, des lames allant de 70 jusqu’à 245 mm de large pour jouer sur les perspectives et les volumes. Généralement en chêne, ce sont des modèles aux lignes graphiques naturelles et qui apportent immédiatement une touche noble et chaleureuse à l’intérieur.

Autrement, vous pouvez également opter pour une solution moins onéreuse en misant sur du parquet contrecollé et composé de 3 couches superposées. Plus abordable, il reste une bonne alternative même s’il sera tout de même moins résistant que le premier. Facile d’entretien, il est généralement livré vitrifié et huilé et dispose, là encore, d’un large choix de teintes.

Pour la chambre

Généralement, les chambres ne sont pas destinées à être des lieux à fort passage. En effet, on évite d’y déambuler avec des chaussures de ville et peu de personnes y entrent au quotidien. Vous pouvez donc opter pour un parquet légèrement plus fragile et surtout, des essences de bois plus tendres telles que du sapin, du pin, de l’épicéa ou de l’aulne. De fait, il n’est pas forcément judicieux de miser sur du bois massif puisqu’un contrecollé fera très bien affaire.  

En outre, vous pourrez tout à fait miser sur un parquet stratifié puisqu’ici, sa fragilité ne représentera plus un handicap. Généralement à moindre coût, il est également facile d’entretien puisqu’il vous suffit d’un coup d’éponge. Son gros atout, c’est que vous pouvez facilement marcher pieds nus dessus sans avoir cette désagréable sensation de froid que l’on retrouve par exemple du côté du carrelage ou du PVC. En plus, il n’y aura aucun problème d’hygiène à prévoir contrairement à de la moquette. C’est donc l’alternative parfaite pour les chambres de la maison ou de l’appartement.

Et pour les pièces humides ?

De plus en plus tendance à l’intérieur, le parquet s’impose dans toutes les pièces. La salle de bain ne fait pas exception, même s’il faut tout de même se tourner vers quelques précautions d’usage pour éviter le désastre ! Ici, il faudra donc miser sur un parquet massif exotique et plus précisément de type bambou, teck ou wengé. En effet, il faut savoir que ce sont des essences qui sont réputées pour être à la fois résistantes à l’eau, mais également à la vapeur ainsi qu’aux projections.

Par ailleurs, concernant la pose, on évitera à tout prix le parquet stratifié, car il a tendance à ne pas supporter l’humidité. Ici, on se tourne donc de préférence vers une pose collée ou une pose flottante, car l’eau ne risque pas de s’infiltrer entre les lames. Mais encore une fois, rien de tel que de se tourner vers des professionnels en la matière qui sauront mettre tout leur savoir-faire à votre service !

Zoom sur la rénovation des biens atypiques à Paris

Dans le domaine de l’immobilier, les biens atypiques font de plus en plus d’adeptes, surtout à Paris. Beaucoup d’investisseurs et de particuliers préfèrent ce type d’immobilier, d’autant plus qu’on peut le rénover facilement et le transformer en un habitat confortable et accueillant. Il faut aussi l’admettre, un bien atypique rénové coûte souvent moins cher. Quels sont les biens atypiques à Paris ? Comment rénover des biens atypiques ? Nous vous livrons toutes les réponses dans les lignes qui suivent.

Travaux de rénovation pour les biens atypiques à Paris

Dans le jargon immobilier, les biens atypiques représentent des constructions qui ne suivent pas les normes standardisées. Cela concerne aussi bien la taille et l’ancien usage que la localisation. Le plus souvent, les biens atypiques sont moins onéreux que les logements habituels de la même surface.

Après des travaux de rénovation, ils deviennent même des biens immobiliers extrêmement convoités. Bien évidemment, pour arriver à un tel résultat, l’idéal serait de joindre une entreprise de rénovation spécialisée dans ce domaine.

À Paris, on trouve principalement des biens atypiques dans les arrondissements périphériques, notamment dans les 12e, 14e et 16e. Cela ne signifie pas pour autant que vous n’en trouverez pas dans les différents quartiers de Paris.

Quand on parle de biens atypiques, on peut faire allusion à un loft. La plupart du temps, il s’agit d’un ancien local industriel ou commercial disposant d’un espace vaste décloisonné. Dans cette catégorie, on retrouve aussi les ateliers d’artistes qui se situent habituellement au rez-de-chaussée d’un bâtiment ou encore dans une cour, à l’intérieur d’une enceinte. Certains classent même les chambres de bonnes situées au dernier étage ou dans les combles comme étant des biens atypiques.

On peut aussi catégoriser les anciens locaux commerciaux comme des biens atypiques. De plus, ils se veulent plus abordables. Il en est de même pour les anciennes usines.

rénovation immobilier bien atypique

Biens atypiques à Paris : les travaux de rénovation envisageables

De base, les biens atypiques ne se prêtent pas à un usage d’habitation. Les travaux de rénovation et d’aménagement permettent tout du moins de les transformer en des espaces parfaitement habitables. Tel est le cas des usines et des hangars convertis en loft.

Ces types de constructions préservent leurs matériaux d’origine. Par exemple, les poutres métalliques peuvent servir de base pour l’installation d’une verrière ou des murs en brique. Ainsi, les anciens locaux industriels deviennent de grands espaces vitrés qui bénéficient d’une lumière naturelle optimale. Même chose pour les chambres de service des anciens immeubles que vous pouvez réaménager en appartement chaleureux avec une vue imprenable sur la ville.

Autre alternative : l’aménagement des sous-sols. Les travaux de rénovation de ce type permettent de transformer des ateliers d’artistes ainsi que les pièces situées au rez-de-chaussée d’un immeuble en un souplex.

L’aménagement des biens atypiques

Oui, il est tout à fait possible d’aménager des biens atypiques pour en faire des lofts, des appartements ou simplement des espaces habitables. Néanmoins, pour mener à bien votre projet, vous devrez faire preuve de beaucoup d’imagination et d’inventivité. Bien sûr, si les idées qui manquent, vous pouvez vous inspirer des magazines. Internet regorge aussi d’astuces intéressantes et originales.

En effet, pour créer un aménagement à votre image, vous ne devez pas vous contenter de décorer chaque pièce. Il est tout aussi important d’agencer les meubles pour donner un rôle à chaque espace. Dans un loft par exemple, le plus gros challenge sera de penser un aménagement harmonieux qui mettra en valeur l’entrée, la salle à manger, la cuisine, la chambre et l’espace de jeux pour enfants.

Vous vous baserez sur une logique particulière pour délimiter chaque espace de vie. Vous miserez aussi sur des idées astucieuses, comme le choix de l’orientation du canapé pour marquer le salon. Attention ! Aménager un loft ne signifie pas forcément créer une cloison ou bâtir des murs à l’intérieur. Au contraire, cela dénaturera l’espace.

Lorsque vous aménagez aussi des biens atypiques, comme des lofts, vous devrez accorder un intérêt particulier à la circulation. Plus explicitement, il faudra définir au préalable l’enchaînement des pièces et des meubles qui vous permettront de vous déplacer de façon naturelle au quotidien.

Dans les constructions habituelles, l’existence de pièces et de cloisons est plus simple pour la circulation. Dans un loft, vous vous sentirez parfois perdu et désorienté au milieu de votre vaste espace. Pour y remédier, la meilleure astuce est de dessiner un circuit en vous référant à votre mode de vie et à vos besoins. Ainsi, vous créerez un espace où vous vous sentez chez vous et totalement à votre aise.

bien atypique rénovation habitat

Biens atypiques rénovés en habitations : ce qu’il faut retenir

Côté mode de vie, il faut avouer que vivre dans un loft nécessite parfois un changement total. Voici un exemple concret : vous habitez dans une ancienne usine rénovée qui se situe hors de la ville. Autrement dit, votre nouvel habitat ne se trouvera pas nécessairement à proximité des boulangeries, des commerces, des pharmacies, des restaurants, des hôpitaux et des écoles. Pour y vivre sereinement, il faudra donc prendre de nouvelles dispositions.

Rassurez-vous, les faits suscités ne constituent aucunement des inconvénients à proprement parler de la rénovation de biens atypiques. Ils vous permettent d’adopter un nouveau mode de vie en contrepartie du calme et du confort qu’offre votre nouveau logement. Si vous vivez avec des enfants, il faudra aussi les préparer à ce changement.

La rénovation d’un bien atypique requiert bien entendu des démarches administratives. Par exemple, vous devez obtenir une autorisation pour transformer ledit bien en un espace habitable, surtout s’il ne se destine pas à un usage d’habitation. Pourquoi demander une autorisation ? Parce que tout bien atypique ne peut être transformé en un espace de vie. Tel est le cas des sous-sols.

Ainsi, avant d’acheter un bien atypique, prenez le temps d’étudier toutes les possibilités de transformations. Si besoin, faites appel à une entreprise de rénovation qui vous accompagnera du début jusqu’à la fin de votre projet. Ses conseils vous seront utiles pour mener à bien vos travaux de rénovation.

Rénover son appartement sans se ruiner !

Après plusieurs avis et devis de professionnels, vous êtes tombé sur un constat : faire rénover un appartement coûte cher, surtout lorsqu’on souhaite un travail et des matériaux de qualité. Or, vous n’avez pas un budget colossal. Faut-il laisser tomber votre projet de rénovation pour autant ? La réponse est non, puisqu’il existe des astuces qui vous permettront de réaliser vos désirs tout en déboursant moins. Trouvez alors dans cet article comment entreprendre des travaux de rénovation d’appartement sans se ruiner.

Faites vous-même la rénovation avec de bons outils

Certains travaux sont à confier à des experts. C’est notamment le cas si vous souhaitez refaire toute la cuisine ou la salle de bain. En revanche, vous pourrez réaliser les petits travaux vous-même. Vous pourrez notamment réparer vous-même les placards, réaliser les travaux de peinture, etc.

C’est un excellent moyen pour réduire le budget de rénovation, puisque vous n’aurez à acheter que les matériaux. Il vous faudra juste un peu d’habilité et de créativité, et surtout être équipé des bons outils pour réaliser un travail dans les règles de l’art. Pour cela, il est préférable de se fournir directement auprès d’un spécialiste en outillage, pour être sûr de la qualité du matériel pour une rénovation.

Les outils dépendent de la nature des travaux, mais le matériel de base se compose de : tournevis, cruciformes, marteaux, pinces, clous, vis et chevilles. Il vous faudra également une scie, un cutter, un mètre, un ruban adhésif, un niveau, des limes et des feuilles pour poncer.

Pour être tranquille durant les travaux, équipez-vous également un escabeau et d’une échelle afin d’atteindre les surfaces en hauteur. Des tréteaux et un panneau de contreplaqué servant de table sont aussi nécessaires pour avoir vos outils à portée de main et être parfaitement à l’aise.

Faites appel à des amateurs de bricolage pour la rénovation

Si vous ne pensez pas parvenir à réaliser l’ensemble des travaux de rénovation seul ou que vous n’êtes pas très bricoleur, une autre astuce consiste à faire appel à de la main-d’œuvre bon marché. Pour la trouver, vous pourrez faire des recherches sur les sites de petites annonces.

Ces plateformes vous permettent de dénicher des artisans indépendants proposant leurs services à prix plus abordables que les entreprises de bâtiment classiques. Il est aussi possible d’y trouver des particuliers qui se proposent pour des travaux de bricolage, comme des anciens employés du BTP à la retraite par exemple. Il s’agit de personnes qualifiées pour réaliser des travaux techniques, mais qui ne vous coûteront pas les yeux de la tête.

Passez par une plateforme de « coup de main »

Comme on l’a dit plus tôt, la main-d’œuvre représente un foyer de dépenses important dans les travaux de rénovation. Pour faire face à ce problème, vous avez également le choix de faire appel à des particuliers. Il existe en effet des plateformes où l’on trouve des personnes proposant leurs services en contrepartie d’autres prestations.

C’est l’occasion de profiter du savoir-faire de bons bricoleurs pour différents travaux comme l’électricité, la peinture, la pose de parquet ou de cloison, la plomberie ou encore l’électricité. En contrepartie, vous pourrez proposer votre expertise dans un domaine en particulier : informatique, administratif, auto-moto, etc.

Rénovation d'appartement

Choisissez la bonne saison pour réaliser les travaux de rénovation

À certaines périodes de l’année, les artisans ont beaucoup de travail par rapport à d’autres périodes creuses. C’est durant ces dernières qu’il faudra faire appel à eux. Pour un artisan chauffagiste par exemple, il serait plus intéressant pour vous de faire appel à lui en plein été.

Cette astuce permet non seulement de négocier les prix, mais également de profiter de travaux de meilleure qualité, étant donné que l’artisan aura beaucoup plus de temps à consacrer à votre chantier. Évitez donc les périodes chargées pour le professionnel.

Rénovez au lieu de tout changer

Certes, vous souhaitez moderniser votre cuisine. Mais au lieu de vouloir remplacer tous vos meubles, ne serait-ce pas plus simple et moins coûteux de les repeindre ? C’est également valable pour le carrelage de votre salle de bain par exemple. Ce type de travaux peut suffire à donner une seconde jeunesse à votre intérieur.

D’ailleurs, ne dit-on pas que le diable est dans les détails ? Alors, ne sous-estimez pas les petits changements qui peuvent faire toute la différence : peinture des cadres de porte, changement d’interrupteurs, etc. Votre logement aura tout de suite l’air mieux entretenu et sera plus agréable à vivre.

Faites le tour des magasins avant la rénovation

N’hésitez pas à descendre sur le terrain pour comparer les prix, la qualité et le design des différents matériaux nécessaires pour vos travaux de rénovation. Le choix est très large et il faudra donc prendre votre temps pour faire le tour de différents magasins. Comparez également les tarifs sur internet pour être de ne pas y perdre.

N’hésitez pas non plus à guetter les périodes de soldes qui peuvent vous faire économiser une somme considérable. Il en est de même pour les offres de déstockage qu’il faudra ne pas rater pour vous procurer du matériel à prix abordable : parquet, peinture, baignoire, etc.

Par ailleurs, les frais de livraison peuvent vous coûter cher ou au contraire vous permettre d’épargner une certaine somme. Certains magasins peuvent en effet vous livrer gratuitement vos achats si vous achetez un grand nombre de produits chez eux.

Renseignez-vous sur les aides de l’État

L’État fait bénéficier aux particuliers de nombreux dispositifs d’aide pour les accompagner dans les travaux de rénovation. Ces subventions s’appliquent notamment aux travaux visant à améliorer les performances énergétiques des logements.

Elles sont ainsi valables pour des travaux d’isolation. Vous pourrez par exemple en profiter pour remplacer vos fenêtres par du double vitrage. Parmi les aides disponibles, vous pourrez demander :

  • Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE)
  • Les aides de l’Anah
  • L’éco prêt à taux zéro

Dans la plupart des cas, vous aurez à faire appel à un artisan labellisé RGE (Reconnu garant de l’environnement) pour pouvoir bénéficier de ces aides. Un professionnel sera à même de vous renseigner là-dessus.

Comme vous l’aurez constaté, l’investissement nécessaire pour les travaux de rénovation d’un appartement peut être réduit de façon considérable si vous adoptez les bonnes solutions. Pour réduire drastiquement le montant de la facture, le meilleur moyen reste de prendre en charge soi-même les travaux, en s’équipant comme il se doit.

Acheter un échafaudage ?! Mais pourquoi faire ?

Voir un tel titre sur un site de bricolage, ça paraît insensé, n’est-ce pas ?

Après tout, c’est bien plus économique de louer un échafaudage. Vos travaux vont durer quelques jours à 2 semaines max. Et vous n’allez pas faire des travaux nécessitant un échafaudage de manière régulière.

C’est donc absurde, vous n’êtes pas riche, et vous n’avez pas envie de jeter votre argent par les fenêtres !

Et pourtant …

Distance entre une prise électrique et l’évier de cuisine

Malgré ce qu’on peut lire sur d’autres sites, il n’y a aucune distance minimale entre une prise électrique et un évier de cuisine.

Si vous lisez certains blogs, vous lirez qu’il est formellement interdit par la norme NF C 15 100 de placer des prises électriques au dessus de son évier. Mais c’est faux. A aucun moment dans la norme, il n’est mentionné cette restriction .

C’est une extrapolation de la part des personnes qui rédigent.

Aménagement de combles et taxe d’aménagement

Vous avez l’intention d’aménager vos combles, mais le prix de la taxe d’aménagement vous rebute.

Pourquoi la payer ?! Vous êtes tenté de faire les travaux sans rien déclarer.

DIsons les choses de suite : ce serait une erreur.

Infiltrations d’eau quand il pleut, que faire ?

À l’approche de l’automne et au retour des intempéries, on constate régulièrement une forte présence d’humidité dans la maison, des taches et des infiltrations d’eau en particulier les jours de pluie et de grand vent. Vous vous inquiétez des dégâts causés par la pluie sur votre habitation, en particulier de l’infiltration d’eau par la façade ? Il est possible de combattre l’humidité et les infiltrations avant que l’eau ne fasse des dégâts dans vos murs et vos plafonds.

Faites un diagnostic humidité de votre habitat

L’infiltration d’eau de pluie est un phénomène qui peut être dévastateur pour certaines parties de votre maison si vous ne prenez pas rapidement les mesures qu’il faut. Elle peut résulter de fissures ou microfissures dans les murs, d’un problème d’étanchéité ou encore de fuites au niveau du toit. Si vous en êtes victime, il est capital de trouver une solution afin d’éviter la prolifération de bactéries, les mauvaises odeurs, les moisissures, le pourrissement du bois, la fragilisation du bâti ou encore l’écaillement de la peinture.

Pour remédier à ce problème, la première des choses à faire est de procéder à un diagnostic complet de votre maison. Ce diagnostic humidité vous permettra de savoir si l’infiltration est due à des fissures sur la façade ou à d’autres facteurs comme la capillarité ou la condensation. Quand vous aurez trouvé la source de cette humidité dans la maison, vous pourrez y apporter la solution adéquate. Toutefois, si vous ne bricolez pas, faites-vous accompagner par un spécialiste qui vous orientera dans le processus à suivre.

humidité dans la maison

Que faire en cas d’infiltration d’eau de pluie par les murs ?

Si ce sont vos murs qui sont sujets à un problème d’étanchéité les jours de pluie quand elle est rabattue par le vent, vous pouvez les recouvrir avec un imperméabilisant. Selon la taille de la fissure (moins de 0,2 mm ; entre 0,2 et 2 mm, plus de 0,2 mm) vous devrez employer différents traitements.

Pour une fissure moyenne, optez pour un traitement à base de mastic et de revêtement imperméable sur toute la surface. Ces solutions permettent de lutter contre l’humidité de façon superficielle en bouchant les pores à la surface. Si par contre, la fissure est plus grande, faites appel à un maçon pour qu’il effectue des travaux de plus grande envergure. Par ailleurs, vous pouvez protéger vos murs en y appliquant une peinture de façade anti-humidité, qui a le mérite d’être très résistante aux intempéries. Elle peut être utilisée à des fins préventives ou curatives et contribue grandement à limiter les effets de l’infiltration des eaux.

Pour des microfissures, optez pour un traitement hydrofuge. Ce type de traitement a pour but de stopper la propagation de l’humidité tout en empêchant la saleté de se fixer au mur. Avant de commencer ce traitement, il est important que la partie externe du mur soit propre et sèche, c’est un procédé à ne pas entamer pendant une semaine pluvieuse. Il faut également boucher les trous qui s’y trouvent à l’enduit. Enfin, passez une ou plusieurs couches de produit hydrofuge sur la surface concernée en laissant bien sécher.

Vous avez également la possibilité de poser un bardage de façade sur le mur. Même si elle est onéreuse, cette solution vous permet de rendre vos murs plus résistants et vous offre de nombreux avantages, entre autres sur l’isolation. Entre autres, elle est plus adaptée si une fenêtre (grande ou petite) est aménagée sur le mur.

Que faire en cas d’infiltration d’eau par les fondations ?

L’infiltration d’eau dans votre maison peut également provenir d’un problème au niveau des fondations. À cause de la pression hydrostatique, les parties souterraines de votre maison peuvent être exposées aux phénomènes de porosité. Dans ce cas, vous devrez opter soit pour un enduit bitumeux, du béton ciré, une membrane étanche ou encore pour un drainage. Seul un spécialiste sera apte à déterminer l’origine de l’humidité dans votre cave ou votre cellier.

Que faire en cas d’infiltration de pluie par le toit ?

La toiture est le premier endroit par lequel peut commencer l’infiltration d’eau de pluie. Si vous remarquez une forte humidité au plafond, vérifiez en premier lieu que des tuiles ne sont pas descellées ou cassées. S’il y a un espace par où l’eau s’infiltre, remplacez les tuiles ou bouchez les interstices au bitume, en particulier aux abords de la cheminée ou d’un vasistas. Pensez aussi à démousser régulièrement votre toit. Celles-ci retiennent beaucoup d’eau en période de pluie et leurs microracines peuvent être à la base des infiltrations d’eau.

Une alternative qui s’offre à vous consiste à appliquer un produit d’étanchéité pour le toit, un film imperméabilisant qui va sceller les tuiles et les rendre moins poreuses. Si après avoir essayé toutes ces solutions, vous remarquez que le mal persiste toujours, n’hésitez pas à solliciter des professionnels pour envisager des travaux plus importants sur la toiture.

Que faire en cas d’infiltration d’eau par les gouttières ?

Après une forte pluie, les gouttières peuvent se boucher, ce qui entraînera des débordements et parfois des infiltrations d’eau. Si vous vous retrouvez dans ce cas, pensez à nettoyer les gouttières et à colmater toutes les fissures. Si malgré ces réparations, l’infiltration ne s’arrête pas, songez à remplacer les gouttières bouchées par de nouvelles.

Après fixation de ces dernières, il faut assurer un contrôle régulier. Tâchez de les nettoyer au printemps et à l’automne, deux à trois fois par an donc. De telles précautions de nettoyage vous permettront d’enlever tout détritus qui pourrait occasionner un blocage et entraîner une accumulation de l’eau.

Que faire en cas d’infiltration d’eau par les joints ?

L’infiltration d’eau par l’extérieur peut enfin résulter des joints de vos portes ou de vos fenêtres. Ce problème survient lorsque les joints sont usés et nécessitent un changement, ou lorsqu’ils sont mal faits. Si vous vous retrouvez dans ce cas et que vous ne savez pas quoi faire, faites appel à votre assurance habitation. Selon le contrat signé, elle pourra prendre en charge tout ou partie de la réparation.

Cependant, si le problème n’est pas trop grave, vous pouvez effectuer vous-même les travaux de réparation, en renouvelant les joints, mais veillez à utiliser des matériaux de qualité. Si vous avez des doutes en ce qui concerne les produits à acquérir et les travaux à exécuter, vous pouvez solliciter un maçon ou un menuisier professionnel. Après les travaux de réparation, n’hésitez pas à vérifier régulièrement l’état des joints qui encadrent vos portes et fenêtres. Vous pouvez utiliser de temps à autre du mastic pour combler les petites fissures et les dommages causés par le temps.

L’infiltration d’eau est un véritable fléau contre lequel il convient de prendre des mesures appropriées. Si vous vous trouvez dans l’un des cas présentés ci-dessus, il est préférable de ne rien faire sans avoir pris au préalable l’avis d’un étanchéiste professionnel. Selon la cause, il vous proposera des solutions adaptées pour résoudre le problème.

Comment choisir son fabricant de menuiserie de qualité ?

La menuiserie est un noble métier qui exige du menuisier, des compétences immuables pour l’exécution sans faille de ses tâches. Ainsi, qu’il s’agisse des travaux de construction ou de rénovation de vos bâtiments, le bon menuisier saura vous réaliser les portes, fenêtres et meubles adéquats. Cependant, la question qui tourmente les esprits de plusieurs personnes, est comment choisir un artisan de qualité en menuiserie. Pour vous aider à choisir le bon fabricant, découvrez dans cet article des qualités que vous devez rechercher.

Tenir compte des expériences du fabricant

Le premier critère que vous devez considérer avant de lancer votre commande en menuiserie, c’est de vérifier si l’artisan a des expériences avérées dans ce secteur. Il est important de confier l’aspect menuiserie de votre projet à une enseigne performante, homologuée et qui respecte les règles universelles. Au nombre des sociétés qui évoluent dans la menuiserie, TRYBA se distingue largement. C’est une entreprise de renom qui conçoit et fabrique des produits de qualité depuis environ 4 décennies avec un savoir-faire reconnu. Si vous avez besoin d’une fenetre en alu sur mesure pour votre domicile, d’un volet ou châssis en bois ou d’une porte en PVC, vous pouvez vous référer à cette maison. Car, ses produits passent par des tests de qualité avant d’être livrés aux clients.

S’assurer de la qualité des matériaux de fabrication

Avant de solliciter les services d’une entreprise ou d’un fournisseur en menuiserie, vous devez porter une attention particulière sur les matériaux de fabrication utilisés. Pour se faire, faites-vous aider par un professionnel (le chef chantier par exemple). Les matériaux fréquemment utilisés par la plupart des fabricants professionnels sont le bois, l’aluminium et le PVC. Faire le choix des matériaux de qualité c’est garantir la longévité de vos installations immobilières. Les caractéristiques essentielles de ces matériaux sont relatives à leur stabilité, leur imperméabilité et leur fiabilité. Vous pouvez par exemple visualiser le catalogue numérique du fabricant Tryba.com sur son site Internet pour avoir un aperçu de ses produits en PVC, en bois et en aluminium qu’il propose.

Choisir en fonction des références

Lorsque vous êtes détaillants des produits de menuiserie, il est recommandé d’entrer en partenariat avec un artisan doté des équipements industriels adéquats et d’une logistique performante. Aussi, faudrait-il que votre futur fabricant dispose d’une équipe dynamique et chevronnée. Ainsi, vous êtes certains que vos différentes commandes vous seront livrées dans des délais raisonnables. Ce qui constitue pour vous des gains importants de temps et de l’argent.

Aviser d’autres clients

Prendre conseil auprès des clients des entreprises de menuiserie qui sont proches de vous est également un excellent moyen pour optimiser votre choix. Un voisin, un parent ou un collègue ayant bénéficié des services d’un fabricant peut bien vous orienter dans votre décision de confier votre projet à un artisan. Ces personnes pourront vous dire si elles ont pu établir une relation de confiance avec tel ou tel prestataire. Mais après tout, il est nécessaire de prendre le temps de faire le recoupement des informations obtenues auprès de vos différents interlocuteurs. Ainsi, vous choisirez sans doute, la meilleure entreprise de menuiserie pour vos travaux.

Quels sont les avantages d’un portail coulissant en acier ?

Si vous êtes à la recherche d’un portail coulissant à la fois esthétique, mais sans pour autant sacrifier votre sécurité, alors vous aurez tout intérêt à vous tourner vers la pose d’un portail coulissant en acier. Extrêmement robuste, il est également ergonomique avec la possibilité d’un système motorisé pour plus de confort au quotidien. En bref, voici donc tous les avantages d’un système qui va vous changer la vie !

Travaux de rénovation : Comment s’équiper pour sa sécurité ?

Chaque année, 300 000 personnes atterrissent aux urgences suite à un accident domestique lié à des travaux de rénovation et de bricolage. Alors, avant d’entreprendre quoi que ce soit, il est donc essentiel de mettre en place toutes les mesures de sécurité qui s’imposent. Voici donc tout un tas d’astuces à connaître pour bricoler sereinement.

Travaux : Où stocker ses affaires ?

Si vous ne savez plus où mettre vos affaires en temps normal, alors imaginez l’enfer lors des travaux. 

Vous allez devoir faire de la place dans une ou plusieurs pièces de votre logement. Ca peut très vite devenir invivable, surtout si les travaux doivent durer plus que 2 ou 3 jours.

Malheureusement, pas tout le monde n’a la chance d’avoir une pièce de stockage comme une cave ou une partie de garage, des amis ou parents qui peuvent stocker nos affaire pour un temps plus ou moins court.

Et généralement, la meilleure solution est d’opter pour un box de stockage, pour la durée des travaux.

L’éclairage de chantier, cet élément de sécurité souvent négligé

Vous envisagez de rénover votre maison ou votre appartement. Vous avez pensé à tous les matériaux et les outils à acheter. Vous êtes très organisé et vous avez planifié des plages horaires après le travail et pendant le week end pour avancer rapidement.

Mais, vous vous démarrez vos travaux, bien que vous ayez tous les outils et matériaux, vous êtes bien embêté : Il fait si sombre !

Vous êtes frustré car vous étiez fier d’avoir pensé à tout ! Et là, vous êtes obligé de plisser des yeux et de vous concentrer d’avantage pour arriver à voir ce que vous êtes en train de faire.