Travaux de rénovation : nos conseils pour trouver un meilleur artisan

Pour réaliser un projet de rénovation, l’artisan est un acteur incontournable. Vous devez donc le choisir avec attention. Cela suppose qu’il faut avoir de bons réflexes pour trouver le professionnel capable de répondre à vos attentes. Dans cet article, on récapitule toutes les informations susceptibles de vous aider dans cette sélection.

Assurez-vous des compétences de votre artisan

Avant d’engager un professionnel sur votre projet de rénovation, il est d’abord important de vous renseigner sur son sérieux. Pour ce faire, faites un tour sur son site internet afin de visualiser toutes ses réalisations. Au cas où il n’aurait pas un site Web, vous pouvez vous référer à ses pages ou réseaux sociaux. Dans ce processus, il est évident de trouver les images des travaux qu’il a déjà concrétisés. Ainsi, vous pourrez avoir une image du sérieux de votre artisan. Au besoin, vous avez également la possibilité de trouver rapidement un professionnel sur des sites de mise en relation comme mestravaux.com. Mieux, n’hésitez pas à parler du projet autour de vous pour avoir les recommandations des proches.

Vérifiez si votre artisan est immatriculé ou non

travaux artisan

L’immatriculation au répertoire des métiers est un autre aspect qui peut vous assurer de la qualité du professionnel choisi. De façon pratique, vérifiez s’il y a un numéro qui figure sur son devis ou sa carte de visite. Par contre dans le cas d’une entreprise, l’immatriculation donne naissance à un SIRET. Vous devez donc passer tout cela au crible avant de valider votre sélection. À noter que ce paramètre fait partie des références qui vous garantissent l’expertise de votre artisan.En outre, l’un des plus grands avantages à choisir un expert est qu’il est capable de vous donner d’autres orientations pertinentes sur votre projet de rénovation. À ce sujet, vous avez également la possibilité de visiter les pages comme blog travaux pour bénéficier des conseils des spécialistes en matière de vos travaux.

L’artisan doit présenter les assurances requises

Les critères de sélection d’un artisan ne se limitent pas aux compétences et au sérieux de celui-ci. Vous devez également vous assurer que ce dernier présente certaines assurances obligatoires. Il s’agit notamment de : L’assurance responsabilité civile ;

  • La garantie décennale ;
  • La garantie de parfait achèvement ;
  • La garantie du délai de livraison.

Bref, l’avantage de ces garanties est qu’elles vous permettent d’éviter les longues procédures en justice en cas de malfaçon. C’est donc l’une des meilleures possibilités de prévenir les dommages qui pourraient survenir pendant ou après les travaux.

Optez pour la comparaison des devis

artisan travaux décoration

Lorsque vous parvenez à trouver des artisans suivant les conditions précitées, vous pouvez maintenant passer à l’étape des devis. À cet effet, il est généralement conseillé de demander un grand nombre de devis afin de procéder à une comparaison. Pour réussir cette analyse, ne vous contentez pas du coût total. Vous devez absolument prendre connaissance de toutes les informations contenues dans le document. Il faut noter que vous pouvez découvrir d’autres précisions par rapport au sérieux de votre artisan. Bref, faites de sorte à économiser sur votre budget en procédant à la comparaison des devis.
En résumé, trouver un meilleur artisan pour les travaux de rénovation n’est pas une tâche facile. Il vous faudra être plus attentif et prudent pour mieux choisir votre collaborateur.

Comment peut-on utiliser les plaques polycarbonate ?

Les plaques polycarbonates séduisent de plus en plus de personnes. Elles sont utilisées aussi bien dans le domaine de l’industrie que dans les ménages. Elles sont constituées de plastique et de résine et ont subi un traitement anti UV. Ce traitement leur permet de résister aux intempéries externes et de durer. Découvrez à travers cet article comment utiliser ces plaques.

Qu’est-ce qu’une plaque polycarbonate

polycarbonate plaquesDe manière générale, le polycarbonate est un matériau composé de plaques transparentes en plastique superposées. Il possède d’excellentes propriétés mécaniques et une résistance thermique sans pareil. Ces propriétés lui confèrent une utilisation entre -100 °C et 120 ° et donc une résistance notable. Il est difficilement déformable et est utilisé pour un grand nombre de surfaces en substitution au verre. Cependant, il existe différents types de plaques polycarbonates sur le marché.

Les différents types de plaques polycarbonates

Les plaques polycarbonates existent sous différentes formes et différentes épaisseurs. Vous pouvez trouver :

  • La plaque polycarbonate onduline : disponibles en différentes épaisseurs, elles sont résistantes et très étanches.
  • Le polycarbonate alvéolaire pour toiture : il existe en différentes épaisseurs (10, 16, 32, 55 mm). Il dispose de plusieurs finitions lui conférant des aspects clairs, opaques, et gold.
  • Le polycarbonate emboitable : il est souvent présenté avec une épaisseur de 40 mm. Celui-ci dispose des finitions claires et opaques.
  • Le polycarbonate compact,
  • Le polycarbonate nervuré.

Quels usages faire des plaques polycarbonates

véranda
Le polycarbonate est utilisé pour divers buts. Il a été longtemps utilisé comme matériel de cuisine, plus précisément dans la vaisselle dite incassable. Ce sont principalement ces gobelets et couverts très rigides qui ressemblent à du verre et qui ne se brisent pas. Les vaisselles réalisées en cette matière peuvent passer de la microonde au réfrigérateur sans aucune déformation.

Par ailleurs, les plaques en polycarbonate sont également utilisées dans le domaine de l’industrie. En effet, les concepteurs automobiles et d’aviation les utilisent parfois pour la construction de phares, de rétroviseurs de voiture, de sièges d’avion, de casque de moto, dans les combinaisons de protection spatiales, etc.

Ces plaques sont également utilisées dans l’armée pour la réalisation des boucliers des CRS par exemple, pour les casques de protection et bien d’autres.

Les plaques polycarbonate sont aussi exploitées dans le bâtiment principalement pour la construction des toitures et pour la façade. De la même manière, elles peuvent servir pour une couverture de pergola ou de véranda. Elles permettent également decréer une cloison en intérieur ou pour personnaliser les garde-corps. Dans d’autres situations, elles sont utilisées comme tôle de protection d’une maison.

Pourquoi utiliser une plaque polycarbonate ?

Plusieurs raisons poussent à choisir les plaques polycarbonate. Elles sont résistantes au choc ainsi qu’aux variations de la température. Elles apportent une grande luminosité dans une pièce tout en filtrant les rayons UV. Elles disposent d’une bonne isolation et sont très étanches. De plus, elles ont de belles finitions et participent à rendre esthétique un espace.

En somme, les plaques polycarbonates sont utilisées dans plusieurs domaines. Leur résistance au choc fait qu’elles sont très prisées.

Quel professionnel contacter pour des travaux d’amélioration de l’habitat ?

Quand vous entreprenez des travaux de rénovation visant à améliorer votre confort, il est toujours préférable d’être assisté par un professionnel. En effet, si vous n’êtes pas du milieu, vous pourriez ignorer certaines possibilités, vous rendant la vie beaucoup plus facile.

L’intérêt d’une entreprise spécialisée dans l’amélioration de l’habitat

Dès que l’on parle de confort, il faut avant tout réfléchir à la globalité de votre projet et envisager les nombreuses possibilités. Par exemple, il est tout à fait possible d’aménager des combles en réalisant pour cela une transformation de la charpente. Un travail de rénovation peut également avoir lieu dans le but d’agrandir une pièce en abattant un mur porteur. Mais pour être dans la bonne direction dès le départ, vous devez solliciter une société disposant de toutes les compétences.

C’est le cas avec l’entreprise SNR Entreprise qui est en mesure de vous épauler de A à Z afin de donner vie à votre projet.

La sollicitation de différents corps de métiers

Pour l’aménagement des combles, une rénovation d’une maison ancienne ou un agrandissement, il est nécessaire de collaborer avec plusieurs corps de métiers. Alors plutôt que d’entreprendre une démarche spécifique et de contacter à chaque fois un artisan, vous avez la possibilité de travailler avec une société qui sera votre interlocuteur unique. L’intégralité de votre projet sera gérée de la meilleure façon possible avec des artisans compétents qui seront sollicités en temps et en heure :

  • Un électricien pour que celui-ci assure une installation électrique selon les normes en vigueur.
  • Un plombier lorsqu’il est nécessaire de modifier l’évacuation ou l’arrivée de l’eau.
  • Un charpentier couvreur afin de prendre soin de votre toiture et ainsi éviter la présence de fuite.
  • Un menuisier qui pourra vous orienter sur le meilleur parquet possible et sur le choix d’un escalier.
  • Un architecte afin que celui-ci dirige les travaux à partir de différents plans que les autres corps de métiers devront suivre.
  • Mais d’autres corps de métiers sont également sollicités notamment pour la pose de VELUX ou encore la réalisation d’une isolation.

Des aides potentielles selon la nature des travaux

Vous avez certainement entendu parler de travaux de rénovation énergétique. Cependant, vous n’êtes pas familier avec les différentes démarches administratives alors que vous pourriez économiser parfois plusieurs milliers d’euros. Si vous souhaitez remplacer votre ancien chauffage par un système plus efficient, si vous entreprenez des travaux de rénovation énergétique ou si vous vous orientez vers l’installation d’un ballon thermodynamique, différentes subventions sont possibles en fonction de vos ressources.

Par exemple, vous pourriez prétendre à la prime CEE, MaPrimeRenov, la TVA à 5,5 % ou encore le prêt à taux zéro. Néanmoins, différentes démarches doivent être entreprises avant le commencement des travaux.

En étant en relation avec un spécialiste des travaux d’amélioration de l’habitat, vous allez également être accompagné d’un point de vue administratif pour remplir les différents dossiers et demander vos subventions. Non seulement vous avez un avantage technique, mais également administratif ce qui vous permettra d’avoir l’esprit beaucoup plus libre.

C’est pour ces différentes raisons qu’il est nécessaire de collaborer avec une société qui sera votre interlocuteur unique et qui sera force de proposition en toutes circonstances.

Comment trouver des professionnel du multiservice ?

Être confronté à un petit problème technique à la maison peut vite se transformer en galère, cela relève souvent de l’urgence et surtout, ça peut coûter cher !
Qu’il s’agisse d’une fuite d’eau, de gaz ou d’une panne d’électricité, l’intervention d’un professionnel peut être nécessaire et si possible, le plus rapidement possible. Il existe plusieurs moyens de faire appel à un expert, notamment via la plateforme Belfix qui propose à ses utilisateurs divers services de dépannage effectués par des professionnels qualifiés.

Belfix, c’est quoi ?

Belfix est une plateforme de mise en relation en ligne qui permet de réserver différents services de réparations ou d’entretien de la maison. Quasiment tous les services sont disponibles, proposés par des professionnels indépendants ou des entreprises qualifiés.
Cette plateforme multiservice est disponible dans plusieurs pays européens.

Pour répondre à vos besoins, vous pouvez trouver :

  • Un plombier
  • Un chauffagiste
  • Un serrurier
  • Un électricien

Mais aussi :

  • Une entreprise de nettoyage
  • Une entreprise de panneaux solaires
  • Une entreprise de rénovation
  • Un expert immobilier

Et bien plus encore…

Une plateforme facile à utiliser

En cas de besoin, il vous suffit de sélectionner le service souhaité, le lieu de l’intervention et vous verrez apparaître une liste de professionnels avec leur tarif et leurs disponibilités.

Par exemple, si j’ai besoin d’un plombier, je n’ai qu’à taper « plombier » dans la barre de recherche. Ensuite, je précise la nature de mon besoin : réparation/fuite, détection de fuite, détartrage, travaux d’évacuation…
Si j’ai besoin d’une réparation, je précise s’il s’agit de ma tuyauterie, de mes toilettes, de ma robinetterie… et c’est tout !
Trois clics seulement sont nécessaires avant d’accéder à la liste de professionnels disponibles, ainsi qu’aux tarifs en sachant que la meilleure offre du moment vous est communiquée.
Il est également possible de filtrer votre recherche afin d’afficher directement les services correspondant à vos critères :

  • Le niveau d’urgence
  • Le jour de la semaine
  • L’heure de la journée
  • Une échelle des prix
  • L’évaluation des professionnels

Une fois votre choix fait, il ne vous reste qu’à réserver le créneau, le professionnel en sera directement informé sur son agenda.
Aspect pratique: les prix sont calculés à l’avance, ce qui vous permet de vous faire une idée avant l’intervention, mais aussi de choisir un professionnel qui propose des prix selon vos moyens. Vous réservez en ligne, vous payez sur place.

Idéal en cas d’urgence, tout est pensé pour simplifier votre démarche avec :

  • Des prix connus à l’avance
  • Une prise de rendez-vous uniquement via la plateforme
  • Les déplacements compris dans le tarif
  • Aucune majoration le soir ou les week-ends

Vous l’aurez compris, la plateforme Belfix est un vrai couteau suisse en termes de services de dépannage. En cas de pépins, vous obtenez un devis et un rendez-vous en quelques clics avec un professionnel qualifié. Après l’intervention, pas de mauvaise surprise, car le prix est fixé à l’avance, il y en a pour tous les porte-monnaie.

Achat de votre maison: Pourquoi un prêt immobilier est nécessaire ?

Faire un crédit immobilier est souvent nécessaire pour l’acquisition d’un logement. Mais c’est également une solution intéressante si vous n’avez pas les liquidités suffisantes. En plus, le niveau des taux d’intérêt reste historiquement bas, ce qui vous permet d’effectuer un achat maison dans les meilleures conditions.

Quand le prêt immobilier facilite l’investissement d’un logement

Grâce à la contraction d’un pret immobilier, vous accédez plus facilement à la concrétisation de votre rêve. Cependant, toutes les personnes ne sont pas logées à la même enseigne et les établissements financiers imposent leur propre condition. Un accord est absolument nécessaire dans le but d’obtenir un crédit pour l’acquisition d’un bien immobilier. Cette étape est donc absolument indispensable si vous n’avez pas une épargne conséquente dès le départ.

L’impact du crédit immobilier sur l’épargne

Sans vous en rendre compte, le prêt immobilier est un excellent moyen de vous constituer une épargne. Car dans les faits, il est souvent très rare d’effectuer un investissement mensuel avec une certaine régularité, surtout lorsque l’on parle de durée pouvant atteindre 20 ans.

Dans ce cas, lorsque vous choisissez un emprunt immobilier vous n’aurez d’autre choix que de vous y plier. Tous les mois, vous versez une mensualité correspondante au remboursement de votre emprunt immobilier, c’est donc une forme d’épargne forcée.

Une fiscalité intéressante

Le prêt immobilier vous permet également de déduire les intérêts d’emprunt de vos impôts. Mais ce ne sont pas les seules déductions possibles, car vous pouvez également y ajouter les frais d’emprunt. C’est-à-dire le contrat d’assurance décès invalidité, l’hypothèque ainsi que les frais impliqués dans la constitution du dossier. Ces différents éléments peuvent être directement déduits au niveau de votre impôt foncier.

Le but d’un emprunt immobilier

Un crédit immobilier est une excellente façon d’investir de différentes façons. Non seulement il vous permet d’acquérir votre maison principale, mais il peut également vous servir à financer la construction de votre futur logement.

L’emprunt immobilier peut également être utilisé lorsque vous souhaitez faire un investissement dans le neuf ou dans l’ancien. Enfin, c’est également une excellente façon d’avoir les liquidités nécessaires lorsque vous souhaitez entreprendre des travaux immobiliers.

Selon votre situation et la nature du projet, sachez également qu’il existe différents types de prêts :

  • Les prêts bancaires traditionnels, correspondant à un emprunt tout à fait classique.
  • Les prêts réglementés finançaient partiellement par la collectivité ou par l’État afin d’encourager la primo accession.

Les éléments à prendre en considération dans un emprunt immobilier

Dans la majorité des cas, le prêt se définit systématiquement de la même façon. C’est-à-dire que vous retrouvez le capital emprunté ainsi qu’un taux du crédit. Ce dernier détermine directement le montant des mensualités que vous devez rembourser auprès de l’organisme prêteur.

Ensuite, la durée du crédit reste également variable ce qui aura un impact direct sur l’amortissement. Souvent, une assurance est également adjointe au crédit principal. Mais pour que vous puissiez obtenir un emprunt immobilier, il existe également de nombreux frais annexes. Ils permettent de constituer le dossier avec encore une fois un montant variable en fonction de l’établissement bancaire.

Être vigilant au moment de la souscription

Avant de vous engager dans un crédit immobilier, il est nécessaire d’avoir toutes les informations à votre disposition. Essentiellement, votre vigilance se porte sur la durée du crédit, le prix de l’assurance, le taux du crédit ainsi que sur les conditions d’application. Ces éléments sont absolument indispensables pour déterminer la pérennité de votre projet. N’hésitez donc pas à faire appel à un professionnel afin d’y voir plus clair.

Nos conseils pratiques pour rechercher un espace commercial à louer

Augmenter votre surface: ou louer un espace commercial ?

La location d’un espace commercial est un bon moyen d’augmenter votre surface de vente ainsi que votre chiffre d’affaires. Cependant, la décision de louer une surface de vente plus grande ne doit pas être prise à la légère et l’improvisation n’a pas sa place dans ce domaine. En effet, cette démarche doit être réalisée en suivant plusieurs étapes que nous vous expliquerons dans cet article.

Évaluer vos besoins

La première étape consiste à évaluer vos besoins réels. À cet effet, le bail commercial est un bon indicateur pour vous situer sur vos capacités à louer un espace de vente plus grand.

Définition de la durée du bail commercial.

Louer un espace commercial plus grand est un investissement non négligeable auquel il convient de réfléchir à plusieurs fois avant de s’y lancer. La loi stipule que la durée minimum d’un bail commercial est de 9 ans et la durée maximum peut être librement fixée par accord des deux parties. Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici. En réalité, vous gagnez plus à opter pour un bail à long terme. En effet, cette option vous permet de rallonger le délai d’amortissement des sommes dépensées pendant votre installation.

Définition de la surface nécessaire pour le nouveau local

La superficie de l’espace commercial que vous projetez de louer doit parfaitement correspondre à vos besoins actuels et futurs. L’idée consiste à agrandir votre espace de travail, tout en gardant en tête que vous devez aussi préserver l’image de votre enseigne. En effet, un espace trop grand avec très peu d’articles soulèvera des questions auprès des clients.

Répondre aux questions relatives à votre projet

Pour affiner l’évaluation de vos besoins, vous pouvez répondre à un certain nombre de questions liées à votre projet d’agrandissement, comme :

  • Le nombre d’employés que vous projetez de recruter ;
  • L’aménagement d’une salle de stockage plus grande ;
  • Le nombre de bureaux que vous devez prévoir ;
  • L’aménagement d’une kitchenette pour vos employés.

Cette liste n’est pas exhaustive et dépend de chaque profil. Cependant, elle donne une idée sur le type de question que vous devez vous poser pour évaluer la superficie totale nécessaire à votre projet.

Comment trouver le local qui convient à votre projet ?

La recherche du local idéal pour votre projet d’agrandissement ne doit pas être laissée au hasard. En effet, deux critères importants sont à prendre en compte pour choisir le lieu d’implantation parfait pour le développement de votre commerce.

Le choix de l’emplacement.

Louer un espace commercial dans une rue passante et à proximité des fournisseurs est l’idéal pour beaucoup de commerçants. Cependant, même si l’emplacement est une condition stratégique dans votre optique de développement, il faut tenir compte d’un certain nombre de critères. À savoir, l’état des locaux ou l’historique du détenteur du bail. Le but étant de s’affranchir du moindre doute quant à l’avenir de votre futur local commercial.

S’informer sur les règlementations municipales.

Il s’agit de bien assimiler les règlementations municipales en vigueur dans la localité cible. Elles déterminent les normes à respecter pour les commerçants dans une zone géographique déterminée. De ce fait, il convient de vérifier si elles ne sont pas contraignantes pour votre activité et si elles n’interdisent pas tout ou une partie de celle-ci.

La combinaison de tous ces critères vous aidera à visualiser vos besoins réels en termes de budget, de superficie et d’emplacement. Ainsi, vos recherches seront affinées et vous serez à l’abri des mauvaises surprises dans la prospection du local commercial à louer qui correspond à vos besoins.

Chaudronnerie, tuyauterie, soudure pourquoi, comment et à qui s’adresser ?

La chaudronnerie, la tuyauterie et la soudure constituent un ensemble d’expertises industrielles assez précis et peu routinier. Ce domaine couvre en effet plusieurs activités de traitement des feuilles de métaux, des profilés et des tubes entrant dans la réalisation d’éléments destinés à de nombreux secteurs. De quoi s’agit-il exactement ? Nous vous expliquons tout dans cet exposé.

Zoom sur les métiers incontournables du monde de l’industrie

Le monde industriel regroupe une liste infinie d’expertises professionnelles qui ont su se moderniser au fil des années pour revêtir des caractéristiques de haute technicité, utilisant l’informatique et des machines de grande précision. Plusieurs branches de métiers vulgarisées par Artisanat France se sont ainsi modernisées et diversifiées pour donner naissance à des professions très spécialisées :

La chaudronnerie industrielle

L’artisan chaudronnier travaille des métaux de différents types (fer, cuivre, aluminium, laiton) pour leur donner une forme prédéfinie avant de les allier par soudage, pliage ou emboutissage. Il fabrique des structures aussi bien de taille modeste qu’imposante. À RMW Chaudronnerie , les outils utilisés pour chaque projet sont sophistiqués et conduits par commande numérique. Ici, l’ensemble des tâches à exécuter, dénote d’une connaissance avérée en informatique appliquée. La découpe des pièces intervient après une représentation précise des volumes en 3D et un travail minutieux de tracés assistés par ordinateur. Le chaudronnier évolue donc au sein d’une équipe où collaborent plusieurs compétences.

La tuyauterie industrielle

Faites appel à votre tuyauteur professionnel pour des travaux de maintenance technique sur des réseaux de tuyauterie qui conduisent du gaz, des fluides liquides plus ou moins dangereux, et à des températures et pressions variables. Le tuyauteur étudie avant toute intervention, les plans de raccordement du réseau et le dossier des maintenances afin de déterminer les risques et contraintes auxquels seront soumises les opérations à mener… Il définit les actions et les modifications nécessaires à réaliser (découpe, démontage, soudure, assemblage, remplacement de pièces), et choisit le matériel approprié.

Spécialiste du métal, le tuyauteur va travailler les métaux en atelier, conformément au plan et aux mesures prises en amont, puis effectuera les assemblages sur site. La sécurité et la qualité guident toutes les interventions du tuyauteur. L’analyse de l’environnement est également une étape obligatoire avant toute opération.

La soudure industrielle

Le soudage industriel permet l’obtention d’une continuité de matériaux assemblés par fusion. En réalité, il y a différentes techniques de soudure, et chaque méthode exige un savoir-faire spécifique. Dernier maillon de la branche de la chaudronnerie industrielle, le travail de soudeur demande beaucoup d’habileté, de maîtrise et de précision dans le maintien des outils, ainsi que de l’adaptabilité face aux nouvelles technologies de soudage. Aujourd’hui, des méthodes de travail adaptées sont utilisées afin d’assembler les pièces portées à très haute température : procédés à l’ARC, MIG ou TIG.

Les mesures de sécurité dans ce secteur commencent par la tenue du soudeur qui doit porter un masque et une combinaison spécifique pour se protéger contre les projections d’étincelles. Il doit aussi maintenir l’appareil de soudage à une distance raisonnable de la pièce à souder, et évaluer la durée d’exposition utile à la réussite de l’opération.

Quel est l’avantage du bardage bois pour votre maison ?

Vous aimeriez doter votre façade d’un bardage bois, mais vous avez quelques doutes ? Dans cet article, nous vous montrons pourquoi vous ne devriez pas hésiter. Apprenez en d’avantage sur cette méthode simple et efficace. Découvrez en quoi elle consiste, ses variantes et ses avantages.

Le bardage bois : qu’est-ce que c’est ?

Le bardage bois est un revêtement mural à base de bois. Il peut être appliqué à l’intérieur comme à l’extérieur. Mais dans la plus part des cas, il est destiné aux façades. On distingue plusieurs styles de poses, d’ailleurs la société E-wood est spécialisée dans ce thème très demandé :

  • A l’américaine : ici la façade est recouverte de planches horizontales. Cette méthode est la plus utilisée dans les régions côtières, ainsi que dans les zones exposées à de fortes intempéries. Elle est souvent considérée comme la plus facile à réaliser, notamment parce qu’elle supprime les adaptations au niveau des fenêtres, des portes et des angles.
  • A la scandinave : les planches destinées à couvrir la façade sont posées verticalement, ce qui donne un style artistique à la maison. Cette pose est le plus traditionnelle. Elle est idéale pour des habitations peu exposées au intempéries.
  • La pose oblique : plus raffinée que les précédentes, elle requiert un grande habilité et une bonne dose d’expérience. Le fait est qu’il faut veiller à ce que le bois reste protégé, il ne faut surtout pas qu’il soit affaibli lors des découpes.
  • La pose à claire voie : c’est le style le plus moderne de tous.

 

Quels sont les avantages du bardage bois pour la maison ?

Le bardage bois est intemporel et esthétique

Malgré l’apparition de nouvelles techniques de revêtement, le bardage de bois figure toujours parmi les procédés plus populaires du marché. Et pourquoi ? Tout simplement parce qu’il est naturel, esthétique et résistant aux intempéries. Eh oui, le bardage bois permet de donner une note écologique aux murs qu’il protège. Par ailleurs, il est synonyme d’authenticité et de robustesse.

Le bois optimise l’isolation de la maison

Le bois est l’un des isolants naturels les plus performants. Son utilisation augmente l’isolation thermique et phonique de manière significative, ainsi que la résistance aux contraintes. Par ailleurs, il est idéal pour couvrir les fissures et éliminer les ponts thermiques, principaux facteurs des pertes énergétiques des habitations.

L’utilisation du bois réduit les contraintes qui pèsent sur le chantier

La pose d’un bardage bois ne requiert pas l’utilisation de l’eau, par conséquent elle n’implique pas une étape de séchage. En outre, en ce qui concerne les travaux de rénovation, cette technique ne représente aucune contrainte pour le bâtiment d’origine. Au contraire, elle apporte une touche moderne aux maisons de style classique. Enfin, le bardage bois peut être appliqué sur tous les types de surfaces. Pierres, béton, brique, bois…, il s’adapte à tout !

Le bardage est compatible aux plans locaux d’urbanisme (PLU)

Les communes sensibilisées au développement durable s’opposent rarement au bardage bois, il est même parfois apprécié. Cependant, les PLU ont une influence sur l’esthétique et la teinte des façades. Par conséquent, il vaut mieux se renseigner avant d’engager les travaux. Les informations nécessaires sont disponibles auprès du CAUE de chaque département.

Comment choisir vos papiers de verre et Abrasifs

Le papier de verre est utilisable dans les projets de rénovation et de finition. Que le support soit en bois, en métal ou autre, il ne faut pas zapper l’étape du ponçage. L’abrasif peut aussi intervenir pour différents loisirs créatifs. Pour le choisir en bonne connaissance de cause, voici quelques informations essentielles.

Les grains disponibles

Qu’il s’agisse d’abrasif en rouleau ou de papier de verre en feuille, leur objectif est identique : ces éléments sont utilisés pour poncer. L’utilisation visée définit le nombre de grains :

  • l’affinage ;
  • la finition ;
  • le ponçage.

En dehors de la nature des grains, leur taille est également à prendre en compte. Cette dernière détermine la rugosité du produit :

– Extra gros (entre 10 et 40) : zones qui comportent d’importants dégâts (éraillures très creusées, traces de collisions…).

– Gros (entre 5 et 60) : surfaces tachées ou éraflées avec des imperfections conséquentes des vernis et peintures.

– Moyen (entre 80 et 100) : zones moins touchées avec des défauts légers.

– Fin ou moyen-fin (entre 120 et 150) : ponçage avant la mise en place de l’application.

– Très fin ou fin (entre 180 et 240) : deux couches de peinture ou de vernis pour le ponçage.

– Extra-fin (entre 280 et 400) : égrainage entre couches de vernis ou laques.

Les différents types d’abrasifs

Il existe des abrasifs naturels et synthétiques. Les abrasifs naturels se déclinent en 3 catégories principales qui sont les suivantes :

Le silex : il s’est substitué au verre pilé. Ce papier de verre sert au ponçage du plâtre, des vernis ou des bois avec de la résine.

· La toile émeri : la toile accueille des minéraux. Elle s’adapte au décapage et au ponçage d’un support en métal ainsi qu’à une utilisation à répétition.

· Le papier corindon : à base d’oxyde d’alumine, celui-ci ponce les peintures désuètes et les bois bruts. Il se débarrasse rapidement des enduits, des peintures et des mastics.

La version synthétique, quant à elle, est plus résistante et convient aux férus du ponçage.

Les différents supports confondus

Le support en place doit être compatible au travail à réaliser et à l’outil utilisé.

– Toile : elle ponce correctement les recoins et les surfaces difficiles d’accès.

– Nylon : il se retrouve sur les feuilles auto-accrochantes.

– Papier : il faut trouver le juste équilibre entre rigidité et finesse. Trop rigide, le papier est cassant. Inversement, si celui-ci est extrêmement fin, il se lacèrera. Il facilite le ponçage et est idéal sur du bois neuf. Vous pouvez également enlever la peinture sur les bateaux grâce au papier.

Au niveau de l’utilisation

Pour poncer, munissez-vous de gants de protection afin de protéger vos mains. Le ponçage requiert une bonne dose de persévérance et de la méthode. Pliez la feuille de ponçage en 3, voire 4, pour la garder aisément en mains et intervenez en suivant la longueur des fibres. Cela vous évite les entailles déplaisantes qui peuvent apparaître par la suite. Commencez toujours par le grain le plus gros et terminez par celui qui est le plus fin. Pour un décapage à sec, retirez l’excédent de poussière à l’aide d’un aspirateur. Utilisez une éponge pour un décapage à l’eau.

Où faire construire sa maison et comment ?

Se lancer dans un projet de construction n’est pas de tout repos. On s’imagine la maison rêvée en oubliant parfois les nombreuses étapes qui interviennent en amont. Choix du terrain, élaboration des plans, choix du constructeur et conduite du chantier, le chemin avant d’avoir les clés en main peut être long. Des constructeurs tels que Maisons Pierre assurent aujourd’hui tout ce processus de construction pour laisser les propriétaires sereins. Revenons à la base de tout : où construire sa maison, et comment le faire dans les règles de l’art ?

Bien choisir son terrain 

Si cela peut paraître évident, il s’agit pourtant d’une étape à ne pas prendre à la légère. Trouver le socle qui accueillera une maison peut même être plus complexe qu’on ne le croit et contraint le particulier à faire les bons choix. Tout d’abord, il faut acter la meilleure localisation. Outre la région et la ville, il faut déterminer si vous préférez pour un lotissement ou un terrain plus isolé. Qu’est-ce qui est le plus important pour vous ? Du calme ou un accès rapide aux commerces, aux écoles voire du travail ? Ces questionnements feront naturellement découler la réponse, et donc le lieu idéal pour construire votre maison neuve. 

Cette question de la zone géographique est inhérente au tarif du terrain et de votre budget. En effet, selon les communes les prix peuvent passer du simple au double. Selon votre budget, il faut prendre en compte ce facteur coût dans la balance des choix. En ce qui concerne le terrain en lui-même, il y a également certains éléments à prendre en compte. Par exemple, si celui-ci est en pente, il vous faudra ajouter des frais de terrassement pour permettre l’édification d’une maison. Un terrain viabilisé impliquera quant à lui des raccords en bordure de parcelle, alors qu’un terrain diffus générera des travaux de raccordement à votre charge. Il est enfin important de se renseigner auprès de la commune quant au montant de la taxe foncière et de la taxe d’habitation, qui peut lui aussi impacter votre choix final. 

Les étapes clés d’une construction de maison neuve

Une fois que le terrain est choisi et acheté, les travaux peuvent être préparés. Il est fondamental de se tourner vers un constructeur réputé comme Maisons Pierre. Embaucher un prestataire au hasard est un risque pour la qualité de votre future maison. La notoriété du constructeur peut être détectée par le biais des avis sur internet. Consulter ces retours d’expérience d’anciens clients donnera le ton quant à la qualification et le sérieux dudit artisan. 

Avec l’aide d’un architecte, le professionnel en travaux doit ensuite concevoir les plans de la maison. Il est essentiel d’intervenir à cette étape pour que les professionnels comprennent parfaitement vos attentes ; nombre de pièces, présence ou non d’un étage, style général de la maison, etc. Un constructeur tel que Maisons Pierre est en mesure de répondre rapidement à vos attentes grâce à son large catalogue de maisons dont les plans sont déjà dessinés. Dès lors que tout est dessiné et approuvé par vos soins, c’est le moment de déposer le permis de construire auprès de la commune. En règle générale, la mairie donne sa réponse sous deux mois, mais ce délai peut se rallonger si les travaux ont lieu dans des secteurs spécifiques tels qu’un parc naturel ou une zone de monuments historiques. Toutes ces démarches peuvent être prises en charge par le constructeur. 

La mairie a accepté le projet de construction, vous êtes propriétaire de votre terrain à bâtir et vous avez obtenu votre accord de prêt, le chantier peut débuter. Sa durée varie selon la nature de la maison à bâtir. Avec Maisons Pierre, la priorité est de trouver un consensus entre les exigences de chacun pour construire une maison complètement en phase avec vos désirs. 

Réparation de gouttière : quelques conseils efficaces

Réparation de gouttière : quelques conseils efficaces

La gouttière est l’élément posé en bordure de toiture qui permet d’évacuer l’eau pluviale tout en protégeant la façade de votre maison des infiltrations. La plupart du temps, les intempéries et les défauts d’installation peuvent endommager ces conduits. Pour qu’une gouttière continue à être efficace, il est fondamental de l’entretenir et de la réparer. Voici quelques conseils pour vous aider à sa réparation.

Les causes d’une gouttière qui fuit et quelques procédés de réparation

Il est important d’identifier les multiples raisons qui sont à l’origine de l’infiltration d’une gouttière.

Les causes d’une fuite de gouttière

À force d’être soumise à des conditions extérieures difficiles (neige, gel, vent et pluie), votre gouttière peut se fissurer ou se percer. Il peut aussi s’agir d’un joint abîmé qu’il faut changer rapidement ou du déboîtement de l’un des éléments de fixation. La fuite peut être également due aux conduits bouchés à cause de la présence de végétaux (feuilles) dans le profilé, d’une mauvaise pose des gouttières ou d’une mauvaise fixation (des défauts d’installation). Mais avant tout, il faut savoir bien choisir sa gouttière.

Quelques procédés de réparation pour une gouttière qui fuit

Pour réparer une gouttière qui fuit, vous pouvez choisir parmi les méthodes ci-après :

  • par colmatage : une solution temporaire pour la réparation des gouttières en attente d’une intervention plus définitive d’un spécialiste. Il s’agira ici, de dégraisser la partie à réparer, la recouvrir d’un mastic « spécial couverture » et la lisser avec le doigt mouillé ou une spatule (nécessite un séchage de 24 heures).
  • par bitumage : cela consiste à appliquer sur la partie en faille, des feuilles d’aluminium collées à la chaleur et enduites de bitume.
  • par soudage à l’étain : cette technique nécessite plus de compétences en la matière. Il faut faire du décapage à l’acide chlorhydrique, utiliser du fer à souder doté d’une grande panne et d’un étain à 28 ou 33 %.
  • par rebouchage : cette méthode se fait par l’application sur la partie percée d’un joint de silicone.

Réparation de gouttière : un entretien régulier

Pour éviter toutes sortes de fissures dans les gouttières, il est très important de procéder à un entretien régulier des conduits de façon périodique (trimestrielle ou semestrielle). Ce geste simple permet de prévenir les éventuelles dégradations et de vérifier le bon état de fixation des profilés. Pour en savoir plus sur comment entretenir et réparer une gouttière afin de la maintenir en bon état. Il faut également nettoyer régulièrement le profilé de la gouttière et s’assurer que les débris des végétaux ne bouchent pas le conduit d’évacuation des eaux. Débutez le nettoyage par la partie basse de votre gouttière en utilisant une échelle pour y accéder (pensez à ne pas prendre appui sur les gouttières). Ouvrez les regards d’évacuation et, avec un jet d’eau, retirez la boue et autres déchets visibles sur les parois.

Dégagez la partie haute de la gouttière et enlevez ensuite tout ce qui encombre la circulation de l’eau (feuilles, insectes, branches et autres). Pour cela, vous pouvez utiliser une pelle spéciale gouttière ou d’autres outils tels que les brosses cylindriques ou grattoirs et les kits de nettoyage adaptés. Une fois l’entretien terminé, il est important de faire une inspection générale pour identifier toute fuite. Pour le faire, vous pouvez boucher provisoirement la descente, ensuite versez un peu d’eau dans la gouttière et vérifiez l’étanchéité de votre installation. Assurez-vous que l’eau ne stagne pas à un seul endroit. Pensez à protéger votre gouttière avec des éléments comme des grilles pare-feuilles disponibles dans les magasins de bricolage pour éviter d’abîmer votre installation.

La gouttière étant l’élément fondamental d’évacuation des eaux loin de votre maison, elle doit être entretenue pendant un long moment pour éviter tous désagréments. Si vous repérez une fuite, commencez par identifier la cause et ensuite n’hésitez pas à faire un choix parmi les méthodes de réparation que nous vous avons proposées ci-dessus ou de faire appel à un spécialiste en cas de besoin.

5 étapes pour ajouter une fenêtre et un volet à votre maison

Vous aimeriez ajouter une fenêtre supplémentaire à votre logement ? De telles rénovations demandent une excellente préparation, et probablement l’intervention d’un voire plusieurs professionnels. Avant d’initier ces travaux, découvrez les 5 étapes pour ajouter une fenêtre et un volet à votre maison :

1.    Faites des recherches

Votre projet d’amélioration commence par des recherches en bonne et due forme. S’agissant de travaux qui vont transformer votre façade, vous devez impérativement vous renseigner à divers niveaux avant de commencer.

Au niveau administratif

Que dit le règlement de votre commune au sujet des transformations de façade ? Quelles obligations devez-vous respecter ? Quels sont les restrictions ?

Dans tous les cas, il vous faudra une autorisation de la mairie pour faire cette modification extérieure du bâtiment. Assurez-vous également d’obtenir tous les autres permis requis et informez-vous sur les réglementations spécifiques concernant la taille et les méthodes d’installation.

Faisabilité des travaux

Est-il possible d’ajouter une fenêtre et un volet sur cette façade ? À cet endroit précis ? Quelles sont les conséquences sur le mur porteur, les câblages existants, l’isolation en place, la plomberie, etc. ?

Faites appel à un professionnel pour effectuer une étude de faisabilité. Il pourra aussi vous informer sur les possibilités techniques qui s’offrent à vous. Par ailleurs, il sera peut-être nécessaire de constituer un dossier avec l’expert pour le présenter à votre commune.

2.    Choisissez votre fenêtre et votre volet

Deuxièmement, il faut précisez votre choix d’équipement.

D’abord, déterminez le meilleur endroit pour ajouter une fenêtre et un volet à votre façade. À l’extérieur, ils doivent s’harmoniser avec le style des autres équipements. Et à l’intérieur, considérez la position des murs, de la porte, des éventuelles fenêtres existantes, et même l’emplacement des meubles. Le but est d’apporter un équilibre à la pièce. Tenez également compte de l’orientation du soleil afin d’optimiser la lumière naturelle.

Ensuite, identifiez le type de fenêtre que vous souhaitez installer. Choisissez son format (baie vitrée, fenêtre à battant, auvent, guillotine…), son vitrage (double ou triple, à faible émissivité, renforcé…) et le matériau de son cadre (métal, PVC, bois…).

De la même façon, il faut aussi sélectionner un type de volet. Ici encore, veillez à ce qu’il soit assorti aux autres équipements de votre façade. Dans l’idéal, nous vous conseillons d’installer un volet roulant en rénovation, qui vous apportera plus de confort, de sécurité et de modernité qu’un modèle à battant.
Optez pour une version motorisée ou manuelle, sachant que le rendu visuel sera le même du côté extérieur. Et sélectionnez un tablier en PVC ou aluminium, de la même couleur que vos autres volets. Le site https://www.domondo.fr/volets-roulants/volets-roulants-renovation/volet-roulant-renovation vous offre un large choix de coloris pour ces deux matériaux. Pour finir, un volet roulant en rénovation vous évitera de prévoir des adaptations supplémentaires de votre façade pour accueillir l’enrouleur.

volet et fenêtre

3.    Mesurez l’emplacement

Ensuite, il faut mesurer l’ouverture de la future fenêtre. Pour cela, comptez l’espace nécessaire pour le cadre tout autour de la fenêtre (montant dormant ou bâti), en intégrant également le linteau au-dessus du montant fixe et l’appui en-dessous du seuil (traverse basse).

Ajoutez à ces mesures 1,5 cm qui permettront de poser la bande de solin, indispensable pour empêcher l’eau de s’infiltrer à l’intérieur.

Maintenant, vous pouvez acheter votre fenêtre et votre volet aux dimensions exactes de l’emplacement souhaité.

4.    Découpez l’ouverture dans le mur

Voici la partie la plus délicate : découper un trou dans la façade. Sachant que la livraison de votre équipement peut durer plusieurs semaines, attendez d’avoir tout reçu avant de commencer.

La découpe se fera depuis l’intérieur. Commencez donc par dégager votre zone de travail et protégez-la avec des bâches. Avant de découper, assurez-vous une nouvelle fois que vous ne risquez pas de toucher aux installations d’électricité, plomberie, chauffage, ventilation ou climatisation.

Sur le mur concerné, tracez toutes les mesures prises précédemment. Pour faciliter la pose de la future fenêtre, nous vous conseillons de découper une ouverture un peu plus grande que les mesures. Réparer la cloison sera certes plus long, mais bien moins compliqué qu’insérer la fenêtre dans une petite ouverture.

Avec une scie circulaire, découpez la cloison sèche en suivant votre tracé, puis retirez-la. Coupez le matériau isolant avec un couteau pour laine de verre ou de roche. Une fois l’isolant enlevé, coupez précautionneusement les montants du mur avec la scie.

Vous découperez le contreplaqué et le revêtement après avoir posé le cadre de la nouvelle fenêtre.

5.    Posez votre fenêtre

L’heure de la pose a enfin sonné ! Vous devez d’abord renforcer la structure du mur avec un encadrement solide et durable. Cela évitera qu’il s’affaisse avec le temps.

Premièrement, ajoutez des montants de mur sous l’ouverture de la fenêtre. Installez l’appui avec une légère pente de 2 cm, qui permettra à l’eau de s’écouler. Ensuite, ajoutez des montants flottants sur les côtés, puis le linteau et enfin le cadre de la fenêtre. À chaque étape, contrôlez bien le niveau de la fenêtre d’un côté à l’autre.

Maintenant que l’ossature est en place, vous pouvez terminer la découpe de l’ouverture. Pour localiser l’emplacement depuis l’extérieur, percez un trou à chaque angle depuis l’intérieur. Reliez-les pour obtenir votre tracé, puis découpez la zone avec votre scie.

Finalisez la pose de la fenêtre en veillant à bien calfeutrer son contour avec de l’isolant adapté. Enfin, posez votre volet roulant à l’endroit prévu (sous linteau, sur la façade, etc.). Si vous avez opté pour un modèle motorisé, veillez à connecter le moteur et l’éventuel interrupteur mural au courant électrique.

La dernière étape sera de réparer la cloison sèche et de rectifier les revêtements intérieur et extérieur.

Bénéficier d’une assistance dépannage électrique à Montpellier

Il est très courant de se retrouver face à un problème lié à l’électricité dans son logement ou locaux professionnels. Mais heureusement, les services de la société Assistance Dépannage électrique à Montpellier sont à votre entière disposition pour apporter la réponse idoine à vos soucis.

Un professionnel du dépannage électrique à Montpellier

Vous avez noté un dysfonctionnement dans le système électrique de votre logement ou de vos locaux professionnels ? Sollicitez vite les services de la société Assistance Dépannage, votre entreprise d’électricité, et demandez une intervention dans les plus brefs délais.

Un membre de l’équipe d’électriciens professionnels de la structure interviendra en urgence pour réaliser un dépannage électrique efficace afin de mettre un terme à tout dysfonctionnement.

Même un interrupteur qui grésille, une prise défaillante ou un disjoncteur différentiel qui ne se réenclenche pas, peut conduire à de graves incidents techniques. En fonction de la situation, les électriciens de Montpellier Assistance Dépannage sauront procéder à des travaux de remise en conformité de votre installation électrique dans les meilleurs délais.

Une disponibilité 24h/24 et 7j/7

Une panne peut malheureusement se déclarer chez vous en soirée d’une journée très fatigante, ou en week-end. Pas de panique ! Vous pouvez joindre votre spécialiste, de jour comme de nuit, les week-ends et les jours fériés. Le service d’assistance et de dépannage électrique de l’entreprise vous garantit une réponse 24h/24h et 7j/7.

Vous pouvez aussi opter pour un contrat de maintenance électrique et bénéficiez des services de maintenance périodique, de rénovation programmée ou non de vos installations électriques.

Un électricien qualifié répondra à toutes vos préoccupations ou interviendra chez vous, à la suite de votre appel. Dans tous les cas, vous bénéficierez auprès de la société Assistance Dépannage :

• D’une assistance téléphonique permettant de poser un premier diagnostic ;

• D’un spécialiste pour vous guider dans une action à distance si possible ;

• De l’intervention d’un électricien professionnel chez vous dans un bref délai.

Faites appel à nos services d’assistance électricité à Montpellier

La société Assistance Dépannage basée à Montpellier intervient dans l’Hérault pour des prestations variées dans le domaine de l’électricité. Peu importe la panne de courant (installation vétuste, court-circuit, plaque électrique chauffante, défaut d’éclairage ou des luminaires, panne d’interphone, d’alarme, de climatisation, de chauffage électrique…), les artisans électriciens sont à votre entière disposition sur l’ensemble de l’Hérault 24h/24 et 7j/7.

À la suite de votre appel, l’arrivée d’un électricien qualifié à l’adresse indiquée dans l’Hérault, s’effectue dans un délai de trente minutes, quelle que soit l’heure ! En outre, la société Assistance Dépannage respecte les différentes normes NF en vigueur dans toutes ses démarches.

Nous vous recommandons donc à effectuer une demande de devis en ligne pour toute intervention concernant votre installation électrique.

Vous pouvez facilement joindre l’entreprise Assistance Dépannage par téléphone, même pour avoir des informations et conseils préalables à la conclusion d’un contrat d’assistance. Enfin, il est important de souligner que tous les techniciens de la société sont périodiquement formés aux nouvelles normes des réglementations en vigueur et suivent rigoureusement le protocole de dépannage électrique pour assurer la sécurité de vos installations.

Comment avoir une meilleure isolation pour vos fenêtres ?

Il est toujours bon d’avoir une bonne isolation des fenêtres. Avec l’air qui se rafraîchit,il est nécessaire de rester bien au chaud chez-soi. Cependant, rester à l’intérieur ne garantit pourtant pas d’être au chaud. En cause, le froid peut passer par les fenêtres. Il est donc fondamental d’isoler les fenêtres pour se préparer à affronter les grands froids. Quelles solutions pour une meilleure isolation des fenêtres ?

Quelques solutions à envisager absolument avant d’isoler ses fenêtres

Il faut savoir que l’isolation des vieilles fenêtres peut être améliorée avec ou sans travaux. Voici quelques astuces intéressantes pour obtenir de meilleures performances thermiques avant de passer le cap des travaux d’isolation et demander un devis gratuit pour vos fenêtres.

  • Le changement complet des fenêtres. Cette solution est relativement coûteuse, mais c’est sans équivoque celle qui fonctionne le mieux, surtout si vos fenêtres sont déjà très usées. Cela permettra d’amoindrir la facture en énergie et d’optimiser le confort de votre maison que ce soit en été ou en hiver.
  • Le changement des vitres. Cette solution est idéale afin de garder les dormants ainsi que les montants, pour ne changer que les vitres. Cette méthode est surtout efficace en cas de vitres cassées ou lorsque les autres composantes de la fenêtre sont encore en bon état.
  • Le changement des dormants. Vous pouvez garder les montants pour ne changer que les dormants.
  • Le changement des volets. Pour une meilleure isolation thermique, les volets roulants sont plus performants. Si vous avez les moyens de les changer, c’est l’idéal.
  • L’ajout d’un survitrage. Il est possible de superposer d’autres vitrages avec vos ceux déjà existants. C’est à la fois pratique et rapide à mettre en place. Bien que très pratique, les performances obtenues n’équivalent pas à celles d’un changement intégral de fenêtres.
  • Le remplacement des joints. L’usure des joints peut aussi avoir des impacts sur l’isolation de la fenêtre. Vous pouvez les remplacer par des joints en acryliques ou en silicones.
  • Choisir un rideau ou un film isolant pour la fenêtre. C’est à la fois une solution rapide et économique, qui vous évitera des dépenses coûteuses tout en vous procurant une isolation satisfaisante.

Des aides pour le changement des fenêtres

Dans le but d’améliorer les performances énergétiques d’une habitation, l’État propose quelques aides pour le changement des fenêtres. En voici quelques-unes.

Le chèque d’énergie

Comme son nom l’indique, le chèque d’énergie est une aide que l’état accorde chaque année pour payer les factures d’énergie. Elle s’adresse tout particulièrement aux foyers à faibles revenus. Le montant du chèque est compris entre 48 et 277 € TTC. Notez que l’obtention du chèque d’énergie ne demande aucune formalité particulière.

MaPrimeRénov, une aide accessible à tous les foyers

MaPrimeRénov est accordée aux propriétaires bailleurs et propriétaires. Depuis le 1er janvier de 2021, chaque foyer peut bénéficier de cette aide. Cela peut aller de 40 à 100 € par fenêtre, selon vos revenus et du gain écologique des travaux. Vous pouvez cumuler cette aide, car tous les propriétaires et copropriétaires peuvent la demander.

Faire appel à un professionnel pour l’isolation de vos fenêtres

Si malgré toutes les solutions proposées, vous ne parvenez toujours pas obtenir une isolation satisfaisante, pensez à faire intervenir un professionnel. Pour ce type de mission, vous pouvez faire appel à un menuisier spécialisé. Grâce à son expertise, cet artisan pourra réaliser une isolation professionnelle, pour des résultats performants et durables.

Escalier : tout savoir sur l’achat, la pose et les coûts !

Escalier : du prix à la pose comment s’y mettre

?

Rien ne doit se faire à la légère dans l’installation d’un escalier ! Même si vous êtes bon bricoleur, vous aurez toujours besoin de quelques conseils et astuces. Par exemple, vous devez toujours prendre le temps de vous informer sur les différents types de marches et celles qui sont les plus adaptées pour vous. Justement, ici, on vous explique comment s’y prendre dans l’achat et la pose. Vous voulez avoir une idée du prix et des matériaux à choisir pour avoir de bonnes marches ? Vous êtes au bon endroit !

Prix d’un escalier : tout dépend de la forme et des matériaux !

Chez des professionnels comme Fontanotshop Belgique, deux éléments principaux influencent le prix d’un escalier : les matériaux utilisés et la forme des marches.

La forme

Il va de soi qu’il est important d’adapter la forme de vos marches à votre design d’intérieur ainsi qu’à l’espace disponible pour les accueillir. En fonction de la configuration de la pièce, de votre budget ainsi que de votre design d’intérieur, vous avez le choix entre une diversité de modèles dont :

  • les marches droites : ce sont les plus abordables en termes de coût, mais requièrent cependant un espace d’installation relativement grand puisque n’étant pas conçu pour être plié ou pour tourner ;
  • les marches en colimaçon : l’escalier en colimaçon ou hélicoïdal est celui qu’il vous faut si vous avez peu d’espace disponible pour sa pose. Contrairement aux précédentes, les marches hélicoïdales sont les plus chères sur le marché puisque leurs procédés de construction sont assez difficiles ;
  • les marches en forme de quart-tournant : ce type d’escalator est également adapté aux espaces restreints puisqu’il occupe bien moins de place que des marches droites tout en offrant une bonne marge de manœuvre. Il requiert toutefois un peu plus de place que les escaliers en colimaçon et est plus difficile à concevoir ;
  • les marches suspendues : l’escalier suspendu appartient à la catégorie des marches haut de gamme. Grâce à son design unique, il s’intègre avec perfection dans les habitations de styles modernes. Il a cependant un coût non négligeable. Et il faut être prêt à en payer le prix pour l’avoir ;
  • les marches tournantes : il existe une diversité de modèles sur mesure d’escaliers tournants. Par exemple, les marches demi-tournantes, les quart-tournantes, ou les tournantes simples. Tout dépend de vos besoins et de l’espace disponible (en savoir plus sur Nidouillet).

Les matériaux

Il existe également différents types d’escalators en fonction des matériaux utilisés dans leur fabrication :

  • l’escalier en bois : en termes de coût, c’est le modèle de marches le moins cher. Il peut cependant arriver que des marches en bois coûtent extrêmement cher lorsqu’elles sont notamment fabriqués avec du bois noble. Ainsi par exemple, des marches conçues avec du chêne massif seront beaucoup plus chères que des escaliers en béton. Tout dépend donc du bois. Il faut toutefois préciser que ce matériau nécessite un entretien régulier ;
  • les marches en métal : elles sont généralement très résistantes et apportent une touche industrielle ou moderne à votre décor. Petit inconvénient cependant avec un escalier en métal, c’est le fait qu’il soit parfois bruyant sous l’effet du piétinement. Il faut en général prévoir entre 3000 et 6000 euros pour en installer un. Et il est parfaitement adapté à l’intérieur qu’à l’extérieur (du moment où un traitement contre la rouille y est appliqué) ;
  • les marches en béton : en moyenne, il faut prévoir entre 1500 et 4000 euros pour faire installer des marches en béton, quoique tout dépende également de la dimension et du style choisis. En outre, il est prudent de prévoir un budget supplémentaire en cas de carrelage, de bois ou de moquette. L’escalier en béton a un atout particulier : il est robuste et très durable.

Poser un escalier : une petite idée du coût ?

Le prix de la pose de vos marches varie selon leur forme, mais aussi d’autres éléments tels que le type d’installation, la complexité du chantier, le prix de la main d’œuvre, etc.

La forme influence le coût !

Les escaliers peuvent être posés sous différentes formes (plus de détails à ce sujet sur cette page). Les frais d’installation varient principalement en fonction de la complexité du modèle. Les marches les moins chères à poser sont celles de forme droite. Les poses les plus onéreuses sur le marché sont celles de l’escalier suspendu et sur-mesure.

D’autres facteurs comptent aussi !

Le matériau utilisé a également une influence sur le prix de la pose. Certains matériaux peuvent nécessiter un effort particulier ou des compétences spéciales. Le lieu d’habitation est également un critère subjectif mais considéré dans la fixation du coût de la main-d’œuvre. Par exemple, dans les grandes villes telles que Paris, le prix de la pose d’un escalier sera toujours beaucoup plus élevé qu’ailleurs.