Quels choix pour une cheminée suspendue au bioéthanol ?

Les cheminées font partie des équipements très appréciés lors des soirées d’hiver. Il en existe plusieurs types dont la cheminée suspendue au bioéthanol. Cette dernière séduit par son aspect esthétique, mais également par son côté pratique. Comment bien la choisir ? On vous dit tout.

Comment fonctionne une cheminée au bioéthanol ?

La cheminée suspendue est élégante et moderne. Quand elle fonctionne au bioéthanol, elle n’a pas besoin de bois et de conduit.

Le bioéthanol est un produit incolore et inflammable, il est également connu sous les noms d’éthanol ou d’alcool éthylique. C’est un biocarburant qui tire son origine dans les matières végétales, animales ou à partir de déchets.
Le préfixe « Bio » ne signifie pas biologie, mais biomasse et donc que la production énergétique est générée à partir de matières organiques.

La cheminée suspendue au bioéthanol a l’allure d’une cheminée classique, mais son fonctionnement se rapproche plus de celui d’un poêle.

Les possibilités d’installation

La cheminée suspendue est directement intégré au plafond, ce qui facilite grandement son installation. Il est donc indispensable de disposer d’une grande hauteur sous plafond.

Plusieurs positions sont possibles :

  • murale ;
  • centrale ;
  • d’angle.

Choisissez sa forme.

  • Ronde : élégante, elle trouve parfaitement sa place sur un mur. Disponible en plusieurs teintes, elle est généralement composée d’acier inoxydable.
  • Rectangulaire : design et esthétique, c’est un modèle qui rencontre un franc succès actuellement. Elle est également faite d’acier inoxydable.

Comment la choisir ?

Les différents types de foyers

  • Le foyer avec brûleur sécurisé : il est apprécié pour sa sécurité, car avec lui, aucun risque de renverser du bioéthanol. Il dispose d’un réservoir composé de matériaux poreux capables d’absorber le combustible.
  • Le foyer gobelet : ce modèle possède une capacité de stockage réduite. Moins économique, on le retrouve principalement sur les modèles d’entrée de gamme ou bien sur les cheminées portatives.

Vous avez également le choix entre foyer ouvert ou fermé.
Le foyer ouvert est chaleureux et moderne. Vous avez la possibilité d’admirer les flammes depuis votre canapé. C’est une option intéressante pour mettre en valeur la déco d’une maison. En revanche, une cheminée ouverte est moins rentable puisque le rendement énergétique est inférieur à 20%.
Le foyer fermé ne vous permet pas d’admirer les flammes durant vos soirées cocooning, mais il se révèle bien plus rentable que le foyer ouvert. En effet, le rendement énergétique est de 70% ou plus.

Vous comprendrez alors que si vous misez tout sur le confort et les énergies réalisées, vous devez opter pour un foyer fermé.

Puissance et taille du réservoir

La puissance est un critère essentiel à évaluer. Vous devez choisir une cheminée dont la puissance est adaptée à votre pièce. Pour vous donner une idée, il faut une puissance de 1 kW pour chauffer une pièce de 10 m².

Le bioéthanol est un combustible qui se consomme assez rapidement. C’est pourquoi la taille du réservoir est importante afin de prolonger le temps de chauffe. Un réservoir assez large garantit un maximum de confort en vous évitant un remplissage trop fréquent.

Une cheminée suspendue au bioéthanol garantit ambiance chaleureuse et facilité d’utilisation. Son choix ne doit pas être fait au hasard notamment en ce qui concerne le type de foyer et la puissance. De plus, l’éthanol reste un combustible qui se consume rapidement et il convient d’accorder une attention particulière quant à sa consommation.

Comment installer des plinthes électriques dans un sous-sol

Contrairement aux autres systèmes de chauffage, les plinthes chauffantes électriques n’utilisent aucun mécanisme motorisé de circulation d’air elles utilisent plutôt le flux naturel de l’air pour chauffer. En raison de leur faible coût initial, les plinthes chauffantes électriques sont idéales pour l’installation au sous-sol.

Pourquoi faire installer votre pompe à chaleur ?

Les bonnes raisons de faire installer une pompe à chaleur

Installer une pompe à chaleur dans votre domicile est un moyen sûr pour faire baisser votre facture en énergie. C’est également une alternative de taille pour une transformation de vos équipements actuels vers des énergies renouvelables. D’ailleurs, ces dernières sont incitées par le gouvernement. Néanmoins, pour mener à bien le projet, il faut partir sur de bonnes bases. Nous vous dévoilons toutes les raisons d’installer une pompe à chaleur ou PAC en remplacement ou dans le neuf !

Un système qui allie praticité et confort

Installer votre pompe à chaleur peut vous procurer de nombreux avantages indéniables. Même si celle-ci est performante, elle ne prend pas beaucoup de place et se fond parfaitement dans le décor de la buanderie ou du sous-sol sans souci. Vous n’avez pas besoin de l’associer à un réservoir de grande taille. Il est aussi à noter que seuls la circulation du liquide et le boîtier de commande requièrent un raccordement.

À l’instar des autres dispositifs de chauffage, la pompe à chaleur se décline en plusieurs modèles :

– la pompe à chaleur air/air ;

– la pompe à chaleur géothermique ;

– et la pompe à chaleur air/eau.

Certains modèles dits « inverter », par exemple, peuvent rafraîchir et chauffer l’air en même temps. En revanche, d’autres produisent de l’eau chaude sanitaire. Leur énergie absorbée de la nature leur permet de conserver un air homogène qui est non asséché.

Une rentabilité optimale

Pour connaître la rentabilité d’une pompe à chaleur, il vous suffit de regarder l’étiquette en couleur collée dessus. Cette dernière détermine son classement énergétique qui est catégorisé de A à G. Elle définit son COP ou Coefficient de Performance – la comparaison entre l’énergie produite et celle consommée.

Le COP des PAC est estimé à 3,6 et 5. Cela signifie que pour 1 kW d’énergie consommée, une PAC produit entre 3,6 à kW d’énergie – soit 2,6 à 4 kW d’énergie non payante. Avec ce chauffage économique, vous économiserez au moins 100 comparé à un modèle à gaz ou électrique (de catégorie D).

Le dispositif de climatisation et chauffage de demain

Cela coule de source : la PAC rime avec économie d’énergie. Sachez que le choix d’un équipement domestique doit prendre en compte quelques critères :

  • l’investissement à l’achat ;
  • l’investissement au fonctionnement ;
  • la consommation énergétique.

Certains appareils de chauffage sont délaissés au détriment d’autres équipements, car ils sont trop gourmands en énergie (électricité, fioul et gaz). En sus, ils exploitent fortement l’environnement et émettent un taux de CO2 élevé. En optant pour une PAC, vous devenez acteur du développement durable dès aujourd’hui et pour le futur. Une PAC utilise l’énergie déployée par la nature (sol, air, eau) et en produit jusqu’à 4 fois plus !

Un équipement qui intègre la dernière technologie en lice

Les pompes à chaleur actuelles sont équipées d’une commande à distance qui est gérée depuis un appareil mobile (tablette, smartphone…). Cette commande peut agir sur la mise en marche et l’arrêt de l’appareil même si vous êtes loin de la maison. Ainsi, dites adieu aux dépenses superflues et bonjour à des marges de bénéfices conséquentes ! Ce chauffage économique règle sa température à votre guise.

4 astuces pour faire des économies sur ses factures d’électricité

Un ménage français dépense environ 2 400 € d’électricité par an pour se chauffer, s’éclairer et alimenter les différents appareils électroménagers. Réduire sa consommation d’électricité permet alors à la fois de faire des économies, mais également de diminuer son empreinte écologique. Pour y parvenir, il suffit de prendre les bonnes décisions et d’adopter des gestes simples au quotidien. Voici donc 4 astuces pour réduire considérablement le montant de vos factures d’électricité.

Utilisez un comparateur d’électricité

Utiliser un comparateur d’électricité pour faire des économies est une méthode encore peu connue, mais qui vous permet pourtant d’économiser jusqu’à 200 € sur votre facture d’électricité. Il s’agit d’un outil gratuit que l’on peut utiliser pour comparer les différents fournisseurs et les économies réalisables sur les dépenses énergétiques. Il permet de faire une estimation de la consommation d’électricité et de faire une simulation de facture, en remplissant un formulaire dédié à cet effet avec différentes informations :

  • le nombre de personnes dans le foyer,
  • la surface du logement,
  • l’énergie utilisée pour le chauffage, la production d’eau chaude et la cuisson,
  • les appareils électroménagers,
  • le code postal.

En prenant en compte ces différents éléments, l’outil est en mesure d’estimer le montant annuel de votre future facture d’électricité pour chaque fournisseur. Vous pourrez ainsi identifier l’offre qui vous correspond le mieux, notamment en matière de besoins, d’habitudes et de valeurs :

  • prix de l’abonnement et du kWh d’électricité,
  • options tarifaires (heures pleines/heures creuses, base, week-end…),
  • provenance de l’électricité (électricité verte, électricité nucléaire ou électricité fossile),
  • services inclus (service client téléphonique, espace client en ligne, programme de parrainage, suivi conso…).

comparateur électricité

Une fois que vous aurez choisi votre fournisseur, l’outil peut vous mettre en contact avec un conseiller qui vous accompagnera lors de la souscription et pour le choix de l’offre adaptée. Il s’occupera également, avec votre nouveau fournisseur, de résilier votre ancien contrat. Il pourra se mettre en contact avec ce dernier et s’occuper d’envoyer les documents nécessaires à votre place.

Il contacte également votre gestionnaire d’électricité pour que vous n’ayez pas à faire face à une coupure durant le processus. Toute l’opération est gratuite. Il faut savoir que les contrats d’électricité dans l’Hexagone sont sans engagement. Vous pouvez donc utiliser un comparateur à tout moment pour changer de contrat si vous le souhaitez. La plupart des ménages procèdent à ce changement au moment d’un déménagement.

Réduisez votre consommation liée à l’éclairage

Comme nous l’avons évoqué plus tôt, vous pourrez également réduire votre facture d’électricité en changeant certaines de vos habitudes. La consommation liée à l’éclairage peut notamment être baissée en évitant au maximum les gaspillages.

Il est notamment conseillé de profiter au maximum de l’éclairage naturel. Évitez de placer des meubles encombrants devant vos fenêtres. Au contraire, placez-y un petit fauteuil pour pouvoir lire à la lumière naturelle. Vous pouvez en faire de même pour votre plan de travail pour cuisiner confortablement, sans allumer les lumières de la cuisine. Rien qu’en adoptant ce genre d’habitude, vous pourrez économiser jusqu’à 1 heure d’éclairage par jour. Avec une dizaine d’ampoules utilisées dans la maison, vous économiserez quelques dizaines d’euros par an.

Vous pourrez également utiliser des interrupteurs à minuterie dans les lieux de passage comme les couloirs et des variateurs dans les espaces de vie. Enfin, choisissez la bonne puissance pour vos ampoules. Pour vos pièces à vivre, 15 à 20 W par m² sont nécessaires. Par contre, pour les pièces de passage et les chambres, pas besoin de dépasser les 15 W par m².

Traquez la veille des appareils multimédias

Pour diminuer votre consommation électrique, vous pourrez également traquer vos appareils multimédias, qui restent branchés 100% du temps, sans que l’on s’en rende compte ou que l’on s’en préoccupe. Même lorsqu’ils sont éteints, ces appareils sont encore en veille, représentant ¾ de leur consommation électrique. Voici les appareils que vous pourrez couper du secteur et les économies que vous pourrez faire par an :

  • le téléviseur (5 à 15€),
  • le lecteur DVD ou BluRay (3 à 13€),
  • les consoles de jeu (2 à 10€),
  • l’ordinateur (6 à 30€),
  • la cafetière (2 à 4€),
  • le micro-ondes et la chaîne hi-fi (3 et 20 €),
  • la box/modem (10 €).

Prises une à une, ces différentes dépenses semblent minimes, mais cumulées entre elles, elles peuvent se révéler particulièrement importantes. Pensez également à débrancher les chargeurs de téléphone portable, d’ordinateur, d’appareils-photo… une fois les appareils chargés. Si vous ne le faites pas, ils continueront de consommer de l’électricité. D’un autre côté, il existe des dispositifs que vous pouvez utiliser au quotidien pour faire des économies d’électricité plus facilement. C’est le cas des :

  • multiprises avec interrupteurs, vous évitant de débrancher les prises une par une,
  • prises coupe-veille qui bloquent le courant lorsque vous éteignez un appareil,
  • logiciels gestionnaires d’énergie, permettant de réduire de moitié la consommation énergétique de votre ordinateur, ce qui représente 17 à 25 € par an.

veille appareils multimédias

Adoptez les bons réflexes concernant votre réfrigérateur-congélateur

Vous pourrez également adopter d’autres gestes simples pour faire des économies d’électricité, notamment avec votre réfrigérateur-congélateur. Évitez notamment de le placer trop près du mur. Il faut laisser de l’espace pour que l’air puisse circuler. Il faut également éviter de le mettre près d’une source de chaleur, comme le four ou une plaque de cuisson.

Une autre astuce est de décongeler vos aliments provenant de la partie congélateur dans la partie réfrigérateur. Ils décongèleront doucement et pourront transmettre leur fraîcheur aux autres aliments, diminuant ainsi la consommation électrique de l’appareil. Prenez également comme habitude de dégivrer régulièrement votre frigo. Un appareil givré va en effet être plus énergivore. Il faut le faire dès que le givre atteint les 3 mm d’épaisseur, sous peine de voir la consommation augmenter de 30%. Vous ferez ainsi des économies de 30 € environ par an.

Si vous en avez la possibilité, le mieux est également de s’offrir un nouvel appareil à haute performance énergétique. Ce dernier peut vous permettre de réduire jusqu’à 60% la consommation énergétique sur ce poste de dépense. Il existe encore de nombreux moyens de réduire sa facture d’électricité. Cependant, en suivant ces quelques conseils, vous pourrez déjà faire des économies importantes.

Pourquoi les panneaux solaires thermiques ?

Les panneaux solaires thermiques fonctionnent en utilisant les rayons du soleil pour produire du chauffage et de l’eau chaude sanitaire. Cette installation à énergie renouvelable fait partie des plus prisées par les utilisateurs. Pour cause, elle présente de nombreux avantages indéniables, notamment sur le plan environnemental.

Les panneaux thermiques, kesako ?

Le système avec les panneaux solaires thermiques est également connu sous le nom de capteur thermique. Cet équipement absorbe la lumière solaire dans l’objectif de la transformer en une énergie durable. La majeure partie du temps, il se reconnaît via sa forme plate avec une surface moyenne de 1 m2.

Le capteur solaire se décline en deux versions : celle qui est photovoltaïque et celle thermique. Si le premier prototype transforme l’énergie solaire en énergie électrique, le second, quant à lui, se sert des rayons du soleil pour disposer d’une énergie thermique. Certainement, avec les panneaux solaires thermiques, l’électricité pas chere sera au rendez-vous !

Quels avantages découlent de leur usage ?

L’utilisation des panneaux solaires thermiques offre de multiples avantages :

– Réduire la consommation d’énergie

Qui dit panneaux solaires thermiques dit forcément économie d’énergie. Les dispositifs solaires thermiques allient économie et écologie grâce à leur système infaillible. Il n’est pas rare de voir les factures baissées à plus de 70 %. Par ailleurs, profitez de l’énergie apportée par les rayons du soleil ne vous demandent aucun budget à part. Vos dépenses en chauffage et en eau chaude seront réduites de moitié, voire plus. Ainsi, vous pouvez mettre de l’argent de côté pour d’autres usages.

– S’engager vers la durabilité

Les panneaux solaires thermiques sont une source d’énergie renouvelable. Cela impactera sur l’émission des gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Au lieu du charbon fossile, vous utilisez l’énergie solaire. Résultat : la quantité de dioxyde de carbone diffusée dans l’air baisse. Si vous souhaitez maintenir et adopter une mode de vie écologique ou devenir acteur majeur d’un projet qui protège l’environnement, l’utilisation de ces panneaux est plébiscitée.

– Économiser encore plus

Selon l’emplacement de votre maison, c’est-à-dire le lieu où vous habitez, il est possible d’obtenir des aides de l’État. Le gouvernement accorde des subventions aux foyers désireux d’adopter l’énergie verte. Le but étant de simplifier la transition énergétique via le crédit d’impôt. Donc, dans le cas où vous n’avez pas les moyens et les financements requis pour cette installation, vous pouvez recourir à ces aides octroyées par l’État pour tirer profit des bienfaits cédés par dame Nature.

– Disposer d’une meilleure plus-value à la revente

Il est important de savoir que la mise en place de panneaux solaires thermiques dans votre domicile vous permettra de rentabiliser votre vente ultérieurement. Cela signifie que si vous vendez votre habitat plus tard, vous pourrez le céder à un meilleur prix.

Encore plus d’avantages !

En dehors des différents avantages cités ci-dessus, les panneaux solaires thermiques améliorent aussi l’efficacité de votre maison. En outre, certains modèles très design et moderne minimisent l’impact esthétique sur la couverture. Avec ceux-ci, vous bénéficiez d’un élément durable qui ne sacrifie pas le look élégant et chic de votre toiture en place. Chaque modèle répond à un style architectural spécifique.

Qu’est ce qu’une maison bioclimatique ?

Le climat et la nature : les meilleurs alliés d’une maison bioclimatique

Maison bioclimatique : tout le monde en parle ! Mais est-ce que tout le monde sait exactement ce que ce qualificatif signifie ? Dans le milieu de la construction, les professionnels connaissent très bien cette technique liée à l’économie d’énergie et qui n’a rien de récent. C’est en effet un art ancestral que les professionnels du bâtiment se sont réappropriés depuis un peu plus d’une décennie.

Installer des panneaux solaires : 4 avantages à en tirer

Le réchauffement climatique et tous les défis environnementaux qu’il implique nécessitent une prise de conscience écologique à tous les niveaux. Chaque jour, nous devons veiller dans nos actions quotidiennes à la préservation de l’environnement en limitant notre empreinte carbone. À cet effet, opter pour l’énergie renouvelable en installant des panneaux solaires s’avère être une alternative de choix.

Découvrez dans cet article 4 avantages à tirer de l’installation de panneaux solaires photovoltaïques chez soi.

Une autonomie en matière d’énergie

Installer des panneaux solaires vous permet d’être autonome en matière d’énergie. Selon la taille de vos installations, vous pouvez réduire considérablement votre facture d’électricité ou même devenir complètement autonome.

Il est d’ailleurs possible lorsque vous produisez plus d’énergie qu’il ne vous en faut de revendre le surplus à des structures spécialisées en énergie verte. Consultez ce guide installation panneaux solaires pour en apprendre davantage sur le sujet.

Un impact écologique moindre

Les panneaux solaires sont une source d’énergie verte non polluante. Ils contribuent donc à la réduction de l’émission de CO2 dans l’atmosphère ainsi qu’à la préservation des ressources naturelles.

Par ailleurs, les panneaux solaires sont recyclables en plus de contribuer à la création d’une énergie propre et renouvelable. En investissant donc dans des panneaux solaires, vous participez activement à lutter contre le réchauffement climatique pour assurer un monde meilleur aux générations futures.

Un investissement très rentable

Le coût de l’investissement peut sembler élevé, lorsqu’on s’apprête à installer des panneaux solaires. Mais en réalité, c’est un investissement que vous pourrez rentabiliser sur plusieurs années.

Installer des panneaux solaires vous permet de réaliser jusqu’à 40 % d’économies sur votre budget électricité sur une dizaine d’années, à partir d’un investissement de base peu coûteux. En outre, vous avez la possibilité de revendre de l’énergie à l’EDF en produisant bien au-delà de ce qu’il faudrait pour couvrir vos besoins.

A cet effet, il faut recourir à des professionnels pour réaliser un audit énergétique, de sorte à savoir exactement la quantité panneaux solaires qu’il vous faudrait installer selon vos objectifs. L’expertise d’un professionnel est également requise pour une bonne inclinaison et orientation panneaux solaires, de sorte à maximiser l’efficacité de l’installation.

Les aides financières de l’État

Pour accompagner les ménages dans la transition énergétique, diverses primes et aides à la production d’électricité solaire ont été instaurées par les autorités.

  • L’obligation d’achat : Grâce au mécanisme de l’obligation d’achat, tout producteur d’énergie solaire peut injecter de l’électricité sur le réseau, dans le but de la vendre à un potentiel acheteur. Le prix de l’électricité ainsi produite est fixé par arrêté et varie en principe chaque trimestre.
  • La prime à l’autoconsommation photovoltaïque : C’est un dispositif qui vous permet de prétendre à une prime à l’investissement, dans le cas d’installations de vente en surplus. Répartie sur les cinq premières années de fonctionnement, elle vous est versée automatiquement par l’EDF, en même temps que vos revenus générés par la vente de votre surplus.
  • La TVA à 10 % : Pour les installations photovoltaïques raccordées au réseau national d’électricité et dont la puissance est inférieure ou égale à 3 KWc, le taux de TVA peut être de 10 %.

Enfin, certaines aides des collectivités locales peuvent venir compléter les aides de l’État, pour réduire davantage le coût de l’investissement global.

Comment faire des économies d’énergie chez soi ?

L’utilisation quotidienne de l’électricité à la maison peut vite créer de mauvaises surprises sur la facture. Parmi les éléments qui consomment le plus : le chauffage, mais aussi la mauvaise isolation du logement. Il est tout à fait possible de réduire vos dépenses énergétiques en étant bien équipé, mais aussi en adoptant les bons gestes dans la cuisine, la salle de bain ou le salon.

Être bien équipé

La pompe à chaleur est de plus en plus utilisée au sein des foyers, et ce par les avantages économiques qu’elle présente mais aussi grâce à son coefficient de performance. En effet, il vous est possible de réduire la facture d’électricité grâce à la pompe a chaleur, car elle est capable de générer plus d’énergie qu’elle n’en consomme. C’est un système respectueux de l’environnement qui puise dans les ressources naturelles, à savoir l’air extérieur, et qui ne rejette aucun gaz à effet de serre. De plus, elle est simple d’utilisation et permet de maintenir durablement la température dans la pièce.

La version réversible est appelée pompe à chaleur air/air ou chauffage thermodynamique. Celle-ci est d’autant plus économique, car elle permet d’obtenir chauffage et climatisation.

Par ailleurs, le chauffe-eau thermodynamique a une pompe à chaleur intégrée. Lui aussi se sert de l’air ambiant en y récupérant les calories afin de chauffer le ballon thermodynamique. En utilisant une ressource infinie et naturelle telle que l’air et en consommant peu d’électricité, il présente un véritable avantage d’un point de vue économique.
Le ballon peut prélever de l’air à l’intérieur de la pièce ou à l’extérieur.

Aussi, une bonne isolation thermique est essentielle pour ne pas perdre de chaleur à la maison. Si elle est mauvaise, la facture s’en fera ressentir à cause d’un chauffage qui devra compenser cette perte de chaleur en surconsommant de l’énergie.
Afin de réaliser des économies d’énergie, pensez en premier lieu à isoler les combles. En effet, environ 30% des perditions surviennent de la toiture.

Selon le type de combles et leur accessibilité, plusieurs solutions sont possibles afin de les isoler.

Pour les combles non accessibles ou « combles perdus »:

  • La technique du soufflage : de la laine de verre en vrac est soufflée sur la surface du plancher
  • La pose de rouleaux isolants

Pour les combles accessibles ou habitables :

  • La pose de panneaux isolants sur les murs rampants sous le toit

Les gestes du quotidien

Vous pouvez faire des économies en éteignant complètement vos appareils lorsque vous ne les utilisez pas. Un appareil en veille consomme de l’électricité inutilement. Pensez à débrancher les appareils à consommation fantôme : la télévision, la box télé, les consoles de jeux, l’ordinateur, le micro-onde, grille-pain…
Sachez aussi que les chargeurs branchés même sans appareil au bout consomment de l’énergie.

Opter pour un éclairage LED permet de réaliser des économies considérables sur la consommation d’énergie et c’est la raison pour laquelle il est de plus en plus utilisé dans les foyers. En effet, la LED possède une durée de vie très importante en plus de très peu consommer d’énergie.

En ce qui concerne l’entretien du linge, évitez le sèche-linge qui consomme énormément d’énergie.
Misez sur les programmes à basse température ou à froid pour votre lessive, les cycles intensifs ayant besoin de plus d’énergie pour chauffer l’eau.

La chasse d’eau peut être réglée en choisissant la quantité d’eau déversée quand elle est tirée.
Pareil pour la douche, limitez le temps passé sous l’eau.

Côté cuisine, utiliser des plaques de cuisson à induction est un bon moyen de faire des économies d’énergie. Cela permet de réaliser des économies d’électricité de 30 à 50%.
Aussi, vous pouvez éteindre votre four ou la plaque de cuisson avant la fin de la cuisson.
Privilégiez la bouilloire au lieu de faire bouillir l’eau.

Conseil : ne faites pas l’impasse sur l’entretien de votre électroménager. Il est important de bien entretenir le frigo, le réfrigérateur, la hotte et le lave-vaisselle en nettoyant régulièrement les filtres. En effet, la consommation électrique peut vite doubler avec des filtres encrassés.

Vous l’aurez compris, il existe plusieurs moyens de faire des économies d’énergies au quotidien. En étant bien équipé et en adoptant les bons gestes, vous réduisez votre facture d’électricité, mais faites aussi du bien à la planète ! Pensez également à entretenir vos appareils régulièrement, c’est un moyen simple et efficace de faire du bien au porte-monnaie.

Quelle climatisation pour un logement individuel ?

C’est l’été, il fait chaud et une seule idée vous vient en tête, vous rafraîchir ! Vous munir d’une climatisation semble être la meilleure solution afin de ne plus suffoquer à l’intérieur du logement. Plusieurs types de climatiseurs existent et avant d’investir dans un tel équipement, il est nécessaire d’évaluer plusieurs critères afin de choisir le bon modèle de clim qui réponde à vos attentes et vos besoins. Populaire et pratique, le climatiseur monobloc est une solution efficace pour faire face aux grosses chaleurs.

Le climatiseur monobloc

Le climatiseur mobile

Le climatiseur monobloc mobile est pratique et abordable. Il est compact et peut être déplacé facilement grâce à ses roulettes à condition que son tuyau soit assez long. En effet, le tuyau sert à évacuer la chaleur et doit être disposé dans l’entrebâillement d’une fenêtre.
L’avantage est que ce modèle de clim ne nécessite pas de montage donc pas d’intervention d’un professionnel.
En revanche, il est assez bruyant pour une puissance limitée. Si vous aimez le calme ou souhaitez conserver un sommeil réparateur, ce n’est pas l’idéal.
Aussi, devoir garder une fenêtre entrouverte pour laisser passer le tuyau d’évacuation n’est ni pratique ni économique ou même écologique. De cette façon, vous aurez du mal à conserver la fraîcheur de votre pièce.
Voilà pourquoi ce modèle est plutôt adapté pour un usage occasionnel et aux petites surfaces n’excédant pas 30 m².

Le climatiseur fixe

Le climatiseur monobloc fixe est fixé au mur en communiquant avec l’extérieur. L’installation peut être faite par un professionnel ou par vous-même. En effet, ce modèle dispose d’un système à double flux, ce qui implique quelques travaux : percement des entrées et sorties d’air.
Ce modèle est plus discret, mais aussi plus performant et économique que le mobile.
De plus, il est possible d’opter pour version réversible, produisant chaleur en hiver et fraîcheur en été.
Bien que moins bruyant que le climatiseur monobloc mobile, ne vous attendez pas à un silence total. Il convient très bien pour climatiser des petites surfaces.

Les prix des climatiseur monobloc varient en fonction du modèle et de sa puissance.

Comment choisir le bon climatiseur ?

Avant d’acheter un climatiseur, plusieurs critères sont à prendre en compte. Le choix de votre climatiseur doit être basé sur vos besoins et vos attentes, mais aussi sur les caractéristiques de votre logement.

  • La puissance
    Il est essentiel de mesurer la puissance nécessaire à la taille des pièces du logement. Il ne faut pas que l’appareil soit trop puissant, ce qui entraînerait une surconsommation d’énergie. Au contraire, un appareil pas assez puissant ne serait pas assez efficace.
  • La performance énergétique
    Votre consommation électrique dépend de la performance de l’appareil (notée de A à G). Pensez aussi à la fréquence à laquelle vous utiliserez votre clim.
  • Le niveau sonore
    Si vous tenez à conserver un bon sommeil, c’est un critère non négligeable à prendre en compte.
  • Les options
    Écran LED, télécommande, programmation des horaires de fonctionnement, mode nuit…

Quelques conseils pour entretenir votre climatiseur :
– Si vous possédez un climatiseur monobloc, ne le faites pas fonctionner sans arrêt durant plusieurs jours.
– Il est conseillé de changer les filtres toutes les deux ou trois semaines, selon le modèle et la fréquence d’utilisation.
– Dépoussiérez la ventilation.

Posséder une clim à la maison est source de confort, notamment lors de périodes de canicules. Opter pour un climatiseur monobloc est bon marché, les prix varient selon le modèle choisi. Cependant, la version fixe est plus performante, plus pratique et moins bruyante que la version mobile. Ce type de clim est principalement destiné à climatiser de petites surfaces telles qu’un bureau, une chambre ou même un studio.

Pourquoi investir dans un climatiseur mobile ?

Le besoin d’équiper son espace de vie d’un système de climatisation se fait plus sentir durant la période de fortes chaleurs et les épisodes de canicule. Parmi les solutions qui s’offrent à vous figure le climatiseur mobile, un appareil performant qui permet de rafraîchir son environnement de manière efficace. Pourquoi choisir ce produit ? Voici quelques raisons qui vous feront changer d’avis.

Une multitude de modèles

bloc climatiseur
Portative air cooling system in the shop at the factory. Mobile air conditioning system for production. Portable conditioners in enterprise.

Vous trouverez sur les sites de vente ou dans les magasins spécialisés des types de climatiseurs mobiles, à l’instar du modèle monobloc et du modèle split. Le premier est le plus prisé des consommateurs puisqu’il est non seulement pratique, simple à utiliser, mais aussi très accessible financièrement. Quant au climatiseur mobile split, il est plus compact et pèse moins que le climatiseur monobloc. De plus, il fait moins de bruit que d’autres solutions. Quoi qu’il en soit, vous avez un large choix de climatiseurs mobiles et si vous avez toujours du mal à vous décider, vous pouvez voir les avis sur les meilleurs climatiseurs mobile ici.

Un appareil doté de plusieurs fonctions

Pour vous assurer un meilleur confort, la plupart des fabricants intègrent à leur climatiseur mobile plusieurs fonctionnalités. Parmi celles-ci se trouvent la minuterie programmable et le thermostat. Si grâce à la première vous pouvez programmer la durée de fonctionnement de l’appareil, la deuxième quant à elle vous permet de choisir la température idéale pour votre environnement. À cela s’ajoute la fonction de déshumidification. Elle est très utile pour ceux ou celles qui ont des problèmes respiratoires. Plus concrètement, cette fonctionnalité permet de diminuer le niveau d’humidité dans un environnement.

Outre les fonctions susmentionnées, la plupart des climatiseurs mobiles sont dotés d’un système de filtration. Ce dernier assure un air plus sain aux utilisateurs. De plus, il y a le mode veille qui est aussi intégré à ces produits.

Un appareil simple à installer

climatiseur
Man fitting hose to ventilation system


L’installation d’un climatiseur mobile
ne nécessite pas de demander les services d’un expert dans le domaine. De plus, grâce à son poids léger, ses poignées de transport et ses roulettes, vous pouvez le déplacer facilement de la chambre à la cuisine ou de la salle de bain à la salle à manger. Par ailleurs, rappelons que c’est un produit qui s’intègre à n’importe quel style d’habitation et si vous avez du mal à choisir la couleur de votre appareil, vous pouvez opter pour le blanc.

Un appareil facile à manipuler

La plupart des climatiseurs mobiles sont accompagnés d’une télécommande qui vous permet de les manipuler à distance. Aussi, les modèles récents peuvent être pilotés depuis votre Android. Par ailleurs, soulignons que s’il y a autant d’engouement derrière cet appareil, c’est parce qu’il est moins gourmand en énergie. Aussi, il présente de bonnes performances et est facile à entretenir sans oublier le fait qu’il génère un air de qualité.

En somme, le climatiseur mobile reste et demeure le meilleur choix en termes de systèmes de climatisation.

  • Il est facile à installer.
  • Il génère un air de qualité.
  • Il est moins gourmand en énergie.
  • Il est facile à entretenir et possède plusieurs fonctionnalités.
Comparateur énergie : comment nous permet-il de réaliser des économies ?

En France, le marché de l’énergie s’est ouvert à la concurrence en 2007. Depuis cette année, de nombreux fournisseurs se sont lancés sur le marché pour multiplier les offres. En plus, la loi vous garantit la possibilité de changer librement de fournisseur d’énergie quand bon vous semble. Pour comparer les offres, le meilleur moyen reste d’utiliser un comparateur d’énergie. Mais comment fait-il pour nous faire économiser ? La réponse dans cet article.

 

Quels sont les différents types d’offres ?

Avant de voir pourquoi il est très avantageux d’utiliser un comparateur d’énergie pour faire des économies sur les factures, comme celui que vous trouvez sur ce site, faisons un point sur les différents types d’offres qui vous sont proposés.

 

Voici un tour d’horizon des quatre types d’offres :

 

  • Les offres aux tarifs réglementés fixés par les pouvoirs publics : elles sont proposées par EDF pour l’électricité et par ENGIE pour le gaz, les deux fournisseurs historiques en France. La majorité des foyers souscrivent à ces offres, mais attention cela ne veut pas dire qu’elles sont les plus intéressantes, les tarifs sont même généralement plus chers que ceux proposés par la concurrence
  • Les offres aux tarifs fixes librement déterminés par les nouveaux fournisseurs d’énergie : il s’agit de fournisseurs alternatifs, qui depuis 2007 font des offres intéressantes et permettent de faire face à la hausse des tarifs. Les tarifs sont en effet fixés pour toute la durée du contrat
  • Les offres fixes mais révisables à la baisse : il s’agit des fournisseurs alternatifs dont les tarifs ne peuvent être revus qu’à la baisse. Les baisses de prix sont calculées un fois par an, à la date d’anniversaire du contrat, et vous pouvez en bénéficier en cours de contrat
  • Les offres au prix indexé : elles sont elles aussi proposées par les fournisseurs d’énergie alternatifs. Elles suivent les baisses et les hausses des tarifs réglementés mais proposent souvent des baisses plus importantes que ces derniers, de l’ordre de 10% ou plus

 

Quels éléments prendre en compte au moment de changer de fournisseur d’énergie ?

Le marché étant doté de plusieurs fournisseurs d’énergie, notamment pour l’électricité et le gaz, il est donc intéressant de comparer les offres pour trouver les plus avantageuses. Vous allez pour cela pouvoir utiliser un comparateur d’énergie en ligne, de manière très simple depuis votre ordinateur à la maison.

 

Avant de choisir un fournisseur d’énergie et de signer un contrat, il est important de faire le point sur les différents éléments qui vont orienter votre choix. Il s’agit des éléments suivants :

 

  • Le prix : il est le critère principal à considérer pour faire des économies bien sûr. Pensez pour cela à regarder le prix de l’abonnement (partie fixe) et au kWh
  • Les moyens de paiement pouvant être utilisés ainsi que les frais éventuels
  • La qualité du service client : les horaires d’ouverture de l’agence et la possibilité de joindre un conseiller en cas de problème
  • L’origine de l’énergie : changer de fournisseur en utilisant un comparateur d’énergie peut en effet être l’occasion de se trouver vers une énergie verte

 

Comment les comparateurs d’énergie permettent de réaliser des économies ?

Comme nous l’avons vu, la mise en concurrence à engendrer une multitude d’offres provenant de plusieurs fournisseurs. En utilisant un comparateur d’énergie, vois allez entrer des informations relatives à votre identité et vos besoins, et en quelques clics, vous allez recevoir plusieurs offres à scruter dans les moindres détails.

 

Le service est gratuit et vous recevez toutes les infos vous permettant de juger si oui ou non vous devriez changer de fournisseur d’énergie. En général, utiliser un comparateur d’énergie permet de réaliser de belles économies tous les ans.

Pourquoi chauffer votre logement avec les pompes à chaleur Atlantic ?

Les bonnes raisons de choisir une pompe à chaleur Atlantic

Un choix de pompe à chaleur bien réalisé induit un retour sur investissement rapide et satisfaisant. Plusieurs marques de l’équipement sont disponibles sur le marché, répondant chacun à des configurations spécifiques. Mais c’est le fabricant français Atlantic qui est réputé pour des produits de conception unique, axés sur la multi-spécialisation !

Le multispécialiste des solutions de confort

Les pompes à chaleur Atlantic sont de fabrication Française, adaptées pour les nouvelles constructions et aussi dans la rénovation. Les équipements proposés par la marque figurent parmi les plus robustes, élaborés pour résister longtemps aux intempéries. Une gamme variée et très étendue des produits est disponible. Selon la surface à équiper, il est possible d’opter pour une pompe à chaleur Altantic en géothermie ou en aérothermie.

Le système aérothermie assure spécifiquement d’importantes économies d’énergie et reste éligible au crédit d’impôt. Son installation est également facile à opérer. Le système de géothermie par contre nécessite une large surface d’installation, car le dispositif récupère son énergie dans la terre. Dans les deux cas, Atlantic vous garanti des appareils élaborés selon les critères de l’excellence reconnue à l’industrie française.

Comment choisir une pompe à chaleur Atlantic ?

Il est conseillé de toujours faire évaluer votre projet par un professionnel avant d’acquérir une PAC Atlantic. En effet, le leader français distingue ses appareils suivant trois atouts principaux : l’économie d’énergie, la performance thermique et la sensibilité écologique. Pour en bénéficier, il faut d’abord :

Connaître les besoins de votre logement : cela établira la puissance nécessaire. Si votre logement est bien isolé, il faudra un équipement compact et performant. Ainsi, le rapport entre l’énergie dispensée et l’énergie utile sera optimal. Le nombre de personnes vivant dans l’habitation, leur habitude de vie et leur présence ou non en journée sont également à prendre en compte.

Identifier le type d’émetteurs dans l’habitation : c’est ainsi que l’on pourra déterminer le modèle de PAC Atlantic à installer. Un radiateur basse température sera couplé avec une pompe à chaleur de la même catégorie. Celui en fonte imposera une version aérothermique haute ou moyenne température.

Déterminer le type d’implantation de l’unité extérieure : elle peut facilement se poser au sol ou en façade. Il est important de veiller aux règlements locaux et aux éventuels effets sonores.

Quels sont les avantages d’une pompe à chaleur Atlantic ?

Le processus industriel à haute technicité associé aux PAC Atlantic en fait des systèmes de chauffage polyvalents : chauffage, eau chaude sanitaire, climatisation et ventilation. Toutes étant des solutions éco-performantes qui permettent la réalisation d’économies et l’optimisation de votre confort thermique. Mieux, les systèmes thermiques de la marque utilisent toutes les énergies.

Il est aussi vérifié que toutes les pompes à chaleur Atlantic sont à des prix abordables. Elles sont d’ailleurs accessibles à partir de 5.000 €. L’industriel français possède d’autre part dans ses catalogues des équipements haut de gamme qui intègrent toutes les fonctionnalités courantes d’une PAC en plus des options innovantes de domotique et de connectivité.

Pourquoi réaliser un audit énergétique ?

Un audit énergétique est une étude qui permet de connaître les travaux à effectuer pour améliorer le bilan énergétique d’un logement. Cependant, beaucoup de propriétaires n’y accordent pas une grande importance au moment de construire leur habitation. Ils font ainsi face à des factures énergétiques très élevées qui ne font qu’augmenter au fil du temps. Dans cet article, nous vous présentons les raisons pour lesquelles vous devez réaliser un audit énergétique, ainsi que les étapes de son déroulement.

Les avantages de la réalisation d’un audit énergétique

La réalisation d’un audit énergétique est avantageuse à bien des égards. Voici les raisons pour lesquelles vous devriez envisager de faire réaliser un audit énergétique.

Réduisez vos dépenses énergétiques

Une habitation renferme généralement de nombreux équipements qui consomment de l’énergie, à l’instar du chauffage ou de la climatisation. Il arrive souvent que ces derniers deviennent très énergivores sans que vous ne vous en rendiez compte. Il est donc prudent en tant que propriétaire de maison de réaliser cette étude pour améliorer vos finances. Si vous évaluez le coût d’un audit énergétique par rapport à vos dépenses actuelles, vous constaterez que c’est un excellent investissement qui fera rapidement baisser votre facture énergétique générale.

Réaliser un audit énergétique vous permet en effet d’identifier les travaux à effectuer pour mieux gérer la consommation des différents équipements dont vous disposez dans votre logement. Toutes vos sources d’énergie sont pour cela passées à la loupe.

audit énergétique

Améliorez la performance énergétique de votre logement

Vous plaignez-vous de la performance des équipements dont vous disposez à domicile ? Faire une étude de performance énergétique est la solution pour améliorer leur fonctionnement. Grâce au programme qui sera mis en place pour un meilleur diagnostic, la consommation en énergie de vos différents équipements sera optimisée. En toute logique, plus vos équipements sont performants, moins ils consommeront d’énergie.

Anticipez sur les dépenses futures en énergie

Réaliser une étude énergétique dans votre habitation est également un excellent moyen d’avoir une idée des dépenses en énergie que vont générer les équipements dont vous disposez actuellement. Cela permettra une meilleure régulation de vos dépenses à court terme, mais aussi à long terme. Vous pourrez en effet faire des prévisions sur une période de 10 ans, voire plus, pour vous situer sur les économies que vous pouvez réaliser dans le futur.

Bénéficiez de plus de confort dans votre logement

Il est vrai que l’objectif principal d’une étude de performance énergétique est l’amélioration du bilan énergétique. Mais indirectement, l’audit vous permettra de bénéficier de plus de confort dans votre logement. La démarche consiste en effet à remettre en cause l’ensemble des installations de la maison. Le spécialiste passe donc en revue donc l’isolation thermique, le système de chauffage et bien d’autres installations.

En appliquant les recommandations de l’audit, vous êtes sûr de retrouver votre maison dans un meilleur état. L’air y sera plus sain et les températures intérieures parfaitement maîtrisées.

Adoptez de nouvelles habitudes

Un audit énergétique vous permet de revoir vos habitudes en matière de consommation d’énergie. Très peu de personnes arrivent réellement à faire des économies d’énergie à domicile. Après l’audit, le spécialiste vous fera un certain nombre de recommandations pour que vous adoptiez désormais de meilleurs réflexes et habitudes au quotidien. Ces conseils avisés vous aideront à mieux gérer la consommation d’énergie de votre foyer.

audit énergétique maison

L’audit énergétique, par qui et comment ?

Tout d’abord, il est important de savoir que l’audit énergétique est obligatoire pour les entreprises, mais facultatif pour les particuliers. Cela ne signifie pas qu’en tant que particulier, vous pouvez vous en passer. Les différents avantages sont indéniables. Mais à quel type de professionnel faire appel ?

Qui peut mener un audit énergétique ?

Les audits énergétiques sont conduits par les Bureaux d’Études Thermiques (BET), mais aussi par des entreprises spécialisées dans le bâtiment et la maîtrise d’œuvre, ainsi que les artisans. Dans un cas comme dans l’autre, certaines qualifications sont requises. L’obtention de ces qualifications est conditionnée par :

  • le suivi d’une formation de 2 jours dirigée par un organisme accrédité
  • la possession des outils de diagnostic (il s’agit notamment du lasermètre, du Wattmètre, du thermomètre, du vitromètre et du thermomètre de surface)
  • la détention d’un logiciel d’évaluation thermique

Il faut noter que la durée de formation dépend du corps de métier auquel appartiennent les candidats. Pour les architectes par exemple, la formation dure 4 jours.

Comment se déroule un audit énergétique ?

Le déroulement d’un audit énergétique suit une série d’étapes spécifiques.

La visite de site

La visite de site permet au professionnel de faire une reconnaissance de terrain. Elle se fait en compagnie du propriétaire et permet de recueillir des données sur l’habitation et sur les habitudes des occupants. Cette visite se fait notamment en saison de chauffage, afin d’obtenir des données utilisables. Il est en effet plus aisé à ce moment de réaliser des simulations afin de poser les bons diagnostics.

La réalisation du diagnostic et la simulation énergétique

Le diagnostic est réalisé en tenant compte des comportements et des habitudes des occupants du logement ou du bâtiment. Il concerne en particulier l’usage fait de l’eau chaude sanitaire, l’analyse des factures énergétiques et la température de consigne appliquée au sein du bâtiment. Ce diagnostic permet d’avoir une estimation proche de la consommation réelle du bâtiment en énergie.

L’interprétation des résultats

À cette étape, les résultats sur les consommations réelles et ceux estimés par le logiciel du spécialiste sont confrontés. Toutes les données sont passées au peigne fin afin de déceler une situation de précarité énergétique et d’affiner le mode de consommation des occupants du bâtiment audité.

L’édition du rapport d’audit

À la fin de l’audit, un rapport doit être présenté au propriétaire du logement. Il comporte :

  • l’état des lieux du bâtiment sur différents plans (ventilation, gestion du chauffage, étanchéité et situation du bâti)
  • les résultats des différentes simulations
  • les propositions de travaux à effectuer
  • les recommandations pour inciter les occupants à adopter de bonnes habitudes

Cette liste n’est pas exhaustive. Notez que le rapport fournit toutes les informations disponibles sur le bâtiment.

L’audit énergétique présente de nombreux avantages pour les occupants d’une maison ou d’un bâtiment. Il permet d’améliorer les factures de consommation d’énergie et d’anticiper sur les dépenses futures en énergie. Même s’il n’est obligatoire que pour les entreprises, il est vivement recommandé aux particuliers de le réaliser pour mieux maîtriser leur consommation énergétique.

Pourquoi remplacer sa vieille chaudière par un modèle récent ?

Faire des économies d’énergie en profitant du meilleur confort thermique est certainement votre vœu le plus cher. Pour y parvenir sans encombre, voici pourquoi remplacer votre vieille chaudière par un modèle plus récent.

Financer ses travaux de rénovation énergétique grâce aux aides de l’État

À partir de 2022, les ménages n’auront plus le droit d’installer des chaudières à fioul. Pour booster le pouvoir des Français et accélérer la transition écologique, l’État a mis en place plusieurs aides en faveur des foyers nécessiteux. Pour réaliser vos travaux de rénovation énergétique, vous pouvez profiter de plusieurs dispositifs. 

L’éco-prêt à taux zéro (PTZ), la prime à la conversion, la prime « Coup de pouce Chauffage », etc., sont tant de subventions dont vous pouvez bénéficier. Autre solution pour financer le remplacement de votre chaudière, c’est la « MaPrimeRénov’ ». Il faut savoir que certaines de ces aides sont cumulables et permettent de financer ses travaux jusqu’à 90 %. Et pour facilement remplacer votre chaudière, cliquez ici pour en savoir plus.

Une solution efficace pour réduire les émissions de CO2

Les anciennes chaudières fonctionnent grâce aux énergies fossiles (gaz, fioul, etc.). Or, ces dernières émettent d’importantes quantités de dioxyde de carbone (CO2), un gaz à effet de serre responsable du réchauffement climatique. Par contre, la nouvelle génération de chaudière utilise des énergies renouvelables (électricité, bois, solaire, etc.). Celles-ci ont l’avantage d’émettre moins de CO2, voire carrément pas du tout. Remplacer sa vieille chaudière, c’est par ailleurs la garantie de lutter contre le réchauffement climatique et d’améliorer la qualité de l’air.

Faire des économies sur sa facture d’énergie

En 2019, les ménages français ont dépensé en moyenne 1 700 € pour se chauffer. Le chauffage constitue une dépense importante pour la majorité des foyers. Pour réduire le montant de sa facture d’énergie, vous avez tout intérêt à installer une chaudière toute récente. En effet, les modèles de dernière génération sont économes en énergie. Remplacer sa vieille chaudière permet de réaliser des économies d’énergie de l’ordre de 10 à 40 %.

Des chaudières intelligentes pour mieux gérer votre consommation

Le gaspillage énergétique est un véritable fléau pour la planète, mais aussi pour nos portefeuilles. Par méconnaissance ou par négligence, les consommateurs adoptent de mauvais comportements. En fin de course, nous gaspillons chaque année des milliards d’euros d’énergie.

Aujourd’hui, il existe des chaudières intelligentes capables de mieux gérer notre consommation. Couplées à des thermostats connectés, elles peuvent générer de la chaleur en fonction de nos habitudes. Et pour optimiser sa consommation, ces chaudières 2.0 permettent de mémoriser différents programmes de chauffe. De même, ces équipements peuvent automatiquement régler la température intérieure en fonction de la météo.