Renovation maison ancienne : comment faire ?

Vous ĂŞtes passionnĂ© par les maisons anciennes et vous souhaitez en rĂ©nover une ? Bravo, c’est un beau projet qui vous permettra de donner une seconde vie Ă  un patrimoine historique et architectural. Mais attention, rĂ©nover une maison ancienne n’est pas une mince affaire ! Il faut respecter les règles d’urbanisme, les normes de sĂ©curitĂ©, et surtout le charme et l’authenticitĂ© de la bâtisse. Pour vous aider Ă  y voir plus clair, nous avons fait le point sur les diffĂ©rents types de maisons anciennes, les mĂ©thodes de rĂ©novation et les diffĂ©rents coĂ»ts Ă  prĂ©voir.

Pourquoi rénover une maison ancienne ?

C’est une question que se posent de nombreux propriĂ©taires qui ont craquĂ© pour le charme et l’authenticitĂ© de ces bâtisses pleines d’histoire. Tout d’abord, rĂ©nover une ancienne maison, c’est prĂ©server un patrimoine architectural et culturel qui fait partie de l’identitĂ© de nos rĂ©gions. En effet, ces maisons tĂ©moignent d’un savoir-faire artisanal et d’une adaptation au climat et aux ressources locales. Elles sont souvent situĂ©es dans des environnements privilĂ©giĂ©s, au cĹ“ur des villages ou Ă  proximitĂ© de la nature. En les rĂ©novant, vous contribuez Ă  valoriser ce patrimoine et Ă  le transmettre aux gĂ©nĂ©rations futures.

La rĂ©novation va Ă©galement amĂ©liorer le confort de vie et la sĂ©curitĂ© de votre logement. Il faut savoir que ces maisons sont souvent mal isolĂ©es, mal ventilĂ©es, mal chauffĂ©es ou mal Ă©clairĂ©es. Elles peuvent aussi prĂ©senter des risques d’incendie, d’infiltration d’eau, de dĂ©formation de la structure ou de prĂ©sence de parasites. En les rĂ©novant, vous pouvez remĂ©dier Ă  ces problèmes et profiter d’un habitat sain, confortable et Ă©conome en Ă©nergie. 

De plus, en mettant votre projet de rĂ©novation Ă  exĂ©cution, vous augmentez la valeur de votre maison sur le marchĂ© immobilier. En effet, les anciennes maisons sont très recherchĂ©es par les acheteurs qui apprĂ©cient leur cachet et leur caractère. Lorsque vous rendez la vĂ´tre plus attractive et plus fonctionnelle, tout en respectant le style initial, vous pouvez espĂ©rer la vendre ou la louer plus rapidement et plus cher. 

Les diffĂ©rents types de maison anciennes et comment les rĂ©nover 

Il existe diffĂ©rents types de maisons anciennes, selon les matĂ©riaux utilisĂ©s, le style architectural, ou l’Ă©poque de construction. Parmi les plus courantes, on peut citer :

RĂ©nover une maison ancienne

La maison en pierre

Les maisons en pierre sont très rĂ©pandues dans les rĂ©gions rurales ou montagneuses, oĂą elles se fondent harmonieusement dans le paysage. Elles ont l’avantage d’offrir une bonne isolation thermique et une grande soliditĂ©, mais elles peuvent aussi prĂ©senter des problèmes d’humiditĂ©, de fissures ou de dĂ©gradation des joints. 

Pour rĂ©nover ce type de maison, il faut donc vĂ©rifier l’Ă©tat des murs, des fondations et de la toiture, et prĂ©voir Ă©ventuellement un drainage, un traitement hydrofuge ou un ravalement de façade. Il faut aussi s’assurer que les ouvertures sont suffisantes pour assurer une bonne ventilation et une bonne luminositĂ©, et les remplacer si nĂ©cessaire par des fenĂŞtres Ă  double vitrage. Enfin, il faut veiller Ă  respecter le style et le cachet de la maison en choisissant des matĂ©riaux et des couleurs adaptĂ©s.

Les maisons Ă  colombages

Les maisons Ă  colombages sont caractĂ©ristiques des rĂ©gions du nord et de l’est de la France, oĂą elles apportent une touche de couleur et de fantaisie. Elles se composent d’une ossature en bois remplie de briques ou de torchis. Les maisons Ă  colombages sĂ©duisent beaucoup plus grâce Ă  leur caractère esthĂ©tique. Cependant, elles demandent un entretien rĂ©gulier du bois et une protection contre les insectes et les champignons. Pour lui donner un cou de neuf, vous devez donc traiter le bois avec des produits fongicides et insecticides, et le repeindre tous les 10 ans environ. Il faut aussi vĂ©rifier l’Ă©tat du remplissage, qui peut se dĂ©grader avec le temps ou sous l’effet des intempĂ©ries, et le rĂ©parer ou le remplacer si besoin. N’oubliez pas d’isoler la maison par l’intĂ©rieur ou par l’extĂ©rieur, en veillant Ă  ne pas altĂ©rer son aspect.

Les maisons en brique

On retrouve souvent les maisons en brique dans le nord de la France et dans les zones urbaines. Elles sont rĂ©putĂ©es pour leur soliditĂ© et leur rĂ©sistance accrue au feu et aux intempĂ©ries. Mais avec le temps, elles peuvent perdre de leur Ă©clat, se dĂ©colorer ou se fissurer. Pour rĂ©nover une maison ancienne en brique, il faut la nettoyer avec un nettoyeur haute pression ou un produit dĂ©tergent, pour Ă©liminer la saletĂ©, la mousse ou les traces de pollution. Ensuite, si vous le souhaitez, vous pouvez la repeindre avec une peinture spĂ©ciale pour brique, qui va la protĂ©ger et la rajeunir. Vous pouvez choisir la couleur qui vous plaĂ®t, Ă  condition qu’elle soit en harmonie avec le style architectural du quartier. Enfin, procĂ©dez Ă  la rĂ©paration des fissures avec du mortier ou du mastic, pour Ă©viter les infiltrations d’eau ou d’air. Et pour renforcer l’isolation thermique et phonique de votre maison, vous pouvez opter pour un doublage intĂ©rieur ou extĂ©rieur.

Les maisons en meulière 

Elles sont typiques de la rĂ©gion parisienne et se distinguent par leur façade en pierres calcaires extraites des carrières locales. Robustes et Ă©lĂ©gantes, les maisons en meulière tĂ©moignent du patrimoine historique et culturel de la rĂ©gion. Mais elles peuvent aussi souffrir de l’Ă©rosion ou du gel, qui peuvent altĂ©rer leur aspect ou leur soliditĂ©. Heureusement, il existe des astuces pour entretenir et rĂ©nover votre façade en meulière. D’abord, il faut la nettoyer avec une brosse mĂ©tallique ou un produit acide, pour enlever les salissures, les taches ou les mousses. Attention,vous devez ĂŞtre dĂ©licat et ne pas abĂ®mer la pierre. Ensuite, veillez Ă  la protĂ©ger avec un produit hydrofuge ou un vernis, qui va la rendre impermĂ©able et lui donner un aspect brillant. Vous devez aussi rĂ©nover les joints avec du ciment ou du sable, pour combler les vides et assurer la cohĂ©sion de la façade. N’oubliez pas de valoriser votre façade en mettant en Ă©vidence les Ă©lĂ©ments dĂ©coratifs, comme les corniches, les balcons ou les lucarnes. 

Suivez les étapes à la lettre pour rénover votre ancienne maison

Quel que soit le style de la maison ancienne que vous voulez rénover, il y a des étapes obligatoires à suivre pour réussir votre projet :

Étape 1: Faites le diagnostic de l’Ă©tat de la maison

C’est la toute première Ă©tape Ă  remplir avant de se lancer dans la rĂ©novation d’une ancienne maison. En d’autres termes, faire un diagnostic complet de l’Ă©tat de votre maison implique l’évaluation rĂ©aliste des points forts et des points faibles de la maison. Il vous reviendra de repĂ©rer les Ă©ventuels problèmes ou vices cachĂ©s, et de dĂ©terminer les travaux prioritaires et secondaires.

Pour rĂ©ussir cette Ă©tape, posez-vous les questions suivantes : 

  • Quels sont les Ă©lĂ©ments Ă  conserver, Ă  rĂ©parer ou Ă  remplacer ? 
  • Quelles sont les normes Ă  respecter en matière d’isolation, de chauffage, d’Ă©lectricitĂ©, etc.
  • Quel est votre budget et votre dĂ©lai ? 

Vous pouvez vous baser sur les documents fournis par le vendeur, comme le diagnostic de performance Ă©nergĂ©tique (DPE), le diagnostic amiante, le diagnostic plomb, ou le diagnostic termites. Vous pouvez aussi faire appel Ă  un architecte, un maĂ®tre d’Ĺ“uvre, ou un expert en bâtiment, qui pourra vous conseiller et vous accompagner dans votre projet. 

Étape 2: Définir le type et le niveau de rénovation souhaité

En fonction du diagnostic, de votre budget, et de vos objectifs, vous pouvez définir le type et le niveau de rénovation que vous souhaitez réaliser. Le niveau de rénovation dépend du degré de transformation que vous souhaitez apporter à la maison. Il peut aller de la simple mise aux normes à la rénovation haut de gamme, en passant par la rénovation standard ou confort. On distingue trois grands types de rénovation :

– La rĂ©novation simple ou rafraĂ®chissement : il s’agit de remettre au goĂ»t du jour la dĂ©coration et les Ă©quipements de la maison, sans toucher Ă  la structure ni aux rĂ©seaux. C’est le type de rĂ©novation le moins coĂ»teux et le plus rapide, mais aussi le moins durable et le moins performant.

– La rĂ©novation partielle ou intermĂ©diaire : elle consiste Ă  rĂ©nover certains Ă©lĂ©ments de votre maison ancienne, tels que la toiture, l’isolation, l’Ă©lectricitĂ©, la plomberie, ou le chauffage, tout en conservant une partie de l’existant. C’est un bon compromis entre coĂ»t, durĂ©e, et qualitĂ©, mais veillez Ă  la cohĂ©rence et Ă  l’harmonie de l’ensemble.

– La rĂ©novation totale ou intĂ©grale : c’est un projet qui implique de rĂ©nover entièrement la maison, en changeant tout ou presque, de la structure aux finitions. C’est le type de rĂ©novation le plus coĂ»teux et le plus long, mais aussi le plus durable et le plus performant. Il permet de crĂ©er une maison Ă  votre image, adaptĂ©e Ă  vos besoins et Ă  vos envies.

Étape 3: Concevoir le plan et le design de la maison rénovée

Une fois le type et le niveau de rĂ©novation dĂ©finis, vous pouvez concevoir le plan et le design de votre maison rĂ©novĂ©e, en tenant compte de vos besoins, de vos envies, et de vos contraintes. Vous pouvez vous inspirer de magazines, de sites internet, ou de catalogues, ou faire appel Ă  un professionnel, tel qu’un architecte, un dĂ©corateur, ou un designer d’intĂ©rieur. Dans tous les cas, il faudra envisager l’atteinte des objectifs suivants :

RĂ©nover une maison ancienne
  • L’optimisation de l’espace et de la luminositĂ©
  • L’existence d’une circulation fluide et fonctionnelle
  • Le respect absolu du style et du cachet de votre ancienne maison
  • L’harmonisation des couleurs et des matĂ©riaux 
  • L’intĂ©gration de solutions Ă©conomiques et respectueuses de l’environnement

Vous pouvez réaliser des croquis, des plans, ou des maquettes, ou utiliser des logiciels ou des applications de conception 3D, pour visualiser le résultat final et le modifier au besoin.

Étape 4 : N’oubliez pas les dĂ©marches administratives

Les travaux de rĂ©novation de maison ancienne peuvent Ă©galement nĂ©cessiter des dĂ©marches administratives dans certaines situations. Premièrement, si la maison ancienne que vous souhaitez rĂ©nover est situĂ©e dans une zone protĂ©gĂ©e, vous devrez obtenir l’accord de l’architecte des bâtiments de France, qui veillera Ă  ce que la rĂ©novation respecte le caractère et l’harmonie du lieu. Par zone protĂ©gĂ©e, entendez par exemple, un site classĂ©, un secteur sauvegardĂ© ou une aire de mise en valeur de l’architecture et du patrimoine.

Vous devez Ă©galement dĂ©terminer si la rĂ©novation implique une modification de la surface ou de l’aspect extĂ©rieur de la maison. Si c’est le cas, le dĂ©pĂ´t d’une demande de permis de construire auprès de la mairie ou d’une dĂ©claration prĂ©alable de travaux est obligatoire. Pour cela, il faudra fournir un dossier comprenant des plans, des photos et une description du projet. Le dĂ©lai d’instruction varie entre un et trois mois.

Combien coûte la rénovation d’une maison ancienne ?

Selon le type de rĂ©novation que vous souhaitez effectuer dans votre maison, les travaux peuvent ĂŞtre plus ou moins importants et coĂ»teux. Voici un tableau prĂ©sentant les prix moyens au m² en fonction de ce que vous envisagez. 

Niveau de rénovationPrix rénovation maison au m² (TTC)Travaux de rénovation concernés
Rénovation légèreDe 200 € à 260 €Peinture, revêtement de sol, changement d’équipement sanitaire
Rénovation complèteDe 460 € à 900 €Rénovation légère + isolation, plomberie, électricité, chauffage, réagencement des pièces
Rénovation lourdeDe 1200 € à 2000 €Rénovation complète + gros œuvre, charpente, toiture, façade, ouverture de murs porteurs

Ces prix moyens peuvent aller du simple au double en fonction de plusieurs facteurs comme : 

  • L’état actuel de votre maison et les travaux nĂ©cessaires pour le remettre aux normes
  • Le type et la qualitĂ© des matĂ©riaux que vous choisirez
  • La surface et la configuration des pièces Ă  rĂ©nover
  • Le recours ou non Ă  un architecte ou Ă  un maĂ®tre d’œuvre
  • Le choix des artisans et des entreprises qui rĂ©alisent les travaux

Ainsi, vous devrez vous attendre à débourser environ 200 à plus de 2000 € selon vos objectifs et le rendu souhaité. Toutefois, il existe des aides financières qui peuvent vous aider à réduire le coût de vos travaux de rénovation maison ancienne. Il s’agit entre autres du crédit d’impôt pour la transition énergétique, de l’éco-prêt à taux zéro, de la prime énergie, ou encore des aides de l’ANAH.

Conclusion

Vous l’aurez compris, rĂ©nover une maison ancienne est un dĂ©fi passionnant, qui demande du temps, du budget, et surtout beaucoup d’amour ! Mais le rĂ©sultat en vaut la peine : vous pourrez profiter d’un lieu unique, chargĂ© d’histoire et de caractère, qui fera votre fiertĂ© et votre bonheur !

Méthodes de débouchage : traditionnelles vs. modernes

Tous les mĂ©nages ont dĂ©jĂ  fait face une fois au problème des canalisations obstruĂ©es. Il s’agit d’une situation difficile Ă  vivre, qui entraine une stagnation de l’eau sale dans les divers conduits et Ă©quipements. Les causes sont gĂ©nĂ©ralement l’entassement de dĂ©chets dans les canules, ou une constitution de tartre dans les tuyaux. Pour corriger ce problème (dĂ©boucher vos canalisations) vous avez le choix entre les mĂ©thodes de dĂ©bouchage traditionnelles et modernes. Quelles sont les particularitĂ©s de chaque option ?

Les techniques modernes

déboucher vos canalisations

L’un des premiers réflexes qu’ont généralement les personnes en présence de canalisations bouchées consiste à contacter un professionnel. L’avantage de cette méthode est qu’elle vous permet de gagner du temps. En effet, les spécialistes du débouchage possèdent tout l’équipement nécessaire pour éliminer rapidement tous types de bouchons. En quelques minutes, ce prestataire à joindre sur debouchagebravo débouchera :

  • Votre Ă©vier ;
  • Vos w.c. ;
  • Votre siphon de douche ;
  • Etc.

Grâce Ă  l’intervention de ces experts, vous retrouverez votre sĂ©rĂ©nitĂ© après leur passage. L’avantage est que le problème relatif aux canalisations bouchĂ©es est durablement rĂ©solu en contactant un professionnel. Voici un aperçu des autres techniques modernes que vous pourriez utiliser pour traiter vos conduites obstruĂ©es :

Les déboucheurs chimiques

En fonction de la situation de votre tuyau bouchĂ©, vous pourriez envisager d’utiliser certaines mĂ©thodes avant de contacter un spĂ©cialiste. L’une d’elles consiste Ă  employer des dĂ©boucheurs chimiques. Ce sont des produits qui ont la capacitĂ© de liquĂ©fier en peu de temps, tous les corps Ă©trangers prĂ©sents dans vos siphons. Il s’agit entre autres :

  • Des graisses ;
  • Des cheveux ;
  • Des dĂ©chets organiques.

Cependant, le recours Ă  ces substances ne doit se faire qu’en prenant certaines prĂ©cautions. Elles sont potentiellement dangereuses pour la santĂ© et l’environnement. Contactez un professionnel pour en savoir plus quant Ă  la bonne façon de les exploiter.

Les outils de débouchage pour déboucher vos canalisations

Certains Ă©quipements peuvent se rĂ©vĂ©ler d’une grande utilitĂ© pour retirer les divers objets qui bouchent vos canalisations. L’un des plus connus est le furet, que vous n’aurez aucun mal Ă  reconnaitre grâce Ă  sa forme particulière. Il s’agit d’un fil en mĂ©tal auquel vous pourrez donner toutes les formes voulues. Les crochets prĂ©sents au bout aident Ă  retirer les Ă©lĂ©ments qui bloquent les canalisations.

L’autre option dont vous disposez est la ventouse. Son action consiste Ă  envoyer une pression dans les tuyaux, afin d’enlever les bouchons qui s’y sont formĂ©s. Comme vous le constatez, les outils mĂ©caniques constituent une meilleure alternative aux dĂ©boucheurs chimiques. Ils ne risquent pas de dĂ©truire vos canalisations, ou de polluer l’environnement.

Les astuces traditionnelles

DĂ©boucher vos canalisations

En dehors des techniques modernes, certaines astuces traditionnelles permettent Ă©galement de dĂ©sengorger les canalisations bouchĂ©es. Elles consistent principalement Ă  utiliser des produits mĂ©nagers naturels gĂ©nĂ©ralement disponibles dans les cuisines. Voici un aperçu de ces astuces faciles Ă  exploiter :

Le bicarbonate de soude et le vinaigre blanc

C’est certainement l’une des astuces classiques les plus efficaces pour dĂ©boucher les canalisations. Concrètement, vous devez mĂ©langer ces deux produits avant d’en verser dans votre tuyauterie. L’avantage de cette technique est sa facilitĂ© de mise en Ĺ“uvre et son faible coĂ»t. En gĂ©nĂ©ral, le bicarbonate et le vinaigre sont prĂ©sents dans toutes les cuisines. Plus loin, leur association n’agresse pas les conduites contrairement aux produits chimiques de dĂ©bouchage.

Ces derniers sont susceptibles d’aggraver cette situation. Comment tirer le meilleur parti de cette astuce ? Voici tout ce que vous avez Ă  faire :

  • Combiner une quantitĂ© identique de vinaigre et de bicarbonate ;
  • DĂ©verser le mĂ©lange dans la conduite obstruĂ©e ;
  • Laisser agir pendant une trentaine de minutes Ă  peu près.

Il ne vous restera plus qu’à dĂ©verser de l’eau bouillante dans le tuyau, afin de permettre aux rĂ©sidus d’être Ă©liminĂ©s. Votre tuyauterie sera parfaitement libĂ©rĂ©e après cette action.

Le sel et l’eau chaude

Grâce aux astuces de grand-mère, il n’est pas nĂ©cessaire de possĂ©der un gros budget pour dĂ©sengorger vos canalisations. Par exemple, l’une d’elles consiste Ă  se servir des Ă©lĂ©ments que sont le sel et l’eau chaude. Comment s’y prendre ? Mettez une tasse de sel dans le tube bouchĂ©, et ajoutez-y environ un litre d’eau chaude. Cela permettra de faire fondre et d’évacuer les corps Ă©trangers qui bouchent la canalisation. La particularitĂ© de cette technique est qu’elle ne nĂ©cessite pratiquement aucun budget.

Pour dĂ©boucher vos tuyaux, sachez que vous pouvez employer des mĂ©thodes modernes ou des astuces traditionnelles. Tout dĂ©pend principalement de la gravitĂ© du problème, et l’urgence de la situation. Les mĂ©thodes classiques peuvent ĂŞtre utiles dans un premier temps, puis vous contacterez un professionnel en cas d’inefficacitĂ©.

Quelles sont les diffĂ©rentes mĂ©thodes pour faire des Ă©conomies d’Ă©nergie au quotidien ?

RĂ©duire sa consommation d’Ă©nergie devient crucial face Ă  l’urgence Ă©cologique et l’augmentation des coĂ»ts. Identifier les mĂ©thodes efficaces pour Ă©conomiser reste un dĂ©fi. DĂ©couvrez comment allĂ©ger votre facture et protĂ©ger la planète simultanĂ©ment.

La réduction de la consommation électrique au quotidien

MĂ©thodes d'Ă©conomie d'Ă©nergie


D’entrĂ©e, faire des Ă©conomies d’Ă©nergie au quotidien passe par des gestes simples, mais efficaces. DĂ©brancher les appareils Ă©lectriques lorsqu’ils ne sont pas utilisĂ©s Ă©vite la consommation inutile d’Ă©nergie. Ajuster la tempĂ©rature du chauffe-eau entre 55 et 60°C et purger rĂ©gulièrement les radiateurs, optimise leur rendement. L’extinction des lumières en quittant une pièce ou l’utilisation de LED contribue Ă©galement Ă  rĂ©duire la facture d’Ă©lectricitĂ©.

Les appareils de cuisson, comme les plaques Ă  induction, offrent un potentiel d’Ă©conomie notable. Les Ă©teindre quelques minutes avant la fin de la cuisson profite de la chaleur rĂ©siduelle pour terminer la prĂ©paration des aliments. L’entretien des appareils est tout aussi important : un lave-vaisselle bien entretenu ou un frigo rĂ©gulièrement dĂ©givrĂ© fonctionnent plus efficacement.

Enfin, la sĂ©lection d’un fournisseur d’Ă©nergie proposant des tarifs compĂ©titifs est une dĂ©marche pertinente. Des offres comme celles d’Alpiq, offrant une rĂ©duction sur le prix du kWh, permettent de rĂ©aliser des Ă©conomies significatives. L’ensemble de ces mesures, adoptĂ©es de manière cohĂ©rente et durable, participe Ă  la rĂ©duction de l’impact environnemental tout en allĂ©geant les dĂ©penses Ă©nergĂ©tiques des mĂ©nages.

Optimiser son chauffage, une stratégie gagnante

Avec le chauffage reprĂ©sentant jusqu’Ă  66 % de la consommation Ă©nergĂ©tique des mĂ©nages, l’optimisation de son utilisation devient incontournable. La tempĂ©rature idĂ©ale recommandĂ©e par l’ADEME varie selon les pièces : 

  • 17 °C pour une chambre ; 
  • entre 19 et 21 °C pour les pièces Ă  vivre ; 
  • et 22 °C pour la salle de bains lorsqu’elle est occupĂ©e. 

Ajuster le thermostat en fonction de ces prĂ©conisations permet de rĂ©aliser jusqu’Ă  7 % d’Ă©conomies par degrĂ© rĂ©duit.

De plus, l’Ă©quipement en systèmes de chauffage plus Ă©conomiques et efficaces est une piste sĂ©rieuse. Le choix du mode de chauffage, qu’il s’agisse de bois, de gaz Ă  condensation, ou d’une pompe Ă  chaleur, influence grandement les dĂ©penses Ă©nergĂ©tiques. L’investissement initial peut ĂŞtre soutenu par diverses aides financières, rendant la transition vers un chauffage plus vertueux, plus accessible.

La rĂ©novation Ă©nergĂ©tique des logements contribue Ă©galement Ă  la baisse des coĂ»ts de chauffage. L’isolation thermique, la mise en place de fenĂŞtres Ă  double vitrage, ou encore l’installation de thermostats programmables sont autant de mesures qui renforcent l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique. Ces initiatives, bien que nĂ©cessitant un investissement initial, promettent des Ă©conomies substantielles Ă  long terme.

L’eau, prĂ©cieuse et Ă©conomique

MĂ©thodes d'Ă©conomie d'Ă©nergie


L’ADEME nous informe qu’un Français consomme en moyenne 143 litres d’eau par jour, principalement pour l’hygiène et l’entretien. Pourtant, des gestes simples permettent de rĂ©duire cette consommation. Installer un mousseur sur les robinets de sa salle de bain ou prĂ©fĂ©rer les douches aux bains sont des actions bĂ©nĂ©fiques. La vigilance sur les fuites est cruciale, un robinet qui goutte pouvant gaspiller jusqu’Ă  120 litres d’eau par jour.

L’Ă©lectromĂ©nager moderne offre des performances Ă©nergĂ©tiques amĂ©liorĂ©es, avec des classes Ă©nergĂ©tiques rĂ©Ă©valuĂ©es pour une meilleure lisibilitĂ©. Choisir des appareils de classe A peut significativement diminuer la consommation d’eau et d’Ă©nergie. Des habitudes comme lancer le lave-linge Ă  pleine charge ou sĂ©lectionner des cycles Ă©co-participent Ă  cette Ă©conomie.

Concernant les appareils, une utilisation judicieuse et l’entretien rĂ©gulier sont essentiels. Par exemple, dĂ©givrer frĂ©quemment le rĂ©frigĂ©rateur ou opter pour des cycles courts et Ă  basse tempĂ©rature pour le lave-linge peuvent faire la diffĂ©rence. De telles pratiques, couplĂ©es Ă  une attention particulière portĂ©e aux Ă©ventuelles fuites, maximisent les Ă©conomies d’eau.

DĂ©couvrez les avantages des panneaux solaires

Aujourd’hui, de nombreux foyers optent pour les panneaux solaires. En effet, c’est une option incontournable dans le but de réduire les émissions de dioxyde de carbone, mais aussi pour diminuer drastiquement les dépenses énergétiques. Pour en savoir plus, nous vous proposons la lecture de cet article.

Une Ă©nergie gratuite Ă  votre disposition

Lorsque vous vous orientez vers l’installation de panneaux solaires, vous profitez d’une énergie gratuite. Les rayons du soleil seront absorbés par les capteurs solaires dans le but de convertir cette énergie en un courant électrique. Donc, vous disposez d’une électricité gratuite que vous utilisez immédiatement ou vous faites le choix d’un stockage à travers des batteries.

Certes, cette situation implique un investissement initial. Rassurez-vous, l’installation sera amortie sur le long terme, car vous allez voir votre facture d’électricité se réduire drastiquement. De plus, les panneaux solaires fonctionnent aussi bien durant la période hivernale que durant la période estivale.

Envie de générer des revenus avec l’énergie solaire ?

Vous recherchez peut-être un excellent moyen pour compléter vos revenus. Dans ce cas-là, l’installation de panneaux solaires répond parfaitement à votre besoin. Orientez-vous vers une vente partielle ou totale en souscrivant à l’option d’achat d’EDF. La société est dans l’obligation de procéder au rachat de votre production électrique.

Ainsi, le surplus produit sera pleinement utilisé en étant injecté dans le réseau. Plus votre production est importante, plus les gains le sont également. Il est donc essentiel de vous orienter vers l’autoconsommation partielle avec la souscription d’une telle option. L’énergie que vous n’utilisez pas n’est donc pas perdue et elle vous permettra d’arrondir vos fins de mois.

Panneaux solaires

L’installation solaire devient accessible sur le plan tarifaire

De nombreux propriétaires sont encore hésitants à s’orienter vers cette option. Un constat qui s’explique par la tarification non négligeable. Rassurez-vous, de nombreux progrès ont été faits dans le domaine avec de multiples avancées technologiques. Ainsi, la mise en place d’une telle installation devient beaucoup plus facile.

En parallèle, des évolutions ont également été faites concernant la résistance, la robustesse et la durabilité des dispositifs. Résultat, la durée de vie augmente considérablement, vous permettant d’amortir plus facilement votre investissement initial. Voilà pourquoi, vous devez envisager le déploiement des panneaux solaires sur votre habitation pour produire votre propre électricité qui vous sera utile pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire et d’une manière générale l’utilisation de n’importe quel appareil électrique.

Selon les ressources du foyer, des aides gouvernementales sont mises à votre disposition. Notamment la prime à l’autoconsommation directement dépendante de la puissance des panneaux solaires. Vous retrouvez également la TVA à taux réduit, à condition de vous engager uniquement avec un professionnel disposant du label RGE. Sans oublier l’utilisation du chèque énergie, l’éco prêt à taux zéro ainsi que MaPrimeRénov’.

👉 4 astuces pour faire des économies sur ses factures d’électricité

Un pas en avant vers les Ă©nergies renouvelables

Les panneaux solaires réduisent drastiquement les émissions de dioxyde de carbone. Un constat particulièrement bénéfique pour l’environnement. Cet avantage écologique permet d’afficher clairement vos valeurs. C’est aussi une excellente démarche en vue de réaliser une plus-value au moment de la vente de votre bien immobilier.

Vous êtes intéressé par l’installation de panneaux solaires ?

Si vous ĂŞtes convaincu par les nombreux arguments exposĂ©s prĂ©cĂ©demment, rapprochez-vous d’un professionnel qualifiĂ© pour obtenir plus d’informations. Il s’agit de comprendre la dĂ©marche de l’installateur, mais aussi de comparer les prix pour vous orienter vers l’installation vous garantissant la meilleure 

Comment réparer les infiltrations d’eau ?

Mise Ă  jour 8 mai 2024 Ă  11:52 am

Les infiltrations d’eau sont un problème courant qui peut affecter votre habitat, et qui peut avoir des consĂ©quences graves si elles ne sont pas traitĂ©es Ă  temps. En effet, les infiltrations d’eau peuvent causer des dommages coĂ»teux et dangereux Ă  votre maison tels que la dĂ©gradation des murs, des plafonds, des sols, des meubles, des appareils Ă©lectriques, etc. Elles peuvent aussi favoriser le dĂ©veloppement de moisissures, de champignons, de bactĂ©ries, qui peuvent nuire Ă  votre santĂ© et Ă  celle de vos proches. Il est donc essentiel de savoir comment reconnaĂ®tre les signes d’infiltration d’eau, comment prĂ©venir et comment rĂ©parer les infiltrations d’eau. DĂ©couvrez nos conseils pratiques sur ce sujet.  

Comment reconnaître les signes d’une infiltration d’eau ?

L’infiltration d’eau est le passage de l’eau à travers les murs, le sol, la terrasse ou le toit de votre maison, à cause d’un défaut de construction, d’une usure, d’un mauvais entretien ou d’un incident. Il existe plusieurs sources possibles d’infiltrations d’eau (le toit, les gouttières, les fenêtres, les joints, les canalisations, les fondations, etc). Pour détecter les infiltrations d’eau, vous devez être attentif aux signes suivants :

Des taches d’humidité sur les murs, les plafonds ou le sol

Elles peuvent avoir une couleur jaunâtre, brune, verte ou noire. Ces taches peuvent apparaître de façon localisée ou diffuse, et peuvent s’accompagner de cloques, de bulles ou de craquelures. Ce sont des signes qui indiquent que l’eau a traversé les matériaux et a laissé des traces visibles. Ils peuvent aussi révéler la présence de champignons ou de bactéries qui se nourrissent de l’humidité et qui altèrent les couleurs.

Les tâches peuvent être dues à une infiltration d’eau provenant du toit, des gouttières, des fenêtres, des joints, etc. Elles peuvent aussi être causées par une condensation excessive, due à une mauvaise ventilation ou à une différence de température entre l’intérieur et l’extérieur.

L’apparition de moisissures ou d’odeurs désagréables

Les moisissures sont des micro-organismes qui se développent dans les milieux humides et qui se manifestent par des taches noires, vertes ou blanches, souvent duveteuses ou veloutées. Les moisissures peuvent dégager une odeur désagréable et peuvent provoquer des allergies, des irritations, des infections respiratoires, etc. Ces signes indiquent que l’eau a stagné dans les matériaux et a créé un environnement propice à la prolifération des moisissures.

Elles peuvent ĂŞtre dues Ă  une infiltration d’eau souterraine, qui remonte par capillaritĂ© dans les murs et les sols. Mais elles peuvent aussi ĂŞtre causĂ©es par une humiditĂ© relative trop Ă©levĂ©e, due Ă  une mauvaise aĂ©ration ou Ă  une production excessive de vapeur d’eau. 

Des fissures dans les fondations

Si vous remarquez des fissures dans vos fondations, cela peut être le signe d’une infiltration d’eau souterraine, qui exerce une pression sur les murs et les sols. Ces fissures peuvent être horizontales, verticales ou en escalier, et peuvent s’élargir avec le temps. Elles peuvent compromettre la stabilité de la structure de votre maison et nécessiter des travaux importants. Très souvent, elles sont dues à une infiltration d’eau naturelle, comme une nappe phréatique, une source, un ruisseau, etc.

Mais elles peuvent aussi être causées par une infiltration d’eau artificielle telle qu’une canalisation percée, une piscine mal étanchée ou un arrosage excessif. Pour reconnaître ces fissures, vous devez les observer attentivement, et vérifier si elles ont une longueur, une largeur, une profondeur ou une orientation particulière. Vous devez aussi les mesurer, et vérifier si elles évoluent et si elles affectent une partie ou un angle de votre maison.

RĂ©parer les infiltrations d’eau

Des problèmes électriques

Pour détecter les infiltrations d’eau dans votre maison, vous devez être vigilant aux problèmes électriques, qui peuvent révéler que l’eau a endommagé votre réseau électrique. Lorsque l’eau entre en contact avec les éléments électriques, elle peut provoquer des étincelles, des bruits, des odeurs de brûlé, ou des pannes. Ces phénomènes sont très dangereux, car ils peuvent entraîner un incendie ou une électrocution. Il est donc impératif de couper le courant, d’éloigner les personnes et les objets, et de faire appel à un électricien.

Si vous constatez un ou plusieurs de ces signes, il faut agir rapidement et identifier l’origine du problème. Dans le cas où vous ne parvenez pas à trouver la cause, faites appel à un expert de l’humidité, qui pourra réaliser un diagnostic précis et vous proposer la solution la plus adaptée à votre situation.

Comment prévenir les infiltrations d’eau ?

La meilleure façon de traiter les infiltrations d’eau est de les Ă©viter dès le dĂ©part, en entretenant rĂ©gulièrement votre maison et en assurant son Ă©tanchĂ©itĂ©. En effet, la prĂ©vention vous permettra de limiter les risques d’infiltration d’eau, de prĂ©server la qualitĂ© de votre habitat, et de rĂ©aliser des Ă©conomies sur le long terme. Voici quelques conseils d’entretien Ă  suivre pour prĂ©venir les infiltrations d’eau :

Entretenez votre toit 

Votre toit est la toute première barrière contre les intempéries. Si vous souhaitez prévenir les infiltrations d’eau, commencez par vérifier régulièrement l’état des tuiles, des ardoises et des tôles. Ensuite, remplacez les dès que vous remarquez qu’elles sont cassées, déplacées ou endommagées. Vous devez également prendre l’habitude de nettoyer les gouttières qui permettent d’évacuer l’eau de pluie et les déboucher si elles sont obstruées par des feuilles, des branches ou des débris. Enfin, prêtez attention à l’étanchéité des fenêtres de toit, des cheminées, des antennes puis assurez-vous de les réparer si elles sont abîmées.

VĂ©rifiez les fenĂŞtres et les portes

Les fenêtres et les portes sont des points sensibles aux infiltrations d’eau. C’est pourquoi, il faut vérifier que les joints d’étanchéité sont en bon état et les remplacer immédiatement lorsqu’ils sont usés ou craquelés. Il faut aussi vérifier l’état des vitres. Elles doivent être bien fixées et les cadres bien alignées. Si vous remarquez une cassure, ou une déformation pendant vos contrôles, l’idéal serait d’appeler un professionnel capable de les réparer ou de les remplacer pour éviter toute éventuelle infiltration d’eau

Drainez l’eau de pluie loin des fondations

Pour prĂ©venir l’infiltration de l’eau, il est Ă©galement recommandĂ© d’installer des dispositifs d’évacuation de l’eau tels que des descentes pluviales, des caniveaux ou des tuyaux qui vont diriger l’eau vers le rĂ©seau d’assainissement ou vers un puits de drainage. Il faudra aussi amĂ©nager le terrain autour de votre maison : 

  • en crĂ©ant une pente qui va Ă©loigner l’eau des murs, 
  • en plantant des vĂ©gĂ©taux qui vont absorber l’eau, 
  • en posant des dalles qui vont empĂŞcher l’eau de stagner, 
  • etc.

Gardez votre maison bien aérée

Aérer votre maison est essentiel pour éviter la condensation, qui est la transformation de la vapeur d’eau en gouttelettes d’eau sur les surfaces froides. Pour y arriver, il faut ouvrir les fenêtres au moins 10 minutes par jour, pour renouveler l’air et évacuer l’humidité. Vous pouvez aussi penser à utiliser un système de ventilation mécanique contrôlée (VMC), qui va assurer une circulation de l’air permanente et efficace. Enfin, on recommande de limiter les sources d’humidité, comme la cuisson, la douche, le linge ou les plantes qui peuvent facilement faire monter le taux d’humidité de l’air.

RĂ©parer les infiltrations d'eau

ContrĂ´lez constamment la tempĂ©rature et l’humiditĂ© 

La tempĂ©rature et l’humiditĂ© de votre maison sont des facteurs importants pour Ă©viter les infiltrations d’eau. Pour cela, utilisez un chauffage adaptĂ© qui va maintenir une tempĂ©rature confortable dans votre logement. Cela permettra d’éviter les variations de tempĂ©rature qui peuvent favoriser la condensation. Vous pouvez Ă©galement opter pour un dĂ©shumidificateur afin de rĂ©duire le taux d’humiditĂ© de l’air et Ă©viter les moisissures. 

En suivant ces conseils, vous pourrez prévenir les infiltrations d’eau et maintenir un environnement sain et confortable dans votre maison. Surtout, assurez-vous de traiter les infiltrations d’eau dès que vous les détectez. Ne laissez pas le problème s’aggraver et se propager. N’hésitez pas à faire appel à un professionnel si vous ne savez pas comment réparer la source de l’infiltration ou si les dégâts sont importants.

✅ Comment stopper une infiltration d’eau ?

Si malgrĂ© toutes les prĂ©cautions, des infiltrations d’eau surviennent, il faut rĂ©agir rapidement, soigner les dĂ©gâts et rĂ©parer les infiltrations d’eau avant que cela ne s’aggrave. Selon l’origine et la gravitĂ© des infiltrations d’eau, vous avez le choix entre diffĂ©rents traitements.

Si l’eau provient du toit

Le toit est l’un des éléments les plus exposés aux intempéries, et il peut être endommagé par le vent, la pluie, la neige, la grêle, etc. Il peut aussi se détériorer avec le temps, à cause de l’usure, des mousses ou des lichens. Si le toit n’est pas étanche, il peut laisser passer l’eau, qui va s’infiltrer dans les combles, les murs et les plafonds.

Pour réparer les infiltrations d’eau provenant du toit, il vous faut d’abord identifier la zone touchée, en inspectant le toit de l’extérieur et de l’intérieur. Ensuite, appliquez le traitement adapté selon le type de toiture et le type de dégât.

  • Le traitement hydrofuge : Si votre toiture est en tuiles, en ardoises, en fibrociment, ou dans un autre matĂ©riau poreux, vous pouvez opter pour le traitement hydrofuge. Il consiste Ă  appliquer un produit impermĂ©abilisant sur le toit, qui va former une couche protectrice et empĂŞcher l’eau de pĂ©nĂ©trer. Ce traitement est efficace pour prĂ©venir les infiltrations d’eau, mais aussi pour prolonger la durĂ©e de vie du toit et pour amĂ©liorer son aspect visuel. Pour appliquer le traitement hydrofuge, vous devez d’abord nettoyer le toit avec un nettoyeur haute pression, puis laisser sĂ©cher pendant 24 heures. Ensuite, vous devez pulvĂ©riser le produit impermĂ©abilisant sur toute la surface du toit, en respectant les consignes du fabricant. Enfin, il faudra laisser sĂ©cher pendant 48 heures avant de vĂ©rifier l’efficacitĂ© du traitement.
  • La peinture d’étanchĂ©itĂ© : Si votre toiture est en mĂ©tal, en bĂ©ton, en bois, ou dans un autre matĂ©riau rigide, vous pouvez opter pour la peinture d’Ă©tanchĂ©itĂ©. Il s’agit d’une peinture spĂ©ciale qui va combler les fissures, les trous, les joints, ou tout autre dĂ©faut qui peut causer des infiltrations d’eau. Ce traitement est adaptĂ© pour rĂ©parer les infiltrations d’eau, mais aussi pour renforcer l’Ă©tanchĂ©itĂ© et la rĂ©sistance du toit, et pour lui donner une nouvelle couleur. Pour appliquer la peinture d’Ă©tanchĂ©itĂ©, vous devez d’abord nettoyer le toit avec une brosse mĂ©tallique ou un grattoir, puis dĂ©poussiĂ©rer avec un chiffon humide. Ensuite, vous devez appliquer la peinture avec un rouleau ou un pinceau sur toute la surface du toit, en respectant les consignes du fabricant. Enfin, vous devez laisser sĂ©cher pendant 24 heures avant de vĂ©rifier l’efficacitĂ© du traitement.
  • Les bandes d’Ă©tanchĂ©itĂ© : Pour les toitures plates, en bitume, en caoutchouc, ou dans un autre matĂ©riau souple, la pose de bandes d’Ă©tanchĂ©itĂ© peut ĂŞtre une meilleure solution. En effet, ce sont des bandes adhĂ©sives qui vont se coller sur les zones fragiles du toit telles que  les raccords, les angles, les arĂŞtes, ou tout autre endroit pouvant favoriser les infiltrations d’eau. Ce traitement est pratique pour protĂ©ger votre toit des infiltrations d’eau et des intempĂ©ries, mais aussi pour Ă©viter les dĂ©formations ou les dĂ©chirures du matĂ©riau. Pour poser les bandes d’Ă©tanchĂ©itĂ©, vous devez d’abord nettoyer le toit avec un chiffon imbibĂ© d’alcool Ă  brĂ»ler, puis sĂ©cher avec un chiffon sec. Ensuite, vous devez dĂ©couper les bandes Ă  la dimension voulue et retirer le film protecteur. Pour finir, appuyez fermement les bandes sur les zones Ă  traiter et lissez avec une spatule.
RĂ©parer les infiltrations d'eau
  • La rĂ©fection partielle ou totale du toĂ®t : Votre toiture est trop abĂ®mĂ©e ? Trop vĂ©tuste ? Ou non conforme aux normes en vigueur ? Dans ce cas, on recommande de procĂ©der Ă  la rĂ©fection partielle ou totale du toit. C’est la solution la plus radicale mais cela est parfois nĂ©cessaire pour rĂ©parer les problèmes d’infiltration d’eau et assurer la sĂ©curitĂ© de votre habitation. En rĂ©alitĂ©, ce traitement consiste Ă  enlever la couverture existante et Ă  la remplacer par une nouvelle, plus Ă©tanche, plus isolante, plus esthĂ©tique, ou dans un autre matĂ©riau de votre choix. Il nĂ©cessite l’intervention d’un professionnel qualifiĂ© et expĂ©rimentĂ©, qui va rĂ©aliser un diagnostic complet de votre toiture et vous proposer un devis personnalisĂ©. 

Si l’eau provient des gouttières

Lorsque les gouttières ne fonctionnent pas correctement, elles peuvent ĂŞtre Ă  l’origine de graves problèmes d’humiditĂ© dans votre habitation. En effet, les gouttières ont pour rĂ´le de collecter l’eau de pluie qui s’Ă©coule du toit et de la conduire vers les descentes pluviales, qui la rejettent ensuite dans le rĂ©seau d’Ă©vacuation.

Si les gouttières sont obstruĂ©es, percĂ©es, dĂ©formĂ©es ou mal fixĂ©es, elles peuvent laisser l’eau s’infiltrer dans vos murs, vos façades ou vos fondations, et causer des dĂ©gâts importants, comme des moisissures, des fissures ou des efflorescences.

Pour Ă©viter ces dĂ©sagrĂ©ments, il est indispensable de rĂ©parer les infiltrations d’eau provenant des gouttières dès que vous les dĂ©tectez. Pour cela, vous devez commencer par identifier la zone touchĂ©e, en examinant attentivement les gouttières depuis le sol et depuis le toit. Vous pouvez utiliser une Ă©chelle, un escabeau ou une nacelle pour accĂ©der aux gouttières en hauteur.

Il faut ensuite choisir le traitement adapté, en fonction du type de gouttière (PVC, zinc, aluminium, cuivre, etc.) et du type de dégât (bouchage, fissure, déformation, etc.). Voici quelques exemples de traitements possibles :

  • Le nettoyage des gouttières : Il s’agit de retirer tous les Ă©lĂ©ments qui peuvent obstruer les gouttières et empĂŞcher l’Ă©coulement normal de l’eau, comme les feuilles mortes, les branches, les mousses, les nids d’oiseaux et les dĂ©bris divers. Ce traitement est simple et peu coĂ»teux, mais il doit ĂŞtre effectuĂ© rĂ©gulièrement, au moins deux fois par an (au printemps et Ă  l’automne), pour prĂ©venir les infiltrations d’eau. Pour nettoyer les gouttières, vous pouvez utiliser une brosse, un grattoir, un tuyau d’arrosage ou un nettoyeur haute pression. De plus, il faut vĂ©rifier que les descentes pluviales ne sont pas bouchĂ©es et qu’elles sont bien raccordĂ©es aux gouttières.
  • La rĂ©paration des fissures : Vous pouvez colmater les trous, les fentes, les Ă©clats ou les craquelures qui se sont formĂ©s dans les gouttières Ă  cause des variations de tempĂ©rature ou des chocs. Ce traitement peut se faire avec diffĂ©rents produits selon le matĂ©riau des gouttières. Par exemple, pour les gouttières en PVC, vous pouvez utiliser du mastic acrylique ou du silicone. Si vos gouttières sont en zinc ou en aluminium, vous pouvez utiliser de la rĂ©sine Ă©poxy ou du bitume et pour les gouttières en cuivre, du soudo-brasage ou du rivetage. Veillez Ă  bien appliquer le produit sur la zone fissurĂ©e tout en respectant les consignes du fabricant et en laissant sĂ©cher le temps nĂ©cessaire.
  • Le remplacement des gouttières : Lorsque vous remarquez que les gouttières sont trop endommagĂ©es, trop usĂ©es ou pas adaptĂ©es Ă  la configuration du toit, il faut les changer. MĂŞme si ce traitement est plus onĂ©reux et plus complexe que les prĂ©cĂ©dents, il permet de garantir une meilleure Ă©tanchĂ©itĂ© et une meilleure durabilitĂ© des gouttières. Choisissez le type de gouttière qui convient le mieux Ă  votre toiture (pendante ou rampante), au style de votre maison (traditionnel ou moderne) et Ă  votre budget (PVC Ă©tant le moins cher et le cuivre le plus cher). Assurez-vous Ă©galement de respecter les normes en vigueur pour la pose des gouttières (pente minimale, distance entre les crochets, diamètre des descentes pluviales, etc.).
RĂ©parer les infiltrations d'eau

Si l’eau provient des joints

Pour rĂ©parer les infiltrations d’eau, les joints sont des pièces qui assurent l’Ă©tanchĂ©itĂ© entre les diffĂ©rents matĂ©riaux utilisĂ©s dans la construction. Ils sont situĂ©s autour des ouvertures (fenĂŞtres, portes, baies vitrĂ©es, lucarnes, etc.). Lorsque les joints sont endommagĂ©s, ils ne remplissent plus leur fonction et laissent passer l’eau, qui va s’infiltrer dans vos murs, vos plafonds ou vos sols. Pour rĂ©parer une infiltration d’eau provenant des joints, voici les solutions qui s’offrent Ă  vous.

  • La reprise des joints : C’est la solution la plus simple et la plus facile Ă  rĂ©aliser. Cependant, il nĂ©cessite beaucoup de prĂ©cision et de soin pour obtenir un bon rĂ©sultat. En gros, il faut retirer les joints dĂ©fectueux, nettoyer la surface concernĂ©e, appliquer un nouveau joint d’Ă©tanchĂ©itĂ© adaptĂ© au matĂ©riau et Ă  la couleur, Ă  lisser le joint pour qu’il soit bien uniforme, Ă  laisser sĂ©cher le joint selon le temps indiquĂ© par le fabricant, etc. Ce traitement est simple et rapide Ă  rĂ©aliser, mais il demande de la prĂ©cision et du soin pour assurer un bon rĂ©sultat.
  • Le remplacement des joints : Cette solution implique le changement complet des joints qui sont trop usĂ©s, trop dĂ©tĂ©riorĂ©s, ou qui ne respectent pas les normes en vigueur. Ceci peut paraĂ®tre plus complexe et plus coĂ»teux Ă  rĂ©aliser, mais il vous offre une meilleure garantie d’Ă©tanchĂ©itĂ© et d’isolation des ouvertures.

Si l’eau provient des murs

Les murs assurent la stabilitĂ©, la sĂ©curitĂ© et le confort de votre maison tout en vous protĂ©geant des agressions extĂ©rieures. Cependant, s’ils sont humides, poreux ou fissurĂ©s, ils peuvent laisser passer l’eau, qui va s’infiltrer dans les cloisons, les isolants, les revĂŞtements et causer des dĂ©gâts importants. Pour rĂ©parer les infiltrations d’eau provenant des murs vous avez le choix entre les options suivantes.

  • Le traitement hydrofuge : C’est un traitement qui consiste Ă  appliquer un produit impermĂ©abilisant sur les murs, qui va former une barrière contre l’eau et les agents extĂ©rieurs. Ce traitement est efficace pour les murs en pierre, en brique ou en bĂ©ton. Il permet de prĂ©server l’aspect et la soliditĂ© des murs et de prĂ©venir les infiltrations d’eau. Pour appliquer ce traitement, vous devez d’abord nettoyer les murs pour Ă©liminer les salissures, les mousses, les lichens puis laisser sĂ©cher pendant au moins 24 heures. Ensuite, pulvĂ©risez ou badigeonnez le produit hydrofuge sur vos murs, en respectant les consignes du fabricant. GĂ©nĂ©ralement, il faut juste appliquer deux couches de produit, en laissant sĂ©cher entre chaque couche. Terminez l’opĂ©ration en aspergeant les murs d’eau : si l’eau perle Ă  la surface des murs, c’est que le traitement est rĂ©ussi.
  • Le revĂŞtement impermĂ©able : Cela consiste Ă  appliquer un enduit, une peinture ou un crĂ©pi sur les murs afin de recouvrir les dĂ©fauts qui se sont formĂ©s dans les murs. C’est une option beaucoup plus  adaptĂ©e aux murs en plâtre, en bois ou en mĂ©tal. Le revĂŞtement impermĂ©able permet de rĂ©nover l’esthĂ©tique, l’Ă©tanchĂ©itĂ© des murs, et de rĂ©parer les infiltrations d’eau. Pour l’appliquer, il faut suivre les Ă©tapes suivantes : 
RĂ©parer les infiltrations d'eau

– PrĂ©parer les murs en rebouchant les fissures avec du mastic ou du ciment, 

– Poncer les parties rugueuses ou Ă©caillĂ©es avec du papier de verre ou une ponceuse Ă©lectrique,

– DĂ©poussiĂ©rer et en dĂ©graisser les surfaces avec un chiffon humide ou un produit nettoyant,

– Choisir le type de revĂŞtement selon le matĂ©riau des murs et le rendu souhaitĂ© (enduit lisse ou dĂ©coratif, peinture acrylique ou glycĂ©ro, crĂ©pi minĂ©ral ou organique),

– Appliquer le revĂŞtement avec un rouleau, une brosse ou une taloche,

– Appliquer deux couches de revĂŞtement en laissant sĂ©cher entre chaque couche.

  • La rĂ©paration des fissures : RĂ©parer les fissures consiste Ă  reboucher les fentes, les Ă©clats et les lĂ©zardes qui se sont formĂ©s dans vos murs Ă  cause des mouvements du sol, des chocs thermiques et des vibrations. Vous pouvez rĂ©aliser cela avec du mastic, du ciment ou de la rĂ©sine. Mais avant, veillez d’abord Ă  Ă©largir les fissures avec un burin ou une scie Ă  mĂ©taux pour faciliter l’adhĂ©rence du produit de rebouchage. Ensuite : 

– Nettoyez les fissures avec un aspirateur ou un pinceau pour enlever les poussières et les dĂ©bris. 

– Ensuite, humidifiez les fissures Ă  l’aide d’une Ă©ponge ou d’un pulvĂ©risateur pour Ă©viter que le produit de rebouchage ne sèche trop vite.

– Appliquez maintenant le produit de rebouchage avec un pistolet extrudeur ou une spatule en remplissant bien les fissures et en lissant la surface.

– Laissez sĂ©cher le produit de rebouchage selon le temps indiquĂ© par le fabricant puis poncez le surplus de produit avec une ponceuse Ă©lectrique pour obtenir un rĂ©sultat homogène.

En suivant ces conseils, vous pourrez rĂ©parer les infiltrations d’eau provenant des murs, et retrouver une maison saine et confortable.

Si l’eau provient des fondations il faut rĂ©parer les infiltrations d’eau

Lorsque les fondations sont humides, fissurĂ©es ou affaissĂ©es, elles peuvent laisser passer l’eau, qui va s’infiltrer dans les murs, les sols, les sous-sols, etc. Parmi les traitements possibles pour rĂ©parer les infiltrations d’eau provenant des fondations, on peut citer :

  • L’installation d’une membrane d’Ă©tanchĂ©itĂ© : Ce traitement consiste Ă  poser une feuille de matĂ©riau impermĂ©able sur les fondations, qui va empĂŞcher l’eau de pĂ©nĂ©trer. Il est efficace pour les fondations en bĂ©ton, en pierre, en brique. Pour installer une membrane d’Ă©tanchĂ©itĂ©, vous devez nettoyer et sĂ©cher la surface des fondations, appliquer un primaire d’accrochage puis poser la membrane en la fixant avec des clous ou du mastic. Terminez en recouvrant la membrane avec un enduit ou un revĂŞtement protecteur. C’est tout !
  • La mise en place de drains extĂ©rieurs : Pour mettre en place des drains extĂ©rieurs, il faut creuser des tranchĂ©es autour des fondations, y installer des tuyaux perforĂ©s et les recouvrir de gravier. Cette option est recommandĂ©e pour les fondations qui sont exposĂ©es Ă  un fort ruissellement ou Ă  une nappe phrĂ©atique Ă©levĂ©e. Elle permet d’Ă©vacuer l’eau loin des fondations et de rĂ©duire facilement la pression de l’eau sur les murs. 
  • L’injection de rĂ©sine dans les murs : Il s’agit d’injecter un produit expansif dans les fissures des murs qui va se solidifier et boucher les voies d’infiltration. Ce traitement est nĂ©cessaire pour les fondations qui ont subi des mouvements de terrain, qui ont provoquĂ© des fissures importantes ou des lĂ©zardes. Il permet de colmater les fissures et de renforcer la rĂ©sistance des murs sur une longue durĂ©e. Pour injecter de la rĂ©sine dans les murs, commencez par percer des trous dans les murs au niveau des fissures (en quinconce ou en croix). Ensuite, insĂ©rez des buses d’injection dans les trous Ă  l’aide de chevilles ou de colle puis injectez la rĂ©sine sous pression dans les buses. Pour finir, laissez sĂ©cher la rĂ©sine avant de retirer les buses et reboucher les trous.

Conclusion

Retenez que les infiltrations d’eau sont des problèmes sĂ©rieux qui peuvent causer des dommages importants Ă  votre maison et Ă  votre santĂ©. C’est pourquoi, il faut parvenir Ă  les dĂ©tecter et les rĂ©parer le plus rapidement possible. Pour y arriver, vous pouvez faire appel Ă  un professionnel qualifiĂ© qui saura identifier l’origine de l’infiltration, choisir la mĂ©thode de rĂ©paration adaptĂ©e et rĂ©aliser les travaux dans les règles de l’art.

Vous pouvez Ă©galement prendre des mesures prĂ©ventives pour Ă©viter que les infiltrations ne se reproduisent, comme entretenir votre toiture, vos gouttières et vos canalisations, ou encore impermĂ©abiliser vos murs et vos sols. En suivant ces conseils, vous pourrez protĂ©ger votre habitation et votre bien-ĂŞtre contre les effets nĂ©fastes de l’humiditĂ©.

Comment réussir l’aménagement d’une cuisine professionnelle ?

Dans un restaurant, la cuisine occupe une place à part entière. Vous devez préparer vos plats dans les meilleures conditions afin d’offrir la meilleure expérience à vos clients. Donc, vous devez réfléchir à son aménagement et à son agencement dès le départ. Dans le cas contraire, le service risque d’être trop lent et la qualité ne sera pas au rendez-vous.

Un mobilier de qualité pour un résultat à la hauteur

En concevant stratégiquement votre cuisine professionnelle, vous permettez à vos équipes de travailler efficacement afin de produire des plats avec une qualité supérieure. Sinon, c’est un obstacle supplémentaire et vos employés vont en permanence se bousculer. Avec un agencement efficace, tout devient beaucoup plus simple et la cuisine répond parfaitement aux attentes de votre restaurant. Cette qualité sera directement palpable à la sortie de vos plats afin de mettre en éveil les papilles gustatives de votre clientèle.

Dès le départ, faites-vous accompagner par un véritable professionnel capable de vous fournir tout le matériel nécessaire, mais également une véritable expertise en matière d’agencement. En tant que professionnel de la restauration, n’ayez aucun doute pour trouver le bon matériel de cuisine. Chomette est à vos côtés en vous fournissant uniquement des produits CHR avec une qualité remarquable, une durabilité au rendez-vous et une tarification défiant toute concurrence. Chomette dispose de plus de 100 ans d’expérience et vous allez bien évidemment retrouver ce savoir-faire en prenant contact.

Le choix de la matière pour votre établissement

Pour répondre à toutes les exigences en cuisine, c’est-à-dire la facilité d’utilisation, la précision, la résistance ou encore l’hygiène, trois matières s’offrent à vous. L’acier trempé, la fonte et l’inox. Donc, en tant que professionnel de la restauration, ne choisissez pas une autre matière, sous peine d’être déçu du résultat final.

Concernant les ustensiles incontournables, impossible de faire l’impasse sur les ciseaux, les rouleaux, les fouets, les louches, les maryses, les casseroles, les plats pour le four, les balances, les poêles ou encore les sauteuses. Avec ces éléments, vous serez en mesure de réaliser des recettes simples ou au contraire plus complexes. Bien évidemment, n’oubliez pas d’intégrer la coutellerie professionnelle pour votre établissement et pour que vos équipes soient en mesure de réaliser une découpe minutieuse.

Un aménagement intelligent de la cuisine professionnelle

Dans votre restaurant, vous allez stocker une grande quantité d’accessoires et donc vous devez prévoir un espace de rangement adapté à la situation. C’est-à-dire des placards et un garde-manger, mais également des réfrigérateurs pour conserver les denrées périssables. Intéressez-vous aussi au poste de nettoyage pour maintenir un environnement irréprochable sur le plan sanitaire. À cet effet, vous prévoyez des égouttoirs, des éviers et un lave-vaisselle professionnel.

👉 Distance entre une prise électrique et l’évier de cuisine

Une cuisine professionnelle digne de ce nom devra impérativement posséder plusieurs postes de travail. Bien évidemment, il n’existe pas de modèle type, tout dépend de la spécialité de votre établissement. Mais vous retrouvez bien évidemment un comptoir, des ustensiles pour réaliser des découpes minutieuses et des containers de rangement. Pour faciliter le travail des équipes, mettez en place des postes de travail à proximité du réfrigérateur pour accéder facilement aux ingrédients sensibles.

Enfin, soyez attentif sur le poste de cuisson pour la préparation de vos plats. Vous pouvez bien évidemment intégrer des appareils plus spécifiques, mais également des incontournables comme la cuisinière à gaz ou la friteuse professionnelle.

Conclusion

Dès le départ, soyez particulièrement méticuleux sur l’aménagement de votre cuisine professionnelle. En procédant ainsi, vous obtiendrez un résultat à la hauteur de vos espérances.

Comment poser parfaitement une porte intérieure ?

Nul besoin de faire appel à une entreprise spécialisée pour l’installation d’une porte intérieure. Un bricoleur amateur peut parfaitement y parvenir, à condition de respecter les étapes de la mise en place et d’être précis.

La phase préparatoire

L’installation d’une porte intérieure nécessite de vérifier le sens d’ouverture, sans oublier la prise de mesures du bloc porte. Portez systématiquement votre dévolu sur un modèle légèrement plus petit que l’ouverture de la cloison. N’oubliez pas de présenter le bloc porte dans le bon sens de l’ouverture.

Vous découpez minutieusement le bas des montants afin de laisser un écart de 5 mm par rapport à votre bas de porte. N’oubliez pas d’inclure l’épaisseur du revêtement au sol si vous prévoyez une rénovation à ce niveau-là. Vigilance afin de conserver l’horizontalité du support. Vous dégondez la porte afin de mettre en place le bâti dans l’ouverture prévue à cet effet. Il suffit d’utiliser la visserie qui est normalement fournie avec le dispositif. Mettez en place l’huisserie dans la réservation en vous munissant de cales que vous positionnez sous les montants. Vous obtiendrez ainsi un joint de dilatation limitant les remontées d’humidité.

L’étape suivante consiste à vous assurer que l’installation du bloc porte a été réalisée dans les règles de l’art. Vous contrôlez l’aplomb, l’équerrage et le niveau. En cas de problème, nous vous conseillons de réaliser immédiatement la correction. Si vous ne remarquez aucune anomalie, mettez en place les cales entre la réservation et le bâti. Tracez les emplacements de la visserie afin d’insérer les vis au niveau des trous d’alésage. Terminez par l’installation des cache-vis pour que la visserie ne soit plus visible, mais parfaitement camouflée.

La phase finale

Vous avez déjà réalisé la plus grosse partie du travail et vous entrez dans les dernières étapes de finition. Désormais, vous pouvez parfaitement repositionner votre porte intérieure sur les gonds. Prenez quelques instants pour vous assurer de son bon fonctionnement et ensuite, il va falloir prendre le temps nécessaire pour mettre en place la poignée de porte. La majorité des modèles comprend une serrure, mais c’est à vous de définir la poignée la plus appropriée.

Tout dépend de vos goûts sur le plan esthétique, tout en tenant compte de ce que vous recherchez sur le plan technique. Désirez-vous un modèle de tirage, encastré, de porte-bouton ou de porte-béquille ? Il existe une multitude de modèles sur le marché, alors avant de faire votre choix définitif, découvrez les poignées couleur chrome disponibles chez Milla Poignées pour un rendu harmonieux et moderne. De plus, la qualité sera également au rendez-vous.

Son installation demeure très simple en positionnant le carré au niveau du fouillot. Vous installez la plaque de la poignée en insérant la béquille dans le trou carré. Vous réalisez exactement la même opération, mais du côté opposé et vous n’avez plus qu’à fixer l’ensemble avec la visserie.

Pour terminer la pose de votre porte intérieure, n’oubliez pas d’appliquer des couvre-joints et de la mousse expansive pour combler totalement l’encadrement. Pas de précipitation au cours de cette étape, sous peine d’avoir un rendu esthétique qui n’est pas au rendez-vous. Donc, n’oubliez pas de protéger la cloison et l’huisserie avec un ruban de masquage. Suivez exactement les instructions des produits que vous utilisez.

👉 Comment monter ses poignées de portes parfaitement droites ?

Conclusion

La mise en place d’une porte intérieure ne doit pas vous décourager, car l’opération reste relativement simple. Cependant, vous réalisez un minimum de manutention et parfois, la présence d’une deuxième personne vous sera d’une grande utilité pour travailler plus sereinement.

Connaissez-vous l’atelier céramique ?

Si vous aimez la céramique et la poterie, vous avez toutes les raisons de prendre des cours auprès d’un céramiste professionnel. De cette façon, vous découvrirez une nouvelle activité passionnante, tout en développant vos techniques de modelage.

Une activité manuelle qui a le vent en poupe

Impossible de passer à côté d’un atelier céramique si vous êtes une personne adepte des loisirs créatifs. Funbooker vous offre la possibilité de réaliser de magnifiques poteries au contact de professionnels de la discipline. Des cours collectifs et des stages sont disponibles tout au long de l’année et un peu partout sur le territoire français. Alors, réservez un atelier sur ce site immédiatement pour vous faire plaisir ou bien pour des personnes de votre entourage, que ce soient des adultes ou des enfants.

Vous n’aurez aucun mal à trouver un atelier céramique dans la région parisienne ou dans une autre agglomération française. Une manière de vous initier à un art très spécifique, même si de base, vous n’avez aucune connaissance en artisanat. Vous découvrirez les techniques appropriées afin de réaliser de magnifiques sculptures en terre cuite. Pour découvrir l’atelier à proximité de chez vous, cliquez ici pour obtenir toutes les informations et procédez à une réservation en ligne.

Pourquoi choisir Funbooker pour pratiquer la céramique ?

Funbooker demeure spécialisé dans les activités diverses, que ce soit pour les particuliers ou les professionnels. Des milliers de loisirs sont recensés sur l’ensemble du territoire français et vous n’avez qu’à sélectionner celui qui vous correspond le plus. Bien évidemment, la céramique fait partie des loisirs incontournables et depuis une interface ergonomique, vous réservez sans la moindre difficulté.

Cependant, soyez particulièrement vigilant à ne retenir que les ateliers qui vous correspondent. Si vous êtes débutant, prenez des cours spécifiques par rapport à votre niveau. Sinon, orientez-vous vers un accompagnement plus évolué pour que vous puissiez continuer à progresser. De plus, sachez qu’il existe différents stages comme l’atelier tournage vous permettant de façonner un bol en terre cuite.

👉 Quels bacs à fleurs pour aménager votre jardin ?

L’atelier modelage est également très intéressant pour fabriquer des pièces au modelage, à la plaque ou au pincé. Pour les amateurs de peinture, autant joindre l’utile à l’agréable avec l’atelier peinture sur céramique. Des objets déjà cuits vous seront présentés et vous n’avez plus qu’à laisser parler votre côté créatif pour réaliser les décorations. L’atelier kintsugi est aussi à la mode, s’appuyant sur une technique japonaise pour la réparation des objets cassés avec de l’or. Sans oublier l’atelier Raku, encore un art japonais pour façonner votre poterie à basse température.

Comment se déroulent les séances d’un atelier céramique ?

Rassurez-vous, la plateforme Funbooker demeure particulièrement complète et vous obtiendrez un descriptif détaillé de toutes les prestations. Pour cela, nous vous invitons à lire attentivement la description pour être certain que l’activité poterie vous corresponde. Une fois sur place, un pot d’accueil est mis en place et vous allez prendre connaissance du déroulement des cours. Même si vous n’avez aucun savoir-faire, vous allez être spécifiquement formé sur les techniques de l’atelier.

Grâce aux nombreux conseils que vous recevez, vous faites évoluer positivement votre technique afin de maîtriser l’art de la céramique. Une activité idéale pour vous faire plaisir ou pour une personne de votre entourage.

Conclusion

Pourquoi ne pas vous inscrire à un atelier céramique afin de vous divertir. Les cours sont disponibles pendant la semaine, durant la journée, le soir et le week-end. Résultat, vous adaptez facilement votre planning en fonction de vos loisirs.

Comment se débarrasser des bactéries Pseudomonas dans les piscines

Mise Ă  jour 10 avril 2024 Ă  11:48 pm

La bactĂ©rie pseudomonas est courante dans l’environnement et il est pratiquement impossible de l’Ă©radiquer complètement des piscines. En accordant une attention constante Ă  la dĂ©sinfection et Ă  l’hygiène, il est possible de contrĂ´ler cette bactĂ©rie de manière Ă  ce qu’elle ne cause aucun problème. Si elle n’est pas contrĂ´lĂ©e, la pseudomonas peut causer des problèmes de santĂ©, le plus souvent des Ă©ruptions cutanĂ©es et des infections de l’oreille. Des mesures telles que retirer son maillot de bain et se doucher avec du savon après avoir nagĂ© peuvent aider Ă  prĂ©venir les maladies, mais la bactĂ©rie doit ĂŞtre Ă©radiquĂ©e autant que possible pour rĂ©soudre vĂ©ritablement le problème. DĂ©couvrez les bactĂ©ries pseudomonas et votre piscine.

Comment entretenir et vidanger une machine Ă  laver ?

Parfois, les pannes et problèmes de baisse de performance de votre machine Ă  laver peuvent se justifier par un mauvais entretien. Prendre soin de sa machine Ă  laver en ayant les siestes d’entretien qu’il faut, et en rĂ©alisant des vidanges rĂ©gulières est donc très important. Pourquoi est-il nĂ©cessaire de nettoyer rĂ©gulièrement son lave-linge ? Quelles sont les pièces les plus susceptibles de montrer des signes de dĂ©faillance ? Comment prendre soin de sa machine Ă  laver ? On a fait le tour du sujet dans ce billet de blog.

Une maison plus chaude et un monde plus vert : dĂ©couvrez comment atteindre l’efficacitĂ© Ă©nergĂ©tique !

L’isolation thermique de votre maison est essentielle pour garantir un confort optimal et rĂ©aliser des Ă©conomies d’Ă©nergie. Cependant, parmi les nombreux matĂ©riaux disponibles sur le marchĂ©, il peut ĂŞtre difficile de s’y retrouver. L’occasion de faire un tour d’horizon des critères Ă  prendre en compte pour bien isoler sa maison et les avantages des matĂ©riaux Ă©cologiques.

Les principes de base de l’isolation thermique

Le but principal de l’isolation thermique est de rĂ©duire les pertes de chaleur par les murs, les fenĂŞtres, les sols et la toiture. Une bonne isolation, notamment avec un isolant toiture, permet en effet de maintenir une tempĂ©rature intĂ©rieure stable tout en rĂ©duisant la consommation Ă©nergĂ©tique liĂ©e au chauffage et Ă  la climatisation. Pour cela, on se base sur plusieurs critères :

  • La rĂ©sistance thermique (R) : plus elle est Ă©levĂ©e, plus le matĂ©riau est isolant.
  • La conductivitĂ© thermique (λ) : plus elle est faible, moins le matĂ©riau laisse passer la chaleur.
  • La permĂ©abilitĂ© Ă  la vapeur d’eau (µ) : cette valeur indique la capacitĂ© du matĂ©riau Ă  laisser circuler la vapeur d’eau.
  • L’inertie thermique : un matĂ©riau ayant une grande inertie thermique restitue lentement la chaleur accumulĂ©e.

Les diffĂ©rents types d’isolants pour la maison

Il existe plusieurs catĂ©gories d’isolants, adaptĂ©es Ă  diffĂ©rents usages et besoins. Voici les principales :

Les isolants minéraux

Les isolants minĂ©raux sont fabriquĂ©s Ă  partir de matĂ©riaux d’origine minĂ©rale, tels que le sable ou la roche. Parmi eux, on trouve notamment la laine de verre, la laine de roche et le polystyrène expansĂ© (PSE).

La laine de roche est un isolant très performant, offrant une excellente rĂ©sistance thermique et une bonne isolation acoustique. Elle est Ă©galement rĂ©sistante au feu et n’est pas propice au dĂ©veloppement des moisissures. Elle peut ĂŞtre utilisĂ©e pour l’isolation des murs, des combles et des toitures.

Isolants naturels et Ă©cologiques

Les isolants naturels sont issus de ressources renouvelables, comme les fibres vĂ©gĂ©tales ou animales. Parmi les plus courants, on compte la laine de mouton, la ouate de cellulose, le chanvre ou encore le liège. Ces matĂ©riaux prĂ©sentent gĂ©nĂ©ralement une performance Ă©nergĂ©tique similaire Ă  celle des isolants minĂ©raux, tout en Ă©tant plus respectueux de l’environnement.

Les avantages de l’isolation thermique par l’extĂ©rieur

L’isolation thermique par l’extĂ©rieur (ITE) consiste Ă  poser un isolant sur la façade extĂ©rieure du bâtiment. Cette technique prĂ©sente plusieurs avantages :

  • Elle limite les ponts thermiques, c’est-Ă -dire les zones oĂą la chaleur passe plus facilement entre l’intĂ©rieur et l’extĂ©rieur.
  • Elle prĂ©serve l’espace intĂ©rieur, contrairement Ă  l’isolation par l’intĂ©rieur qui peut rĂ©duire la surface habitable.
  • Elle amĂ©liore la performance globale du bâtiment en limitant les variations de tempĂ©rature et en protĂ©geant les murs contre les infiltrations d’eau.

Plusieurs matĂ©riaux peuvent ĂŞtre utilisĂ©s pour l’ITE, dont la laine de roche, le polystyrène expansĂ© (PSE) ou encore le chanvre.

Choisir le bon isolant thermique pour votre maison est essentiel pour assurer votre confort et rĂ©aliser des Ă©conomies d’Ă©nergie. Avant de vous lancer, renseignez-vous sur les diffĂ©rentes solutions disponibles et comparez leurs performances, ainsi que leur impact environnemental. Et n’oubliez pas de profiter des aides financières pour allĂ©ger le coĂ»t de vos travaux !

Les nouvelles aides d’assainissement collectif en 2023

Vous souhaitez rĂ©habiliter ou mettre aux normes actuelles votre fosse septique, voyez dans ce guide les 7 aides financières ou aides 2023 concernant le financement de votre installation, d’un système de traitement des eaux usĂ©es auxquelles vous pouvez prĂ©tendre.

Les aides

Plusieurs subvention d’assainissement non collectif existent

  • L’ANAH
  • Les prĂŞts de la CAF et des Caisses de Retraites
  • Application d’un taux de TVA rĂ©duit Ă  10%

Pour la construction neuve d’un assainissement non collectif voici les aides financières et les subventions pour le financement de votre fosse septique

  • L’Ă©co prĂŞt Ă  taux ZĂ©ro
  • L’agence de l’Eau et les collectivitĂ©s locales vous proposent des PrĂŞts et des Aides Financières

Certaines communes peuvent prendre en charge les travaux de votre assainissement collectif ou non collectif. Renseignez vous auprès de vos administrés. Parfois le conseil général ou les conseils départementaux peuvent vous aider et vous subventionner aussi.

Attention, ces aides fonctionneront sous certaines conditions et surtout Ă  la seule condition de ressources

1.Les aides de L’ANAH 👉 l’Agence Nationale de L’habitat

Si vous ĂŞtes propriĂ©taire individuel depuis plus de 15 ans, vos travaux sont d’au minimum 1500€ alors vous ĂŞtes concernĂ©s par la rĂ©habilitation et l’amĂ©lioration de votre habitat et l’ANAH sera votre interlocuteur toujours sous conditions de ressources

Vous pouvez contacter votre reprĂ©sentant local ici afin d’ouvrir et de monter un dossier d’aide.

2.Les aides de la CAF 👉 Caisse d’Allocations Familiales

C’est un prĂŞt Ă  1% remboursable sur trois ans, vous devez dĂ©jĂ  bĂ©nĂ©ficier de prestations de la CAF hors Aide PersonnalisĂ©e au Logement, Allocation logement pour les personnes n’ayant pas d’enfant et Allocation aux Adultes HandicapĂ©s.

La mise aux normes de votre fosse septique nécessite de contacter le représentant local de la CAF.

3.Taux de TVA Réduit à 👉 10%

Pour votre assainissement non collectif (ANC), le taux de TVA est réduit à 10% au lieu de 20% pour certains travaux et pour les logement de plus de deux ans.

Cela concerne la mise aux normes et l’entretien de votre ANC.

Les conditions

  • Maison achevĂ©e depuis au moins deux ans;
  • Les travaux doivent ĂŞtre rĂ©alisĂ©s par un professionnel;
  • Uniquement sur des installations dĂ©jĂ  existantes (amĂ©lioration et transformation);

4.L’Ă©co PrĂŞt Ă  Taux ZĂ©ro 👉 Eco-PTZ

Une fosse septique ne consomme pas d’Ă©nergie, donc vous pouvez prĂ©tendre Ă  cet Ă©co-prĂŞt Ă  taux zĂ©ro pour votre assainissement non collectif (ANC)

Il faudra respecter quelques conditions

  • Le logement doit ĂŞtre construit depuis plus de deux ans et occupĂ© Ă  titre de rĂ©sidence principale
  • Une fois le prĂŞt Ă©mis les travaux doivent ĂŞtre terminĂ©s dans les deux ans qui suivent
  • Le plafond en assainissement collectif de l’ECO PTZ est de 10000€ remboursable sur 15 ans
  • La fosse septique ou ANC ne doit pas consommer d’Ă©nergie pour pouvoir bĂ©nĂ©ficier de l’Ă©co -PrĂŞt Ă  taux ZĂ©ro (la pompe de relevage n’est pas concernĂ©e)

Ce guide devrait vous intéresser aussi: L’entretien d’une fosse septique et le débouchage des canalisations

5.L’agence de l’eau 👉 Les aides Financières

Contactez vos agences locales de l’eau ici, sous certaines conditions vous pourrez bĂ©nĂ©ficier de leurs aides

6.Les Caisses de Retraites 👉 Quelles aides ?

Aides, Subventions, RĂ©novation ou Ă©quipements pour vos logements principaux

Contactez la caisse de retraite de votre région ici

7.Les Collectivités Locales 👉 Quelles aides ?

Prêts ou Subventions sont accordées par vos collectivités locales, pensez à les contacter

La fosse septique (votre assainissement non-collectif) doit être entretenu aussi souvent que nécessaire, et surtout accessible pour le contrôle et la vérification.

10 conseils et astuces pour Ă©conomiser de l’argent lors de l’entretien de votre piscine

Une piscine est un investissement considĂ©rable, qui vaut son pesant d’or lorsque vous sautez dans l’eau cristalline par une chaude journĂ©e d’Ă©tĂ©. L’entretien de votre investissement nĂ©cessite un effort quotidien pendant la saison de la piscine, mais il ne doit pas nĂ©cessairement reprĂ©senter un Ă©norme investissement en temps. Grâce Ă  ces quelques conseils, l’entretien de votre piscine sera aussi facile et rentable que possible.

Ajoutez du chlore après la tombée de la nuit

La chaleur du soleil peut rĂ©duire l’efficacitĂ© des produits chimiques que vous ajoutez Ă  la piscine, ce qui signifie que vous les consommez plus rapidement. Si vous devez ajouter du chlore Ă  la piscine, attendez le soir pour le faire. Le chlore aura toute la nuit pour tuer les organismes indĂ©sirables et l’eau sera claire dès le matin.

Utiliser des alarmes pour tester l’eau de la piscine

L’analyse rĂ©gulière de l’eau est un Ă©lĂ©ment essentiel de l’entretien de la piscine. Il est prĂ©fĂ©rable de faire de petits ajustements maintenant plutĂ´t que de laisser un problème s’aggraver au point de devoir faire appel Ă  un professionnel pour rĂ©tablir l’Ă©quilibre chimique. RĂ©glez une alarme sur votre tĂ©lĂ©phone pour deux fois par semaine afin de ne jamais oublier cette tâche. Effectuez Ă©galement des tests après de fortes pluies.

Nettoyer les carreaux avec du vinaigre

Le vinaigre peut aider Ă  Ă©liminer les dĂ©pĂ´ts de calcium qui s’accrochent aux carreaux de la piscine au-dessus de la ligne d’eau. Versez un peu de vinaigre blanc sur un chiffon doux et essayez de polir une partie du carrelage avec. Utilisez ensuite un deuxième chiffon humidifiĂ© avec de l’eau.

Traiter les taches métalliques avec des comprimés de vitamines

Il arrive que des taches mĂ©talliques brunâtres ou verdâtres apparaissent sur les parois ou le fond d’une piscine. Elles sont souvent dues Ă  la chute d’un objet mĂ©tallique, comme une Ă©pingle Ă  cheveux, dans la piscine. Certains propriĂ©taires de piscine affirment que frotter un comprimĂ© ou une poudre de vitamine C sur la zone affectĂ©e Ă©claircit ou fait disparaĂ®tre les taches de mĂ©tal grâce Ă  l’acide ascorbique contenu dans la vitamine C.

Jetez des balles de tennis

Il est prĂ©fĂ©rable de ne pas laisser trop longtemps toutes les huiles qui s’accumulent Ă  la surface de l’eau de votre piscine en raison des personnes qui s’y baignent. Au lieu de cela, jetez quelques balles de tennis dans l’eau lorsqu’elle n’est pas utilisĂ©e. En se balançant, elles devraient absorber toutes les huiles qu’elles rencontrent. (Assurez-vous simplement qu’il n’y a pas d’enfants ou d’animaux domestiques dans les environs qui voudraient plonger pour ramasser ces balles).

Découragez les insectes avec des feuilles séchées de répulsif

Rien ne gâche une journĂ©e de piscine parfaite comme une abeille bourdonnante qui refuse de partir. Les feuilles de sĂ©chage parfumĂ©es dĂ©couragent l’activitĂ© des insectes, alors essayez de les placer dans l’amĂ©nagement paysager autour de votre piscine. Si vous n’avez pas de buissons ou de plantes en pot pour contenir les feuilles de sĂ©chage, essayez de les attacher Ă  des piquets de jardin et de les planter dans l’herbe ou la terre autour de la piscine.

Faire fonctionner la pompe la majeure partie de la journée

Certains nouveaux propriĂ©taires de piscine croient Ă  tort que le fait de ne pas faire fonctionner la pompe leur permettra d’Ă©conomiser de l’argent. En rĂ©alitĂ©, faire fonctionner la pompe peut ĂŞtre une mesure d’Ă©conomie. Une utilisation insuffisante de la pompe permet aux algues et autres saletĂ©s de s’accumuler dans l’eau, ce qui crĂ©e des problèmes d’entretien coĂ»teux. Faites-la fonctionner pendant au moins huit heures, voire plus, chaque jour, selon les conseils de votre fournisseur de services d’entretien de piscines.

Utiliser un robot nettoyeur de piscine

L’achat d’un robot nettoyeur de piscine reprĂ©sente un investissement initial important qui pourrait s’avĂ©rer rentable au fil du temps. En laissant un robot nettoyeur s’occuper des dĂ©bris et des algues mortes au fond de votre piscine, vous gagnez un temps prĂ©cieux. Si vous payez actuellement quelqu’un pour nettoyer la piscine, l’utilisation d’un robot peut vous faire Ă©conomiser de l’argent dès la fin de son premier Ă©tĂ©.

Installer une couverture

Couvrir votre piscine peut vous aider Ă  prolonger sa durĂ©e de vie et vous faire Ă©conomiser de l’argent de plusieurs façons. D’abord, en empĂŞchant l’eau de s’Ă©vaporer, elle peut vous aider Ă  contrĂ´ler votre facture d’eau, car vous n’aurez pas besoin de remplir la piscine aussi souvent. L’utilisation d’une couverture permet Ă©galement de conserver la chaleur, ce qui est particulièrement important si vous payez pour chauffer votre piscine, et d’empĂŞcher les dĂ©bris de pĂ©nĂ©trer dans la piscine.

Passez l’aspirateur au moins une fois par semaine

Que vous ayez ou non les moyens de vous offrir un robot pour nettoyer votre piscine, c’est une tâche qui doit ĂŞtre effectuĂ©e au moins deux fois par semaine. L’entretien d’une piscine est beaucoup plus facile lorsque vous vous attaquez aux petits problèmes avant qu’ils ne se transforment en problèmes importants et coĂ»teux. Passer rĂ©gulièrement l’aspirateur sur le fond de la piscine est un Ă©lĂ©ment important pour maintenir un bon Ă©quilibre chimique et conserver une eau claire et propice Ă  la baignade.

10 causes courantes de moisissures dans votre maison (et conseils de prévention !)

La moisissure domestique est l’une de ces terribles rĂ©alitĂ©s adultes auxquelles vous ne pensiez pas lorsque vous Ă©tiez un enfant souhaitant grandir plus vite. Elles peuvent causer une foule de problèmes de santĂ© et des milliers (et des milliers) de dollars de dĂ©gâts, et elles peuvent prolifĂ©rer dans n’importe quelle maison. Pour prĂ©venir les dĂ©gâts causĂ©s par les moisissures, il faut contrĂ´ler l’humiditĂ© et rĂ©agir rapidement lorsque vous remarquez des signes de croissance des moisissures. Concentrez-vous sur les dix sources de moisissures les plus courantes.

1. Fuites cachées

La prĂ©sence de moisissures le long d’un mur est un indice courant de fuite d’eau derrière le mur. Une odeur de moisi omniprĂ©sente, des dommages Ă  la peinture ou au papier peint et une augmentation inexpliquĂ©e de votre facture d’eau sont d’autres signes indiquant qu’un tuyau peut fuir derrière un mur. Il est difficile de prĂ©venir les fuites d’eau cachĂ©es, mais appeler un plombier dès que vous remarquez des signes de fuites de plomberie peut vous aider Ă  Ă©viter des dommages plus importants et la nĂ©cessitĂ© de remĂ©dier aux moisissures.

2. Fuites négligées

Vous ne pouvez pas savoir qu’un tuyau fuit derrière un mur, mais si vous ignorez le bruit occasionnel de goutte Ă  goutte que vous entendez sous votre Ă©vier ou sur votre toit, c’est le moment de vous en prĂ©occuper. Une fuite “mineure” que vous nĂ©gligez de rĂ©parer peut entraĂ®ner des dĂ©gâts d’eau et un problème de moisissure majeur plus tard.

3. Tissu mouillé

Nous sommes tous passĂ©s par lĂ  : Vous mettez une brassĂ©e de linge dans la laveuse, puis vous ĂŞtes tellement distrait par un millier d’autres choses que vous oubliez de revenir en arrière et de mettre le tout dans le sèche-linge. Quelques jours plus tard, les vĂŞtements sentent dĂ©jĂ  la moisissure. Ne laissez pas traĂ®ner du linge mouillĂ© et ne conservez pas de vĂŞtements de rechange, de couvertures ou d’autres articles en tissu sur le sol d’un sous-sol ou dans une zone de votre maison susceptible de prĂ©senter des fuites ou des problèmes d’eau.

4. Salles de bains humides

Une salle de bains humide est une sensation paradisiaque lorsque vous prenez une douche chaude Ă  la fin d’une longue journĂ©e, mais longtemps après vous ĂŞtre sĂ©chĂ©, votre salle de bains sera encore pleine de vapeur. Les salles de bains et les rideaux de douche sont des zones privilĂ©giĂ©es pour le dĂ©veloppement de moisissures car ils ont tendance Ă  rester humides. Utilisez des ventilateurs d’extraction, ouvrez les fenĂŞtres et/ou utilisez des dĂ©shumidificateurs pour garder les salles de bains aussi sèches que possible.

5. Conduits d’aĂ©ration et de ventilation encrassĂ©s

Si vous sentez une odeur de moisi provenant de vos Ă©vents, il est possible que des moisissures se dĂ©veloppent dans les conduits et/ou autour des Ă©vents eux-mĂŞmes. Les spores de moisissure qui se dĂ©veloppent dans les conduits seront soufflĂ©es dans les pièces de votre maison lorsque votre système CVC sera mis en marche, c’est pourquoi les conduits doivent ĂŞtre nettoyĂ©s par un professionnel. En attendant, installez des purificateurs d’air HEPA et nettoyez les couvercles des bouches d’aĂ©ration avec du vinaigre blanc pour tuer les moisissures.

6. Temps humide

Si votre maison a un problème persistant de moisissures, votre emplacement peut ĂŞtre un facteur. Les maisons du sud de la Floride peuvent avoir plus de problèmes de moisissures que celles des rĂ©gions sèches de l’Arizona, simplement Ă  cause de l’humiditĂ©. Bien que vous ne puissiez rien faire contre l’humiditĂ© extĂ©rieure, vous pouvez minimiser la croissance des moisissures et les problèmes d’humiditĂ© en utilisant des dĂ©shumidificateurs pour maintenir l’humiditĂ© intĂ©rieure de votre maison Ă  moins de 60 %.

L’humiditĂ© dans votre maison

7. L’humiditĂ© du sous-sol

Les sous-sols et les vides sanitaires ont tendance Ă  ĂŞtre le point zĂ©ro de la croissance des moisissures parce qu’ils ont tendance Ă  ĂŞtre la partie la plus humide de la maison. Touchez les murs de votre sous-sol pour voir s’il y a de l’humiditĂ©. L’impermĂ©abilisation du sous-sol peut s’avĂ©rer utile. Si vous remarquez de l’humiditĂ© Ă  un seul endroit ou après une pluie ou une neige, sortez et vĂ©rifiez oĂą sont orientĂ©es les descentes d’eau pluviale. Il se peut qu’il faille les repositionner.

8. L’eau stagnante

Tout endroit de votre maison oĂą l’eau s’accumule et ne peut pas s’Ă©couler crĂ©e une opportunitĂ© pour la moisissure de se dĂ©velopper. Si votre porte-brosse Ă  dents n’a pas de trous d’Ă©vacuation, par exemple, la moisissure peut commencer Ă  se dĂ©velopper et se retrouver sur l’objet que vous utilisez pour vous nettoyer la bouche. La moisissure peut se dĂ©velopper dans la carafe d’eau d’une cafetière et mĂŞme dans les plantes d’intĂ©rieur qui ne disposent pas d’un drainage adĂ©quat.

9. Tapis mouillés

Un tapis mouillĂ© aujourd’hui peut ĂŞtre moisi la semaine prochaine. Qu’il soit lĂ©gèrement humide Ă  cause de bottes de neige mouillĂ©es ou totalement dĂ©trempĂ© Ă  cause d’une rupture de canalisation, un tapis mouillĂ© doit ĂŞtre sĂ©chĂ© immĂ©diatement pour Ă©viter la formation de moisissures. Pressez des serviettes dans un endroit lĂ©gèrement humide et alourdissez-les avec des livres pour absorber autant d’humiditĂ© que possible. L’utilisation d’un aspirateur Ă  eau et de dĂ©shumidificateurs peut suffire Ă  sĂ©cher un tapis saturĂ© avant que les moisissures ne se dĂ©veloppent, mais l’arrachage du tapis est parfois le seul choix possible.

10. L’air stagnant

Votre mère avait raison : l’air frais est vraiment bon pour la santĂ©. Si vous gardez vos fenĂŞtres fermĂ©es et vos bouches d’aĂ©ration scellĂ©es la plupart du temps, vous ne crĂ©ez pas suffisamment de flux d’air pour faire circuler l’air humide. L’air stagnant favorise la formation de moisissures, alors ouvrez les fenĂŞtres quand vous le pouvez.

Transformez votre cuisine avec ces 10 améliorations faciles à faire soi-même

L’envie d’une cuisine est une chose puissante. Les magazines de dĂ©coration, les Ă©missions de TV, les influenceurs sur les rĂ©seaux sociaux qui montrent leurs luxueuses demeures… vous pouvez baver devant les cuisines de rĂŞve des autres toute la journĂ©e, tous les jours, si vous le souhaitez. Mais en attendant d’obtenir l’argent de l’influenceur, vous allez devoir amĂ©nager votre cuisine dans la vraie vie. Rapprochez la rĂ©alitĂ© de votre rĂŞve en apportant Ă  votre cuisine quelques amĂ©liorations simples et Ă©conomiques.

1. Peindre ou teindre les portes des armoires

Étant donnĂ© qu’elles occupent la majeure partie de l’espace mural d’une cuisine typique, les armoires de cuisine constituent de toute Ă©vidence un point d’intĂ©rĂŞt important. Changer la couleur des portes de vos armoires de cuisine peut immĂ©diatement transformer la pièce, en rendant une cuisine stĂ©rile plus vivante et confortable ou en apportant un aspect plus moderne Ă  une cuisine vieillotte.

La peinture des armoires offre plus d’options de couleurs, mais la teinture est une meilleure option pour les armoires qui subissent beaucoup d’usure (comme dans les maisons avec de jeunes enfants turbulents et/ou des animaux de compagnie). Les armoires teintĂ©es ne laissent gĂ©nĂ©ralement pas paraĂ®tre les taches et les Ă©gratignures autant que les surfaces peintes.

âś… Astuce Conseil

Peignez les meubles bas et les meubles hauts dans des couleurs diffĂ©rentes et complĂ©mentaires pour crĂ©er un certain contraste dans votre cuisine. Si vous peignez les meubles supĂ©rieurs d’une couleur plus claire, vous pouvez crĂ©er l’illusion que votre cuisine est plus grande qu’elle ne l’est en rĂ©alitĂ©.

2. Remplacer les boutons et la quincaillerie de votre cuisine

Changer les poignĂ©es de tiroir, les boutons de porte et la quincaillerie des armoires est un moyen facile de donner un coup de jeune Ă  votre cuisine. Les boutons et la quincaillerie Ă©tant conçus pour ĂŞtre facilement installĂ©s, il s’agit de l’un des projets d’amĂ©nagement de cuisine les plus simples que mĂŞme un bricoleur novice peut mener Ă  bien. Tant que vous choisissez une nouvelle quincaillerie qui s’adapte aux trous utilisĂ©s pour la quincaillerie existante, vous ne devriez pas avoir besoin de percer les armoires.

3. Utiliser une crédence autocollante

La crĂ©dence autocollante est une alternative rĂ©volutionnaire Ă  la crĂ©dence carrelĂ©e. Il n’y a pas besoin de colle carrelage, elle est donc plus facile Ă  installer que la crĂ©dence en carreaux, et le nettoyage est Ă©galement beaucoup plus facile. Choisissez parmi une vaste gamme de couleurs et de motifs pour personnaliser votre cuisine et coordonnez votre crĂ©dence avec la couleur de la peinture de votre cuisine et vos autres choix de dĂ©coration intĂ©rieure.

4. Éclairer les plans de travail avec un Ă©clairage sous l’armoire

L’ajout d’un Ă©clairage sous l’armoire rend votre cuisine plus lumineuse tout en mettant en valeur le matĂ©riau de vos plans de travail et en amĂ©liorant la visibilitĂ© lorsque vous prĂ©parez le dĂ®ner. Les propriĂ©taires peuvent ajouter leur propre Ă©clairage sous l’armoire Ă  l’aide de bandes lumineuses conçues pour ĂŞtre collĂ©es ou clipsĂ©es en place. Ces lampes sont souvent munies de cordons d’alimentation que certains utilisateurs cachent en perçant des trous dans leurs armoires et en y faisant passer des cordons. Si vous optez pour des lampes Ă  piles, vous devrez les recharger de temps en temps, mais l’installation est très simple.

5. Essayez les astuces d’organisation et de rangement

Tous les trucs d’organisation ne sont pas utiles dans toutes les cuisines, alors il faudra peut-ĂŞtre expĂ©rimenter pour trouver ceux qui vous aideront Ă  tirer le meilleur parti de votre espace. Si votre armoire Ă  Ă©pices est toujours en dĂ©sordre, fabriquez un organisateur de tiroirs Ă  Ă©pices pour que vous puissiez trouver ce dont vous avez besoin en un coup d’Ĺ“il.

LibĂ©rez de l’espace dans vos armoires en retirant les condiments les plus utilisĂ©s et en les plaçant sur la table de la cuisine, dans un tiroir bricolĂ© avec des sĂ©parateurs. Transformez l’espace sous l’Ă©vier de la cuisine en utilisant environ 10 € de produits du magasin Ă  un euro et des restes de papier peint que vous avez sous la main pour rendre cet espace non seulement organisĂ©, mais aussi très joli.

6. Suspendre et présenter les casseroles et les poêles

Vos casseroles et poĂŞles prennent-elles de la place dans une armoire ou un tiroir de cuisine ? Pensez Ă  ce que vous pourriez faire d’autre avec cet espace si vous trouviez une nouvelle place pour tous ces ustensiles de cuisine encombrants. C’est peut-ĂŞtre le moment d’explorer d’autres idĂ©es de rangement pour les casseroles et les poĂŞles, comme les suspendre Ă  une latte de bois rĂ©cupĂ©rĂ© ou les exposer comme des Ĺ“uvres d’art murales.

7. Modernisez votre vieux robinet de cuisine

Vous ne pensez peut-ĂŞtre pas que votre robinet est un point central de la cuisine, mais il l’est vraiment, ou du moins il peut l’ĂŞtre si c’est un beau robinet. Si vous essayez de boire plus d’eau et/ou de vous laver les mains plus frĂ©quemment, l’installation d’un robinet que vous aimez est une bonne motivation pour vous rendre Ă  l’Ă©vier. Remplacer votre robinet actuel par une nouvelle version plus Ă©lĂ©gante est un projet de bricolage rĂ©alisable par la plupart des gens. Si vous ne savez pas comment choisir un nouveau robinet adaptĂ©, apportez des photos de votre Ă©vier actuel au rayon cuisine d’un magasin de bricolage pour obtenir l’aide d’un expert.

8. Ajouter des appareils électroménagers en acier inoxydable

Remplacer les vieux appareils Ă©lectromĂ©nagers blancs ou noirs par des appareils Ă©lectromĂ©nagers en acier inoxydable est en fait une transformation de la cuisine en 10 minutes. L’achat de nouveaux appareils n’est Ă©videmment pas le moyen le plus Ă©conomique de transformer votre cuisine, mais il ajoute une valeur rĂ©elle et un impact visuel, mĂŞme dans un petit espace.

Si votre budget ne vous permet pas d’acheter de nouveaux appareils pour le moment, vous pouvez tenter votre chance en utilisant des caches adhĂ©sifs pour appareils Ă©lectromĂ©nagers. C’est un peu comme si vous posiez du papier peint argentĂ© autocollant sur votre lave-vaisselle ou votre rĂ©frigĂ©rateur. Il s’agit d’un processus dĂ©licat qui ne donnera peut-ĂŞtre pas un rĂ©sultat parfait, mais c’est mieux que rien si vous ne pouvez pas supporter de voir vos vieux appareils un jour de plus.

9. Expérimentez les étagères ouvertes

L’installation d’Ă©tagères ouvertes vous permet de crĂ©er beaucoup plus d’espace de rangement sans masquer la peinture ou le papier peint. C’est un Ă©quilibre utile dans une petite cuisine, oĂą l’installation de grandes Ă©tagères en bois pour le rangement ne ferait que rendre la pièce plus exiguĂ«. Utilisez des Ă©tagères ouvertes en fil de fer ou en bois pour ranger la vaisselle, les casseroles, les poĂŞles, les livres de cuisine et autres objets nĂ©cessaires Ă  la prĂ©paration des repas.

10. Bricoler un îlot de cuisine et y ajouter des sièges

La crĂ©ation d’un Ă®lot de cuisine vous permet de disposer d’un espace de prĂ©paration et de rangement supplĂ©mentaire Ă  une Ă©chelle adaptĂ©e Ă  votre cuisine. Parcourez les vide-greniers et les magasins d’antiquitĂ©s Ă  la recherche d’un chariot, d’une armoire, d’un bureau ou d’un autre meuble en bois solide ayant Ă  peu près la mĂŞme hauteur que vos plans de travail. Pour un petit espace, vous pouvez utiliser quelques Ă©tagères minces provenant d’un magasin comme Ikea, placĂ©es dos Ă  dos et fixĂ©es l’une Ă  l’autre. Ajoutez un comptoir qui s’Ă©tend lĂ©gèrement autour de la pièce de base en utilisant un morceau de bois rĂ©cupĂ©rĂ© ou une dalle dĂ©coupĂ©e sur mesure dans un magasin de bricolage. Pour des raisons de sĂ©curitĂ©, le comptoir doit ĂŞtre solidement fixĂ© Ă  la base avec du mastic et des vis ; consultez un constructeur si vous avez besoin d’aide. Choisissez quelques tabourets ou sièges qui se plient pour ĂŞtre rangĂ©s (ou mĂŞme accrochĂ©s au mur) lorsque vous n’avez pas besoin de vous asseoir.