Un pyrograveur vous permettra de décorer le bois

La pyrogravure sur bois : rustique, ludique et décorative

Pratique ancestrale qui date de l’époque médiévale, où on l’utilisait pour marquer sa « propriété » sur un objet en bois ou en cuir, la pyrogravure revient en force dans nos foyers en tant que technique de décoration haute en couleur. Son principe ? Graver irréversiblement, par la chaleur, toutes sortes de motifs, de dessins ou de textes sur un support en bois ou en cuir. Elle permet donc de transformer des rebus ou objets du quotidien en fin de vie en de belles pièces décoratives. Aujourd’hui, nous allons nous intéresser à la pyrogravure sur bois, et plus précisément aux méthodes de décoration par le chaud. 

Pyrogravure sur bois : le matériel de base

Traditionnellement, la pyrogravure se fait sur des supports en bois, bien qu’il soit possible de pyrograver d’autres types de supports, notamment le cuir, le liège ou encore l’ivoire. Lorsqu’il s’agit de bois, on privilégie les essences tendres et claires, qui sont plus faciles à travailler et qui donnent un meilleur rendu. Concrètement, de quoi a-t-on besoin pour pyrograver ? La première chose dont vous aurez besoin, évidemment, est un pyrograveur. Cet outil ressemble vaguement à un fer à souder. Globalement, si vous débutez en pyrogravure, optez pour un appareil basique, pas cher et n’ayant pas de réglage de température. 

Vous pourrez monter en gamme et choisir un pyrograveur professionnel dès que vous aurez maîtrisé la technique. En plus du pyrograveur, vous aurez besoin de quelques petits accessoires tels qu’une gomme, un crayon, du papier calque pour les patrons, du papier abrasif (pour corriger) et, idéalement, des pointes de différentes épaisseurs (pointes fines et pointes larges) pour varier les effets. 

Quel type de bois pour la pyrogravure ?

Après vous être équipé du matériel de pyrogravure nécessaire, vous devrez choisir votre support en bois. Tous les types de bois peuvent virtuellement servir de base pour la pyrogravure, mais tous ne se valent pas. Là encore, si vous débutez dans la pratique, nul besoin de vous ruiner en optant pour un bois cher. Un simple contreplaqué fera l’affaire. Vous pouvez également opter pour du bois de récupération. Globalement, on distingue les bois durs des bois tendres. Les premiers sont issus de feuillus, alors que les seconds sont issus des résineux ou des conifères. 

Comment faire son choix ? Il faut savoir que le bois tendre brûle plus vite, et peut donc être pyrogravé par un outil de base qui ne chauffe pas beaucoup, avec un bon rendu visuel. C’est la raison pour laquelle les bois tendres sont préférés aux bois durs en pyrogravure. Les essences tendres les plus utilisées sont le bouleau, le peuplier, le frêne, l’érable ou encore le tilleul. Cela dit, les professionnels maîtrisant la technique à la perfection et disposant du matériel adapté préfèrent les bois durs comme le sapin, le pin, le cèdre ou le séquoia. Ces derniers sont évidemment plus onéreux que les bois dits tendres.

Par ailleurs, quel que soit le type de bois que vous choisissez, il faudra penser à bien le préparer, notamment en le ponçant profondément pour enlever toute trace de vernis. Attention : ce dernier dégage des fumées toxiques lorsqu’il est en combustion. Après avoir poncé le support en bois, nettoyez-le à l’aide d’un chiffon humide pour le débarrasser de la poussière issue du ponçage. 

Comment décorer votre support en bois avec un pyrograveur ?

Nous vous le disions, un pyrograveur vous permettra de décorer le bois, à condition de vous y prendre de la bonne manière. Avant d’aller exprimer votre élan créatif sur le support en bois, dessinez d’abord le motif que vous souhaitez reproduire au crayon. Vous pouvez aussi le décalquer en utilisant du papier carbone. Cette base vous permettra de réaliser une belle gravure simplement en suivant les lignes du motif avec votre pyrograveur. 

La première étape consiste évidemment à brancher votre pyrograveur est d’attendre qu’il chauffe. Attention à la prise en main. Attention aussi à ne pas l’essayer directement sur votre support. Faites un test préalable sur un morceau de bois pour visualiser le résultat. C’est ce que les amateurs de pyrogravure appellent un « test de température ». Lorsque l’appareil n’est pas assez chaud, il n’arrivera pas à marquer le bois. En revanche, s’il est trop chaud, il le noircira et le fera fumer. 

Après vous être assuré de la température de votre pyrograveur, suivez les lignes que vous aurez préalablement dessinées (ou décalquées) sur votre support en bois. Si vous trouvez des difficultés à suivre les courbes, une astuce : plutôt que de les suivre avec le pyrograveur, tournez le support en bois. Et voilà, le tour est joué !

Les conseils pratiques pour les bulbes à fleurs

Les bulbes à fleurs

Malheureusement, on constate que les bulbes sont souvent absents du jardin. C’est bien dommage car ils permettent d’obtenir des plantes facilement avec un minimum d’entretien. De plus, les végétaux s’intégreront parfaitement dans un massif avec d’autres plantes ou bien vous pouvez grouper les bulbes ensemble.

L’intérêt des bulbes

Sans être un expert du jardinage, il vous sera possible de mettre en place des bulbes fleurs qui permettront de sublimer littéralement votre jardin. Néanmoins, soyez vigilant par rapport à la période de plantation. Celle-ci doit être en corrélation avec la période de floraison. Si vous avez choisi des bulbes qui se développent au printemps, alors il faudra penser à les mettre en terre dès le mois d’automne.

Une fois que le bulbe est planté, vous n’avez pas besoin d’effectuer déterrage chaque année. De plus, l’entretien demeure parfaitement simple, car il vous suffira de retirer les fleurs fanées mais de laisser les feuilles en place, car elles permettront d’acquérir toutes les ressources naturelles pour fleurir de nouveaux. Au bout de quelques mois, le bulbe va mourir de lui-même et vous n’avez pas besoin de le déterrer sauf si vous avez envie de diviser les bulbes qui peuvent naturellement se multiplier au fur et à mesure du temps.

Positionnez les bulbes de façon astucieuse

Vous ne le savez peut-être pas, mais il est parfaitement possible de mélanger les bulbes entre eux. Il s’agit d’une association pour créer un effet de masse comme c’est le cas avec la renoncule qui est particulièrement plébiscité pour sa floraison des plus agréables. De plus, vous pouvez cumuler des espèces variées pour que la floraison ne se fasse pas simultanément, mais au contraire de façon étalée dans le temps.

  • Concernant la forme à donner à vos bulbes, vous pouvez opter pour une forme d’un massif, ce qui créera un effet des plus naturels.
  • Rien ne vous empêche de créer une sorte d’alignement que vous pouvez positionner à proximité d’une bordure ou sur une allée. Grâce à cela, vous allez délimiter l’espace de façon parfaitement naturelle.

Si vous avez opté pour une intégration à un massif, nous vous conseillons de choisir des arbustes ou des vivaces. Si par contre vous souhaitez positionner les bulbes dans la pelouse, faites attention lorsque vous allez tondre la pelouse, choisissez plutôt des bulbes avec une floraison hivernale, ce qui permettra d’avoir un végétal qui disparaît sur la période du printemps.

L’importance de bien choisir les bulbes

Il existe de nombreuses variétés avec des tailles et des couleurs différentes ainsi que des périodes de floraison qui ne sont pas identiques. Pour choisir les bons bulbes à fleurs, vous devez dans un premier temps prendre en considération le rendu que vous souhaitez obtenir, l’emplacement des bulbes ainsi que votre région. Hormis ces différentes conditions, vous pouvez choisir librement les bulbes au gré de vos désirs. Si vous avez un doute, prenez les renseignements sur le bulbe afin de vérifier qu’il soit compatible avec votre projet de jardinage.

Comment poser du parquet contrecollé ?

Pose d’un parquet contrecollé : comment procéder ?

A contrario du parquet massif qui est constitué d’une unique essence de bois, le parquet contrecollé ou même un sol stratifié ou un sol PVC absorbe les nuisances sonores dues aux pas. Deux techniques de pose sont possibles pour le parquet contrecollé : la pose collée et la pose flottante. La première pose est la plus répandue, car elle est moins contraignante et est plébiscitée pour sa facilité de pose. Cet article vous explique en détail comment poser du parquet contrecollé en pose flottante.

Les conseils avant travaux

Le bois se décline en plusieurs teintes de couleur. Veillez donc à bien panacher les lames de terasses entre elles. Pour ce faire, il faut 3 différents paquets de parquet et mélanger les lames pour un rendu homogène.

Concernant le support pour la pose du parquet contrecollé/, la règle est simple : celui-ci doit être plan, sec, propre et rigide. Le taux d’humidité dans le support ne doit pas dépasser les 3 % et le niveau de planéité doit être inférieur à 5 mm sur une règle de 2 mètres. Un ragréage est nécessaire si le support est désuet et présente des aspérités ou des défauts.

L’application de la sous-couche

Grâce aux sous-couches pour les modèles flottants qui sont sous forme de rouleaux, la pose est accessible à tous. Il vous suffit de dérouler la sous-couche en faisant attention au sens de la pose. Si la sous-couche est livrée avec un pare-vapeur, vous n’aurez pas besoin d’y appliquer un film polyane en-dessous. Tous les lés de sous-couches seront scotchés entre eux en les remontant de 5 cm sur les murs. Par la suite, vous recouvrirez les plinthes.

Vous devez choisir les sous-couches avant la pose vu qu’elles n’ont pas toutes la même vocation : les unes sont privilégiées pour limiter les bruits de transmission et les bruits de réflexion, les autres pour améliorer le confort thermique.

La pose du parquet contrecollé

Tirez une lame entière dans un paquet. Placez-la en commençant par le recoin de la pièce en veillant à bien respecter la dilatation périphérique (minimum 8 mm). Afin de maintenir cet intervalle, munissez-vous de cales en PVC. Réunissez une nouvelle lame sur le petit côté et vérifiez que tout est sur un même niveau. Continuez l’intervention avec des lames entières jusqu’à ce que de nouvelles lames soient à découper.

En bord de mur, préparez la découpe des lames :

– Utilisez un crayon pour marquer la mesure ;

– Découpez ensuite à la scie sauteuse ;

– Assemblez la lame pour finir la rangée ;

– Démarrez la seconde lame (avec le reste de votre découpe si elle est supérieure à 30 cm).

Pour la deuxième rangée, fixez les lames sur le grand côté, puis sur le petit côté par le dessus. Vous devez bien appuyer afin que les lames se verrouillent. Répétez l’opération jusqu’au recouvrement total de la surface à parqueter. Pour faciliter la pose, il est nécessaire de se servir d’un tire-lame. Ôtez ensuite les cales de dilatation périphérique. Posez vos contre-plinthes ou plinthes pour terminer et recouvrez l’espace de 8 mm ouvert au préalable.

À titre informatif, il vous est possible de poser un parquet contrecollé fixé au support comme un parquet massif. C’est même une excellente alternative si vous posez un contrecollé sur un chauffage au sol.

Installez un climatiseur sans passer par un frigoriste !

Généralement, lorsqu’on opte pour un climatiseur, on doit souvent faire appel à un frigoriste pour sa mise en service. Or, entre l’équipement et la main-d’œuvre, les tarifs ont vite tendance à s’envoler ! Voilà pourquoi, cette entreprise spécialisée a décidé de mettre au point un système novateur qui va vous permettre d’effectuer l’installation par vous-même grâce à un système de raccordement certifié et qui ne nécessite absolument pas de manipulation de gaz.

Un système novateur !

Opter pour un climatiseur, c’est définitivement opter pour le confort ! C’est surtout vrai pour ce qui concerne la pompe à chaleur AIR/AIR qui va directement aller puiser ses calories dans l’air pour les convertir en chauffage ou en clim à l’intérieur de l’habitat. Il s’agit donc d’une ressource gratuite, mais surtout renouvelable et qui permet de réduire considérablement sa consommation en énergie fossile.

D’ailleurs, on estime qu’en moyenne, c’est une installation qui vous permettra de faire 60 % d’économies sur votre facture annuelle ! Alors évidemment, c’est une technologie qui a un coût, notamment pour ce qui concerne la main-d’œuvre qui avoisine généralement les 200 € à 300 € par prestation. Et c’est la raison pour laquelle, cette entreprise spécialisée a décidé d’inventer un système ingénieux pour que vous puissiez directement installer votre climatisation par vous-même !

Une installation DIY 

Si vous êtes un bricoleur dans l’âme et que vous avez décidé d’entamer des travaux de rénovation dans votre maison, alors l’installation d’une pompe à chaleur AIR/AIR est un choix des plus judicieux. Mais vous pouvez aller encore plus loin avec ce tout nouveau système de raccordement ReadyClim qui vous permet d’installer votre climatiseur par vous-même.

Concrètement, il vous suffit de placer les 4 écrous et de serrer avant de connecter. Généralement, il ne faudra pas plus de 20 minutes pour que votre clim fonctionne. Au niveau du gaz, pas de souci, puisqu’il est déjà pré chargé, ce qui vous évite une perte de temps et de fluide pour une utilisation immédiate. Spécialement pensée pour l’habitat, cette clim se décline sous plusieurs formats et embarque une technologie synonyme de confort et de durabilité !

Une technologie synonyme de confort et de durabilité

Chaque climatiseur de cette société spécialisée embarque la technologie DC INVERTER. Il s’agit d’un système qui régule automatiquement la puissance du compresseur pour vous éviter un changement de température trop brutal. Ainsi, il vous suffit simplement de régler le thermostat pour atteindre rapidement la chaleur ou l’air frais demandé pour un maximum de confort à l’intérieur de l’habitat. En outre, il faut savoir que tous les modèles équipés de cette technologie savent se faire discrets avec des niveaux sonores extrêmement bas pour un maximum de confort acoustique.

Quelle clim pour quelle pièce de la maison ?

Sur l’interface en ligne de ce spécialiste de la climatisation, vous retrouverez différents modèles de pompes à chaleur. Par exemple, on pense au climatiseur mono-split, idéal pour une pièce plus ou moins grande, et qui vous permettra d’être au chaud comme au frais toute l’année. Pour le climatiseur bi-split, vous faites le choix d’un système de chauffage ultra performant et capable de rafraîchir ou de réchauffer un logement en entier. Évidemment, ce sont des économies d’énergie au programme et forcément, des économies sur votre facture annuelle. Quant au confort, il reste homogène et souffle en continu d’agréables températures dans l’habitat.

Dans un souci de budget, sachez que vous pouvez également opter pour un climatiseur mobile, idéal pour l’été ! Hyper silencieux, il affiche tout de même une puissance de 2000 W et pourra refroidir une surface allant de 10 à 15 m². Vous pouvez également opter pour une climatisation mobile réversible avec un système d’air chaud et d’air froid en fonction des saisons. Enfin, sachez que ce spécialiste vous proposera également des rafraîchisseurs d’air ainsi que des ventilateurs pour toujours avoir un maximum de confort à l’intérieur de votre maison ! 

Comment imperméabiliser sa terrasse ?

Soumises aux intempéries, les terrasses extérieures non couvertes s’abîmeront rapidement si elles ne sont pas imperméabilisées correctement. Pour éviter que l’humidité n’accélère leur dégradation avant de s’étendre à l’ensemble du bâtiment, il est important de les protéger des infiltrations d’eau. Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour améliorer l’étanchéité de sa terrasse.

Imperméabiliser sa terrasse : quel produit choisir ?

Votre terrasse a des problèmes d’étanchéité ? Bien souvent, un traitement imperméabilisant suffit à régler ce problème. Il s’agit d’une solution efficace, rapide et peu coûteuse, qui consiste le plus souvent à appliquer un produit hydrofuge sur toute la surface de la terrasse, à l’aide d’un pinceau ou d’un rouleau.

Quel traitement hydrofuge choisir ?

Il existe des produits hydrofuges généralistes, applicables sur tous les matériaux, et d’autres plus spécialisés : isolation du bois, du béton, du carrelage, de la pierre reconstituée… L’imperméabilisant hydrofuge permet de protéger la terrasse sans changer ni sa couleur, ni son apparence. Mais il existe d’autres solutions qui changent l’aspect du sol, comme l’utilisation :

  • de résine,
  • aussi de goudron,
  • du PVC,
  • d’enduit étanche…

Comment préparer sa terrasse à l’application d’imperméabilisant ?

Avant d’appliquer votre produit hydrofuge, vous devez laver votre terrasse pour la débarrasser de toutes ses salissures. Après la mise en place du film protecteur, il ne sera plus possible de le faire. Attendez que le sol soit parfaitement sec pour commencer le travail d’imperméabilisation. Choisissez si possible une journée ni trop humide, ni trop ensoleillée pour vous lancer.

Rénover sa terrasse pour améliorer son étanchéité

Si votre terrasse est vraiment trop sujette aux infiltrations d’eau, il est possible que le traitement imperméabilisant ne suffise pas. C’est le cas par exemple lorsque le matériau utilisé n’est pas résistant à l’eau ou lorsque la pose n’a pas été réalisée correctement (absence de pente pour permettre l’évacuation des pluies). Dans ce cas, il est primordial de refaire l’isolation de sa terrasse avant que les dégâts ne s’aggravent.

Comment savoir si sa terrasse a besoin d’être rénovée ?

Des taches de moisissure ou des cloques apparaissent sur votre terrasse, la peinture s’écaille au bas des murs et une forte odeur de renfermé se dégage ? Le revêtement en carrelage se décroche et certains carreaux sonnent creux ? Si tel est le cas, cela signifie que votre terrasse est une véritable éponge. Plutôt que de recouvrir le revêtement d’une couche protectrice imperméabilisante, il est plus prudent de le rénover plus en profondeur.

Quelles sont les différentes techniques existantes ?

S’il y a des infiltrations d’eau dans votre terrasse carrelée, vous pouvez enlever le carrelage, traiter la surface avec un imperméabilisant, de la résine ou du bitume, puis reposer l’ancien carrelage (ou en profiter pour le changer). Si votre terrasse est en bois et que celui-ci est trop abîmé, vous pourriez également avoir besoin de le changer.

Pensez à choisir une essence de bois imputrescible, qui résistera aux intempéries.

Quel que soit le matériau, l’entretien de la terrasse doit être effectué régulièrement pour préserver la durabilité du revêtement et de la structure. Nettoyez le sol fréquemment, décapez-le puis recouvrez-le d’un imperméabilisant pour terrasses : cela vous évitera de procéder à des travaux plus importants !

Zoom sur le baby-foot vintage

Le baby-foot ou football de table est un jeu qui oppose un joueur à un autre, ou qui oppose deux équipes composées chacune de deux joueurs. Ses pratiquants les plus passionnés l’ont élevé au rang de discipline sportive à part entière. En 2002, la Fédération internationale de football de table est d’ailleurs créée. Comme des millions de personnes, vous avez sans doute déjà joué au baby-foot, pourtant, il y a sans doute de petites informations sur le baby-foot que vous ignorez. Découvrez l’histoire du baby-foot.

L’histoire du baby-foot

Il existe des inventions dont on ne connaît pas les auteurs de façon précise, c’est notamment le cas du baby-foot. Pour certains, le premier matériel de football de table a été créé aux États-Unis, en 1901. Pour d’autres, le baby-foot serait né en France et en Allemagne au cours de la décennie 1880-1890. Les brevets via lesquels des auteurs s’attribuaient la création du jeu se sont multipliés en Europe dans les premières années du XXe siècle.

Par ailleurs, on raconte qu’un travailleur d’une usine de Citroën en France, Lucien Rosengart, aurait inventé le baby-foot pour amuser ses petits-enfants en période de pluie. D’autres considèrent que la table de jeu aurait été fabriquée pour la première fois par un Suisse appelé Knicker. De leur côté, les Anglais ne sont pas de cet avis et attribuent l’invention du baby-foot à un certain Lawrence. Les Belges, quant à eux, estiment qu’il s’agit de leur création et affirment qu’un dénommé G. Staav en est l’auteur.

Quoi qu’il en soit, c’est dans les années 1960 que l’activité commence par susciter l’engouement des populations grâce aux soldats américains envoyés en Allemagne. En France, le baby-foot est devenu un loisir très pratiqué dans les années 1970. Si le développement des jeux vidéo a quelque peu érodé l’intérêt accordé au baby-foot, l’activité revient en force depuis quelques années. Et pour preuve, l’Association globale des disciplines sportives internationales a donné l’homologation au baby-foot pour candidater aux Jeux Olympiques. Aussi, comme vous pouvez le voir sur ce site, les marques de baby-foot se sont multipliées, ce qui offre un large éventail d’options aux clients.

Baby foot

Les règles du baby-foot

Le principe de base du baby-foot est le même que celui du football réel : marquer des buts dans le camp adverse. Voici les règles de jeu sur lesquelles les pratiquants s’accordent de manière générale.

L’engagement du match

Un match de baby-foot commence par un tirage au sort. Le joueur ou l’équipe qui gagne ce tirage choisit qui doit engager la partie. L’engagement s’effectue par le lancement de la balle, au milieu du terrain. Entre deux manches, un changement de côté se fait, l’engagement se fait alors par le joueur ou l’équipe qui ne l’avait pas fait au début de la partie.

La remise en jeu

La remise en jeu se fait quand la balle quitte la table ou se bloque entre deux demis. Lorsque la balle sort du ‘‘terrain », elle doit être remise en jeu dans un coin du côté de sortie. En cas d’immobilisation entre deux demis, la balle doit être lancée contre le bois pour que la partie reprenne. Quand la balle s’immobilise et ne peut être touchée par un joueur, elle doit être remise en jeu à l’arrière du camp où elle se trouve.

La pissette

La pissette consiste à marquer un but avec un avant latéral quand les défenseurs adverses sont décalés du même côté. C’est un tir qui est interdit selon les règles du baby-foot en salle de jeux. En revanche, la pissette est acceptée en compétition.

Le lob et la gamelle

Il est possible de faire des lobs au baby-foot, cela consiste à marquer un but en faisant passer la balle au-dessus du gardien. Un lob est prisé et compte pour 2 points. Pour le contrer, le gardien peut être renversé, mais pas les défenseurs. On parle de gamelle lorsque la balle entre puis ressort d’une cage. Par ailleurs, la sortie de la balle de la cage n’annule pas le but.

Le tir et le contre des demis

Le tir d’un demi, volontaire ou non, qui atterrit dans la cage est un but si :

  • les demis marquent dans leur propre camp (c’est alors un but contre son camp),
  • l’adversaire dévie la balle avec ses demis,
  • la balle touche le gardien puis descend dans la cage.

Un but marqué par un contre des demis n’est accordé que si le joueur tenait la barre des demis au moment du contre.

La balle morte

Au cours des parties de baby-foot, il arrive que les deux camps soient à égalité alors qu’il ne reste que deux balles à jouer, une balle est ainsi nommée morte. Le joueur ou l’équipe qui marque un but avec cette balle remporte le match.

Les interdits

Les gestes et attitudes ci-dessous sont interdits et sanctionnés au baby-foot :

  • pêcher, c’est-à-dire récupérer la balle dans une cage avant qu’elle n’y atterrisse,
  • distraire l’adversaire,
  • garder la balle pendant plus de 10 secondes sous une barre,
  • souffler sur la balle,
  • secouer les montants ou la table.

Si vous aimez le baby-foot ou si vous voulez faire connaître ce jeu à vos enfants, installez un baby-foot chez vous.

Baby foot vintage

L’installation du baby-foot

Pour avoir un baby-foot à la maison, vous devez vous rapprocher d’une boutique physique ou en ligne spécialisée. Le prix du matériel varie essentiellement en fonction de la marque, des matières de fabrication, du design, de l’état (neuf ou d’occasion)… Alors que des babyfoots vintage sont disponibles sur le marché à partir de 850 euros, des modèles modernes coûtent jusqu’à 3 900 euros.

Une fois votre baby-foot acheté, il vous sera livré sous forme prémontée, avec :

  • le coffre composé des barres de joueurs,
  • les pieds dont chacun comporte deux pieds et une traverse,
  • la visserie qui comprend des boulons et des rondelles.

Vous pouvez monter vous-même les pièces, vous aurez à :

  • monter les deux paires de pieds en insérant les traverses dans les échancrures,
  • mettre le baby-foot en appui contre un mur,
  • prendre la première paire de pieds,
  • positionner les boulons,
  • visser les boulons à la main,
  • achever le vissage à l’aide d’une clé,
  • saisir la deuxième paire de pieds et répéter l’opération précédente.

Vous pourrez alors disposer le baby-foot sur ses 4 pieds.

Décoration hivernale cozy et agréable

En hiver, lorsque la nuit tombe plus tôt, que les températures baissent et que l’on resterait bien blotti sous sa couette, il est indispensable d’apporter un peu de chaleur et de luminosité dans son intérieur. En période hivernale, vous passerez un peu plus de temps chez vous et il est important de vous y sentir bien ! On vous donne tous nos bons conseils pour vous concocter un intérieur cosy, à l’esprit cocooning pour passer l’hiver tout en douceur !

Illuminez votre pièce et vos fenêtres

En hiver, on a surtout besoin de lumière ! Guirlandes lumineuses, lustres somptueux ou encore photophores en tout genre, tous les moyens sont bons pour s’offrir un peu plus de luminosité chez soi ! Pour des fenêtres magnifiquement conçues et illuminées, on pourra notamment disposer de belles bougies sur les rebords de fenêtres ou venir y déposer de ravissantes guirlandes lumineuses sur l’encadrement. Un effet cosy garanti pour une décoration visible à l’intérieur comme à l’extérieur !

Ces objets déco qui réchauffent une pièce

Plaids à grosses mailles, coussins moelleux ou bougies aux senteurs de l’hiver, durant cette période de l’année toutes les idées seront bonnes à prendre pour apporter un côté plus chaleureux dans vos pièces. Les plaids en sont la parfaite illustration. En laine ou en fourrure, on les aime épais et doux pour pouvoir s’y blottir dès que le froid se fait sentir. On disposera également une multitude de coussins aux différentes matières et motifs pour apporter encore plus de confort sur vos canapés et fauteuils et en faire de véritables nids douillets. Et pour réchauffer davantage une pièce, on ne lésine pas sur les bougies. Aux senteurs de cannelle, de pains d’épices ou d’orange, elles apporteront une atmosphère propice à la détente dans n’importe quelle pièce.

Des matières douces et confortables

Pour se sentir bien chez soi en hiver, il est important de miser sur des matières douces. On se tournera volontiers vers de la grosse laine, de la fourrure ou du velours ! On pourra par exemple trouver de très jolis tapis en fourrure pour décorer un salon ou une chambre. Des rideaux en velours, dans des tons vert émeraude ou bordeaux s’accorderont également parfaitement à la saison.

Une déco au coin du feu

Ceux qui ont la chance d’avoir une cheminée ou un poêle à bois ont déjà le premier élément de leur décoration d’hiver. Pour accentuer encore ce côté cosy, vous pourrez tout à fait organiser votre décoration autour de cet élément. Buches de bois, fauteuil confortable ou coussins de sol en laine, vous pourrez créer un véritable coin cocooning et en profiter tout au long de l’hiver.

Si vous recherchez encore de la décoration-hivernale plus d’idées pour aménager et décorer vos espaces cet hiver, n’hésitez pas à jeter un œil aux différentes décorations que vous pourrez retrouver sur des catalogues ou des sites de décoration d’intérieur. Les idées sont nombreuses pour transformer des espaces avec quelques accessoires bien pensés et les DIY de décoration hivernale pourront vous donner quelques inspirations supplémentaires !

Comment remplacer le verre dans les cadres de fenêtre en métal

Remplacer le verre brisé des châssis de fenêtres métalliques forgé est une tâche difficile. Vous devez être prudent lorsque vous manipulez du verre afin de ne pas endommager le verre et de ne pas vous blesser. Savoir comment remonter la vitre de votre fenêtre en métal est une habileté utile puisque le remplacement d’une vitre est l’une des réparations les plus courantes que vous auriez à faire à la maison.

Vous trouverez ci-dessous les matériaux dont vous avez besoin ainsi que les instructions sur la façon de remplacer le verre dans les cadres de fenêtres métalliques.

Étape 1 – Cadre de fenêtre en métal transparent de tout le verre

Utilisez vos gants de travail lourds ainsi que vos lunettes de sécurité et enlevez tout le verre cassé. Faites-le de l’extérieur de la pièce. Utilisez du ruban-cache ou du ruban adhésif en toile et faites un mouvement croisé des deux côtés de la vitre. Tapotez-le soigneusement à l’aide d’un marteau et cassez la vitre. Le ruban adhésif empêchera le verre de se briser en petits morceaux.

Étape 2 – Enlever les agrafes à ressort

Retirer les clips à ressort qui sont fixés sur la vitre et le cadre métallique de la fenêtre. Achetez de nouvelles pinces à ressort dans votre quincaillerie ou votre magasin local de rénovation afin d’avoir suffisamment de pinces à ressort à utiliser.

Étape 3 – Retirer l’ancien mastic du cadre

A l’aide d’un ciseau ou d’un tournevis plat, enlever l’ancien mastic collé sur le cadre métallique de la fenêtre. Après avoir enlevé l’ancien mastic, vous pouvez poncer la surface restante sur le cadre de la fenêtre pour qu’elle soit lisse et plate.

Étape 4 – Prendre les mesures

Mesurer les bords de la zone intérieure du cadre. La nouvelle pièce de verre doit être 1/8 de pouce plus petite que ce que vous avez mesuré pour l’ouverture du cadre. Installez la nouvelle pièce de verre. Assurez-vous d’acheter le même type de verre que celui que vous aviez auparavant.

Étape 5 – Appliquer du mastic à vitre et installer un nouveau verre

Prenez un peu de mastic pour fenêtre et enroulez le mastic dans vos mains jusqu’à ce que vous formiez une longue corde de mastic qui mesure environ 1cm d’épaisseur. Placez le mastic autour du cadre métallique de la fenêtre. Utiliser un couteau à mastic pour appuyer sur le mastic. Prenez le nouveau verre et placez-le fermement sur le composé de vitrage.

Étape 6 – Verre de sécurité

Utiliser les clips à ressort et clipser les clips sur les trous pré-percés situés sur le cadre métallique de la fenêtre. Fixez la nouvelle vitre en place. Ils devraient être espacés tous les 6 pouces.

Étape 7 – Étanchéité de la fenêtre

Utilisez un cordon de mastic mesurant 3/8 de pouce d’épaisseur et placez-le autour du bord extérieur du cadre métallique de la fenêtre pour sceller. Appliquer un peu de pression sur le mastic.

Étape 8 – Appliquer le composé de vitrage

Utilisez votre couteau à mastic, tenez-le à un angle de 45 degrés et lissez le composé à vitrifier. Appliquez un peu d’eau sur votre couteau à mastic entre les coups pour éviter qu’il ne colle. Utilisez une lame de rasoir pour gratter tout excès de mastic. Laisser prendre et sécher pendant quelques jours.

Où trouver un bon vitrier à Nice ?

Si vous avez besoin de faire appel à un vitrier dans la région de Nice, vous pouvez vous rendre sur le site de notre partenaire, qui s’occupe de la rénovation et de la réparation de vos vitres. Les domaines d’interventions de prodepann sont la vitrerie, la serrurerie, et l’électricité.
La vitrerie est un aspect essentiel de votre environnement, car elle fait partie des éléments importants qui vont mettre en valeur votre intérieur ou votre extérieur, en termes de design. La vitrerie requiert un savoir-faire particulier. C’est pour cela que vous devez vous adresser à un artisan expérimenté.

En faisant appel à notre partenaire, vous bénéficierez d’une prestation de qualité effectuée par des professionnels dotés d’un grand niveau d’expertise et d’un parfait sens de l’écoute. Alors, si vous avez besoin de professionnels aguerris dans le cadre d’une nouvelle installation de vitres ou de vitrines, ou pour une réparation de vitres, n’hésitez pas à vous adresser à l’équipe de chez prodepann, qui vous réservera un accueil chaleureux et identifiera rapidement vos attentes afin de les satisfaire.

Par exemple, si vous demandez une intervention pour une vitre cassée, sachez qu’elle se fera en 30 minutes pour que votre problématique soit réglée dans les plus brefs délais.

 

5 activités incontournables pour occuper ses enfants durant des heures

Occuper ses enfants à la maison

Vous êtes confinés chez vous avec vos enfants ? C’est mercredi, vos petits n’ont pas école et la météo est exécrable ? Pas de panique ! Il existe de nombreuses solutions pour occuper ses enfants à la maison. Découvrez immédiatement 5 activités qui leur plairont à coup sûr !

Concevoir un petit spectacle

Les enfants sont très créatifs et aiment se raconter des histoires. Profitez de cet élan naturel pour les initier à la réalisation d’un spectacle. Vous pouvez leur donner un thème de base afin qu’ils construisent un petit scénario, puis leur demander de le mettre en scène. Vous pouvez également fabriquer avec eux un mini théâtre, des petites marionnettes en carton ou en tissu, ou encore des personnages en pâte à modeler si vos enfants sont plus petits.

Organiser un repas

Afin d’occuper vos enfants à la maison, proposez-leur d’organiser un repas pour le soir-même. Libre à vous d’imposer certaines consignes comme utiliser uniquement des produits du placard ou sélectionner des recettes typiques d’un pays. Ils devront alors choisir plusieurs recettes (entrée, plat et dessert par exemple), rassembler les ingrédients et les cuisiner, avec ou sans votre aide. Vous pouvez également leur demander de décorer la table, de réaliser un joli menu sur papier à distribuer aux différents convives, et même d’établir le budget de leur repas s’ils savent compter.

Faire une chasse au trésor

Tous les enfants sont friands d’aventures et d’énigmes, une chasse au trésor est donc un excellent moyen de les occuper. Trouvez tout d’abord un thème et décrivez le contexte à vos petits aventuriers. Préparez de multiples indices et énigmes à résoudre (rébus, devinettes, images pour les plus jeunes, etc.) qui les mèneront à différents endroits de la maison. Chaque nouvelle énigme résolue leur permettra de trouver l’indice suivant, et ceci jusqu’à parvenir au trésor final ! Pour agrémenter cette activité, vous pouvez proposer à vos enfants de se déguiser, ils seront ravis !

Bricoler de petits objets

Proposer des petits bricolages avec du matériel courant que tout le monde a chez soi est une excellente idée pour occuper ses enfants. Vous trouverez de nombreuses idées ne nécessitant aucune connaissance particulière et adaptées à tous les âges. Vous pourrez aider plus ou moins vos enfants selon leurs besoins. La liste des possibilités est infinie, en voici un petit aperçu :

  • une boite pour ranger les petits trésors ;
  • un attrape-rêve ;
  • une mangeoire pour les oiseaux ;
  • une tirelire ;
  • un mini jeu de société ;
  • un cadre photo.

Faire du jardinage

Nul besoin de posséder un extérieur pour initier vos enfants aux plaisirs du jardinage. Il vous suffit de récupérer quelques graines ou bulbes, de jolis pots et un peu de terreau. Proposez à vos enfants de semer ou planter différentes variétés de fleurs, plantes ou légumes puis disposez-les près d’une fenêtre ou sur le balcon. Cette activité se prolongera sur plusieurs semaines avec l’observation du développement des plantules. S’ils savent écrire, vos enfants peuvent consigner l’évolution des plantations dans un petit cahier décoré pour l’occasion. Leur patience sera récompensée par une immense satisfaction quand les graines lèveront.

Les idées pour occuper ses enfants à la maison sont multiples. Ces quelques exemples vous feront passer d’excellents moments de complicité et de joie avec vos petits. Ce sont des jeux ludiques mêlant plaisir et apprentissage, ne vous en privez pas !

Un jouet en adéquation avec la nature

À l’approche de Noël, les parents se demandent déjà quels jouets offrir à leurs enfants. Chaque parent sait que la fonction principale d’un jouet est de permettre le jeu, mais d’autres buts sont à prendre en compte pour bien le choisir. La tendance actuelle est le jouet nature ou plutôt en adéquation avec la nature pour tisser ou retisser un lien avec celle-ci. Quelles sont les options possibles et pourquoi ?

Quelles sont les différentes fonctions d’un jouet ?

D’emblée, la réponse qui fuse est : pour permettre de jouer. Mais, plus qu’un simple divertissement, les joujoux jouent d’autres rôles dans la vie d’un enfant, à savoir :

– Apprendre à découvrir son identité ;

– Apprendre à connaître le monde qui l’entoure ;

– Renforcer à la maison ce qu’il apprend à l’école ;

– Aider son corps à grandir ;

– Apprendre les causes et les effets d’une action ;

– Faire des expériences : essayer, recommencer, se tromper et apprendre ;

– Explorer les relations ;

– Pratiquer les compétences qui lui serviront une fois adulte et bien d’autres encore.

Un jouet est un véritable vecteur de connaissance sans que l’enfant ne s’en aperçoive. Et il y en a pour tous les goûts ! C’est aux parents d’être à l’écoute des questions que leur enfant pose. En vue de répondre à sa soif de savoir, ils peuvent alors lui offrir des cadeaux noël qui répondent à ses interrogations.

Pourquoi un jouet en adéquation avec la nature ?

La nature est la première pourvoyeuse de gadgets pour un enfant. Ceux-ci appartiennent à une immense catégorie d’objets, depuis le galet de la rivière jusqu’à la cabane dans l’arbre, en passant par les feuilles d’arbres et les différentes plantes. Avant l’ère industrielle, la grande majorité des éléments qui constituaient un trésor enfant provenaient de l’environnement naturel proche. C’est encore le cas pour les enfants qui vivent en milieu rural ou dans des régions peu urbanisées. Tous ces éléments sont des objets écologiques, bien souvent éphémères, mais toujours passionnants. Et même aujourd’hui, presque tous les enfants de 5-6 ans finissent par inventer leurs supports de jeux lorsqu’ils sont libres de leurs mouvements.

Quels cadeaux choisir pour Noël ?

Boite à outils
Boite à outils en bois

Chaque jour est une occasion de faire plaisir à notre petite tribu en leur disant merci, bravo ou je t’aime. Mais dans l’année, il y a aussi les journées magiques comme un anniversaire, une réussite à un examen, la fête des mères, des pères … et Noël ! Pour cette occasion, on a envie de trouver LE cadeau noël qui fera le plus plaisir à notre chérubin ou à notre petite princesse. Une petite astuce : posez-vous les trois questions suivantes :

– Quelle émotion souhaitez-vous procurer à la personne ? La faire rire ? Satisfaire sa curiosité ? La toucher ? Émoustiller ses papilles ? La réponse à cette question sera déjà un premier critère de choix.

– De quoi avez-vous parlé récemment ? Vous avez sûrement reçu des informations lors d’une discussion, qui pourraient vous inspirer.

– Que possède-t-il déjà ? Ceci pour éviter les doublons.

Après avoir répondu à ces 3 questions, vous serez certain(e) de trouver la bonne idée cadeau enfant pour Noël prochain.

Pourquoi choisir des jouets en bois ?

 

Jouet enfant nature
Jouet déco nature pour les enfants

 

Les gadgets en bois sont les cadeaux nature par excellence. Le bois est un matériau naturel et écologiquement responsable : il est esthétique, solide et chaleureux par rapport à un jouet enfant en plastique, par exemple. Il y en a pour tous les âges :

 

 

– De 3 à 6 mois : hochets ;

– De 6 mois à 2 ans : cubes, puzzles, petits chariots à tirer ou à pousser, etc.

– De 3 ans à 6 ans : boite à outils, cuisine bois, garage de voitures, coiffeuse, landau de poupée, etc.

Au-delà de 6 ans, il est judicieux de répondre aux 3 questions que nous avons posées antérieurement pour le meilleur choix.

Comment souscrire et choisir un abonnement gaz ?

Choisir un abonnement au gaz qui répond parfaitement à ses attentes est aujourd’hui un véritable défi. Face à la pluralité des offres de souscription existantes, il est difficile de faire le bon choix. Alors, comment bien choisir un abonnement au gaz ? Comment souscrivons-nous un contrat ?

Comment choisir un abonnement au gaz ?

Pour mieux choisir un abonnement au gaz, il serait judicieux de bien discerner les différences existantes entre les offres. Ainsi, avant de choisir une telle ou telle offre, quelques critères de sélection sont impérativement à prendre en compte.

  • Le prix : avant de souscrire un bon abonnement au gaz, trouver d’abord celui qui a un meilleur prix.
  • Le mode de payement : les prix sont-ils réglementés, fixes ou indexés.
  • La convenance : l’offre répond-elle à vos besoins ? Est-ce qu’elle convient à votre entreprise, à votre maison, à vos consommations ou même à vos exigences.

L’entreprise Vattenfall

Créée en 1909, Vattenfall est une entreprise suédoise siégée à Stockholm (Suède). Spécialisée dans le domaine énergétique, elle fournit et distribue de l’électricité. Cette entreprise figure parmi l’une des plus puissantes entreprises d’énergie nord-européennes. Appartenant entièrement à l’État suédois, Vattenfall existe dans six autres pays de l’Europe : les Pays-Bas, le Royaume-Uni, la Finlande, l’Allemagne, la France et le Danemark.

Comment souscrire un abonnement au gaz ?

Il existe différentes manières de souscrire un contrat d’abonnement au gaz, et ce, selon les cas :

  • déménagement ;
  • changement de fournisseur ;
  • litige ou gaz impayés.

Mais avant de voir comment souscrire dans chacun de ces cas, il est d’abord nécessaire de savoir les éléments utiles à la souscription.

Les éléments utiles à la souscription

Les éléments que vous devez fournir pour souscrire un contrat de gaz : l’adresse exacte de votre lieu de résidence, vos coordonnées bancaires, la date du commencement du contrat, le numéro de PCE (point de comptage-estimation) qui s’affichent sur vos factures et les chiffres de votre compteur. Sans vous déplacer, vous avez maintenant la possibilité de vous souscrire un contrat de gaz sur Internet. Pour ce faire, vous visitez les sites internet des fournisseurs et vous n’avez qu’à choisir parmi les multitudes d’offres existantes.

En cas de déménagement

Un mois avant votre arrivée, veuillez tout d’abord contacter votre nouveau fournisseur si vous en avez changé. En lui annonçant la date de votre déménagement, vous assurez la ponctualité de sa mise en service. Effectuez entre-temps la souscription selon vos préférences pour éviter la coupure. N’oubliez pas d’envoyer les relevés de vos compteurs à votre ancien fournisseur pour qu’il puisse faire la résiliation.

Changement de fournisseur

Dans ce cas précis, vous n’avez qu’à contacter votre nouveau fournisseur et effectuer la souscription facilement. Vous ne faites rien d’autre après, c’est votre nouveau fournisseur qui se chargera de la résiliation.

En cas de litige

En cas de litige ou des impayés, le fournisseur d’énergie prend certainement des mesures dont la coupure en fait partie. Impossible de changer d’un fournisseur à un autre si ce problème n’est pas encore réglé. Il faut donc payer les arriérés et régler les points qui posent problème avant de prolonger le contrat ou de choisir un autre fournisseur d’énergie.

Craquez pour un robot lave-vitre pour un entretien au top

Aujourd’hui, vous n’avez plus de souci à vous faire pour entretenir vos baies vitrées. Finies les heures de corvées plongées corps et âme dans le lavage et le nettoyage de vos fenêtres en vitre. Le robot lave-vitre effectue le boulot en un rien de temps. Nous vous montrons comment utiliser cette technologie et surtout comment la choisir.

Entretenir sa couverture de toit, faire des économies à long terme

S’il y a un entretien qui est vraiment important, c’est celui des couvertures de toit.

Si vous ne vous en occupez pas, les risques d’infiltrations grandiront de semaine en semaine. Des dégâts de plus en plus grands feront leur apparition.

Plus vous attendez pour faire vérifier votre couverture de toit, plus vous vous exposez à des travaux toujours plus coûteux. Et en ces temps de crise, ce n’est pas le moment de laisser de côté des travaux qui peuvent vous coûter de plus en plus d’argent.

Comment élever des Poules : Le Guide Pratique

Élever ses poules peut être gratifiant, amusant et, pour les débutants, peut-être un peu angoissant !

Il existe littéralement des tonnes d’informations sur l’élevage des poules et il est difficile de faire le tri pour déterminer ce qui est bien, ce qui ne l’est pas et ce qui est tout simplement bizarre.

Dans ce guide, nous avons rassemblé tout ce que vous devez savoir pour prendre soin de vos poules.

Nous avons essayé de réduire les choses à l’essentiel pour que cela ne vous embrouille pas. Nous vous encourageons à lire et à poser des questions…

Avant d’aller chercher vos poussins ou vos poules, vous devez vous poser quelques questions :

  • Pourquoi les élevez-vous ? – Oeufs, viande ou plaisir ?
  • Où allez-vous les mettre ?
  • Êtes-vous prêt à passer du temps avec eux ?
  • Êtes-vous prêt à « vider » leur poulailler si nécessaire ?
  • Qui s’occupera d’eux si vous partez en vacances ?
  • Êtes-vous autorisé à avoir des poules – si oui, combien ?

Ces questions peuvent sembler frivoles, mais beaucoup de gens ne se sont pas rendu compte de la quantité de travail et de temps nécessaire pour s’occuper d’eux et les oiseaux ont souffert en conséquence.

Les poulets ont besoin de soins et d’attention, tout comme n’importe quel animal de compagnie. Même en hiver, lorsque la neige est abondante et qu’ils ont besoin d’eau fraîche, êtes-vous prêt à le faire ?

 

Une fois que vous vous êtes posé ces questions et que vous avez décidé que oui, vous pouvez le faire et que vous voulez le faire, votre prochaine étape est la recherche.

Choisir la bonne race de poule

Nous voici au XXIe siècle, avec un choix de poules étonnant.

Combien y a-t-il de races différentes ?

En réalité, personne ne le sait vraiment, mais on estime qu’il y en a des centaines. Il existe des oiseaux qui ont été spécialement élevés pour améliorer la ponte, la qualité de la viande, le combat et le plumage.

Bien qu’il existe de nombreuses races de poulets, elles appartiennent toutes à l’une des quatre catégories suivantes :

Races patrimoniales : une poule patrimoniale est un poule de reproduction naturelle qui a un taux de croissance lent et peut vivre une longue vie productive à l’extérieur.
Races de ponte : Ces poules ont été élevées pour produire de grandes quantités d’œufs grâce à leur courte durée de vie. Les Leghorns sont un bon exemple de producteurs d’œufs prolifiques, tout comme les Australorps.
Races à double objectif : Ces poules sont le meilleur des deux mondes en termes d’utilité. Elles sont productives dans le département des œufs et deviennent également assez grandes pour être utilisées comme oiseau de chair plus tard dans leur vie.
Races à viande : Comme leur nom l’indique, ces races de poules sont élevées pour leur viande. Elles se développent très, très rapidement. Elles prennent du poids à une vitesse alarmante et sont prêtes à l’abattage vers neuf semaines.

Prenez du temps pour trouver une race de poule qui s’adapte à vos besoins.

Planifier et acheter vos poules

Il est temps de faire le grand saut ! Vous voulez des poules et vous savez quelle race vous aimeriez avoir, mais vous ne savez pas par où commencer.

Lorsque vous obtenez des poules pour la première fois, vous avez plusieurs choix.

Nous allons examiner les avantages et les inconvénients de chaque option. Vous pouvez acheter des œufs à couver, des poussins, des poulettes en phase de démarrage ou des oiseaux adultes. Chaque choix a ses mérites, mais il s’agit en fait de ce que vous pensez être le mieux pour vous.

Sur le plan financier, l’option la moins chère est celle des poussins.

Les poulettes vous coûteront plus cher en raison des soins, de la nourriture et du temps consacrés à l’élevage de l’oiseau. Les poules adultes dans la force de l’âge sont les plus chères. Les poules de sauvetage et les poules ex-batterie sont généralement moins chères que les poulettes, mais plus chères que les poussins.

Œufs à couver : il s’agit d’œufs fertilisés que vous devez faire incuber. Si vous êtes novice en matière de poules, je ne vous recommande pas de vous procurer des œufs à couver, à moins que vous ne sachiez vraiment ce que vous faites. Bien que l’incubation soit assez simple, il s’agit d’un véritable art.

Les poussins : C’est le choix le plus utilisé et le plus judicieux pour les novices. Vous pouvez choisir la ou les races que vous voulez et quand vous les voulez. Vous obtenez généralement des poussins à l’âge d’un jour.

Les poulettes : Les poulettes sont des oiseaux âgés de quatre à six mois. Les poussins ont été élevés jusqu’à l’âge adulte et sont généralement vendus au moment de la ponte, ce qui signifie que la poulette est sur le point de pondre son premier œuf !

Les adultes : Les poules adultes sont plus difficiles à trouver car les éleveurs aiment déplacer les oiseaux avant qu’ils ne soient trop vieux, car ils mangent plus. Les refuges pour animaux ou les sanctuaires de sauvetage sont une source fréquente de poules adultes.

Combien de poules dois-je acheter ?

Vous pouvez généralement faire la moyenne du nombre de poules dont vous aurez besoin. Si vos volailles sont uniquement destinées aux œufs, il vous suffit de penser au nombre d’œufs que vous utilisez actuellement par semaine ?

Une poule consomme en moyenne quatre à cinq œufs par semaine. Ajoutez quelques poules supplémentaires « au cas où » et vous avez votre nombre !

Par exemple, si vous voulez 16 œufs par semaine, vous aurez besoin de 6 poules (4 poules feraient normalement autant d’œufs, mais j’ai inclus 2 poules « au cas où »).

Où puis-je me procurer mes poules ?

Le meilleur endroit où les débutants peuvent acheter leurs poules est un éleveur local, un couvoir ou un magasin de fournitures agricoles.

À quoi dois-je faire attention ?

Tous les oiseaux doivent avoir des yeux clairs et brillants. Ils doivent être curieux de leur environnement et de vous. Les plumes ou les peluches doivent être propres et bien colorées.

Si un oiseau, quel que soit son âge, présente l’un de ces signes, vous devez éviter de l’acheter :

  • Endormi, léthargique
  • En boule
  • Assise seule
  • Réticence à déménager
  • Tout écoulement nasal/oculaire