Utiliser un chariot élévateur pour vos travaux

Si vos activités professionnelles nécessitent l’utilisation d’un chariot élévateur et que votre budget ne vous permet pas d’acquérir un, l’option de la location est une solution avantageuse. Elle vous permet de disposer d’un engin performant à un prix économique. Nous vous dévoilons les avantages de la location d’un chariot élévateur pour répondre efficacement aux besoins de votre entreprise.

Pourquoi opter pour la location d’un élévateur ?

Si le volume des activités de votre entreprise répond à des impératifs saisonniers, vous obligeant à gérer un grand nombre de commandes à des périodes précises de l’année, la location d’un élévateur représentera un grand avantage pour vous. Cette option vous évitera d’avoir à garder de l’équipement inutilisé sous des couches de poussière pendant le reste de l’année.

La location est aussi une manière profitable de gérer des commandes inopinées. Les offres de location d’un élévateur incluent en général plusieurs modèles de machines proposant une bonne technologie de pointe et des accessoires spécifiquement conçus pour la manutention de vos produits.

Un préparateur de commandes par exemple, est habituellement amené à utiliser des équipements de manutention comme des chariots élévateurs ou des transpalettes. La location lui servira à préparer ses stocks, à les déplacer, à les ranger sur de petites distances sans encombrer ses espaces de dépotage.

Les autres avantages liés à la location d’un élévateur

Lorsque vous choisissez l’option de location pour votre chariot élévateur, vous bénéficiez d’une mise en disposition rapide, ce qui vous permettra de gagner un temps précieux. Les modèles d’engins proposés à cet effet sont récents et à faible coût. En général, il s’agit de machines ayant très peu servies et qui sont mises en location à un tarif intéressant.

Ainsi, contrairement à un achat, la location vous évite de débourser des coûts d’acquisition considérables, tout en vous permettant d’user de matériels modernes et performants . Une fois votre utilisation terminée, vous n’aurez qu’à retourner simplement l’équipement.

Vous êtes donc exempts de l’entretien qui constitue une tâche onéreuse, sans compter les incontournables besoins de réparations et de remplacements des pièces défectueuses. L’option de la location vous aide à contourner ces dépenses qui restent à l’entière responsabilité du loueur.

Bien considérer son choix de location d’un élévateur

Il faut bien définir les tâches et connaître les conditions de travail avant de faire le choix de votre type de chariot élévateur. Les spécificités de votre site sont aussi un élément important à considérer (usage en intérieur ou en extérieur, accessibilité des charges à transporter…). Ensuite, les principaux critères à prendre en compte sont :

• la hauteur de levage ;

• la capacité de charge ;

• le type de motorisation ;

• l’ergonomie de la cabine de pilotage ;

• la construction des pneus.

En ce qui concerne le type de motorisation disponible, vous aurez à choisir entre un moteur électrique, un moteur hybride (électrique/thermique), un moteur à combustion (essence, gaz, diesel). Des accessoires particuliers sont disponibles pour améliorer les capacités de fonctionnement des chariots.

Comment entretenir et régler sa perceuse visseuse sans fil ?

La perceuse visseuse sans fil est un dispositif simple d’utilisation pour perforer et percer une matière dure. Différents paramètres sont à régler afin que l’appareil s’adapte aux tâches que vous attendez de lui. Et lorsque vous avez fini de l’utiliser, il convient de le placer à l’abri pour le prochain usage. Un tel outil requiert toutefois un entretien régulier pour une meilleure durabilité. Alors, comment régler et entretenir sa perceuse sans fil ?

Quelles sont les pièces à régler ?

Le réglage du sens de rotation

Afin de visser ou dévisser ou encore délivrer un foret bloqué dans le matériau à percer, vous devez impérativement inverser le sens de rotation de votre perceuse visseuse. Pour ce faire, vous appuyez sur le sélecteur dédié avec votre pouce ou votre index en vue de faire tourner le mandrin dans le sens anti horaire ou horaire selon vos besoins.

Le réglage du mode vissage/perçage

Il faut activer l’interrupteur sis sur la partie haute de votre perceuse visseuse sans fil pour basculer du mode vissage à celui du perçage. Vous inversez ensuite le processus de manière à ralentir la vitesse du mandrin pour visser.

Le réglage du mandrin

Pour placer des forets ou des embouts dans le mandrin de votre perceuse, il faut serrer ou desserrer les mâchoires via une manœuvre simple. Pour cela, tenez le mandrin à pleine main et actionnez votre perceuse dans le sens horaire pour serrer les mâchoires et dans le sens contraire pour les desserrer.

Le réglage du frein ou du couple

Cette opération intervient en général en mode vissage, car elle favorise la fixation d’une limite de couple imposée au mandrin. Quand le couple est supérieur au réglage : le mandrin continuera de tourner dans le néant. Cette option permet de protéger les embouts de vissage et de préserver le matériau et la vis. Quant au réglage, il faut tourner la partie en arrière du mandrin pour aligner la marque avec la valeur ciblée.

Quelles pièces sont à entretenir ?

Pour un contrôle minutieux de votre perceuse, vous devez vérifier l’état des roulements. Si ces derniers s’avèrent défectueux, il faudra tout de suite procéder à un remplacement. Mais il ne s’agit pas de la seule démarche à faire, vous devez aussi contrôler :

– Le moteur

Il existe 2 types de moteurs sur une perceuse visseuse : le moteur avec ou sans charbon. Pour le premier modèle, vous devez changer le charbon avant qu’il ne soit usé afin d’éviter les pannes et surchauffes. Le second modèle s’entretient plus facilement. Il vous suffit de le dépoussiérer et de libérer les ouïes d’aérations.

– Les pièces

Lors de l’entretien des pièces et du mandrin, il faut bien huiler le tout. Un bon niveau de graisse est requis pour une meilleure efficacité de l’outil. Il faut aussi passer par le nettoyage de chaque pièce qui a servi précédemment. Ainsi, les pièces seront toujours propres.

– La source d’énergie

La visseuse sans fil fonctionne via une batterie. Il faut donc l’enlever après chaque utilisation.

Chaussures de sécurité : pourquoi est-ce une obligation ?

Les chaussures de sécurité sont indispensables en raison de la diversité des risques professionnels, notamment dans le secteur de l’industrie et de la construction. Qu’il s’agisse d’un risque de chute d’outils lourds sur les pieds, d’un fil électrique ou d’un sol mouillé, les chaussures de sécurité dotées de la semelle appropriée permettent d’éviter toute blessure.

Port de chaussures de sécurité : ce que dit la loi

Selon l’article L. 3121-3 du Code du travail, le port de vêtements et d’équipements de protection individuelle est obligatoire dans l’entreprise. Par ailleurs, le temps consacré à l’habillage et au déshabillage est compensé par l’employeur sous forme d’argent ou de temps de repos.

Cependant, dans l’arrêté n° 645 du 26 mars 2008, la Cour de cassation précise que si le salarié doit porter un uniforme au travail et qu’il met son uniforme à la maison, il ne percevra pas une compensation pour ce temps passé à s’habiller. Pour garantir un maximum de confort et de sécurité, les chaussures de sécurité, comme celles proposées sur FIP Center, doivent répondre à certaines normes.

Chaussures de sécurité : les normes à respecter

Les chaussures de sécurité doivent respecter des normes et certifications strictes.

Certification

La certification EN constitue le critère de base pour s’assurer que les chaussures de sécurité sont de fabrication standard et certifiées. Les spécifications varient en fonction des normes d’essai européennes et sont inscrites dans la norme EN ISO 20344:2004 (révisée par la norme ISO 20344:2011).

chaussures de sécurité normes

EN ISO 20345:2004

L’EN ISO 20345:2004 spécifie :

  • une norme de résistance à l’impact de 200 joules (équivalent à un poids de 20 kg lâché de 1020 mm sur les orteils),
  • un test de compression de 15KN (équivalent à 1,5 tonne reposant sur la zone des orteils).

EN ISO 20346:2004

L’EN ISO 20346:2004 indique :

  • une norme inférieure de 100 joules de résistance aux chocs,
  • un test de compression de 10KN.

À l’issue de la réglementation EN, les chaussures sont pourvues de la mention CE.

Propriétés des chaussures de sécurité

Malgré leur design, qui évolue de jour en jour, les chaussures de sécurité possèdent des certifications communes. Ces dernières sont gages de leur qualité, de leur efficacité et de leur confort.

  • P : Résistance à la pénétration
  • I : Isolation électrique
  • A : Antistatique
  • C : Conducteur
  • WR : Résistant à l’eau
  • CRE : Résistance chimique
  • HI : Isolation thermique
  • AN : Protection de la cheville
  • AS : Antidérapant
  • CR : Résistance aux coupures
  • HRO : Résistance de la semelle au contact avec la chaleur

Les différents types de chaussures de sécurité

En fonction de votre secteur d’activité, il existe une gamme variée de chaussures de sécurité parmi lesquelles vous pouvez choisir pour être protégé au travail.

Les métatarsiennes

Les métatarsiennes assurent la protection interne et externe du pied, notamment de la partie supérieure des orteils. On les utilise essentiellement dans des zones où il existe un risque important de chute d’objets. Elles s’adaptent notamment aux travaux de construction et aux machines lourdes.

Les chaussures de sécurité contre les risques électriques

Ce modèle de chaussures de sécurité dispose d’une semelle spécialement conçue pour offrir une résistance élevée contre les chocs électriques. On le recommande fortement dans les zones impliquant des dangers d’électricité, de circuit, de câblage, etc.

Les chaussures de sécurité à embout

Les chaussures de sécurité à embout présentent un revêtement spécial autour de la zone des orteils. Ce capuchon spécial assure la sécurité des orteils. Ainsi, ce modèle convient surtout aux ouvriers des usines.

Les chaussures de sécurité à semelle en acier

Votre travail implique de faire du vélo ou de conduire des véhicules lourds ? Optez pour des chaussures à semelle en acier. Elles assurent un grand confort, en plus de stabiliser le mouvement et le déplacement des pieds. Elles préviennent aussi les problèmes osseux et articulaires.

Les chaussures de sécurité à semelle métallique

Les chaussures de sécurité à semelle métallique protègent contre les objets pointus et métalliques. Plus exactement, elles réduisent les blessures dues à la pénétration de morceaux de verre et d’objets métalliques.

Les gumboots

On préconise le port de gumboots dans les lieux de travail humides et boueux. La longueur élevée de la chaussure, allant de 20 à 30 cm, offre une protection accrue du genou à l’orteil.

Les avantages des chaussures de sécurité

Certes, le port de chaussures de sécurité est soumis à une réglementation stricte. On ne peut toutefois nier que ces chaussures présentent des avantages incontestables.

Protection contre les chutes et les objets volants

Lorsque vous transportez des équipements lourds ou travaillez dans un environnement dynamique, les chutes sont des risques courants. Justement, les chaussures de protection, comme les bottes à embout en acier, peuvent prévenir efficacement les blessures par écrasement des pieds.

Protection contre les perçages

Dans le cadre de votre métier, vous risquez de marcher sur des objets tranchants ? Les chaussures dotées de semelles résistantes et de matériaux épais offrent la meilleure des protections.

Protection contre les risques de coupure

Les machines tranchantes peuvent présenter des risques de coupure. Si vous exercez dans une usine forestière par exemple, vous êtes souvent confrontés aux dangers d’une tronçonneuse. Si cet appareil entrait en contact avec vos pieds, les conséquences pourraient être catastrophique.

Protection contre les risques électriques

L’électricité présente de nombreux risques sur le lieu de travail. Vous pouvez être confrontés à des chocs électriques potentiels ou accumuler de l’électricité statique. Cela entrainera des étincelles électriques dans certains environnements.

Pour réduire les risques d’accident électrique, vous pouvez porter des chaussures non conductrices en cuir ou en caoutchouc. Si vous travaillez dans un endroit où l’accumulation d’électricité statique sur le corps présente un risque, préférez les chaussures antistatiques ou conductrices. Ces options réduisent la quantité d’électricité statique qui s’accumule dans le corps, empêchant ainsi les étincelles d’électricité statique.

Protection contre les glissades, les trébuchements et les chutes

Les glissades, les trébuchements et les chutes peuvent se produire sur n’importe quel lieu de travail. D’ailleurs, ils sont à l’origine de nombreux accidents chaque année. Les entreprises peuvent prendre les précautions nécessaires pour réduire les risques de ces mésaventures : mettre en œuvre des mesures d’entretien, poser des bandes antidérapantes sur les sols et bien sûr fournir à leurs collaborateurs du matériel de protection.

Des chaussures dotées d’une traction appropriée peuvent aussi aider à prévenir les chutes de plain-pied dans des environnements glissants. Elles peuvent également prévenir les chutes d’échelle, qui ne sont que trop fréquentes lorsque les gens ne portent pas de chaussures à semelles appropriées.

Comment reconnaître et utiliser les forets pour une perceuse et une visseuse ?

Lorsque vous utilisez une visseuse ou une perceuse, il est indispensable de choisir le bon foret. Grâce à cela, vous allez percer aisément des trous en fonction des matériaux.

La définition d’un foret

Il s’agit avant tout d’un accessoire de bricolage indispensable dans le but de percer un matériau tel que du béton, de la brique, du bois, du carrelage, du verre ou encore du métal. Différents types de forets existent sur le marché en fonction de l’utilisation que vous souhaitez en faire. La qualité est également variable, ce qui implique de choisir des forets systématiquement en adéquation avec vos travaux.

Les forets à bois

Le bois est une matière tendre, il faut donc utiliser des forets spécifiques que l’on appelle également des mèches à bois. Trois choix sont alors possibles à savoir la mèche hélicoïdale, à spirale ou plate. La majorité des modèles présente un emmanchement lisse afin d’ajuster systématiquement le foret sur le manche de votre appareil.

Avec une mèche plate ou avec une mèche hélicoïdale disposant de 3 pointes, vous allez pouvoir travailler efficacement le bois plutôt dans une optique de menuiserie. La mèche à spirale vous permet une évacuation beaucoup plus aisée des copeaux, ce qui est particulièrement utile dans le travail de charpente.

Les forets pour le métal

Si vous souhaitez percer le métal, il faudra sans surprise vous orienter vers des forets spécifiques. Il se présente sous la forme de tige hexagonale ou lisse pour percer différentes matières comme le chrome, l’acier, le bronze, l’inox, le fer ou encore le nickel.

Ces mèches sont généralement en carbure de tungstène, en cobalt ou en carbure monobloc. Si vous devez percer dans des métaux non ferreux, choisissez alors des forets HSS conçu spécifiquement pour ce type d’action. Pour des métaux ferreux et non ferreux, privilégiez alors des forets en cobalt. Pour n’importe quel type d’acier, ne prenez pas le moindre risque et choisissez un foret en carbure monobloc.

Les forets à béton

Le béton est considéré comme une matière dure. Il faut donc choisir une mèche suffisamment robuste pour éviter qu’elle ne casse. Le carbure de tungstène est alors idéal pour travailler la brique ou le granite. Choisissez une pointe de qualité pour plus de précision. Autre critère de choix pour le foret le béton, le nombre de taillants. Avec une mèche disposant de quatre taillants, vous arriverez à percer du béton armé.

Les autres types de forets

Lorsque vous devez travailler la tuile, la céramique ou le carrelage, le travail de précision est alors nécessaire dans ce type de configuration. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser un foret en carbure de tungstène avec une queue lisse et de forme conique. Si par contre vous souhaitez percer dans le verre, il faudra privilégier un forêt en diamant que vous trouvez également sous le nom de mèche diamant. Utiliser ses forêts est une nécessité pour un travail propre.

Conclusion

Comme vous pouvez le constater, choisir les bons forets est indispensable en fonction du travail que vous effectuez. Dans le cas contraire, vous allez casser votre foret et vous rencontrerez énormément de difficultés à percer un trou.

Les batteries et accus perceuse visseuse sans fil. Comment les utiliser et les entretenir ?

De nos jours, la technologie sans fil s’utilise partout à travers le monde. Les perceuses électro portatif ainsi que les visseuses sont très prisées. Cependant, il est nécessaire de prendre soin de votre accu pour éviter que sa charge soit moins conséquente.

L’avantage des batteries lithium-Ion

Il s’agit de la dernière technologie utilisée pour une perceuse visseuse sans fil ou pour n’importe quel autre appareil fonctionnant avec une batterie. Grâce à sa densité énergique importante, vous bénéficiez d’une intensité délivrée de façon constante. De plus, la batterie ne possède pas de mémoire, ce qui signifie que vous n’êtes pas obligé de la décharger complètement pour pouvoir la rebrancher sur le secteur.

L’auto décharge reste relativement faible, de l’ordre de 5 % par mois. Enfin, cette batterie demeure peu sensible au froid. Quelques inconvénients tout de même avec son cycle de charges décharges qui se situe généralement au nombre de 300. Cela implique une durée de vie moyenne de trois ans même si vous n’utilisez pas votre batterie.

Comment faire pour utiliser efficacement votre batterie ?

Si vous utilisez cette technologie pour votre visseuse sans fil, il est nécessaire de ne jamais pratiquer des décharges profondes. Si tel est le cas, vous risqueriez de perdre jusqu’à 20 % en un seul coup de la capacité de la batterie. Cela s’explique par une dégradation plus importante des composants chimiques à l’intérieur de l’accu. Pour éviter cela, les appareils sont capables de s’arrêter avant d’atteindre la limite de la batterie. Si vous remarquez que votre batterie est à plat, il est inutile d’insister, mais préférez une recharge.

Une à deux fois par mois, n’hésitez pas à faire un cycle de charge complet pour augmenter la durée de vie de votre accu. Vous le déchargez complètement et ensuite vous effectuez une recharge sans aucune interruption. Grâce à cela, vous étalonnez votre batterie. Si par contre vous n’avez pas prévu d’utiliser votre batterie, essayez de la stocker dans un endroit frais avec environ 40 % de sa charge.

Les vigilances à prendre en cas de changement de batterie

Si vous êtes dans la nécessité de changer votre batterie, sachez que vous avez deux possibilités.

  • Vous pouvez vous orienter vers le rachat d’une batterie correspondant à la marque de votre visseuse ou de votre perceuse ou bien vous orienter vers un modèle générique.
  • Ces dernières sont moins chères et généralement fabriquées dans des usines identiques que les grandes marques. Néanmoins, soyez vigilant sur des batteries à bas coût qui ont malheureusement une durée de vie relativement faible. Même si votre visseuse sans fil ne risque rien, vous risqueriez de devoir racheter de nouvelles batteries assez rapidement.

Les points de vigilance pour l’utilisation et l’entretien d’une batterie

Un équipement sans fil s’avère particulièrement pratique pour travailler dans n’importe quelle condition où l’électricité n’est pas forcément accessible. Avec un peu de vigilance de votre part et de bon sens, vous allez pouvoir prendre soin très facilement de vos batteries pour prolonger la durée de vie de votre appareil.

Où acheter une servante d’atelier vide ?

Pouvoir trouver facilement ses outils au moment où vous en avez besoin, voilà l’objectif de chaque professionnel. En effet, dans le domaine de la mécanique, les petites pièces sont nombreuses. Et il n’est pas simple de se souvenir de chaque objet. Il est alors possible de passer du temps à chercher sans forcément trouver. Pour éviter ces situations désagréables, l’idéal est d’avoir les bons accessoires. Il faut alors s’entourer avec du mobilier adapté. C’est le cas de la servante d’atelier. Ce meuble est pratique, utile et adapté pour faciliter la vie des utilisateurs. Mais alors, comment faire pour trouver une servante d’atelier vide ?

 

Qu’est-ce qu’une servante d’atelier vide ?

 

La servante d’atelier vide se reconnaît grâce à ces multiples tiroirs. Les outils peuvent alors se ranger par compartiment en fonction de leur utilité, de la fréquence de leur utilisation ou encore de leur taille. Pour être pratique, ce meuble est monté sur roulettes. La servante se déplace en fonction des besoins de son propriétaire.

 

Pour sécuriser toutes les manipulations, les roulettes comportent le plus souvent des freins. De cette façon, la servante est parfaitement immobile. De plus, ces détails lui assurent une grande stabilité lors de son utilisation. Pour optimiser son utilisation dans le temps, il est conseillé de trier les objets qui y sont rangés régulièrement.

 

Les avantages de la servante d’atelier

 

Ce mobilier améliore la productivité des techniciens en atelier. En effet, elle permet d’être au service de la personne en donnant un accès rapide à ses outils. Pour cela, il est indispensable de ranger au préalable chaque compartiment de la servante d’atelier vide. Il est courant de retrouver entre 5 à 7 tiroirs. Ces derniers peuvent être plus ou moins spacieux en fonction du type de servante.

 

Ensuite, ce meuble permet d’organiser ses outils au quotidien. L’organisation est une qualité importante pour gagner du temps et démontrer son professionnalisme. Si vous êtes à votre compte, consultez les articles du site entreprise-et-compagnie.fr pour vous tenir au courant des nouveautés dans le domaine. Il est donc essentiel d’être entouré par des équipements adaptés et performants. Pour cela, vous pouvez compter sur la servante d’atelier.

 

Celle-ci peut aussi être une extension de votre plan de travail. La plupart du temps, la servante d’atelier permet à son propriétaire de déposer ses outils sur une petite table. Ce petit plan de travail supplémentaire est un vrai plus dans votre quotidien professionnel. Mais alors, où est-il possible de trouver une servante d’atelier vide ?

 

Comment s’y prendre pour trouver une servante d’atelier ?

 

Vous avez besoin d’une servante d’atelier vide pour votre activité professionnelle, alors où pouvez-vous trouver celle-ci ? Si vous souhaitez prendre votre temps pour choisir le modèle de mobilier le plus adapté, il est intéressant de faire le choix de commander votre meuble sur internet.

 

En effet, dans un premier temps, l’achat par internet permet de prendre le temps de comparer les modèles.

 

Vous pouvez observer les différentes caractéristiques :

  • la taille de la servante vide
  • Le nombre de tiroirs
  • La taille des roulettes
  • Le poids du meuble
  • Le poids supporté
  • Le prix

 

Ces éléments vous permettent de faire le bon choix et d’aller vers un produit parfaitement adapté à vos besoins. En plus, par internet, vous pouvez prendre le temps d’observer les avis des clients pour connaître leur niveau de satisfaction. Ces données sont très intéressantes et elles influencent énormément les consommateurs.

 

Toutefois, il est important de choisir son site internet. Celui-ci doit avoir plusieurs caractéristiques. Il doit être spécialisé dans le bricolage. L’outillage est un domaine technique qu’il est important de maîtriser. Pour cela, il faut faire appel à des spécialistes qui connaissent parfaitement cet univers. Ainsi, ils peuvent sélectionner des meubles adaptés et spécialement conçus pour des bricoleurs professionnels ou amateurs. C’est le cas de la servante d’atelier vide.

 

En plus de la servante d’atelier, il est important d’avoir d’autres outils au sein de son atelier pour gagner en performance et en productivité. Découvrez les conseils du site le parisien.fr.

 

Quels sont les métiers concernés par la servante d’atelier ?

 

Les personnes qui travaillent dans le domaine de la mécanique sont souvent à la recherche d’une bonne servante d’atelier vide. Ce meuble est particulièrement utile pour suivre tous les déplacements du technicien lors de ses mouvements. Il peut alors se déplacer en faisant suivre la servante afin d’avoir toujours et facilement à côté de lui les outils nécessaires pour chaque réparation.

 

En plus, il peut se servir du plan de travail proposé par la servante lors de différentes manipulations techniques. Celle-ci est donc particulièrement utile pour ces corps de métier. Toutefois, il est possible de se mettre à la recherche de celle-ci pour les amoureux du bricolage. Ce type de mobilier est très intéressant pour gagner du temps lors des différentes réparations à effectuer. La servante peut se ranger facilement dans un atelier ou dans un garage. Pensez donc à observer les dimensions lors de son achat afin qu’elle soit totalement pratique et adaptée à l’environnement.

 

En définitive, il est plus pratique de trouver sa servante sur internet si vous souhaitez un objet qui soit parfaitement adapté à vos besoins. Prenez le temps d’observer toutes les caractéristiques techniques et de comparer les modèles proposés.

Choisir votre tondeuse à gazon manuelle

Vous possédez un petit jardin et souhaitez une solution simple et écologique pour l’entretien de votre pelouse ? La tondeuse à gazon manuelle pourrait bien vous apporter satisfaction. Découvrez vite ses avantages et comment faire le meilleur choix parmi les nombreux modèles existants.

Pourquoi choisir une tondeuse manuelle ?

Tondre le gazon est souvent une corvée présentant de nombreux désagréments : bruit, échappements d’essence, entretien de la tondeuse… Si votre surface à tondre est relativement petite, vous pouvez vous tourner vers une tondeuse à gazon manuelle. Elle est conseillée pour des jardins d’environ 200 m², certains modèles pouvant être utilisables jusqu’à 600 m².

Ces tondeuses sont très simples à utiliser. Elles fonctionnent à la force des bras et présente de multiples lames hélicoïdales qui vont couper l’herbe. Elles sont généralement équipées d’un mécanisme de démultiplication de force, et sont donc très aisément utilisables. Le résultat est souvent meilleur qu’avec d’autres types de tondeuses à gazon. La tonte est équivalente à une taille réalisée aux ciseaux, l’herbe est plus dense et plus verte.

La tondeuse à gazon manuelle se révèle à la fois écologique et économique. Ses avantages techniques sont nombreux :

  • machine manuelle donc aucune nuisance sonore ;
  • absence de moteur thermique ;
  • pas de batterie à recharger ;
  • presque pas d’entretien à réaliser ;
  • appareil fiable et durable étant donné sa conception peu élaborée.

Quels critères prendre en compte pour faire le meilleur choix ?

La hauteur de coupe

La plupart des modèles offrent plusieurs hauteurs de coupe, à régler lors de la tonte. Votre choix va dépendre du résultat que vous souhaitez : gazon anglais, pelouse classique ou prairie. Il faudra surtout vérifier les deux hauteurs extrêmes d’un modèle si vous voulez tondre l’herbe très court ou au contraire très haute.

La largeur de coupe

Le choix de la largeur de coupe est assez délicat. Plus votre tondeuse manuelle sera large, moins vous aurez de passages à effectuer pour couvrir une certaine surface. Par contre, si votre jardin est petit ou comporte des bandes étroites, une largeur de coupe réduite sera plus adaptée.

Le nombre de lames

Le nombre de lames hélicoïdales varie de 4 à 7 selon les modèles. Tondre le gazon court requiert plus de lames. Pour couper de l’herbe haute, il est au contraire plus pratique d’avoir moins de lames. A vous de trouver le bon compromis selon vos besoins.

Le bac de ramassage

Il vous faut choisir entre la présence ou l’absence d’un bac de ramassage. S’il n’y en a pas, l’herbe tondue sera expulsée au sol en même temps que la tonte. Si vous préférez un bac afin d’avoir un gazon parfait, choisissez sa taille en fonction de la surface que vous avez à tondre.

L’ergonomie

L’ergonomie de votre tondeuse manuelle est un critère très important. Regardez notamment le poids de la machine, plus vous la choisissez légère plus elle sera maniable. Attardez-vous aussi sur la prise en main, qui peut aller d’une simple barre de métal à une poignée très ergonomique.

Promo

Bosch AHM Tondeuse à gazon manuelle 38 g

  • Coupe de 38 cm de large
  • Cylindre 5 lames et rouleau arrière
  • Hauteur de coupe 15-43 mm

La tondeuse manuelle est idéale si vous avez une petite surface enherbée à entretenir. Suivez nos conseils afin de choisir le modèle le plus adapté à vos besoins, vous n’y trouverez que des avantages !

Bien choisir sa scie sauteuse

Quel choix pour une scie sauteuse ?

Les scies sauteuses sont considérées comme des outils indispensables lorsque vous devez effectuer certains travaux de bricolage. Néanmoins, il existe de très nombreuses options qui seront très utiles dans certains cas et totalement superflues dans d’autres.

Choisir une scie électrique en fonction de votre usage

Si vous êtes un bricoleur occasionnel, vous pouvez directement choisir un modèle avec une puissance de 500 W. Celle-ci conviendra parfaitement pour couper des plaques de contreplaqué de 12 mm de manière occasionnelle. Privilégiez néanmoins une profondeur de coupe de minimum 60 mm. Un premier prix fera parfaitement l’affaire.

Si vous êtes un utilisateur courant, la scie sauteuse vous aidera pour installer des placards, pour la pose de parquet ou pour l’aménagement de cuisine. Cette fois-ci la profondeur de coupe doit être de 90 mm concernant le bois avec un moteur de 700 W. Le variateur de vitesse et l’inclinaison des lames à 45° sont deux autres options particulièrement intéressantes.

Enfin pour un utilisateur régulier, ne descendez pas en dessous d’une puissance de 700 W. Plusieurs modèles sont à votre disposition parmi les machines Bosch ou Black & Decker car ce sont des marques reconnues pour leur qualité. Une capacité de coupe de 135 mm dans le bois vous apportera un certain confort contre 20 mm pour l’aluminium et 10 mm pour l’acier. Soyez également attentif sur la garantie, car il est parfois nécessaire de procéder à une extension jusqu’à trois ans.

L’avantage du variateur de vitesse

Cette option permet à votre scie sauteuse d’avoir une vitesse de coupe beaucoup plus stable. Particulièrement utile sur les matériaux fragiles, elle vous garantit un résultat optimal pour plus de précision.

  • De 500 à 1000 courses par minute, il s’agit d’une vitesse de coupe lente, adaptée pour le verre, le carrelage mural et la céramique.
  • Entre 1500 et 2000 courses par minute, c’est une coupe soutenue pour le plastique et les métaux non ferreux.
  • Enfin en vitesse rapide c’est-à-dire plus de 2000 courses par minute, vous allez couper aisément le bois.

Prendre en compte le mouvement pendulaire

Le mouvement pendulaire permet d’obtenir un mouvement naturel s’approchant du sciage manuel.

Celui-ci vous garantit une usure plus faible des lames, mais également plus de précision dans la coupe. Son système d’évacuation de la sciure est également remarquable pour porter votre regard sur la coupe. Cependant il n’est pas préférable d’utiliser cette fonctionnalité lorsque vous travaillez sur des matériaux fragiles.

Parmi les autres caractéristiques à prendre en considération pour le choix d’une scie sauteuse, n’oubliez pas le système de fixation, d’aspirage et de soufflerie. De plus, un éclairage LED apporte un confort indéniable. Concernant le choix d’un modèle avec ou sans fil, cela dépend de l’autonomie recherchée et de la maniabilité voulue. Une batterie implique un poids plus conséquent mais vous assure une meilleure mobilité.

Conclusion

Le choix d’une scie sauteuse demeure relativement simple. Il suffit de définir votre utilisation dans un premier temps pour ensuite porter votre choix vers les meilleurs modèles.

Comment entretenir une pompe de relevage des eaux usées ?

Une station de relevage est un dispositif constitué d’un réservoir. Celui-ci est doté d’une pompe dont le but est d’aspirer les eaux usées situées à un niveau bas pour les remonter jusqu’à la hauteur du réseau des canalisations publiques. Il s’agit de la pompe de relevage des eaux usées. Elle nécessite un entretien régulier pour bien jouer son rôle. Une mauvaise maintenance de ce dispositif peut en effet entraîner des pannes et mettre les canalisations en danger. Alors, que faut-il faire pour prendre soin d’une pompe de relevage des eaux usées ?

Pourquoi les pompes de relevage des eaux usées tombent-elles en panne ?

La raison principale des pannes observées sur les pompes de relevage demeure le mauvais entretien du dispositif. Vous devez avoir les bons gestes et éviter certaines pratiques pour protéger votre équipement de tout dysfonctionnement.

Une absence d’utilisation de votre pompe sur une longue période ou encore une mauvaise utilisation de cet équipement peut en effet être à l’origine de quelques pannes. D’un autre côté, l’achat d’un mauvais équipement ou d’une pompe inadaptée peut être une source de problèmes. C’est pourquoi parmi les différentes marques de pompes de relevage des eaux usées, vous devez choisir celle qui offre la meilleure garantie en matière de qualité. Un guide d’achat pourrait vous aider à faire un bon choix parmi les produits que proposent des fabricants : BBC, DAB, JETLY, ZENIT…

Une mauvaise météo peut aussi affecter le bon fonctionnement de votre pompe des eaux usées. Si celle-ci est placée en extérieur, il est possible que l’eau qui s’y trouve gèle. Dans ces conditions, on pourra observer des dommages sur l’ensemble du système de distribution. Par ailleurs, les déchets aspirés, selon leur taille et leur consistance, peuvent aussi impacter la pompe et l’empêcher de bien fonctionner.

Quelles sont les pannes d’une pompe de relevage des eaux usées mal entretenue ?

eaux usées

Tout comme les autres installations domestiques, la pompe de relevage a besoin d’un entretien régulier pour fonctionner correctement. En l’absence d’une maintenance, des pannes mécaniques et électriques peuvent survenir.

Les problèmes mécaniques d’une pompe de relevage des eaux usées

Lorsque la pompe ne fonctionne pas correctement, la station de relevage qui l’abrite peut se remplir et déborder. Dans ce cas, le sol ou le terrain sera mouillé, votre habitation pourrait également être touchée s’il est proche de la station.

Il s’en suit l’émanation d’une mauvaise odeur. Ce débordement des eaux usées peut également noyer la pompe et nécessiter des réparations onéreuses ou un remplacement du dispositif. Par ailleurs, certains matériaux solides comme les lingettes et chiffons peuvent bloquer le fonctionnement de l’équipement. Dans certains cas, on assiste à l’obstruction des canalisations et au colmatage du filtre.

Les pannes électriques d’une pompe de relevage des eaux usées

Des problèmes électriques peuvent survenir lorsque le câble d’alimentation est en mauvais état. C’est également le cas quand la pompe et le disjoncteur ne sont pas compatibles. Dans ce cas, lorsque le clapet antiretour reste fermé pendant que le dispositif est en marche, la cuve peut disjoncter. Notez par ailleurs qu’une mauvaise isolation d’un domino électrique peut également engendrer des problèmes électriques.

Que faut-il éviter de faire avec une pompe de relevage des eaux usées ?

Il existe plusieurs types de pompes de relevage. Chacune d’elle est adaptée à un usage spécifique. Vous ne devez pas utiliser par exemple celles fabriquées pour refouler les eaux domestiques pour aspirer les eaux des piscines ou de puits.

De même, n’utilisez pas ce dispositif pour aspirer les liquides dangereux comme les acides, les substances inflammables, les solvants corrosifs ou des huiles. Lorsqu’il est en marche, n’essayez pas de le toucher ni de réaliser son entretien. Ne vous servez pas non plus du cordon d’alimentation pour soulever la pompe. Utiliser plutôt la fixation ou encore la poignée.

Quels sont les gestes à adopter pour entretenir une pompe de relevage des eaux usées ?

pompe

Pour que votre équipement fonctionne correctement, évitez qu’il se mette en marche lorsque le niveau d’eau est bas. Avec une faible quantité d’eau, il peut subir des dommages importants. C’est pourquoi il est recommandé de l’équiper d’un dispositif permettant d’automatiser son fonctionnement selon le niveau des eaux usées stockées. Il peut s’agir d’un régulateur de pression ou d’un coffret de contrôle. Ces dispositifs évitent à votre machine de fonctionner à sec.

Au cours des opérations d’entretien, vous devez vérifier les filtres. Si ces derniers ne sont pas en bon état, équipez la pompe d’un préfiltre et d’un filtre. Le premier permet d’effectuer un premier filtrage en éliminant les grosses particules. Quant au second, il sert à retenir les autres déchets de plus petite taille.

Vous devez par ailleurs prêter une attention particulière aux odeurs ou aux bruits anormaux pouvant provenir de la cuve. Lorsque celle-ci est utilisée régulièrement, procédez à son nettoyage 2 à 4 fois par an en vous servant d’un ou de 2 cycles de remplissage à l’eau claire et d’évacuation. Chaque mois, vous devez également veiller à faire au moins un cycle à l’eau claire afin de nettoyer les canalisations. En revanche, si vous devez voyager pour une longue durée, n’oubliez pas de faire la vidange de la cuve avant votre départ, mais également à votre retour.

Par ailleurs, pour protéger la pompe contre le gel, vous pouvez l’enterrer dans votre jardin ou l’installer dans un lieu protégé du froid. Si par contre vous souhaitez la protéger des éventuels problèmes électriques comme les surcharges, optez plutôt pour un disjoncteur.

Gardez à l’esprit que l’entretien de la pompe est un devoir bien encadré par la loi LEMA (Loi sur l’Eau et les Milieux Aquatiques). Il est en effet obligatoire aux occupants d’une maison ou d’un appartement d’entretenir leur système d’assainissement non collectif.

Que faut-il faire pendant le nettoyage d’une pompe de relevage des eaux usées ?

Pour le nettoyage d’une pompe de relevage des eaux usées, faites un ou plusieurs cycles de purge. Ensuite, débranchez la pompe. C’est seulement après cela que vous pourrez vider la cuve. Une fois débarrassée de son contenu, nettoyez les parois de votre équipement et du flotteur.

Pour cette opération, vous pouvez utiliser une brosse ou vous servir d’un jet d’eau. Selon l’état des filtres, vous pouvez les remplacer ou simplement les nettoyer. En nettoyant la cuve, vérifiez si les trous de dégazage sont bouchés. Vérifier également l’étanchéité des lieux de passage des câbles ou fils. Enfin, effectuez un cycle complet à l’eau claire avant de remettre la pompe en marche.

Si vous ne pouvez pas bien entretenir votre dispositif, confiez sa maintenance à des spécialistes. Cela ne vous dispense pas d’appliquer les bons gestes pour le préserver.

Guide ultime sur les chaussures de sécurité confortables !

Choisir une chaussure de travail n’est pas une mince affaire. Elle est la plupart du temps imposée par le règlement de votre firme ou par votre métier. Ces paires ressemblent souvent à de gros brodequins, encombrants et lourds. Mais savez-vous qu’il est tout à fait possible de dénicher des chaussures de sécurité qui disposent du même confort que des chaussures sportives telles que les sneakers, par exemple ? Avec des chaussures de sécurité confortables, vous serez à l’aise dans vos pompes aussi bien que dans votre boulot.

Que vaut une bonne chaussure de sécurité ?

La légèreté et le confort sont des atouts majeurs des chaussures de travail. Le choix des chaussures de sécurité confortables ne se fait pas donc à la légère, car vous devez les porter tous les jours. Le confort se définit selon plusieurs éléments visibles dans la chaussure.

La semelle de propreté ou la semelle intérieure touche directement le pied. Elle s’accompagne de nombreux avantages en fonction du modèle : semelle anatomique, amortissante, lavable, amovible, respirante, antibactérienne… La semelle amovible peut être remplacée par des semelles orthopédiques si besoin ou dans le cas où vous voulez y substituer une autre semelle. La semelle intermédiaire ou intercalaire n’est pas à négliger. Selon le matériau utilisé, le fabricant ou la technologie, elle propose diverses vertus : antifatigue, par exemple.

La respirabilité autant que la flexibilité joue aussi un rôle crucial dans le confort. De nombreux facteurs sont à considérer pour déterminer ce critère : tige perforée pour des chaussures aérées, semelle et doublure interne… Par ailleurs, la légèreté est le critère de confort à privilégier. Avec des chaussures trop lourdes, la fatigue remontera vite à la surface. Plusieurs éléments peuvent agir sur la légèreté de la chaussure comme la coque de protection et la semelle anti-perforation. Ces dernières peuvent être en métal ou non à l’instar du composite. Le composite est plus léger, et conduit moins le froid et le chaud. Tandis que l’acier reste moins cher à l’achat, mais est plus lourd. Une semelle qui est anti-perforation en composite est plus souple et couvre entièrement les pieds. Celle-ci donc est plus sécurisée.

Un matériau fiable, gage de durabilité pour votre activité

Avant de vous lancer dans l’achat des chaussures de sécurité, attardez-vous sur leurs matériaux. En dehors de l’aspect esthétique, ces derniers doivent être compatibles à vos besoins journaliers pour être
durables dans le temps. Un grand nombre de matériaux existe sur le marché, à savoir : le cuir, le nubuck, la fibre synthétique, le velours, entre autres.

Le cuir, pleine fleur, est respirant, hydrofuge et résistant, mais il requiert un entretien spécifique (il faut le nettoyer et le nourrir régulièrement). Le cuir nubuck est idéal dans un environnement non humide. La microfibre, quant à elle, est résistante à la pénétration de l’eau

et lavable. Certaines matières synthétiques sont formulées pour fournir une plus grande résistance aux déchirements et à l’abrasion. D’autres chaussures, réputées être plus durables, ont un bout en avant qui est recouvert. Cette option limite l’usure de la chaussure de manière naturelle.

La forme des chaussures de sécurité n’est pas qu’une histoire de style !

Le format de vos chaussures de travail est prépondérant. Toutes les chaussures ne se valent pas. À chaque situation, il faut le modèle adapté.

– Les chaussures de sécurité, qui sont basses, sont parfaites pour le travail qui demande des postures complexes ou inconfortables, vu qu’elles proposent une meilleure liberté de mouvements et une flexibilité optimale.

– Les chaussures de sécurité, qui sont hautes, sont conseillées pour les chantiers difficiles, étant donné qu’elles offrent un excellent maintien de la cheville.

La forme de la semelle est aussi importante selon l’environnement dans lequel vous évoluez. Dans le cas où vous devez grimper sur les toits, le talon décroché et les crampons seront vos alliés. Par contre, si vous agissez sur des terrains complexes, les crampons sont des plus efficaces. Le talon décroché est plus adapté si votre quotidien revient à monter et descendre des escaliers.

Les normes inhérentes aux chaussures de sécurité

Les normes sont garantes de votre sécurité, mais aussi de la qualité du produit. Lorsque vous êtes en quête de votre chaussure de travail, vous devez vous interroger sur les impératifs de votre entreprise, de votre métier, notamment en ce qui concerne la protection et les règles liées à la sécurité.

Si vous exercez sur un chantier en extérieur (neige, pluie), il est recommandé de porter des chaussures S3 SRC « coquées » anti-perforation, antichoc, antidérapantes et hydrofuges. En revanche, dans le cas où vous êtes dans la logistique comme responsable de la commande, par exemple, la norme S1 est largement suffisante. Les normes qui régissent les chaussures de qualité sont les règles ISO : EN ISO 20345 pour les chaussures S1, S2, S3 et ISO 20347 pour les chaussures OB, O1, O2. La majorité des chaussures et baskets de travail actuels sont règlementés ISO 20345 et répondent à une utilisation dans l’industrie, sur chantier et dans le secteur du transport.

La norme S1P fait référence à une chaussure de travail compatible à un environnement de travail sec et sur un sol jugé à risque. Elle comporte les caractéristiques principales des chaussures de sécurité telles que la semelle qui résiste aux hydrocarbures, la résistance à la glisse l’anti-perforation et l’embout de sécurité 200 joules (pour préserver d’une chute d’un objet de 20 kg). La norme S3 est complémentaire de cette norme avec une tige hydrofuge. Elle est réservée à des terrains difficiles pour des travaux qui sont sujets à des conditions météorologiques imprévisibles.

Acheter ses chaussures de sécurité au bon endroit

Accumulez toutes les informations dont vous disposez avant d’acheter les chaussures de sécurité confortables qu’il vous faut. S.24 est une firme qui met à la portée de tous des informations claires et détaillées pour vous aider dans votre choix. Ainsi, la majorité des chaussures de sécurité pour femmes ou pour hommes sont visibles sur notre site avec leurs détails spécifiques. Les normes sont compréhensibles même pour les néophytes, car elles sont expliquées minutieusement. Les procédés et les matières utilisés dans les semelles sont également décodés. En vue de bannir les mauvaises surprises, le poids de la chaussure est aussi informé.

Afin de faciliter vos recherches, des tris par métier sont disponibles. Les modèles correspondent aux risques que vous encourrez dans votre métier. Pour des questions supplémentaires, des conseillers sont à votre écoute et vous fournissent des recommandations avisées.

Le comparatif des 4 meilleures perceuses visseuses sans fil Bosh

Il existe de multiples façons de s’adonner au bricolage sur son domicile. Plutôt que d’emprunter systématiquement le matériel de votre voisin, vous pouvez directement acquérir une perceuse visseuse Bosh sans fil qui vous accompagnera dans l’ensemble des travaux que vous souhaitez entreprendre. Dans ce comparatif, vous allez obtenir les quatre meilleurs modèles de la marque Bosh qui vous donneront une satisfaction totale.

La perceuse visseuse sans fil Bosch Professional

Si vous êtes à la recherche d’un modèle maniable et léger, celui-ci vous apportera une satisfaction totale car son poids ne dépasse pas les 950 g. Elle dispose en plus d’une tête courte de seulement 169 mm, ce qui vous permet de travailler dans des positions plus délicates. Lorsque des zones sont difficiles d’accès, la maniabilité de la perceuse visseuse Bosh sera absolument remarquable surtout que vous disposez d’un éclairage LED pour mieux voir ce que vous êtes en train de faire.

L’outil vous sera directement fourni avec 2 batteries 2,0 Ah ainsi que d’un chargeur disposant d’un témoin lumineux pour indiquer la charge. Mais ce n’est pas tout, 39 accessoires accompagneront la perceuse visseuse Bosh dans une sacoche de rangement. Aucun doublon parmi les accessoires supplémentaires, vous avez tout le nécessaire pour travailler confortablement avec un outil de qualité. Pour fixer les forets et les mèches, l’outil est équipé d’un mandrin avec auto serrage de 10 MM. L’engrenage dispose de 2 vitesses, la première de 0 à 400 tr/m et la deuxième s’étale de 0 à 1300 tr/m.

Concernant la fonction de perçage, la qualité sera une fois de plus au rendez-vous avec la possibilité de percer jusqu’à 10 mm dans l’acier et jusqu’à 19 mm dans le bois.

Les avantages du modèle Bosch Professional GSR 12V-15 :

  • Une tête courte.
  • Une excellente maniabilité grâce à son poids.
  • Une sacoche de rangement.
  • Un indicateur de charge.
  • 2 couples de 15 nm et 30 nm.

La perceuse visseuse Bosch Ergonomic PSB 18 LI-2

Perceuse Bosch
Un modèle qui a été lancé récemment et qui a très vite rencontré un vif succès. En effet, la qualité est absolument remarquable avec en prime un système de percussions sans fil pour percer sur les supports les plus difficiles. Comparé aux autres modèles de la gamme, elle s’avère particulièrement légère et compacte pour vous offrir une excellente ergonomie. Sa prise en main est donc optimale pour travailler dans n’importe quelle condition.

Concernant la durée de vie du moteur, celui-ci affiche une longévité trois fois supérieure grâce à un moteur sans charbon. Non seulement sa durée de vie est prolongée, mais cela lui permet de vous offrir 10 % de puissance supplémentaire. Au niveau de la batterie, l’outil est équipé d’une recharge 18 V lithium-ion (2,5Ah), de quoi vous accompagnez pendant de longues sessions d’utilisation. Le mandrin se veut auto serrant avec un diamètre de 13 mm pour changer avec une très grande aisance les nombreux accessoires. En cas de blocage, la perceuse visseuse Bosh sans fil dispose d’un arrêt immédiat.

Le couple de vissage de 28 nm répond parfaitement aux exigences des bricoleurs avertis. Bien que celle-ci ne s’inscrit pas dans une gamme professionnelle, elle apportant toutes les qualités pour un usage intensif. Néanmoins, même si vous êtes un bricoleur amateur, il est important de s’équiper avec une perceuse visseuse de qualité qui ne rencontrera pas la moindre difficulté lorsque vous devez percer dans un support dur ou lorsque vous devez visser de manière intensive. C’est pourquoi le modèle Bosch Ergonomic PSB 18 LI-2 est à considérer sérieusement.

 

La perceuse visseuse Bosch GSR 18 V-21

Perceuse visseuse BoschC’est un autre modèle incontournable de la marque Bosh ou encore une fois la qualité ne vous fera pas défaut. L’ensemble vous sera livré avec 40 accessoires dans un coffret. La batterie Lithium-ion Coolpack vous offre une excellente autonomie pour accompagner la puissance redoutable de la perceuse visseuse sans fil. Une fois chargée, elle sera capable d’assurer 826 vissages en 60 mm de profondeur et pour une vis de 6 mm de diamètre sur du bois.

En effet, sa puissance est affichée à 18 W et elle possède un double système de vitesse de frappe qui s’échelonne entre 500 et 1700 tr/m. Le tout est accompagné avec un couple de serrage d’une puissance de 50 nm. Ces différentes caractéristiques techniques sont largement suffisantes pour accompagner n’importe quelle activité de vissage et de perçage. Cerise sur le gâteau, la perceuse visseuse Bosch GSR 18 V-21 dispose d’une fonction marteau perforateur. C’est donc un modèle polyvalent qui va vous séduire par son autonomie pour réaliser des travaux domestiques sur la durée. Vous allez pouvoir l’emmener partout avec vous car ces dimensions de 36,3 cm de large et de 39,2 cm de long pour une tête courte de 11,6 cm s’y prêtent parfaitement.

 

La Perceuse Visseuse Professionnel Bosch sans fil GSR 18-2

Perceuse Visseuse BoschUn poids léger de 1300 g et une tête compacte de 16,9 cm, voilà un modèle parfait pour débuter le bricolage à votre domicile. La batterie vous assure 400 vissages lorsqu’elle est pleine, mais rassurez-vous car une fois déchargée il vous faudra seulement 30 minutes pour qu’elle soit de nouveau chargé à 100 %.

La perceuse visseuse Bosh possède un couple de 38 nm pour une tension de 18 V et une puissance de 18 W. Son coffret vous permet d’obtenir un mandrin auto serrant de 10 mm ainsi que 2 batteries avec système ECP Lithium-ion 1,5 Ah. 2 vitesses de frappe vous sont proposées à 1250 tours/m pour la plus élevée et à 400 tours/m pour la plus basse. Cela demeure largement suffisant pour percer l’acier, la pierre tendre ainsi que le bois. Grâce à sa poignée Softgrip les vibrations sont grandement atténuées. C’est un outil idéal pour réaliser vos travaux domestiques avec un excellent confort.

 

 

Conclusion

Les perceuses visseuses Bosh sans fil sont d’une qualité remarquable, lorsque vous êtes à la recherche d’un tel équipement, vous pouvez vous baser sur les quatre modèles indiqués car ils couvriront largement tous vos besoins domestiques.

 

 

 

Comment choisir une perceuse visseuse sans fil ?

Avant d’acquérir de manière hasardeuse une perceuse visseuse, il est important de s’attarder sur des détails techniques pour pouvoir installer une étagère ou percer sans la moindre difficulté.

Les six critères essentiels à choisir dans une perceuse visseuse sans fil.

Il existe plusieurs critères essentiels dans le choix d’une perceuse sans fil, en fonction de votre besoin, n’hésitez pas à les adapter. Mais si vous n’avez aucune connaissance, ces éléments vous permettront de mieux comprendre les informations techniques inscrites dans la fiche descriptive de la visseuse sans fil.

  • Le premier critère correspond à la puissance de l’outillage.
  • Le deuxième élément sur le mandrin de la perceuse.
  • Le troisième critère se base sur l’ergonomie et le poids de la visseuse.
  • Quatrième élément essentiel, la bonne tenue de la batterie.
  • Cinquième point sur la sécurité et le confort.
  • Le dernier élément se base sur la fonction percussion.

La puissance de la perceuse visseuse sans fil

Pour percer dans des matériaux tendres et plus durs, il vous faut une puissance de perçage qui est défini par le couple de serrage. Si vous vous orientez vers une utilisation intensive, privilégiez un couple de serrage de 40 N.m. Plus la valeur est importante, plus vous disposez d’une visseuse puissante qui vous facilitera le travail au quotidien.

Le mandrin

C’est un élément indispensable qui vous permet d’insérer un foret ou une mèche. Il est préconisé de s’orienter vers un mandrin auto serrant afin de dévisser et de viser plus facilement et plus rapidement. Enfin concernant le diamètre de celui-ci, il en existe deux sur le marché en 10 mm et 13 MM. Le premier modèle est davantage adapté à des petits embouts alors que le deuxième vous offre de meilleures capacités de vissage et de perçage avec des diamètres plus importants.

Le poids

Pour une meilleure maniabilité, il est préférable que la perceuse visseuse sans fil soit la plus légère possible. Certains modèles remplissent parfaitement ce critère en affichant un poids inférieur à 1 kg.

Le confort et la sécurité

Pour une utilisation plus confortable, certains modèles vous proposent des options supplémentaires telles que l’ergonomie Soft Grip. Il s’agit tout simplement d’un revêtement antidérapant qui vous assure une prise en main remarquable, pour un meilleur contrôle de l’outillage. Le débrayage de sécurité est une autre option disponible sur les perceuses sans fil qui assure le blocage de l’appareil en cas d’anomalie, vous garantissant une meilleure sécurité.

La batterie

Les batteries Lithium-Ion sont désormais une référence dans les équipements sans fil. Particulièrement légères, elles se recharge en seulement 30 minutes pour les modèles les plus rapides et 90 minutes pour les plus longs. Soyez également attentif au voltage de la batterie, car plus cette capacité est importante, plus votre modèle sera puissant.

La percussion

Afin de visser et de percer dans des matériaux plus durs comme le béton, la fonction percussion vous permet d’obtenir une puissance supplémentaire. Il est donc préférable de sélectionner cette fonctionnalité si vous avez prévu des travaux dans la brique, la pierre ou le béton.

Comment utiliser sa perceuse visseuse sans fil ?

Que ce soit pour les petites réparations quotidiennes ou pour les besoins d’un chantier de plus grande ampleur, utiliser une perceuse visseuse sans fil vous facilite la vie. Simple à manier, il apparaît toutefois fondamental de se familiariser avec l’instrument avant d’attaquer votre projet.

Appréhender sa perceuse visseuse sans fil

Avant de procéder aux petits travaux de votre logement, s’intéresser à l’outil qu’on va utiliser semble indispensable. La perceuse visseuse sans fil est composée de différents mécanismes essentiels à son bon usage :

  • Le déclencheur : d’une forme similaire à la gâchette d’une arme à feu, il permet d’activer et de jauger la vitesse de la perceuse sans fil.
  • Le sélecteur de vitesse : semblable à un cadran, il permet de modifier la vitesse de l’outil.
  • Le mandrin : ce dernier se situe à l’avant de la perceuse visseuse. Pour y insérer un foret ou un embout, maintenez le mandrin à pleine main et appuyez sur le déclencheur de votre perceuse dans le sens horaire afin de serrer les mâchoires. A l’inverse, le sens anti-horaire les desserre.
  • Le sélecteur avant/arrière : disposé à proximité de la gâchette, il indique le sens de rotation de l’outil.
  • Le couple : à ne pas confondre avec la vitesse. Le couple détermine la force de serrage. Lorsqu’on serre des vis, celle-ci accroît.

Enfin, la spécificité d’une perceuse visseuse sans fil est qu’elle comporte une batterie. Ne négligez pas son temps de chargement. Après quoi, elle possède une grande autonomie et s’avère moins contraignante qu’un instrument filaire.

Vous pouvez l’utiliser où vous voulez et quand vous voulez !

Utiliser en toute sécurité sa perceuse visseuse sans fil

Equipement de protection

Il est vivement recommandé de porter des gants et des lunettes de protection lorsqu’on effectue des travaux, à l’aide d’une perceuse visseuse.

Pourquoi ?

Des débris pourraient s’échapper et blesser vos mains ainsi que vos yeux.

Vérifications avant travaux

Le mur ou la cloison à percer ne doit recouvrir aucune gaine électrique, conduite d’eau ou de gaz.

Pour vous en assurer, munissez-vous d’un détecteur de métaux et placez-le au-dessus de la zone concernée.

Préparation et configuration de la perceuse visseuse

Vous pouvez désormais installer la batterie et mettre en place l’embout choisi dans le mandrin. Veillez à paramétrer la perceuse avant chaque usage pour un fonctionnement optimal.

Tout d’abord, sélectionnez le mode avant ou arrière sur le sélecteur. Puis, déterminez le couple et la vitesse appropriés à la tâche que vous allez effectuer.

En cas de doute, débutez par les niveaux les plus faibles. Augmentez au fur et à mesure.

Perçage / Vissage

Il ne reste plus qu’à démarrer votre perceuse visseuse sans fil. Exercez une pression sur la gâchette, et c’est parti !

Dorénavant, vous savez utiliser une perceuse visseuse sans fil : les travaux de bricolage n’auront plus aucun secret pour vous.

Comparatif complet – Perceuses-visseuses sans fil : bien choisir son outil

Comparatif complet perceuse visseuse sans fil

Tout comme la pince multiprise, la scie, l’équerre ou le niveau à bulle, la perceuse-visseuse sans fil figure parmi les outils de base que se doit de posséder tout bricoleur, qu’il soit amateur ou professionnel. Fréquemment utilisée pour les travaux de bricolage, de rénovation ou d’aménagement, elle permet de travailler à l’extérieur comme à l’intérieur, en toute autonomie. Pour faire le bon choix, découvrez notre comparatif des meilleures perceuses-visseuses sans fil du marché.

 

 

 

 

 

 

Le comparatif des 4 meilleures perceuses visseuses sans fil Makita

Ne vous trompez pas dans l’acquisition d’une perceuse visseuse sans fil Makita

La perceuse visseuse est un outil indispensable pour effectuer de très nombreux travaux de bricolage sur votre domicile. Dès que vous avez une étagère à monter ou un trou à percer, l’outil deviendra très vite indispensable. Cependant, vous pouvez très vite vous retrouver submergé face à la variété des modèles existants. Pour trouver le modèle correspondant parfaitement à vos attentes, nous avons mis en place un guide explicatif pour retrouver les meilleures visseuses Makita. Ainsi, votre choix sera beaucoup plus facile, car il suffira de sélectionner directement le modèle par rapport à votre besoin.

La perceuse visseuse Makita HP457DWE10

MakitaVoici un premier modèle particulièrement robuste qui conviendra à un usage multiple. Grâce à sa batterie de 18 V et d’1,3 Ah, elle possède une excellente autonomie surtout que le coffret vous sera livré avec une seconde batterie. Pour les perçages les plus difficiles, vous aurez à votre disposition un mode de percussion particulièrement pratique. De plus, vous disposez de base, d’un assortiment de forets et d’embouts qui sont d’une très grande polyvalence. Le rapport qualité-prix est également au rendez-vous. Autre avantage de la perceuse visseuse Makita, son poids de 1700 g qui vous assure une très bonne maniabilité.

Les accessoires fournis s’installent très facilement grâce à un mandrin auto serrant de 13 MM. Dès que vous avez besoin de travailler le béton, l’acier ou le bois, il suffit de choisir la bonne vitesse de rotation de la perceuse visseuse sans fil et d’utiliser le mode percussion lorsque les matériaux deviennent plus durs. Si vous décidez de choisir le modèle Makita HP457DWE10, vous n’allez pas regretter votre choix. Tout est présent pour que le travail soit des plus facile, même pour une utilisation intensive car la batterie n’aura besoin que de 60 minutes pour se recharger.

La perceuse visseuse sans fil Makita 18v RFX2

Makita Si vous souhaitez vous faciliter la vie quand vous avez des travaux conséquents à entreprendre, la Makita 18v RFX2 est faite pour vous. En effet, 2 batteries Li-Ion d’une puissance de 18 V et d’une capacité de 1,5 Ah vous accompagneront dans votre travail. De plus, il ne leur faut que 15 minutes pour se recharger intégralement. L’outil dispose de deux vitesses avec engrenage métallique et fournit une puissance de perçage de 200 W. Le premier mode assure une vitesse de rotation jusqu’à 400 tours/m contre 1300 pour le deuxième. Vous n’aurez aucun mal à percer le bois jusqu’à une profondeur de 36 mm contre 13 mm lorsque vous devez percer le métal ou le béton.

Au total, 16 positions sont présentes sur la Makita 18v RFX2 pour l’adapter en fonction du vissage et du perçage. La perceuse visseuse sans fil est directement disponible avec un coffret qui vous propose 96 accessoires. Face à de telles caractéristiques techniques et par rapport à son autonomie, vous allez pouvoir l’utiliser pendant des heures sans subir le moindre désagrément. Son poids de 1,7 kg vous évite de ressentir des tensions dans le bras et vous disposez en plus d’un témoin de charge ainsi que d’un éclairage LED pour mieux contrôle ce que vous faîtes.

La perceuse visseuse Makita BHP458Z

MakitaC’est un modèle différent par rapport à ce que vous avez pu découvrir précédemment. Tout d’abord, la Makita possède un moteur antipoussière avec son propre mode de percussion. Sans surprise, vous trouvez 2 vitesses de rotation allant de 0 à 400 tr/m pour la première et de 0 à 2000 tr/m pour le deuxième mode. Avec son couple de serrage de 91 Nm, vous n’aurez aucun mal à percer du métal jusqu’à 13 mm, 16 mm pour le béton et enfin 76 mm pour le bois.

Les accessoires s’installent avec une très grande facilité sur un mandrin de 13 MM. Le changement de mèche s’effectue avec une grande rapidité grâce à un système de verrouillage automatique. Son utilisation se concentre plutôt sur le bois, bien qu’il soit possible de l’utiliser sur d’autres matériaux. Cependant, faites attention à l’achat de la Makita BHP458Z, car celle-ci est généralement livrée sans batterie. Il faudra donc choisir un modèle compatible en 18 V pour faire fonctionner l’ensemble. Autre élément à prendre en considération, le poids de 2,3 kg qui peut s’avérer problématique si vous devez travailler sur la durée.

La perceuse visseuse Makita 18 V HP457DWEX4


Si vous cherchez un kit complet, alors le coffret Makita 18 V HP457DWEX4 vous conviendra parfaitement. La qualité de celui-ci se veut soigné grâce à la présence d’aluminium. À l’intérieur, vous trouvez un chargeur ainsi que 2 batteries Li-Ion avec une capacité de 1,3 Ah et d’une puissance de 18 V. Un mandrin de serrage accompagné de 74 accessoires seront également présents. Vous n’aurez que des bonnes surprises avec un chargeur capable de remplir pleinement la batterie en seulement 20 minutes. La perceuse visseuse sans fil Makita fonctionne avec un engrenage métallique à deux vitesses.

Encore une fois vous disposez de 16 positions sur le variateur de vitesse pour adapter la vitesse de rotation à vos travaux. Un système de verrouillage automatique est présent sur le mandrin mono bague de 13 MM. Pour vous prévenir contre certains défauts de perçage, vous apprécierez le frein électrique qui permet d’arrêter la rotation à n’importe quel moment.

Si vous êtes un bricoleur amateur cherchant un dispositif complet pour vous adonner à vos différents travaux, vous pouvez foncer dans la Makita 18 V HP457DWEX4.

Conclusion

Si vous souhaitez vous orienter vers l’acquisition d’une perceuse sans fil Makita, pourquoi ne pas directement vous appuyer sur le guide mis en place. Nous avons sélectionné pour vous 4 modèles robustes et polyvalents :

  • Makita HP457DWE10.
  • Makita 18v RFX2.
  • Makita BHP458Z.
  • Makita 18 V HP457DWEX4.

La capacité de la batterie reste particulièrement importante si vous en avez besoin pour un usage intensif. Néanmoins, les quatre modèles proposés vous assurent une charge rapide, car la qualité Makita est systématiquement au rendez-vous. Privilégiez dans ce cas-là un coffret avec des accessoires complémentaires si vous n’en avez pas à votre disposition. Même si sur le moment vous n’en avez pas besoin, dès que vous allez effectuer d’autres travaux de bricolage vous apprécierez la multitude de forets et d’embouts de la mallette.

Désormais, vous n’aurez plus d’excuses pour accomplir les travaux que vous devez faire sur votre domicile.