Comment utiliser votre huile de chaîne de tronçonneuse ?

Quel choix pour votre huile de chaine tronçonneuse ?

La tronçonneuse est un appareil qui a besoin d’huiles pour fonctionner, qu’elle soit thermique ou électrique. Pour garantir sa durée de vie, il est important d’effectuer une lubrification régulière de la chaine. La prudence est de mise lors de votre achat. Certaines tronçonneuses nécessitent l’usage d’une huile spécifique. Découvrez dans cet article les éléments clés à connaitre dans l’achat de votre huile.

Professionnels ou particuliers : achetez des télémètres de qualité pour vos chantiers de construction et de rénovation

Des équipements spécifiques sont nécessaires dans certains secteurs d’activités, c’est notamment le cas du bâtiment. En effet, ce domaine doit utiliser du matériel de topographie adapté pour réaliser des chantiers. Or, ces équipements ne sont pas faciles à trouver dans les magasins traditionnels de bricolage. C’est pourquoi, une boutique en ligne spécialisée propose une large gamme de matériel susceptible d’intéresser ces professionnels. 

Des télémètres professionnels à votre disposition

Avec l’ère d’internet, il est plus simple de trouver ce dont on a besoin, même en termes d’équipements professionnels. D’ailleurs, aujourd’hui, un grand nombre de spécialistes optent pour cette solution pour s’équiper. Les professionnels du bâtiment ont besoin de matériel adéquat pour réaliser leurs missions sur leurs différents chantiers, surtout pour leurs travaux de mesure. D’ailleurs, les particuliers devant rénover leur logement, peuvent, eux aussi, acquérir un télémètre laser par cher via une boutique en ligne. Ce type d’appareil, destiné aux experts, peut être utilisé en intérieur ou en extérieur, avec une moyenne ou large portée. Un vaste panel est à votre disposition, alors, il suffira de choisir l’équipement le plus approprié, en fonction de vos besoins. Ces produits que l’on peut considérer comme high-tech, peuvent prendre des mesures directes ou indirectes, calculer des surfaces, mais aussi des volumes. Ils sont indispensables dans la réalisation d’un chantier de construction ou de rénovation. 

Une collaboration avec de grandes enseignes

Ces équipements sont capables de mesurer facilement et rapidement les distances en mètre, de manière extrêmement précise, au mm près. Certains modèles présentés permettent le transfert de données par USB ou Bluetooth, ce qui reste relativement attrayant. La boutique travaille en étroite collaboration avec les meilleurs fournisseurs, afin de vous proposer du matériel de grande qualité, d’une performance inégalable. Vous aurez alors l’occasion d’acheter du matériel conçu par des marques reconnues comme Bosch, Leica Geosystèms, Metrica, Stanley. Vous bénéficierez d’une garantie fabricant allant de un à trois ans. Pour vous faciliter la tâche, vous pourrez payer vos achats depuis le site en toute sécurité grâce au système 3D-Secure. Qui plus est, vous serez ravi d’acquérir du matériel professionnel qualitatif à un prix vraiment intéressant. 

Lancez-vous dans vos projets sans problème

Vos projets de construction ou de rénovation se dérouleront dans des conditions optimales, soyez en sûr. En misant sur des produits comme ceux-là, vous gagnerez du temps… et comme vous le savez, le temps, c’est de l’argent. Alors, que vous soyez particulier ou professionnel, vous apprécierez de travailler avec des appareils de topographie efficaces. Les télémètres proposés par la plateforme sont simples d’utilisation et vous feront profiter d’une lecture aisée grâce à leur écran large. D’ailleurs, certains de ces équipements bénéficient d’une écriture à 90° afin de vous rendre la vie encore plus facile. En tant que professionnel du bâtiment, il est important de ne pas nuire à votre image, alors, il est primordial pour vous, d’acquérir un matériel vraiment adapté afin de combler vos clients. Si vous êtes particulier devant effectuer des travaux chez vous, vous vous réjouirez de pouvoir réaliser, vous aussi, des travaux de qualité, en un temps record, et surtout, comme un vrai pro ! 

Comment choisir son établi de bricolage ?

Menuisier, mécanicien, bricoleur… L’établi de bricolage est un passage obligé ! Non seulement, il vous permet de tout ranger en toute tranquillité, mais surtout, d’avoir systématiquement vos outils sous la main. Alors comment bien le choisir en fonction de ses avantages ? Quels sont les critères de sélection à retenir ? Voici un article complet pour vous aider à trouver la perle rare !

Que des avantages !

Tous les bricoleurs du dimanche le savent, pour bien travailler, il faut l’outillage nécessaire. Toutefois, c’est loin de suffire dans la mesure où il est préférable d’avoir tout sous la main. Et c’est justement ici qu’un établi de bricolage est indispensable. Comme il s’agit d’un meuble de travail à part entière, toute sa surface est dédiée à votre passion. À l’intérieur, vous y trouverez des rangements pour vous organiser ainsi qu’un plan de travail pour vous accompagner dans tous vos projets. Certains modèles peuvent même supporter des charges particulièrement lourdes sans problème. Alors évidemment, c’est un équipement qui a coût, mais vous pouvez également vous tourner vers une suggestion d’établis d’occasion pour vous équiper à mini-prix !

Les critères à retenir

Aujourd’hui, il existe presque autant d’établis de bricolage que de bricoleurs. Alors avant de choisir, voici certains critères qu’il faut retenir.

  • La qualité de fabrication : avant de choisir votre établi de bricolage, pensez à vérifier la qualité de ses matériaux. Plus il est robuste, plus vous le conserverez longtemps.
  • L’ergonomie de travail : de la même manière que la qualité de fabrication, il faut que votre établi soit ergonomique pour vous permettre de travailler selon vos besoins.
  • La conception : en fonction de ce que vous souhaitez réaliser, il faudra choisir l’établi qui vous correspond. Dans la suggestion d’établis d’occasion, vous retrouverez donc des modèles capables de supporter de lourdes charges et d’autres qui pourront se contenter de moins de poids avec plus d’ergonomie.
  • Le budget : enfin, sachez que vous trouverez aujourd’hui des établis entre 40 et 400 €.

Comment le choisir en fonction de mon activité ?

Comme un établi de bricolage ne se résume pas aux bricoleurs du dimanche, il en existe pour tous les passionnés. En bref, voici lequel choisir en fonction de votre domaine d’activité.

Pour le mécanicien

Pour le mécanicien, c’est de préférence vers un établi en métal qu’il faudra se tourner. Au niveau du plateau, il s’agit d’un médium ou d’un contreplaqué qui reste particulièrement robuste avec différents espaces de rangement.

Pour le menuisier

Pour le menuisier, c’est l’établi de bricolage en bois qui reste le plus traditionnel. Généralement imposant, il convient à de grands ateliers, même si certains modèles pourront également se faufiler dans de petits espaces. À l’intérieur, vous retrouverez tout le nécessaire concernant les dispositifs de serrage ou les presses. Il comprend également des tiroirs et des placards pour ranger tout votre outillage.

La version roulante

À la fois déplaçable et ergonomique, l’établi roulant ne manque pas d’atouts ! Pour se déplacer n’importe où dans l’atelier en fonction de vos travaux DIY, c’est certainement vers lui qu’il faudra se tourner. En plus, il est équipé avec de grosses roues et des freins pour éviter les accidents.

La version pliante

Pour les bricoleurs qui n’auraient pas forcément de place, l’établi pliant reste une excellente option. Généralement en métal, il reste facile à manipuler et particulièrement léger. Et malgré ses 10 kg, il pourra facilement supporter une charge de 250 kg sans problème.

La version étau

Si vous avez besoin d’assembler des pièces et de les serrer entre 2 plateaux, alors l’établi étau est celui qu’il vous faut. Composé de 2 parties, il s’actionne simplement avec une manivelle pour se resserrer sur sa cible.

La version multifonction

Enfin, et si vous êtes un touche-à-tout, alors c’est l’établi multifonction qui vous conviendra le mieux. D’un claquement de main, il est capable d’accueillir votre scie circulaire ou tout simplement de se transformer en centre d’usinage. Pour tous les petits travaux et plus si affinités, c’est un établi de bricolage à privilégier.

Les bons gestes avant de démarrer

Vous l’aurez compris, un établi de bricolage se choisit d’abord en fonction de votre domaine d’activité. Quoi qu’il en soit, il s’agit tout de même d’un investissement, même si vous pouvez parfaitement vous tourner vers la sélection d’établis d’occasion. Par ailleurs, sachez que pour un maximum de longévité, il est préférable d’appliquer les bons gestes. De temps à autre, n’hésitez pas à le vider et à le nettoyer pour éliminer la poussière et la graisse qui auraient pu s’accumuler. En plus, c’est un geste simple vous forcera à mettre l’ordre dans vos outils pour faciliter votre travail quotidien. Enfin, n’approchez jamais de l’établi sans des gants et des lunettes qui vous éviteront les accidents domestiques !

Comment choisir vos papiers de verre et Abrasifs

Le papier de verre est utilisable dans les projets de rénovation et de finition. Que le support soit en bois, en métal ou autre, il ne faut pas zapper l’étape du ponçage. L’abrasif peut aussi intervenir pour différents loisirs créatifs. Pour le choisir en bonne connaissance de cause, voici quelques informations essentielles.

Les grains disponibles

Qu’il s’agisse d’abrasif en rouleau ou de papier de verre en feuille, leur objectif est identique : ces éléments sont utilisés pour poncer. L’utilisation visée définit le nombre de grains :

  • l’affinage ;
  • la finition ;
  • le ponçage.

En dehors de la nature des grains, leur taille est également à prendre en compte. Cette dernière détermine la rugosité du produit :

– Extra gros (entre 10 et 40) : zones qui comportent d’importants dégâts (éraillures très creusées, traces de collisions…).

– Gros (entre 5 et 60) : surfaces tachées ou éraflées avec des imperfections conséquentes des vernis et peintures.

– Moyen (entre 80 et 100) : zones moins touchées avec des défauts légers.

– Fin ou moyen-fin (entre 120 et 150) : ponçage avant la mise en place de l’application.

– Très fin ou fin (entre 180 et 240) : deux couches de peinture ou de vernis pour le ponçage.

– Extra-fin (entre 280 et 400) : égrainage entre couches de vernis ou laques.

Les différents types d’abrasifs

Il existe des abrasifs naturels et synthétiques. Les abrasifs naturels se déclinent en 3 catégories principales qui sont les suivantes :

Le silex : il s’est substitué au verre pilé. Ce papier de verre sert au ponçage du plâtre, des vernis ou des bois avec de la résine.

· La toile émeri : la toile accueille des minéraux. Elle s’adapte au décapage et au ponçage d’un support en métal ainsi qu’à une utilisation à répétition.

· Le papier corindon : à base d’oxyde d’alumine, celui-ci ponce les peintures désuètes et les bois bruts. Il se débarrasse rapidement des enduits, des peintures et des mastics.

La version synthétique, quant à elle, est plus résistante et convient aux férus du ponçage.

Les différents supports confondus

Le support en place doit être compatible au travail à réaliser et à l’outil utilisé.

– Toile : elle ponce correctement les recoins et les surfaces difficiles d’accès.

– Nylon : il se retrouve sur les feuilles auto-accrochantes.

– Papier : il faut trouver le juste équilibre entre rigidité et finesse. Trop rigide, le papier est cassant. Inversement, si celui-ci est extrêmement fin, il se lacèrera. Il facilite le ponçage et est idéal sur du bois neuf. Vous pouvez également enlever la peinture sur les bateaux grâce au papier.

Au niveau de l’utilisation

Pour poncer, munissez-vous de gants de protection afin de protéger vos mains. Le ponçage requiert une bonne dose de persévérance et de la méthode. Pliez la feuille de ponçage en 3, voire 4, pour la garder aisément en mains et intervenez en suivant la longueur des fibres. Cela vous évite les entailles déplaisantes qui peuvent apparaître par la suite. Commencez toujours par le grain le plus gros et terminez par celui qui est le plus fin. Pour un décapage à sec, retirez l’excédent de poussière à l’aide d’un aspirateur. Utilisez une éponge pour un décapage à l’eau.

Comment régler et entretenir son nettoyeur haute pression ?

Vous aimeriez régler et entretenir votre nettoyeur haute pression, mais vous ignorez comment procéder ? Dans ce guide, nous vous montrons la conduite à tenir. Découvrez comment prendre soin de votre « karcher » pour une utilisation optimale !

Comment régler son nettoyeur à haute pression ?

  • Connectez l’appareil à une source d’eau : vous pouvez par exemple brancher votre tuyau d’arrosage sur le raccord de l’appareil. Le plus important est que le diamètre du tuyau utilisé soit adapté.
  • Connectez les accessoires : connectez la lance au flexible et réglez le débit de la sortie d’eau.
  • Alimentez le nettoyeur en énergie : commencez par éteindre votre appareil. S’il s’agit d’un moteur thermique, faites le plein de carburant (essence ou diesel). Généralement, le réservoir est intégré au châssis de l’appareil. Mais si il s’agit d’un moteur électrique, raccordez-le de préférence à une prise protégée par un disjoncteur différentiel à haute sensibilité. La plus part des modèles électriques fonctionnent sur des branchements de 220V. Les plus gros moteurs ont besoin d’une puissance de 3000 W pour bien tourner.
  • Réglez la pression : la pression se règle grâce à la molette positionnée à l’entrée de la pompe. Il est conseillé de se limiter à une pression maximale de 140 bars.
  • Réglez la puissance de la lance : faites roter l’embout de la lance en la dirigeant vers sol. Evitez surtout d’approcher votre main de la buse de sortie !

Le Top Pistolet Haute Pression Karcher

Karcher

Comment entretenir son nettoyeur à haute pression ?

Comment entretenir son nettoyeur électrique ?

  • Débloquez la buse : Vous pouvez le faire à l’aide d’un nettoyeur d’extrémité de buse, à défaut, servez-vous d’un presse-papier.
  • Inspectez le tuyau et le pistolet de jet : après chaque utilisation, procédez à une inspection des tuyaux, à la recherche de fuites et d’écorchures/fissures.
  • Vérifiez la pompe pour l’entreposage à long terme et hivernal
    1. Videz toujours la pompe après usage : pour éviter une accumulation de minéraux corrosifs.
    2. Avant tout entreposage à long terme ou hivernal, lubrifiez votre pompe à l’aide d’un « lubrifiant à pompe », pour éviter qu’il ne soit attaqué par le gel.

 

Comment entretenir son nettoyeur thermique ?

  • Vérifiez les niveaux des fluides :
    1. Carburant : si votre appareil est doté d’un dispositif de vérification, servez-vous en. A défaut, ouvrez le bouchon du réservoir et regardez directement à l’intérieur.
    2. Huile moteur : dévissez la jauge de l’huile moteur, puis nettoyez-la. Ensuite, réinsérez-la sans la visser, pour avoir le bon niveau d’huile. Il ne vous reste plus qu’à la retirer de nouveau pour le vérifier.
  • Nettoyez les filtres : nettoyez régulièrement votre filtre à eau. Quant au filtre à air, retirez-le et nettoyez-le avec un mélange d’eau et de détergent, puis faites le sécher avant de le remettre en place. Faites cela régulièrement pour éviter des pannes.
  • Changez l’huile moteur : en cas d’utilisation domestique, vous pouvez changer votre huile toutes les 100 heures. Par contre, si le nettoyeur est utilisé de manière intensive, il faudra le faire toutes les 50 heures.
  • Nettoyez et réglez la bougie : l’électrode de la bougie doit toujours être propre et non usée. Par ailleurs, vous devez toujours vous assurez que son écartement soit compris entre 0,7 et 0,8 mm.

 

Vous pourriez être intéressé aussi par: Les nettoyeurs haute pression: Comparatif Complet & avis , Les nettoyeurs Haute Pression: Thermique ou électrique

Que choisir : Nettoyeur haute pression thermique ou électrique ?

Le nettoyeur haute pression, connu également sous la marque karcher est l’accessoire indispensable pour tous les travaux d’extérieur. Il est notre allié pour nettoyer nos murs, enlever la mousse résistante sur notre terrasse ou encore pour préparer notre barbecue en pierre à recevoir les grillades cet été.
De l’usage que l’on prévoit d’avoir dépendront le modèle et la puissance de l’appareil qu’il convient d’acquérir. Deux types de moteurs se distinguent. Faisons un tour d’horizon des avantages et des inconvénients du modèle thermique et de celui électrique.

Le modèle thermique : pourquoi le choisir ?

La puissance du moteur

Les professionnels s’orientent plus largement vers ces modèles à moteur thermique :

  • Pour le nettoyage de machines de chantier ;
  • pour l’entretien des cuves industrielles ;
  • pour les travaux agricoles ;
  • pour toutes les tâches récalcitrantes ;
  • pour les surfaces d’importantes dimensions.

La pression et le débit y sont significativement plus importants que dans les appareils électriques. Certains peuvent prétendre porter la puissance du jet jusqu’à 280 bar en sortie de lance. Un tel équipement permet d’optimiser son temps et d’obtenir un décrassage incomparable.

L’autonomie de l’appareil

Au-delà de sa puissance, notre attention se porte sur son autonomie. Son moteur thermique permet un usage intensif sans la contrainte du branchement électrique. Son utilisation est possible en tout lieu. Il convient d’avoir le réservoir plein d’essence ou de diesel pour qu’il fonctionne. La seule nécessité est d’avoir du carburant en réserve pour éviter la panne sèche.

Le modèle électrique : pourquoi le choisir ?

Un confort d’utilisation

Le karcher qui nécessite un raccordement électrique est destiné davantage à un usage « domestique ». Son recours est plus occasionnel. Un particulier s’oriente plus facilement vers ce type de modèle. La mise en route de l’appareil est facile, car seuls des branchements à un tuyau d’arrosage et à une prise électrique sont nécessaires. Son poids est généralement plus léger. L’absence d’un réservoir pour le carburant allège considérablement le poids du nettoyeur haute pression.

Le prix de l’appareil

Les tarifs proposés sont très variables. Ils fluctuent en fonction des accessoires, des performances et de la motorisation du karcher retenus.
Les nettoyeurs haute pression vendus en grande surface sont davantage à destination du grand public. Ils sont majoritairement dotés d’un moteur électrique. Leur prix est beaucoup plus abordable que ceux de certaines marques professionnelles commercialisées par des enseignes spécialisées.
Mais son prix justifie également une fragilité de certains nettoyeurs haute pression électrique. Des surchauffes et des performances moins qualitatives sont souvent constatées.

L’achat d’un nettoyeur haute pression doit nécessairement être réfléchi avec l’usage que l’on prévoit de faire. Si vous recherchez un appareil performant pour des chantiers agricoles ou industriels, la motorisation thermique s’impose à vous. En revanche si votre utilisation se résume à nettoyer votre terrasse 2 fois dans l’année ou votre voiture occasionnellement, un modèle électrique avec une puissance modérée est amplement suffisant.
De plus, l’usage approprié de votre nettoyeur lui garantira assurément une longévité certaine.

Les outils à main: Quels outils pour quels travaux ?

Vous souhaitez vous doter d’une boite à outils, mais vous ne savez quel outillage choisir ? Dans cet article, nous vous présentons les outils à mains les plus indispensables pour des travaux légers. Découvrez les instruments incontournables du bricoleur, ceux dont on ne peut se passer.

Comparatif tronçonneuses électriques Oregon

La merveilleuse histoire de la marque Orégon

Cet inventeur de génie qu’est Joseph Butford Cox a fondé son entreprise (Oregon Cutting Systems) en 1947, bien qu’ayant abandonné ses études si tôt, son idée a été inspirée par la larve d’un insecte xylophage (qu’il a observé une nuit d’automne en 1946), la mâchoire inférieure en forme de C du scarabée est très efficace. Par conséquent, lui et sa femme Alice ont créé Oregon Saw Chain Co pour fabriquer des produits uniques avec l’aide de quatre employés. En 1948, le succès est déjà important, ce qui oblige 6 personnes à emménager dans une salle plus grande et à embaucher quelques personnes. Parmi eux, John D. Gray, diplômé de Harvard, qui commencera avec un siège… un tonneau renversé. Bien qu’elle ait commencé dans un style bohème, l’entreprise passera de 300 000 $ à 300 millions de dollars. En 1953, John Gray rachète l’entreprise et poursuit son expansion. En 1959, l’Oregon a développé un pignon d’entraînement plus sûr qui a réduit le nombre d’accidents de « recul » des bûcherons (un mouvement brusque vers l’arrière et/ou vers le haut de la tige de guidage). L’Oregon est sans aucun doute en train de devenir la référence des chaînes de tronçonneuses. Ainsi la plupart des tronçonneuses Stihl, HUSQVARNA, DOLMAR, MCCULLOCH, Einhell, Bosch sont directement équipées de chaînes OREGON.  »

Comment choisir une pompe de relevage ?

Encore appelée pompe vide-cave, une pompe de relevage est un système qui permet d’évacuer les eaux claires ou usées dans une habitation ou sur un chantier. Pour choisir votre pompe de relevage et profiter au mieux de ses performances, il est important de bien la sélectionner. Pour cela, vous devez impérativement prendre en compte certains critères.

Le type de pompe de relevage

Pour choisir votre pompe de relevage, vous devez avant tout tenir compte de la nature de l’eau à pomper. En effet, certains modèles de pompes comme ceux disponibles sur www.pompe-moteur.fr sont destinés à évacuer les eaux claires tandis que d’autres sont plus adaptés aux eaux chargées.

Pompe de relevage pour eaux claires

Ce type de pompe de relevage est destiné à l’évacuation des eaux de ruissellement ou des eaux issues de la vidange d’une piscine contenant des particules d’un diamètre ne dépassant pas les 15 millimètres.

Pompe de relevage pour eaux usées

Une pompe de relevage pour eaux usées permet de pomper les eaux sales provenant de la vidange d’une machine à laver, d’un lave-vaisselle ou d’un évier et contenant des particules avec une granulométrie comprise entre 25 et 40 millimètres.

Pompe de relevage pour eaux chargées

Une pompe de relevage pour eaux chargées est dédiée au traitement des eaux industrielles, ménagères, de chantier avec une granulométrie allant de 40 à 90 millimètres.

pompe de relevage

La puissance du moteur et le débit de la pompe de relevage

Pour choisir votre pompe de relevage, vous devez également tenir compte de sa puissance (en Watts). En effet, plus le moteur de l’appareil est puissant, plus il sera performant. La puissance de votre pompe est proportionnelle à la puissance nécessaire à son utilisation. Le débit de votre pompe de relevage correspond à la vitesse à laquelle l’appareil pourra pomper sur une certaine durée. Le débit s’exprime en litres par secondes (L/s) ou mètres cubes par heure (m³/h). Il faut noter que 1 m³/h est égal à 3,6 L/s. Pour une pompe vide-cave, nous vous recommandons d’opter pour un appareil avec un débit de 2 à 10 m³/h. Pour un usage plus général, un modèle avec un débit supérieur à 10 m³/h sera plus adapté.

La pression délivrée par la pompe

La pression délivrée par la pompe de relevage est un critère de sélection important, mais moins primordial que sur une pompe de surface pour de l’arrosage. Elle s’exprime en « bar » et détermine la puissance nécessaire pour transporter l’eau de son point d’aspiration à son point de sortie (hauteur de relevage). Pour calculer la pression de votre pompe, vous devez tenir compte de la hauteur de relevage, mais également des pertes de charge et de la pression de sortie souhaitée. En général, on estime que pour une hauteur de relevage de 10 mètres, une pompe doit afficher au minimum une pression de 1 bar.

La hauteur de refoulement

La hauteur de refoulement correspond à la distance entre la pompe et le point culminant du tuyau de relevage. Il faut noter que cette mesure est liée à la pression maximale en sortie de la pompe. Pour une pompe de relevage avec une pression de 1 bar, la hauteur de refoulement est de 10 mètres. Pour déterminer quelle est la hauteur de refoulement de votre pompe, vous devez d’abord déterminer quelle est la distance (le dénivelé) entre l’endroit où vous allez l’installer et votre point d’eau.

La profondeur d’immersion maximale

Pour certains travaux de relevage, vous aurez besoin d’une pompe qui supporte l’immersion. Cette solution est préconisée lorsque vous devez pomper l’eau d’un bassin ou d’une fosse de plus de 5 mètres de profondeur. Si vous optez pour une pompe de relevage immergée, vous devez vous assurer que sa profondeur maximale d’immersion correspond à l’utilisation que vous souhaitez en faire. Dans le cas contraire, vous risquez de compromettre l’étanchéité de l’appareil, ce qui risquerait de l’abîmer.

Les options de votre pompe de relevage

Certains modèles de pompes de relevage sont équipés d’un flotteur. Ce dernier fait office de démarreur automatique, ainsi l’appareil se met en route dès que l’eau atteint son niveau. C’est une option intéressante pour éviter tout risque de débordement, surtout si celui-ci se produit durant votre absence. Il existe également sur le marché, des pompes de relevage dotées de broyeur. Cette fonctionnalité permet de réduire les risques d’obstructions en broyant les particules contenues dans les eaux drainées. Cette option peut donc se révéler très utile si vous comptez utiliser votre pompe pour évacuer des eaux chargées. Il existe donc plusieurs critères essentiels à prendre en compte avant de choisir votre pompe de relevage.

Pourquoi une affûteuse de chaine de tronçonneuse ?

Affûteuse de chaine : l’outil indispensable pour la survie de votre tronçonneuse !

Que vous soyez un utilisateur professionnel ou occasionnel, affûter la chaîne de sa tronçonneuse fait partie des gestes essentiels pour augmenter sa longévité et conserver son efficacité. Explications.

Affûter une chaîne de tronçonneuse : un impératif

Une chaîne de tronçonneuse est caractérisée par :

• sa longueur ;
• ses pas (nombre de dents dans une pouce) ;
• le nombre de ses maillons d’entraînement ;
• sa jauge de guide chaîne ;
• sa matière (acier renforcé pour les dents).

Lors de son utilisation, si votre machine fume et peine à découper le bois, c’est surement parce que la chaîne a besoin d’être affûtée. La tronçonneuse sautille peut-être, et au lieu des copeaux, elle produit une poudre fine. Vous êtes alors obligé de mettre un peu plus de force pour entamer le bois.

Il est conseillé de vite affûter votre chaîne avant qu’elle ne s’émousse et ne nécessite un remplacement. Avec une affuteuse de chaîne de tronçonneuse , votre chaîne retrouvera rapidement toute son efficacité et vous augmenterez ainsi sa durée de vie !

Quelle affuteuse de chaîne de tronçonneuse choisir ?

Affûter sa chaîne de tronçonneuse à la lime est une opération fastidieuse et peu efficace. Il faudra en plus utiliser des accessoires supplémentaires tels qu’une plaquette d’affûtage, une grille, un porte-lime et un gabarit. L’usage de tout ce matériel nécessite une certaine expérience.

L’affuteuse électrique est faite pour remplacer valablement tous ces accessoires. C’est le meilleur choix pour affûter la chaine de votre machine en toute sécurité. Elle dispose d’un moteur assez puissant (entre 80 et 250 W) pour vous proposer un rendu irréprochable. Il faut juste respecter le mode d’emploi décrit dans la notice d’utilisation.

Vous devez bien ajuster la chaîne dans le support prévu et choisir un angle d’affûtage conforme à l’orientation des dents. Le port des lunettes de protection et de gants de protection est vivement recommandé.

Comparatif complet: Bien choisir ses clefs à tubes et plates

Pendant le premier confinement, de nombreux Français ont redécouvert le plaisir de prendre soin de leur habitation. Que vous ayez fait du bricolage une activité ponctuelle ou une véritable passion, investir dans un équipement adapté à vos besoins est primordial. Pour vous aider à faire votre choix, nous avons réalisé un comparatif d’un élément essentiel de votre boîte à outils : les clefs ! Voici donc les cinq meilleurs lots de clés plates et à tubes !

Comparatif complet des 6 meilleurs lots de tournevis

Bricoleur ou artisan ? Ce comparatif des 6 meilleurs lots de tournevis vous est destiné

Au même titre que les aiguilles pour une couturière ou le couteau pour un boucher, le tournevis est incontournable pour le bricoleur. Qu’il soit amateur ou expert, il doit absolument en disposer dans sa boite à outils. Tout bricoleur sait que l’empreinte d’une vis requiert l’utilisation d’un embout adapté. Adieu vis récalcitrantes grâce aux lots de tournevis !

Rappel des différents types de tournevis

L’outillage nécessaire au bricolage ne comprend pas seulement des outils tels que le marteau, la pince, la clef et le tournevis plat, bien que ce dernier soit le plus classique. Rappelons brièvement les types de tournevis qui doivent figurer dans votre malette à outils selon l’usage que vous allez en faire.

– Le tournevis plat qui se caractérise par un embout plat et qui est utilisé pour les vis à tête fendue ;

– Le tournevis cruciforme, dont la tête est en forme de croix à 4 branches ou à 8 branches ;

– Le tournevis Torx conçu pour les vis à empreinte en forme d’étoile et qui permet une meilleure accroche et un serrage optimal ;

– Le tournevis de précision utilisé par les professionnels sur des vis minuscules comme celles sur une carte électronique ou un circuit ;

– Le tournevis électrique qui est pourvu de différentes têtes, donc peut s’utiliser pour différents usages ;

– Le tournevis pour électricien qui est spécialement conçu pour un électricien en vue de réduire les risques d’électrocution en cas de faux contact.

Comparatif complet des 5 meilleurs lots de marteaux

Quels sont les meilleurs marteaux pour le bricolage et la menuiserie ?

Le marteau est un outil indispensable pour les travaux de construction, de menuiserie ou d’artisanat. Il est crucial, car il conditionne le confort et la qualité du travail effectué. Si pour les amateurs, tous les marteaux sont les mêmes, ces accessoires présentent des différences selon la marque et le modèle. En effet, certains modèles s’adressent à un métier en particulier.