Comment bien choisir son receveur de douche ?

Comment bien choisir son receveur de douche ?

Avoir une douche esthétique, fonctionnelle et confortable commence par le choix du receveur le plus adapté à ses besoins et à l’espace disponible dans sa salle de bains. Pour faire le bon choix, vous avez besoin de tenir compte de nombreux critères. Focus sur les différents types de receveurs de douche et ce qu’il faut savoir avant de faire votre choix.

Les différents types de receveurs de douche

Le receveur est un élément indispensable de la douche. Comme son nom l’indique, il permet de recevoir l’eau et de l’évacuer. Il a également un autre rôle essentiel, celui de supporter les parois de la douche et la porte. Il est important de bien le choisir, car il en va de votre confort et de la praticité de votre équipement. Un receveur mal choisi et de mauvaise qualité pourrait en effet provoquer l’inondation de votre salle de bains.

Le receveur à poser

Ce type de receveur de douche fait partie des plus prisés. Simple à installer, il ne nécessite pas de gros travaux de maçonnerie. En effet, il suffit de creuser une petite tranchée pour poser la bonde et l’évacuation dans le sol. Si vous projetez de rénover votre salle de bains, le receveur de douche à poser est la solution par excellence. Selon vos besoins et vos préférences, vous pouvez le faire poser à même le sol ou sur un socle en briques, en parpaings ou bien en polystyrène à carreler.

En outre, il existe des receveurs de douche à poser extra-plats, parfaits pour ceux qui ne souhaitent pas avoir à franchir une marche. Ces modèles ne présentent en général que 4 à 5 cm de hauteur.

Les receveurs et parois de douche Asealia

Le receveur à encastrer

Vous aimeriez profiter d’une douche à l’italienne ? Choisissez le receveur de douche à encastrer. Comme son nom l’indique, il s’encastre dans le sol. Son installation nécessite, de ce fait, de creuser le sol afin d’avoir assez d’espace pour l’encastrer. Il s’agit d’une opération assez complexe qui implique des travaux de maçonnerie assez conséquents. De ce fait, l’installation d’un receveur de douche à encastrer n’est possible que dans le cadre d’une construction neuve ou d’une rénovation complète.

Le principal intérêt d’un receveur de douche à encastrer est son esthétique, mais également son confort d’utilisation. Le bac de douche étant au même niveau que le sol, ce modèle est idéal pour les personnes à mobilité réduite, les enfants et les personnes âgées.

Le receveur à carreler

Pour avoir une douche personnalisée au gré de vos envies, optez pour le receveur de douche à carreler. Il s’agit d’une plaque de polystyrène extrudé ou de polyuréthane habillé, le plus souvent, d’un tissu de verre étanche ou d’un voile de ciment. Comme son nom l’indique, il peut être personnalisé avec du carrelage. La plaque peut être encastrée pour avoir un accès de plain-pied à la douche ou posée sur le sol. Le receveur à carreler est léger et facile à installer. Il faut toutefois l’installer en pente pour éviter que l’eau ne stagne.

Le receveur surélevé

Le receveur surélevé se pose sur un siphon à sortie verticale. Il est donc dépourvu d’élément de support et de compensation. Il s’agit du type de receveur le plus facile à installer, car il ne requiert pas de travaux de maçonnerie. De plus, il permet une bonne évacuation de l’eau. Il peut être posé sur un socle, avec des pieds de rehausse ou bien sur des parpaings.

Quel matériau choisir pour son receveur de douche ?

Si autrefois, les receveurs de douche étaient généralement en céramique et de forme carrée, ils offrent actuellement un large choix de design et se déclinent sous de nombreux matériaux.

La céramique ou le grès émaillé

C’est le matériau traditionnel pour la fabrication des receveurs de douche. Très facile à entretenir grâce à sa surface émaillée, il est pratique et assez abordable. En revanche, il s’agit d’un matériau lourd. Il faut, de ce fait, un support assez solide pour l’installer. En termes de design et de coloris, la céramique offre un choix un peu limité. En effet, les receveurs de douche en grès émaillé existent uniquement en blanc et leur longueur excède rarement les 140 cm.

L’acrylique

L’acrylique est beaucoup plus léger que la céramique. Il offre également un choix plus large en termes de dimensions et de coloris. Il existe en forme carrée, rectangulaire ou arrondie. Le receveur de douche en acrylique peut également être en petit ou grand format allant jusqu’à 170 cm de longueur. Toutefois, ses dimensions sont standard et non personnalisables. Le petit défaut qu’on pourrait lui reprocher, c’est sa sensibilité aux rayures. Si le blanc est la couleur qui domine, vous pouvez choisir parmi d’autres coloris en optant pour un modèle haut de gamme.

Le carrelage

Le receveur de douche à carreler donne une possibilité infinie de personnalisation. Vous pouvez personnaliser aussi bien son coloris que ses dimensions. En effet, ce type de receveur de douche est recoupable, ce qui lui permet de s’adapter à n’importe quel espace. Vous pouvez évidemment personnaliser son aspect en optant pour des mosaïques ou encore pour des carrelages antidérapants. Le receveur de douche comme le carrelage doivent être toutefois installés dans les règles de l’art pour éviter tout problème d’étanchéité.

La résine minérale

Également appelée résine de synthèse, la résine minérale est idéale pour une salle de bains spacieuse. Ses plus grands avantages sont sa faible épaisseur (3 cm seulement) et sa résistance. En outre, le receveur de douche en résine minérale offre un vaste choix de coloris et d’aspects.

En effet, ce matériau imite parfaitement la pierre, le bois, le béton et d’autres matériaux. Attention toutefois aux produits chimiques qui pourraient ternir l’aspect de la résine. Il est conseillé d’appliquer du gelcoat de qualité afin de rendre le receveur de douche plus résistant à l’eau de javel, à l’acétone et à d’autres produits nettoyants agressifs.