Comment fixer le sol acide organiquement

De nombreux légumes, comme les asperges, le céleri et la laitue, préfèrent un sol presque alcalin, tout comme les fleurs comme les chrysanthèmes, les pois de senteur, les dahlias et les tulipes. Suivez ces directives pour faire passer le pH du sol de votre jardin d’acide à plus alcalin.

Étape 1 – Analyse du pH du sol à divers endroits dans votre jardin

Utilisez le kit d’analyse du pH du sol pour vous faire une idée du pH moyen du sol de votre jardin. Vérifiez également la teneur en argile et en sable de votre sol. Les sols sableux ont tendance à être plus acides au début, alors que les sols argileux peuvent être très alcalins. Faites ce test à l’automne ou avant de planter au printemps. Si vous trouvez votre pH trop bas pour la culture prévue, augmentez le pH pour réduire l’acidité.

Conseil : Les trousses d’analyse du pH à domicile peuvent être peu fiables et imprécises. Faites plutôt faire une analyse du sol par le service de vulgarisation de votre comté ou de votre État. Vous obtiendrez ainsi une image claire du pH et du type de sol de votre sol. Il comprendra également des recommandations d’amendements qui seront bénéfiques pour le sol.

Étape 2 – Préparer le sol pour les ingrédients organiques

Bien travailler le sol avec un motoculteur. Ajouter le compost organique à pH élevé et labourer jusqu’à ce que la terre et le compost soient bien mélangés.

Etape 3 – Réglage du pH

Lorsque vous augmentez le pH de votre sol, il y a quelques additifs à choisir. Le choix de celui qui est bon pour vous dépendra de la taille de votre jardin, et ce qui est à votre disposition. Pour les jardins familiaux, les additifs les plus couramment utilisés pour augmenter le pH sont le calcaire calcite ou le calcaire dolomite.

Calcite Calcaire- Ajouter au sol le calcaire calcite de sol, un matériau naturel, à raison de 5 livres par 100 pieds carrés de sol de jardin. Le calcaire dolomitique peut également être utilisé.

Conseil : Le taux d’application de la chaux dépend du type de sol et du pH initial. Consulter les résultats d’analyse du sol et les recommandations concernant les doses d’application.

Chaux hydratée – La chaux hydratée est une solution de chaux vive et d’eau. L’eau ajoutée fait une solution d’hydroxyde de calcium à partir du carbonate de calcium. L’ajout de chaux hydratée au sol du jardin modifie rapidement son pH à un niveau alcalin, mais peut aussi entraîner un sol trop alcalin s’il est mal appliqué.

Conseil : Soyez prudent lorsque vous travaillez avec de la chaux éteinte. Il est corrosif et peut brûler votre peau. Porter des vêtements de protection, un masque anti-poussière, des bottes, des gants et des lunettes de protection. La chaux broyée ou granulée est plus sûre et plus facile à utiliser.

Cendres de bois – Assurez-vous que vos cendres de bois proviennent de bois naturel non traité. Ajoutez des cendres de bois deux fois plus vite que le calcaire calcite, car les cendres de bois contiennent 50 pour cent du carbonate de calcium qui rend le sol alcalin, comparativement au calcaire. La cendre de bois est un moyen utile et peu coûteux d’élever le pH d’un très petit jardin isolé du jardin principal. Les cendres de bois naturelles contiennent également de la potasse, une source de potassium, un nutriment important pour les plantes. Le potassium favorise la formation des bourgeons, des fleurs et des fruits chez les plantes.

Étape 4 – Maintenir le pH du nouveau sol

Rendre un sol plus alcalin peut prendre plusieurs saisons de croissance. Au fur et à mesure que vous ajustez le pH du sol vers des valeurs plus alcalines, cultivez des plantes qui préfèrent un sol alcalin, et labourez-les pendant 2 saisons. Ces plantes vont augmenter les niveaux d’azote dans le sol, donc ce que vous plantez va s’engager dans une photosynthèse plus vigoureuse. Continuez d’ajouter plus de compost organique chaque saison à l’automne et vérifiez le pH avant de planter chaque année.