Faut-il louer ou acheter une tronçonneuse d’occasion ?

Faut-il louer ou acheter une tronçonneuse d’occasion ?

Mise à jour 13 février 2024 à 03:18 pm

La tronçonneuse est un outil indispensable pour les travaux de coupe de bois, que ce soit pour l’entretien des arbres, la préparation du chauffage ou la réalisation de sculptures. Mais face à la diversité des modèles et des prix, il n’est pas toujours facile de choisir la tronçonneuse adaptée à ses besoins et à son budget. Alors, faut-il louer ou acheter sa tronçonneuse d’occasion ? Quels sont les avantages et les inconvénients de chaque option et comment faire un bon choix ? On répond à toutes vos interrogations dans ce guide d’achat.

Pourquoi louer une tronçonneuse d’occasion : les avantages et inconvénients 

Louer une tronçonneuse d’occasion peut être une solution intéressante si vous n’avez besoin de cet outil que ponctuellement, par exemple pour élaguer des arbres ou couper du bois de chauffage. En effet, la location vous permet de bénéficier d’un matériel performant et adapté à votre usage, sans avoir à dépenser un gros budget dans l’achat et l’entretien d’une tronçonneuse.

La location présente aussi l’avantage de vous faire économiser de l’espace de rangement, ce qui peut être appréciable si vous disposez d’un petit garage ou d’une remise. De plus, en louant une tronçonneuse d’occasion, vous contribuez à réduire l’impact environnemental de cet outil, en évitant la surproduction et le gaspillage.

Toutefois, la location comporte aussi quelques inconvénients qu’il convient de prendre en compte. Parmi ceux-ci, on peut citer :

  • la difficulté de trouver un loueur fiable, qui propose un matériel conforme aux normes de sécurité et en bon état de fonctionnement ;
  • la nécessité de vérifier les conditions de location, notamment en ce qui concerne la durée, le prix, la caution et l’assurance ;
  • l’obligation de restituer la tronçonneuse dans le même état que lors de la réception, ce qui implique de la nettoyer et de la contrôler après chaque utilisation.

Vous devez donc être vigilant lors de votre location de tronçonneuse d’occasion pour éviter les mauvaises surprises.

👏 En quoi l’achat d’une tronçonneuse d’occasion est une bonne idée ?

Si vous avez besoin d’utiliser votre tronçonneuse de façon régulière, l’acheter peut être une bonne alternative à la location. En effet, l’achat vous permet de disposer d’une tronçonneuse à tout moment, sans avoir à vous soucier des disponibilités et des horaires du loueur. Cette décision peut également vous faire profiter d’un prix plus bas que celui d’une tronçonneuse neuve. 

Ensuite, acheter une tronçonneuse d’occasion vous permet de bénéficier d’un matériel déjà rodé et testé. En réalité, la tronçonneuse neuve peut nécessiter un temps d’adaptation et de réglage avant de fonctionner de manière optimale. Une tronçonneuse d’occasion, quant à elle, a déjà été utilisée et entretenue par son ancien propriétaire, ce qui garantit son bon état de marche et sa fiabilité. 

Mais ce n’est pas tout ! En donnant une seconde vie à une tronçonneuse qui aurait pu être jetée ou abandonnée, vous contribuez à réduire les déchets et la pollution. Vous participez ainsi à la préservation de l’environnement et des ressources naturelles.

👇👇👇

Découvrez notre questionnaire pour trouver la tronçonneuse adaptée à votre profil

Découvrir ici la tronçonneuse la plus adaptée à votre profil

Combien peut coûter une tronçonneuse d’occasion ? 

Que ce soit dans le but d’une location ou d’un achat, vous devez savoir que le prix d’une tronçonneuse d’occasion dépend de plusieurs facteurs, tels que :

  • le type de tronçonneuse (électrique, sur batterie ou thermique) ;
  • la puissance et la taille de la tronçonneuse ;
  • l’état et la marque de la tronçonneuse ;
  • le lieu et la période de l’achat ou de la location.

En général, une tronçonneuse électrique coûte moins cher qu’une tronçonneuse thermique, car elle consomme moins d’énergie et nécessite moins d’entretien. À l’achat, vous pouvez vous offrir une tronçonneuse d’occasion électrique sur secteur en déboursant à peu près 70 à 350 € contre 100 à 2000 euros pour un modèle thermique. Si vous optez pour une location, vous devrez prévoir entre 21 et 50 € par jour pour une tronçonneuse électrique sur secteur puis entre 30 et 80 € par jour pour une tronçonneuse thermique.

La tronçonneuse sur batterie peut être une option envisageable si vous recherchez un outil pratique et plus écologique. Cependant, il faut tenir compte du fait que son autonomie peut être limitée dans le temps. Vous pouvez trouver une tronçonneuse d’occasion sur batterie à partir de 100 jusqu’à 700 € environ à l’achat. Pour la location, comptez entre 25 et 60 € par jour selon les caractéristiques spécifiques de l’outil.

Mis à part le type de tronçonneuse, la puissance et la taille de la tronçonneuse d’occasion peuvent également influencer le prix auquel il est commercialisé car elles déterminent sa capacité de coupe et son confort d’utilisation. Plus la tronçonneuse est puissante et grande, plus elle est chère.

Une tronçonneuse d’occasion en bon état et de marque reconnue sera également plus coûteuse qu’une tronçonneuse usée ou de marque inconnue.Cela est dû au fait que certaines marques sont plus réputées que d’autres pour leur qualité, leur fiabilité et leur performance. C’est pourquoi, les tronçonneuses Stihl, Husqvarna ou Echo sont généralement plus chères sur le marché que les tronçonneuses de marques moins connues.

Enfin, le lieu et la période de l’achat ou de la location peuvent faire varier le prix, selon l’offre et la demande. Il peut être plus avantageux pour vous d’acheter ou de louer une tronçonneuse dans une région où il y a peu de concurrence ou pendant une saison où il y a moins de travaux à effectuer.

Comment bien choisir la tronçonneuse qu’il vous faut ?

Pour être sûre de faire un bon choix, vous devez comparer les offres et vous renseigner sur la tronçonneuse avant de l’acheter ou de la louer. Voici quelques conseils pour acquérir une tronçonneuse d’occasion en toute sécurité :

Prêtez une attention particulière au modèle et à la marque de tronçonneuse

Afin de ne pas tomber sur une contrefaçon, il est recommandé de se renseigner sur le modèle de tronçonneuse que l’on vous présente sur le marché d’occasion. Demandez à votre vendeur le maximum d’informations sur la tronçonneuse à savoir : le modèle, la marque, l’année de fabrication, le temps d’utilisation, l’état général, sa facture d’achat et la disponibilité d’une garantie. Pour plus de sécurité, préférez une marque bien connue de tous comme Stihl, Husqvarna, ou Makita.

Vérifiez si la tronçonneuse fonctionne correctement

Lorsque vous achetez sur le marché d’occasion, il est important de vérifier que la tronçonneuse fonctionne correctement, qu’elle n’a pas subi de chocs ou de réparations mal faites. Pour en avoir le cœur net, vérifiez l’état de la chaîne, du guide-chaîne, du carburateur, du filtre à air, du réservoir et du système de démarrage. Ensuite, testez la tronçonneuse sur un morceau de bois pour évaluer sa puissance et sa précision. Voici une liste non-exhaustive des éléments qui doivent vous rassurer pendant le test : 

  • Le bruit de la tronçonneuse doit être régulier et pas trop fort. 
  • La machine ne doit ni chauffer ni fumer. 
  • La poignée doit être confortable et ergonomique.
  • La chaîne doit être tendue et affûtée, sans signes d’usure excessive. 
  • Le guide-chaîne doit être droit et sans éclats.

Retenez que plus une tronçonneuse est ancienne, plus elle risque d’avoir des problèmes de fonctionnement ou de pièces usées. 

Négociez le prix si vous constatez des signes d’usure

Vous pouvez trouver des arguments pour négocier le prix de votre tronçonneuse d’occasion à la baisse si vous remarquez des signes d’usure tels que : 

  • des rayures, 
  • des fissures, 
  • des traces de rouille, 
  • des fuites, 
  • des vibrations excessives,
  • des performances réduites

Si vous ne savez pas comment vous y prendre, commencez par proposer un prix raisonnable à votre vendeur ou au loueur. Par exemple, si vous estimez que la tronçonneuse peut valoir 600 €, proposez un montant de 500 € ou 450 €. Il s’agira de montrer au vendeur que vous êtes intéressé par sa tronçonneuse, mais que vous avez un budget limité. Ainsi, le tarif que vous proposez doit tenir compte de l’état de la tronçonneuse d’occasion, du prix du marché et du coût éventuel des réparations ou des pièces de rechange. 

Vous devez être prêt à faire des concessions et à trouver un compromis avec le vendeur. Toutefois, si le vendeur refuse votre offre, n’hésitez pas à lui demander de vous offrir quelque chose en plus. Il est possible que cela prenne la forme d’une garantie, d’une livraison gratuite, d’un accessoire, d’un entretien ou d’une formation. Si le vendeur ne veut pas baisser son prix, vous devez savoir quand arrêter de négocier et renoncer à l’achat si l’outil ne vous convient pas ou s’il vous coûte trop cher.

Payez en espèces ou par chèque

Préférez un paiement en espèces ou par chèque plutôt qu’un virement bancaire ou un paiement en ligne. Cela vous évitera les risques de fraude, de piratage, ou de non-livraison de votre outil de bricolage. Vous pourrez aussi demander un rabais si vous payez comptant, ou proposer un échange de services ou de biens si vous avez quelque chose à offrir au vendeur. Ensuite, demandez au vendeur un reçu ou une facture avec ses coordonnées suivi de la description du produit.

Où trouver une tronçonneuse d’occasion à louer ou à acheter ?

Il existe plusieurs options pour acheter une tronçonneuse d’occasion, comme les sites internet spécialisés, les petites annonces, les magasins de bricolage ou les revendeurs agréés. 

Chaque option a ses avantages et ses inconvénients. Par exemple, les sites internet spécialisés offrent un large choix de modèles et de prix, mais il faut se méfier des arnaques ou des produits défectueux. Quant aux petites annonces, elles permettent de négocier directement avec le vendeur. Cependant, avant de conclure, il faut se déplacer pour voir et tester la tronçonneuse. 

L’autre alternative pour dénicher des tronçonneuses d’occasion de qualité, est de se tourner vers les magasins de bricolage. Ils proposent des tronçonneuses révisées et garanties même s’ils sont souvent plus chers que les autres options. Vous pouvez également privilégier les revendeurs agréés parce qu’ils offrent un service après-vente et des pièces détachées. Le seul inconvénient est qu’ils ont généralement peu de tronçonneuses d’occasion en stock.

Toutefois, si vous décidez d’acheter ou de louer votre tronçonneuse sur Internet, assurez-vous de la fiabilité du site et prenez en considération les avis des autres acheteurs. Demandez au vendeur des photos récentes et détaillées de la tronçonneuse puis choisissez les sites qui proposent un service de livraison sécurisé ou une remise en main propre.

Que retenir ?

Vous l’aurez compris, acheter une tronçonneuse d’occasion est une bonne idée si vous voulez profiter d’un outil efficace et économique tout en respectant la planète. Mais avant de choisir entre une location ou un achat, tenez compte de la fréquence d’utilisation et de votre budget. Une location sera probablement moins chère qu’un achat mais il peut ne pas représenter une solution rentable à long terme.

Si vous souhaitez avoir une tronçonneuse à votre disposition à tout moment, l’achat peut être plus pratique que la location. N’hésitez pas à consulter les annonces en ligne ou les magasins spécialisés pour trouver la tronçonneuse d’occasion qui correspond à vos besoins.

FAQ

FAQ : 

Voici une liste de questions réponses pour répondre aux interrogations que vous pourriez avoir sur l’achat et la location d’une tronçonneuse d’occasion. 

Quelles sont les enseignes fiables en France pour louer ou acheter une tronçonneuse d’occasion ?

Sur Internet, plusieurs sites sont spécialisés dans la commercialisation d’outils de jardinage et de bricolage. Pour trouver une tronçonneuse d’occasion de bonne qualité, vous pouvez vous tourner vers des sites réputés tels que : LeBonCoin, ParuVendu, Amazon, Rakuten, Leclerc, Agriaffaires, etc.

Si vous cherchez plutôt des adresses fiables où louer une tronçonneuse en France, faites confiance à Kiloutou, Aliloca, Loxam et Leroy Merlin. Il existe également des plateformes spécialisées dans la location de tronçonneuses entre particuliers tels que Kiwiiz, Allovoisins, Bricolib qui ont déjà fait leurs preuves sur le marché.

✅ Quelles sont les précautions à prendre lors de l’utilisation d’une tronçonneuse d’occasion ?

Une tronçonneuse d’occasion peut également être dangereuse à l’utilisation si vous ne respectez pas les règles de sécurité qu’il faut. En effet, elle peut provoquer des blessures graves, voire mortelles, en cas de contact avec la chaîne, de rebond, de projection ou de chute. Voici quelques précautions que vous pouvez prendre pour éviter les mauvaises surprises pendant l’utilisation d’une tronçonneuse d’occasion :

  1. Portez un équipement de protection individuelle adapté, comme un casque, des lunettes, des gants, des chaussures, des pantalons et des manches renforcées. Cela vous protégera des coupures, des bruits, des éclats et des chocs éventuels.
  2. Lisez attentivement le mode d’emploi de la tronçonneuse et respectez les consignes du fabricant. Il est maintenant temps de vous familiariser avec les commandes, les réglages et les dispositifs de sécurité de la machine. Si vous avez un doute, demandez conseil à un professionnel ou à un utilisateur expérimenté.
  3. Choisissez un lieu de travail dégagé, stable et bien éclairé. Éloignez les personnes, les animaux et les objets qui pourraient vous gêner ou vous distraire. Délimitez une zone de sécurité autour de vous et ne laissez personne s’approcher pendant que vous travaillez.
  4. Vérifiez l’état de la tronçonneuse avant de la démarrer. Assurez-vous que la chaîne est bien tendue, affûtée et lubrifiée, que le frein de chaîne fonctionne, que le réservoir de carburant et le réservoir d’huile sont suffisamment remplis, que le filtre à air et la bougie sont propres, que le lanceur et la ficelle sont en bon état. Si vous remarquez des anomalies à cette étape, n’utilisez pas la tronçonneuse et faites-la réparer.
  5. Démarrez la tronçonneuse en suivant la procédure indiquée dans le manuel d’utilisation. Généralement, il faut placer la tronçonneuse sur le sol ou entre vos jambes et la maintenir fermement avec une main. Une fois que c’est fait, tirez sur la ficelle avec l’autre main, en évitant les à-coups. Attention, ne démarrez jamais la tronçonneuse en la tenant à bout de bras ou en la lançant en l’air.
  6. Pour la manipuler, tenez votre tronçonneuse avec les deux mains, en gardant les doigts autour des poignées. Gardez vos bras bien tendus et votre corps équilibré. Il s’agit de ne pas trop vous pencher en avant ou sur le côté. Assurez-vous de ne pas travailler au-dessus de votre tête ou à hauteur d’épaule, ni à genoux ou assis. Il est également déconseillé de se déplacer avec la tronçonneuse en marche. 
  7. Coupez le bois avec la partie inférieure du guide-chaîne tout en évitant le bout du guide-chaîne, qui peut provoquer un rebond. Pour y arriver, appliquez une pression modérée et régulière, sans forcer puis laissez la chaîne faire le travail. Vous ne devez pas couper plusieurs branches ou troncs en même temps, ni du bois trop dur, trop mouillé ou trop sale. Ne coupez pas non plus du bois contenant des clous, des fils ou d’autres objets métalliques.
  8. Arrêtez la tronçonneuse d’occasion dès que vous avez terminé votre travail ou en cas de pause. Pour cela, relâchez la gâchette et activez le frein de chaîne. Posez la tronçonneuse sur le sol, loin de vous et de votre entourage. Ne laissez jamais votre tronçonneuse sans surveillance et ne la rangez pas tant qu’elle n’est pas refroidie et nettoyée.

Comment entretenir et réparer sa tronçonneuse d’occasion ?

Une tronçonneuse d’occasion peut être un bon investissement si vous savez comment l’entretenir et la réparer. En effet, lorsqu’une tronçonneuse d’occasion est bien entretenue, elle sera forcément plus performante, plus sûre et plus durable. Voici quelques conseils pour prendre soin de votre outil de jardinage :

  • Avant de vous en servir, vérifiez l’état général de la machine, notamment la tension et l’affûtage de la chaîne, le niveau d’huile et de carburant, le fonctionnement du frein de chaîne, l’état du filtre à air, de la bougie et du lanceur. Si vous remarquez des anomalies, n’utilisez pas la tronçonneuse et faites-la réviser par un professionnel.
  • Après chaque utilisation, nettoyez votre tronçonneuse avec un chiffon humide et un produit anti-résine. Enlevez les débris de bois qui peuvent s’accumuler dans le guide-chaîne, le carter et le pignon d’entraînement. Ensuite, lubrifiez les parties mobiles avec de l’huile adaptée. Pour finir, videz le réservoir de carburant et le réservoir d’huile si vous ne comptez pas utiliser la tronçonneuse pendant longtemps.
  • Affûtez régulièrement la chaîne avec une lime ou une affûteuse, en respectant l’angle et le sens de coupe des dents. Une chaîne bien affûtée facilite la coupe et réduit les risques de rebond. Changez la chaîne si elle est usée ou endommagée.
  • Changez le guide-chaîne si vous constatez qu’il est déformé, fissuré ou émoussé. Un guide-chaîne en bon état assure une rotation correcte et stable de la chaîne. Retournez le guide-chaîne de temps en temps pour éviter une usure asymétrique.
  • Changez le filtre à air si vous remarquez qu’il est sale, bouché ou déchiré. Un filtre à air propre permet au moteur de respirer correctement et d’éviter la surchauffe ou l’encrassement.
  • Changez la bougie si vous constatez qu’elle est noire, humide ou abîmée. Une bougie en bon état facilite le démarrage et le fonctionnement du moteur.
  • Changez le lanceur ou la ficelle si vous remarquez qu’ils sont cassés, bloqués ou détendus. Un lanceur en bon état permet de démarrer la tronçonneuse sans effort.

Si vous rencontrez des problèmes plus graves, comme une fuite de carburant, une perte de puissance, un bruit anormal ou une panne électrique, il est recommandé de faire appel à un professionnel. Par ailleurs, ne tentez pas de réparer vous-même la tronçonneuse si vous n’avez pas les compétences ou les outils nécessaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *