Comment Ă©tancher un toit terrasse ?

Comment Ă©tancher un toit terrasse ?

Un toit terrasse est un amĂ©nagement qui transforme le toit d’une construction en une surface habitable. Il peut servir de lieu de dĂ©tente, de loisir, de jardinage ou de culture. Il apporte Ă©galement des avantages Ă©cologiques et thermiques au bĂątiment. Mais pour profiter pleinement de votre toit terrasse, il faut veiller Ă  ce qu’il soit bien Ă©tanche, c’est-Ă -dire qu’il ne laisse pas passer l’eau de pluie, la neige, ou l’humiditĂ©. Une mauvaise Ă©tanchĂ©itĂ© peut entraĂźner des infiltrations, des dĂ©gĂąts des eaux, des moisissures, ou encore une dĂ©gradation de l’isolation thermique et acoustique. Alors, comment Ă©tancher votre toit terrasse ? On vous dit tout sur les Ă©tapes Ă  suivre, les matĂ©riaux Ă  utiliser, les prix et les prĂ©cautions Ă  prendre dans ce billet de blog. Voici comment stopper les fuites d’un toit terrasse

Mais avant, quels sont les différents types de toit terrasse ?

Il existe plusieurs types de toit terrasse, qui se distinguent par leur accessibilité, leur végétalisation et leur pente. On distingue :

  • Le toit terrasse accessible 

C’est un toit terrasse qui peut ĂȘtre utilisĂ© comme une terrasse classique, pour se relaxer, recevoir des invitĂ©s, faire un barbecue, etc. Il doit ĂȘtre suffisamment solide pour supporter le poids des personnes et des meubles. Il peut ĂȘtre revĂȘtu de diffĂ©rents matĂ©riaux, comme du bois, du carrelage ou du bĂ©ton.

  • Le toit terrasse non accessible 

Ce type de toit terrasse n’est pas destinĂ© Ă  ĂȘtre frĂ©quentĂ©, mais il peut ĂȘtre dĂ©corĂ© avec des graviers, des galets ou des dalles. Il est gĂ©nĂ©ralement plus facile et moins coĂ»teux Ă  rĂ©aliser qu’un toit terrasse accessible, car il nĂ©cessite moins de renforts et de finitions.

  • Le toit terrasse vĂ©gĂ©talisĂ© 

Comme son nom l’indique, il est recouvert de vĂ©gĂ©tation, comme du gazon, des fleurs ou des arbustes. Il prĂ©sente de nombreux avantages Ă©cologiques parmi lesquels, une meilleure rĂ©gulation thermique, une rĂ©duction des Ăźlots de chaleur, une absorption des eaux pluviales, une amĂ©lioration de la qualitĂ© de l’air et une biodiversitĂ© accrue. Il existe deux types de toit terrasse vĂ©gĂ©talisĂ© : le toit terrasse vĂ©gĂ©talisĂ© extensif, qui est composĂ© de plantes peu exigeantes et peu profondes, et le toit terrasse vĂ©gĂ©talisĂ© intensif, qui est composĂ© de plantes plus variĂ©es et plus profondes, mais qui demande plus d’entretien et de structure.

  • Le toit terrasse Ă  pente nulle  

C’est un toit terrasse qui est parfaitement horizontal, sans aucune inclinaison. Il est plus simple Ă  rĂ©aliser qu’un toit terrasse Ă  pente, mais il prĂ©sente aussi plus de risques de stagnation d’eau et de fuites. Il faut donc veiller Ă  ce qu’il soit dotĂ© d’un systĂšme d’évacuation efficace et d’une Ă©tanchĂ©itĂ© irrĂ©prochable.

  • Le toit terrasse Ă  pente 

Celui-ci est lĂ©gĂšrement inclinĂ©, gĂ©nĂ©ralement entre 1 et 5 degrĂ©s. Il permet de faciliter l’écoulement des eaux pluviales et de limiter les risques d’infiltration. Il peut ĂȘtre rĂ©alisĂ© avec une structure en bois, en mĂ©tal ou en bĂ©ton.

Quels matĂ©riaux pour quelles techniques d’étanchĂ©itĂ© ?

Tout d’abord, l’étanchĂ©itĂ© d’un toit terrasse consiste Ă  appliquer une couche de protection sur la surface du toit, pour empĂȘcher l’eau de s’infiltrer dans la structure. Il existe quatre grands matĂ©riaux utilisĂ©s pour Ă©tancher un toit terrasse : le bitume, la membrane EPDM, le PVC et le systĂšme d’étanchĂ©itĂ© liquide. Chacun de ces matĂ©riaux prĂ©sente des caractĂ©ristiques, des avantages et des inconvĂ©nients spĂ©cifiques. De mĂȘme les techniques de pose peuvent diffĂ©rencier selon les matĂ©riaux et le type de toit. 

Le bitume

Le bitume est le matĂ©riau le plus courant pour l’étanchĂ©itĂ© des toits terrasses. Il s’agit d’un dĂ©rivĂ© du pĂ©trole, qui se prĂ©sente sous la forme de rouleaux ou de plaques. Il existe deux types de bitume : le bitume Ă©lastomĂšre (SBS), qui est plus souple et plus rĂ©sistant aux variations de tempĂ©rature, et le bitume plastomĂšre (APP), qui est plus rigide et plus rĂ©sistant aux UV. 

Le bitume présente les avantages suivants :

  • Il est Ă©conomique et facile Ă  trouver.
  • Il est durable et rĂ©sistant aux intempĂ©ries, aux chocs, aux racines, aux produits chimiques, etc.
  • Il est compatible avec tous les types de toit terrasse, qu’ils soient accessibles, non accessibles ou vĂ©gĂ©talisĂ©s.
  • Il peut ĂȘtre recouvert de diffĂ©rents revĂȘtements, comme des graviers, des dalles, du bois, etc.

Mais il présente aussi quelques inconvénients :

  • Il est lourd et nĂ©cessite une structure solide pour le supporter.
  • Il est sensible aux fortes chaleurs et peut se dĂ©former ou se fissurer.
  • Il est peu Ă©cologique, car il est issu du pĂ©trole et dĂ©gage des gaz toxiques lors de sa pose.

Le bitume peut ĂȘtre posĂ© de diffĂ©rentes maniĂšres, selon le type de toit terrasse et le support :

  • La soudure : elle consiste Ă  chauffer le bitume avec un chalumeau, pour le faire adhĂ©rer au support. C’est la technique la plus courante, car elle assure une bonne Ă©tanchĂ©itĂ© et une bonne tenue dans le temps. Elle nĂ©cessite toutefois un savoir-faire et des prĂ©cautions de sĂ©curitĂ©, car le chalumeau peut provoquer des incendies ou des brĂ»lures.
  • Le collage : il consiste Ă  appliquer une colle spĂ©ciale sur le support, puis Ă  y dĂ©rouler le bitume. C’est une technique plus simple et plus rapide que la soudure, mais elle est moins efficace et moins durable. Elle est surtout utilisĂ©e pour les toits terrasses non accessibles ou vĂ©gĂ©talisĂ©s, qui sont moins soumis aux contraintes mĂ©caniques.
  • La fixation mĂ©canique : elle consiste Ă  fixer le bitume au support avec des vis, des clous ou des agrafes. C’est une technique qui permet de rĂ©duire le poids du bitume et de limiter les risques de dĂ©formation ou de dĂ©collement. Elle est adaptĂ©e aux toits terrasses Ă  pente, qui favorisent l’écoulement de l’eau. Elle prĂ©sente toutefois l’inconvĂ©nient de percer le support et de crĂ©er des points de faiblesse.
  • ✅ 【Ruban en butyle profe...
  • ✅ 【Tout en blanc】 Conçu ...
  • ✅ 【20 ans de durabilité】...
#Amazon #Rémunéré

La membrane EPDM pour stopper les fuites d’un toit terrasse

La membrane EPDM est un matĂ©riau synthĂ©tique, qui se prĂ©sente sous la forme de rouleaux ou de feuilles. Il s’agit d’un caoutchouc Ă©lastomĂšre, qui offre une grande souplesse et une excellente rĂ©sistance aux variations de tempĂ©rature, aux UV, Ă  l’ozone, aux racines, etc. 

La membrane EPDM présente les avantages suivants :

  • Elle est lĂ©gĂšre et ne nĂ©cessite pas de structure renforcĂ©e pour la supporter.
  • Elle est Ă©cologique, car elle est recyclable et ne dĂ©gage pas de gaz toxiques lors de sa pose.
  • Elle est durable, car elle a une durĂ©e de vie de plus de 50 ans.
  • Elle est compatible avec tous les types de toit terrasse, qu’ils soient accessibles, non accessibles ou vĂ©gĂ©talisĂ©s.
  • Elle peut ĂȘtre recouverte de diffĂ©rents revĂȘtements, comme des graviers, des dalles, du bois, etc. 

Les inconvĂ©nients de la membrane EPDM sont les suivantes : 

  • Elle nĂ©cessite l’utilisation de colle pour fixer la membrane, ce qui peut rĂ©duire sa rĂ©sistance et sa durabilitĂ©.
  • L’EPDM est plus cher que le bitume ou le PVC, mais sa longĂ©vitĂ© compense cet inconvĂ©nient.
  • La membrane EPDM de couleur noire peut emmagasiner la chaleur et augmenter la tempĂ©rature du toit. Il existe des membranes EPDM blanches qui reflĂštent la chaleur, mais elles sont plus rares.

Si vous avez choisi la membrane EPDM pour l’Ă©tanchĂ©itĂ© de votre toit terrasse, voici les diffĂ©rentes techniques de pose possibles :

  • La pose libre : la membrane EPDM est simplement dĂ©roulĂ©e sur le support et fixĂ©e sur les bords avec des bandes adhĂ©sives ou des profilĂ©s mĂ©talliques. Cette technique est rapide et facile, mais elle nĂ©cessite un lestage suffisant (graviers, dalles, vĂ©gĂ©talisation…) pour Ă©viter que la membrane ne se soulĂšve sous l’effet du vent.
  • La pose collĂ©e : elle consiste Ă  coller entiĂšrement le matĂ©riau sur le support avec une colle spĂ©cifique, en respectant les consignes du fabricant. Cette technique offre une bonne rĂ©sistance au vent et aux mouvements du support, mais elle demande une prĂ©paration minutieuse du support et un temps de sĂ©chage de la colle.
  • La pose mĂ©canique : ici, il faut fixer la membrane EPDM sur le support avec des vis ou des agrafes, en laissant des plis pour absorber les dilatations. Cette technique est adaptĂ©e aux supports irrĂ©guliers ou difficiles Ă  coller, mais elle nĂ©cessite de protĂ©ger la membrane avec un revĂȘtement (dalles, vĂ©gĂ©talisation…) pour Ă©viter les perforations.

Le PVC pour stopper les fuites d’un toit terrasse

Le PVC est un matĂ©riau synthĂ©tique, qui se prĂ©sente Ă©galement sous la forme de rouleaux ou de feuilles. Il s’agit d’un plastique rigide, qui offre une bonne rĂ©sistance aux UV, aux intempĂ©ries, aux produits chimiques, aux racines, etc. 

Le PVC présente les avantages suivants :

#Amazon #Rémunéré
  • Il est lĂ©ger et ne nĂ©cessite pas de structure renforcĂ©e pour le supporter.
  • Il est Ă©conomique et facile Ă  trouver.
  • Il est Ă©galement durable avec une durĂ©e de vie de plus de 30 ans.
  • Il est compatible avec tous les types de toit terrasse, qu’ils soient accessibles, non accessibles ou vĂ©gĂ©talisĂ©s.
  • Il peut ĂȘtre recouvert de diffĂ©rents revĂȘtements, comme des graviers, des dalles, du bois, etc.

Le PVC présente aussi quelques inconvénients :

  • Il est peu Ă©cologique, car il est difficile Ă  recycler et dĂ©gage des gaz toxiques lors de sa pose.
  • Il est sensible aux fortes chaleurs et peut se dĂ©former ou se fissurer.
  • Il est peu esthĂ©tique, car il a un aspect plastique et des couleurs limitĂ©es.

Le PVC peut ĂȘtre posĂ© de diffĂ©rentes maniĂšres, selon le type de toit terrasse et le support :

  • Le collage : il consiste Ă  appliquer une colle spĂ©ciale sur le support, puis Ă  y dĂ©rouler le PVC. C’est une technique simple et rapide, mais qui nĂ©cessite un support propre et sec. Elle est adaptĂ©e aux toits terrasses non accessibles ou vĂ©gĂ©talisĂ©s, qui sont moins soumis aux contraintes mĂ©caniques.
  • La fixation mĂ©canique : elle consiste Ă  fixer le PVC au support avec des vis, des clous ou des agrafes. C’est une technique qui permet de rĂ©duire le poids du PVC et de limiter les risques de dĂ©formation ou de dĂ©collement. On recommande cette technique pour les toits terrasses Ă  pente, qui favorisent l’écoulement de l’eau. Elle prĂ©sente toutefois l’inconvĂ©nient de percer le support et de crĂ©er des points de faiblesse.
  • L’auto-adhĂ©sion : elle consiste Ă  utiliser un PVC qui est dĂ©jĂ  dotĂ© d’une couche adhĂ©sive, qui se colle au support par simple pression. C’est une technique qui Ă©vite l’usage de colle ou de vis, mais qui demande un support parfaitement lisse et plan. Elle est adaptĂ©e aux toits terrasses accessibles, qui nĂ©cessitent une bonne finition.

Le systĂšme d’étanchĂ©itĂ© liquide (SEL) pour stopper les fuites d’un toit terrasse

Le systĂšme d’étanchĂ©itĂ© liquide (SEL) est un matĂ©riau qui se prĂ©sente sous la forme d’une rĂ©sine liquide, qui se solidifie au contact de l’air. Il s’agit d’un produit innovant, qui offre une grande adaptabilitĂ© et une excellente Ă©tanchĂ©itĂ©. 

Le SEL présente les avantages suivants :

  • Il est trĂšs flexible et Ă©pouse parfaitement la forme du toit terrasse, sans crĂ©er de joints ni de plis.
  • Il est trĂšs rĂ©sistant aux UV, aux intempĂ©ries, aux chocs, aux racines, aux produits chimiques, etc.
  • Il est Ă©cologique, car il est sans solvant et ne dĂ©gage pas de gaz toxiques lors de sa pose.
  • Il est compatible avec tous les types de toit terrasse, qu’ils soient accessibles, non accessibles ou vĂ©gĂ©talisĂ©s.
  • Il peut ĂȘtre recouvert de diffĂ©rents revĂȘtements, comme des graviers, des dalles, du bois, etc.

Le SEL présente aussi quelques inconvénients :

  • Il est coĂ»teux et difficile Ă  trouver.
  • Il est complexe Ă  poser et nĂ©cessite un savoir-faire et du matĂ©riel spĂ©cifique.
  • Il est sensible aux variations de tempĂ©rature et peut se rĂ©tracter ou se dilater.

Le SEL peut ĂȘtre posĂ© d’une seule maniĂšre qui est la suivante :

  • L’application : elle consiste Ă  appliquer la rĂ©sine liquide sur le support, Ă  l’aide d’un rouleau, d’une brosse ou d’un pistolet. Il faut gĂ©nĂ©ralement appliquer plusieurs couches, en respectant un temps de sĂ©chage entre chaque couche. Il faut Ă©galement traiter les points singuliers, comme les Ă©vacuations, les joints, les Ă©lĂ©ments traversants, etc., avec des bandes ou des renforts spĂ©cifiques. C’est une technique qui assure une Ă©tanchĂ©itĂ© optimale et une bonne tenue dans le temps, mais qui demande du temps et de la prĂ©cision.

Etanchéité toit terrasse : Quels sont les critÚres de choix et les prix ?

Le choix du matĂ©riau et de la technique d’étanchĂ©itĂ© pour un toit terrasse dĂ©pend de plusieurs critĂšres, tels que :

  • La forme de votre toit terrasse : vous devez tenir compte de la pente, des angles, des courbes, qui peuvent influencer la pose et la performance du matĂ©riau.
  • La surface de votre toit terrasse : mesurez la surface Ă  Ă©tancher. Cela va dĂ©terminer la quantitĂ© de matĂ©riaux nĂ©cessaire et le coĂ»t total de votre projet.
  • L’usage du toit terrasse : il vous faut Ă©galement dĂ©finir si le toit terrasse est accessible, non accessible ou vĂ©gĂ©talisĂ©. Ce critĂšre influencera le type de revĂȘtement et le niveau de rĂ©sistance du matĂ©riau.
  • Le budget prĂ©vu pour la pose de l’Ă©tanchĂ©itĂ© : il faut Ă©valuer le coĂ»t du matĂ©riau et celui de la pose, qui peuvent varier selon la qualitĂ©, la durĂ©e de vie, la facilitĂ© de mise en Ɠuvre et le professionnel qui s’en chargera.

Pour vous aider à faire votre choix, voici un tableau comparatif des prix moyens au mÚtre carré des différents matériaux et des frais de pose par un professionnel :

MatĂ©riauPrix moyen du matĂ©riau /mÂČPrix moyen de la pose /mÂČPrix total du projet /mÂČ
Bitume10 Ă  20 euros20 Ă  40 euros30 Ă  60 euros
EPDM15 Ă  25 euros25 Ă  45 euros40 Ă  70 euros
PVC10 Ă  20 euros20 Ă  40 euros30 Ă  60 euros
SEL30 Ă  50 euros40 Ă  60 euros70 Ă  110 euros

Ces prix sont donnés à titre indicatif et peuvent varier selon la région, la complexité du chantier, la qualité du matériau, etc. Il est donc conseillé de demander plusieurs devis à des professionnels qualifiés, pour comparer les offres et choisir la plus avantageuse.

Une fois que vous avez choisi le matĂ©riau et la technique d’étanchĂ©itĂ© pour votre toit terrasse, il ne vous reste plus qu’à rĂ©aliser votre projet. 

Etanchéité toit terrasse : les étapes de réalisation et les précautions à prendre

La rĂ©alisation de l’étanchĂ©itĂ© d’un toit terrasse et stopper les fuites d’un toit terrasse est une opĂ©ration dĂ©licate, qui demande du savoir-faire, du matĂ©riel adaptĂ© et du respect des normes et rĂšgles de sĂ©curitĂ©. Vous devez donc nĂ©cessairement faire appel Ă  un professionnel qualifiĂ©. Celui-ci saura vous conseiller, vous garantir un travail de qualitĂ© et vous faire bĂ©nĂ©ficier de la garantie dĂ©cennale. Si toutefois vous souhaitez rĂ©aliser vous-mĂȘme l’étanchĂ©itĂ© de votre toit terrasse, voici les Ă©tapes Ă  suivre et les prĂ©cautions Ă  prendre :

  • La prĂ©paration du support  

Avant de commencer, le support doit ĂȘtre propre, sec, solide, plan et lisse, pour assurer la bonne adhĂ©rence du matĂ©riau. Ensuite, vĂ©rifiez que le systĂšme d’évacuation des eaux pluviales est fonctionnel et conforme aux normes. Il faut enfin poser un pare-vapeur, qui va empĂȘcher la condensation et l’humiditĂ© de s’infiltrer dans la structure.

  • La pose du matĂ©riau 

Ici, vous devez choisir le matĂ©riau d’Ă©tanchĂ©itĂ© et la technique de pose adaptĂ©s Ă  votre projet, en suivant les indications du fabricant. Assurez-vous surtout de respecter les conditions climatiques, les temps de sĂ©chage, les recouvrements et les joints. Il faut Ă©galement traiter les points singuliers, comme les Ă©vacuations, les joints, les Ă©lĂ©ments traversants avec des bandes ou des renforts spĂ©cifiques. Pour finir, posez une couche de protection, qui va renforcer l’étanchĂ©itĂ© et l’esthĂ©tique de votre toit terrasse.

  • La finition du toit terrasse 

Une fois que vous avez terminĂ© les Ă©tapes prĂ©cĂ©dentes, vĂ©rifiez que l’étanchĂ©itĂ© est bien rĂ©alisĂ©e, en effectuant un test d’arrosage ou un test de pression. Ensuite, procĂ©dez au nettoyage du chantier pour Ă©vacuer les dĂ©chets. Vous pouvez maintenant poser le revĂȘtement de votre choix, qui va embellir et protĂ©ger votre toit terrasse. Il peut s’agir de graviers, de dalles, de bois, de vĂ©gĂ©tation, etc.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *