La nouvelle subvention d’assainissement non collectif en 2020

La nouvelle subvention d’assainissement non collectif en 2020

Si vous avez la nécessité d’installer un système de traitement des eaux usées individuel -parfois appelé micro-station autonome – sachez qu’il existe dès 2020 de nouvelles aides qui vous donneront un coup de pouce dans le financement de votre installation.

Qu’il s’agisse d’une rénovation, d’une reconstruction ou d’une mise aux normes, plusieurs subventions d’assainissement non collectif prendront effet dès 2020.

L’assainissement

Qu’il soit collectif ou individuel, l’assainissement d’un logement est essentiel et doit impérativement et en permanence être surveillé.

On définit par ce terme toute l’installation et le réseau de canalisations qui collectent et traitent les eaux usées d’un foyer.

Lorsqu’il est collectif, la maison ou l’immeuble est alors raccordé au réseau de collecte de la commune et est amenée jusqu’à la station d’épuration collective, qui s’occupera de purifier l’eau avant de l’utiliser autrement, qu’il s’agisse d’agriculture, d’élevage ou même d’être simplement rejetée dans la nature.

Dans le cas d’une installation individuelle, le propriétaire d’un habitat doit généralement s’occuper lui-même de l’installation, généralement en passant par une société spécialisée, qui s’occupera de lui fournir une micro-station d’épuration autonome. Celle-ci servira uniquement à gérer la collecte des eaux de la maison et seulement de celle-ci.

Les nouvelles aides financières en 2020

Concernant le second cas, celui des habitations à assainissement individuel, l’année 2020 apporte son lot de nouveautés et permet aux propriétaires qui désirent rénover ou installer tout un système de traitement des eaux usées, de se faire aider. Voir un article sur les subventions sur l’assainissement individuel.

Ainsi, vous pouvez réhabiliter votre fosse septique via les nouvelles aides de l’Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat (ANAH). 

Les aides proposées par l’ANAH font néanmoins l’objet de quelques restrictions. Elles sont généralement réservées et attribuées aux propriétaires d’une résidence établie depuis au moins plus de 15 ans et dont les travaux de rénovation ou d’installation s’élèvent au minimum à 1 500 €.

De la même façon, la CAF propose aussi désormais des prêts à taux avantageux (ne dépassant pas les 1 %) et l’instauration d’une caisse de retraite. Mettez-vous en contact avec votre agence locale pour savoir si vous pouvez bénéficier de ces nouvelles subventions.

En en faisant la demande, vous pourrez aussi bénéficier d’une réduction de la TVA sur le coût final de votre installation, allant jusqu’à 10 %.

Toujours concernant une construction de A à Z de votre assainissement individuel, il existe des prêts ou aides monétaires, proposées par l’Agence de l’Eau. Dans certains cas, et selon votre dossier, la commune dans laquelle vous résidez pourra même prendre en charge en partie le financement de la main-d’œuvre et du matériel installé.