Et si vous récupériez les eaux de pluie ?

Et si vous récupériez les eaux de pluie ?

Mise à jour 27 janvier 2023 à 07:15 pm

De plus en plus de Français cherchent des solutions pour réduire leur impact sur l’environnement. Parmi celles qui s’offrent aux propriétaires ou aux locataires de maisons avec jardin, c’est de récupérer les eaux de pluie. Dans cet article, nous allons voir quels sont les avantages de le faire et comment il faut procéder.

Se servir de l’eau de pluie pour l’arrosage

Savez-vous que l’eau de pluie est très bonne pour l’arrosage de vos plantes d’intérieur comme à l’extérieur ? Tout simplement parce qu’elle a un PH neutre, ce dont les plantes ont besoin pour leur croissance. Il est donc intéressant de récupérer de l’eau de pluie pour l’arrosage de vos massifs de fleurs, de votre pelouse, de vos arbustes et de tous vos végétaux en général. Aujourd’hui, chez les fournisseurs de matériel de récupération d’eau de pluie pour particulier et professionnels, vous trouverez des cuves et des bidons dotés d’un embout sur lequel on peut raccorder un robinet ou un tuyau d’arrosage.

Utiliser de l’eau de pluie à des fins domestiques

De plus en plus de particuliers utilisent l’eau de pluie dans un réseau domestique alternatif pour alimenter des toilettes ou des éviers qui se situent dans un garage par exemple et où il n’y a pas besoin d’eau potable. On l’utilise aussi pour le lavage des voitures. Sur internet, on trouve des vidéos intéressantes pour apprendre à fabriquer ce mini réseau domestique indépendant. 

Faire des économies sur ses factures d’eau

Le fait de récupérer l’eau de pluie et de l’utiliser à la place de l’eau potable permet de faire de nombreuses économies sur ses factures d’énergie. Par exemple, on estime qu’un jardin de 100 m2 a besoin d’environ 1 m3 par arrosage. Or, le coût moyen de l’eau (assainissement compris) est de 4€ du m3. Par conséquent, utiliser de l’eau récupérée plutôt que de l’eau du réseau vous fera économiser au moins 200 € par an.

Préserver les réserves d’eau naturelles

L’eau potable nécessite le traitement d’eau provenant de réserves naturelles. Or, chaque année, ces réserves sont insuffisantes à cause du réchauffement climatique. Dans certaines régions, des restrictions d’eau sont imposées de plus en plus tôt dans l’année pour permettre à ces réserves de se renouveler plus facilement. Avec de l’eau de pluie, non seulement, on préserve l’environnement, mais en plus, on évite les restrictions d’eau.

Comment récupérer l’eau de pluie ?

Pour récupérer de l’eau de pluie, c’est très simple. Pour commencer, il faut évaluer ses besoins afin de déterminer la taille de la cuve qu’il faut acheter. Si c’est pour arroser quelques massifs des fleurs, et ses plantes intérieures, un simple bidon suffira. En revanche, si vous voulez arroser votre pelouse, vos arbustes ou encore laver votre voiture, il faut opter pour un ou plusieurs cuves de 1000 litres. Reliez les contenants aux gouttières situées sous votre toit et attendez la pluie. Le rendement dépend bien entendu de la taille de votre toit et du niveau de pluviométrie dans la zone d’habitation. Il est évident que le temps de remplissage de la cuve ne sera pas le même pour une toiture de 100m2 dans le Var qu’en Bretagne. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *