6 astuces pour la création d’un potager

6 astuces pour la création d’un potager

Vous possédez un petit coin de jardin et vous avez envie d’y créer un potager pour y cultiver vos propres fruits et légumes ? La chose peut sembler complexe pour un débutant. Toutefois, en suivant ces six astuces et en travaillant bien, vous pourrez bientôt vous régaler avec les fruits et légumes issus de votre propre jardin potager.

Commencez votre jardin potager au bon moment

La période idéale pour commencer un potager est le début du printemps. En effet, il faut éviter de mettre ses semis en terre trop tôt ou trop tard, au risque de faire une mauvaise récolte.

Par ailleurs, chaque légume et chaque plante a des exigences climatiques bien particulières. Par exemple, si vous plantez trop tôt vos tomates, elles risqueraient de geler puis de mourir. Nous vous recommandons donc de consulter un calendrier des semis pour vous renseigner sur la meilleure période pour commencer à cultiver les fruits et les légumes qui vous intéressent particulièrement.

Vous êtes enfin prêt à tenter l’aventure ? Nos astuces pour les débutants qui comptent faire un potager vous seront d’une grande utilité pour commencer à cultiver vos propres fruits et légumes. Elles vous aideront à savoir quoi faire, et surtout quand le faire, pour avoir le plaisir de profiter d’une bonne récolte.

jardin potager fruits et légumes

Sélectionnez un emplacement bien ensoleillé pour votre potager

Pour bien pousser, vos futurs fruits et légumes ont autant besoin d’eau que de soleil. Pour cela, nous vous recommandons de choisir un emplacement orienté Sud-Sud-Ouest. Veillez également à ce que votre potager soit à l’abri du vent et qu’il soit le plus loin possible de grands arbres qui risqueraient de lui faire de l’ombre.

Pour rendre l’arrosage de vos légumes et plantes plus facile, il est préconisé d’opter dans la mesure du possible pour un emplacement proche d’un point d’eau.

En choisissant l’emplacement de votre potager, vous devez également vérifier la qualité de son sol. La terre doit être riche, meuble et profonde. En outre, elle ne doit être ni trop acide ni trop calcaire. De plus, il faut noter qu’à chaque type de culture convient un type de sol bien précis. Par ailleurs, un sol sableux sera facile à cultiver, mais il nécessitera un arrosage constant. Un sol argileux sera quant à lui plus propice à la culture d’un potager. Néanmoins, il sera très rigoureux en matière d’entretien.

Pour optimiser la fertilité de votre terrain, vous pouvez y ajouter des engrais verts, du compost ou du fumier.

Aménagez soigneusement votre potager

En fonction de l’espace dont vous disposez et du type de fruits et légumes que vous souhaitez planter, vous pouvez opter pour un potager traditionnel, en carrés ou en parcelle.

Le potager traditionnel ou en ligne

Adapté aux terrains plats, le potager traditionnel favorise une production diversifiée, car il est possible d’associer plusieurs cultures sur une même planche. Si le potager en ligne nécessite beaucoup d’espace, c’est également la meilleure solution pour optimiser la production globale. Cet aménagement permet aussi de repousser les nuisibles.

Le potager en carrés

C’est le choix idéal pour démarrer un potager lorsqu’on est débutant en la matière. En effet, en plus d’être adapté à tout type de terrain, il est également facile à entretenir.

Le potager en carré est aussi une bonne option lorsqu’on ne possède qu’un petit espace à cultiver dans son jardin. Les dimensions d’un carré classique sont de 1,2 x 1,2 m. Il peut ensuite être divisé en 9 ou 16 petits carrés, en fonction de vos besoins.

Toutefois, il faut noter que le potager en carré ne convient pas aux tubercules, car ces derniers ont besoin de beaucoup d’espace pour se développer.

Le potager en parcelles

Comme le potager en carrés, le potager en parcelles est relativement facile à entretenir. En outre, il vous offre la possibilité de planter vos fruits et légumes côte à côte, sur une ou plusieurs portions de terre.

Quel que soit l’aménagement que vous avez choisi pour votre potager, vous devez créer des espaces entre les plants, de façon à pouvoir circuler librement sans écraser vos cultures. En outre, pour les plantes grimpantes, plantez à planter des tuteurs (treillis, trépieds) auxquels elles pourront s’accrocher.

Commencez par quelques légumes faciles

Si vous êtes débutant, nous vous recommandons d’opter pour des fruits et légumes qui seront relativement faciles à cultiver.

Voici une sélection de plantations qui s’épanouiront tout au long de l’année dans votre potager :

  • Les fruits : cerises, courgettes, rhubarbe, fraises
  • Les légumineuses : haricots verts, petits pois, fèves
  • Les légumes : carottes, betteraves, laitues, pomme de terre
  • Les tubercules et les bulbes : oignons, poireaux, ail, échalotes
  • Les herbes aromatiques : persil, thym, romarin, sauge, ciboulette, menthe

Considérée comme la « reine du potager », la tomate est un fruit plutôt délicat. Elle est en effet relativement fragile et sensible aux maladies telles que le mildiou. Toutefois, un potager sans tomates n’en est pas réellement un.

Il est utile de préciser que la réussite de votre potager dépend également de la manière dont vous allez associer vos légumes. En effet, si la tomate supporte bien le voisinage avec le chou vert, la carotte, le poireau et les épinards, il vaut mieux éviter de la planter à côté des betteraves, du chou rouge ou du fenouil. Autre exemple : la pomme de terre s’associe bien avec les haricots verts, les pois et l’ail. Par contre, elle ne fait pas bon ménage avec l’aubergine, le radis et la tomate.

Par ailleurs, en fonction du type de sol de votre terrain, de son emplacement et de son acidité, certains légumes seront plus prospères que d’autres. Par exemple, si les épinards et les betteraves apprécient les terrains argileux, les pommes de terre et les asperges préfèrent quant à elle les sols sablonneux. Enfin, les céleris et les laitues s’épanouissent bien dans un potager peu ensoleillé.

En outre, la mise en place d’une rotation des cultures est importante pour préserver votre terrain. En effet, chaque culture à des besoins nutritifs spécifiques. Par conséquent, en cultiver pendant plusieurs années consécutives au même endroit pourrait non seulement appauvrir le sol, mais également augmenter les risques de prolifération des maladies.

Enfin, vous devez savoir que certains légumes ou plantes poussent mieux en fonction de la période. Notez que le chou-fleur, les brocolis, les carottes ou le céleri s’épanouissent bien en automne et en hiver.

Préparez correctement la terre du potager

Pour permettre à vos légumes et plantes de pousser correctement, vous devez impérativement préparer le terrain du potager.

D’abord, vous devez procéder au désherbage de la zone à cultiver. Pour cela, en automne, vous pouvez procéder par occultation en recouvrant la parcelle avec une épaisse couche de paille ou des cartons, de façon à laisser les mauvaises herbes pourrir. Au printemps, un désherbage à la houe est plus approprié.

Une fois votre sol désherbé, de devez encore l’ameublir et l’excaver (décompacter) afin de permettre aux racines de vos cultures de pénétrer profondément dans le sol pour aller y chercher des nutriments. Pour décompacter votre terrain, vous pouvez vous servir d’une fourche-bêche ou d’une grelinette.

La dernière étape de la préparation de la terre de votre potager consiste à la fertiliser avec du compost. Il faut en moyenne 3 kg de fertilisant par mètre carré. Après avoir répandu le compost sur le terrain, mélangez-le à la terre en vous servant d’une griffe. Terminez en nivelant la parcelle au râteau.

Équipez-vous des outils indispensables pour le potager

Certains outils vous seront indispensables pour créer votre premier potager. Vous aurez entre autres besoin d’une binette, d’une fourche-bêche, d’une bêche, d’un râteau, d’une pelle et d’un sarcloir.

Au moment des semis, vous aurez également besoin d’un cordeau, d’un tamis, d’un plantoir et d’un épandeur. Une serre de jardin, un tunnel de culture ou un filet vous permettront de protéger vos cultures.

Après avoir ensemencé votre potager, il vous faudra l’entretenir pour éviter qu’il soit envahi par les mauvaises herbes et pour favoriser la croissance des plantes. Pour cela, vous aurez besoin d’une brouette, d’un arrosoir et de gants.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *