Comment fabriquer un poulailler

Comment fabriquer un poulailler

Fabriquer un poulailler reste une solution idéale si vous souhaitez élever des poules dans votre propriété. Il est vrai qu’il existe des modèles prêt-à-installer, mais c’est toujours plus gratifiant, et généralement beaucoup plus économique de le fabriquer soi-même. Pour vous aider, nous avons donc décidé aujourd’hui de vous dévoiler quelques astuces sur comment fabriquer un poulailler. 

Ce qu’il faut savoir 

Comment fabriquer un poulailler ? Avant de vous lancer, il y a certaines choses que vous devez savoir. En premier lieu, la surface de votre poulailler doit être calculé en fonction du nombre de poules que vous souhaitez élever. D’une manière générale, il faudra compter 1m2 par poule afin de leur assurer un mode de vie décent. 

Il y aussi plusieurs éléments que vous devez inclure dans la construction de votre poulailler. Il faut ainsi un logement principal, pour passer la nuit, il doit être idéalement surélevé. Il faut également des perchoirs, les poules adorent. Vous devez également installer des nichoirs, pour qu’elles puissent pondre le moment venu. 

Il faudra également des mangeoires et des abreuvoirs des volets rabattables pour vous assurer de bien aérer votre poulailler. Un toit étanche est également indispensable. Et enfin, n’oubliez pas la zone de promenade de vos poules. Un enclos extérieur est indispensable à votre poulailler, il vous suffit de bien la clôturer tout simplement. 

Comment fabriquer un poulailler 

Comment fabriquer un poulailler à proprement dit ? Le bois est le plus conseillé comme matière. 

  • Faites un plan pour bien délimiter la partie pour le logement principal et l’enclos extérieur.
  • Prenez plusieurs planches en bois pour former les murs du poulailler, les assembler. 
  • Dessinez puis découper une ouverture (avec volet rabattable) au niveau d’un des côtés pour permettre aux poules d’y entrer. 
  • Ajoutez finalement un plancher, toujours en bois. 

Pour le toit, optez pour un toit en chaume si possible ou bien en tuile. L’idéal est de mettre en place un toit rabattable pour vous permettre de nettoyer plus facilement et d’y avoir accès également. Ajoutez ainsi à votre poulailler, le mécanisme adapté pour ce type de toit. Si ce n’est pas possible, assurez-vous de faire une ouverture assez grande pour une plus grande liberté de mouvement pour vous. 

Une fois que la maison principale est montée, vous devez planter des piquets dans le sol, du bois carré idéalement. Ils serviront de poutres pour surélever le poulailler. Pas besoin qu’ils soient trop hauts, même à 30cm du sol, ce sera déjà bien. Bien les implanter dans le sol, puis installez votre poulailler dessus avant de fixer le tout correctement. 

Pour finir, il faudra vous occuper de l’enclos extérieur. Dressez des piquets (en bois ou en métal) pour délimiter l’espace. Il faut que ce soit bien haut afin d’éviter que vos poules ne s’échappent. Une fois les piquets en place, ajoutez le grillage pour protéger l’espace

Finir votre construction en installant un toit sur une partie de l’enclos extérieur afin que les poules puissent rester à l’ombre s’il y a trop de soleil. Vous pouvez faire usage de tôle pour cela. Assurez-vous de bien fixer le tout. 

Un poulailler ne demande pas grand-chose en général. Vous pouvez utiliser du matériel de récupération, des palettes ou de nouvelles planches selon vos besoins. Si jamais vous souhaitez un poulailler qui fasse office de décoration dans votre jardin, les modèles préfabriqués sont plus conseillés. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *