Portail battant : une installation facile et accessible à tous

Portail battant : une installation facile et accessible à tous

Le portail est une installation permettant de délimiter la zone d’accès à une propriété privée. En tant que premier élément visible de votre maison, il joue un rôle décoratif, mais également de protection contre les intrusions. Il existe plusieurs types de portails, mais le plus prisé des foyers français reste le modèle à battant, notamment en raison de ses nombreux avantages.

Portail battant : définition et caractéristiques

Le portail battant est une ouverture constituée de deux vantaux qui s’ouvrent en principe vers l’intérieur, et ce jusqu’à 180°. Toutefois, dans certaines situations très rares, les vantaux d’un portail battant peuvent s’ouvrir vers l’extérieur. C’est notamment le cas des jardins qui donnent sur une rue en pente. Pour les portails battants avec ouverture vers l’extérieur, des précautions sont à prendre. En effet, vous devez vous assurer que votre maison n’est pas située en bordure de route, car la loi exige que les vantaux n’empiètent pas sur la voie publique.

En ce qui concerne la dimension standard d’un portail battant, elle est de 3 mètres de largeur. Cependant, elle peut être rallongée à 7, voire 8 mètres, ou être réduite à 2,5 mètres. Tout dépend du résultat souhaité.

Les avantages du portail battant

Le portail battant présente de nombreux avantages pour les résidents qui décident de l’installer chez eux. Tout d’abord, le portail battant est une solution particulièrement économique. Bien que son coût varie en fonction de nombreux facteurs, il reste accessible à tout le monde. Avec 100 euros, et même moins, vous pouvez vous offrir ce type de portail.

Néanmoins, tout dépendra de sa dimension, mais également et surtout de son matériau de conception. En réalité, le portail battant peut être conçu avec plusieurs types de matériaux. Les plus courants sont le PVC, dont le coût est généralement compris entre 50 et 120 euros, et le bois, qui a l’avantage d’être peu coûteux. Si vous souhaitez investir dans un portail battant prestigieux, l’inox et l’acier sont les matériaux idéaux. Néanmoins, il faudra prévoir près de 1000 euros.

Pour des raisons économiques, de solidité, de résistance, d’esthétique, et de praticité, nous vous suggérons d’opter pour les modèles en aluminium. En fait, les avantages du portail battant en aluminium sont très nombreux malgré le coût de ce dispositif d’ouverture particulièrement accessible.

Ensuite, le portail battant est beaucoup plus facile à utiliser. En effet, l’ouverture et la fermeture d’un portail battant requièrent peu d’effort, en comparaison avec les autres types de portails, en l’occurrence les modèles autoportants et coulissants. Pour vous faciliter davantage la tâche, vous pouvez choisir de le motoriser. Ainsi, par le biais d’une commande, il vous sera possible d’ouvrir et de fermer votre portail à distance.

Enfin, le portail battant est facile à installer, notamment en raison de sa maçonnerie simplifiée. D’une manière générale, son installation requiert peu de temps et surtout beaucoup moins de ressources. Vous n’aurez besoin que de deux piliers disposés aux extrémités du portail. Leur rôle est d’accueillir et de maintenir les deux vantaux du portail. En principe, ces piliers doivent être soit en béton, soit en métal. Pour optimiser l’utilisation, nous vous recommandons de préférer les piliers métalliques.

portail battant installation

Les différents types de poses d’un portail battant

Le portail à battant peut être installé de deux manières différentes. La plus courante est la pose entre piliers ou encore « pose en tableau ». La deuxième est la pose avec pilier en applique. Mais il existe également une troisième qui est une sorte de dérivée de la pose en applique. Il s’agit de la pose en affleurement.

La pose entre piliers

Pour ce type d’installation, la première chose à faire est de fixer des gonds sur les piliers disposés au niveau de la zone de passage. Ensuite, les vantaux sont alors fixés sur les gonds. Avec des fixations placées au niveau de la zone de passage, le portail ne peut s’ouvrir qu’à 90°. L’avantage avec cette technique de pose est qu’elle est adaptée à tous les types de terrains. Cependant, elle limite légèrement la zone de passage.

La pose avec pilier en applique

Pour cette technique de pose, les piliers et les gonds sont fixés à l’extérieur de la zone de passage, soit à l’intérieur du jardin. Favorisant un angle d’ouverture pouvant avoisiner 180°, la technique de pose en applique vous permet d’avoir une zone de passage beaucoup plus spacieuse. Toutefois, avant d’opter pour cette méthode, assurez-vous d’avoir suffisamment d’espace au niveau de l’entrée de votre propriété. Par ailleurs, la pose en applique n’est pas toujours adaptée au système de motorisation. Si vous envisagez d’automatiser votre portail, renseignez-vous bien auprès de spécialistes en la matière.

La pose en affleurement

Cette technique consiste à installer les fixations du portail dans le coin intérieur des deux piliers. Elle vous permet d’ouvrir vos vantaux en grand, et plus précisément jusqu’à 120°.

portail battant rue

Le gabarit de pose : une technique d’installation de portail battant facile et économique

Les différentes techniques de pose d’un portail battant impliquent pour la plupart d’importants travaux de maçonnerie. Ces derniers impactent le coût global de l’opération qui revient finalement un peu plus cher. Heureusement, la technique de gabarit de pose, encore peu connue, vous permet d’installer votre portail battant, sans passer par l’étape de la maçonnerie. De nombreuses tâches sont donc supprimées, sans pour autant affecter la qualité de l’ouvrage.

À la différence des autres techniques de pose, celle-ci ne requiert pas la construction d’une tranchée – impliquant l’évacuation de plusieurs tonnes de terre – sur la longueur du portail. Elle ne nécessite pas non plus la mise en place d’un ferraillage pour le maintien de la structure. Pour le scellement, vous n’aurez pas besoin de concevoir des piliers en maçonnerie. Le scellement est substitué par des écrous à visser dans des chevilles de fixation. Avec cette technique, il n’est plus nécessaire de prévoir une longrine. Vous économisez donc près de quatre tonnes de béton.

La technique de pose de gabarit réduit considérablement la durée de l’installation et vous permet de réaliser d’importantes économies. Contrairement aux autres types de poses qui nécessitent l’intervention d’un professionnel, cette pose peut être réalisée par vos soins, en toute autonomie. Le gabarit de pose est généralement livré en kit avec une notice qu’il vous suffira de suivre pour procéder à la pose du portail. Grâce au gabarit en question, vous pourrez créer deux massifs en béton dont le rôle sera d’accueillir les vantaux.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *