Comment affûter les forets d’une perceuse ou visseuse ?

Comment affûter les forets d’une perceuse ou visseuse ?

Le perçage est une opération importante. Aussi bien utilisé chez les amateurs que les professionnels, il est important d’utiliser le forêt adapté, mais également qu’il soit correctement taillé. Dans le cas contraire, vous aurez de très grandes difficultés à réaliser votre trou, ce qui n’est pas le cas avec un foret correctement affûté.

Pourquoi aiguiser les mèches de la perceuse ?

Percer régulièrement use incontestablement la mèche dans le temps. Cette usure est principalement liée à l’échauffement et plus le matériau sera difficile à percer, plus le risque d’usure augmente. À cause de ce phénomène, vous perdez incontestablement en qualité de perçage. Rassurez-vous, ce n’est pas une fatalité, car il suffit de procéder à un affûtage pour retrouver toute l’efficacité du foret.

Les mécanismes d’affûtage à prendre en considération

Dès que vous commencez à observer certaines difficultés pour percer, c’est certainement parce que la pointe de votre foret commence à s’aplatir. De plus, les arêtes de coupe ont perdu de leur efficacité et elles ne sont plus tranchantes. Le travail d’affûtage est alors nécessaire à réaliser, sous peine de devoir changer de foret. En réalisant cette opération, vous allez incontestablement gagner en qualité de perçage.

Pour ce faire, il est conseillé d’avoir recours à un touret à meuler. Grâce à cet outil, il vous sera possible de raviver les arêtes de votre foret pour obtenir de nouveau l’angle de coupe spécifique. Il faut être vigilant pour conserver la symétrie de la mèche sous peine d’avoir un mauvais équilibrage. Toutes les arêtes doivent être de taille identique et le foret doit disposer d’une pointe centrale.

Grâce à cet affûtage, votre foret retrouve toute son efficacité, car il est aiguisé. Mais avant de l’utiliser de nouveau, pensez à refroidir votre foret en utilisant pour cela un petit récipient contenant de l’eau.Les forets et touret à meuler

L’affûtage des forets à métaux

  • Deux possibilités s’offrent à vous, la première méthode consiste à effectuer l’affûtage à la volée. C’est une méthode recommandée lorsque votre mèche dispose d’un grand diamètre. Première vérification à effectuer en utilisant un compte-fils de grossissement. Ensuite, utilisez de nouveau le touret à meuler. Positionnez le foret dans la bonne position afin de réaliser l’affûtage. Systématiquement, la lèvre de coupe se doit d’être disposée parallèlement à l’axe de votre touret, mais également à l’horizontale. Tant que cette position n’est pas établie, vous ne pouvez pas commencer le travail d’affûtage. Veillez à ce que les deux lèvres de la mèche soient traitées de façon identique pour obtenir un affûtage équilibré.
  • La deuxième méthode consiste à effectuer un affûtage avec dispositif. À l’opposé, cette méthode convient à des mèches de petit diamètre. C’est un outil spécifique qui affûte n’importe quel type d’objets tranchants comme les scies, les couteaux et bien sûrs les forets. L’appareil en question est une affûteuse qui vous sera particulièrement utile au quotidien.

Conclusion

Dès que votre perçage manque d’efficacité, il est inutile de forcer. Privilégiez plutôt un travail d’affûtage qui vous permettra de travailler dans de meilleures conditions.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *