Comment construire une niche isolée pour chien

Comment construire une niche isolée pour chien

Si vous vivez dans un endroit où il fait froid la nuit, vous devrez construire une niche isolée si vous souhaitez que votre chien reste dehors. En l’absence d’une niche isolée, vous exposez votre animal à des risques de blessures, de problèmes de santé ou même de décès si vous le laissez dehors la nuit. Heureusement, une niche isolée est très facile à construire.

En fait, le processus de construction d’une maison de ce type est pratiquement le même que celui d’une niche non isolée. Vous n’aurez qu’à acheter le bon matériel. Poursuivez votre lecture pour un guide étape par étape sur la façon de construire une maison isolée pour votre chien.

Étape 1 – Rassembler le matériel et les outils appropriés

Commencez par rassembler les outils et le matériel suivants pour la niche :

  • 2 pieds par 3 pieds panneaux latéraux en bois isolé (deux pouces d’épaisseur)
  • Panneau de base de 2 pieds par 3 pieds
  • Matériaux de sol
  • Marteau et clous
  • Panneaux de toiture inclinés et bardeaux, si désiré
  • Isolation en mousse
  • Niveau

Étape 2 – Concevez sa « maison »

Si vous désirez avoir une niche de forme standard, dessinez-la sur une feuille de papier pour visualiser à quoi ressemblera le bâtiment lorsqu’il sera terminé.

Envisagez d’autres ajouts que vous voudrez peut-être inclure, comme des caractéristiques supplémentaires à l’avant de la maison, une porte de fermeture ou un volet d’entrée et plus encore. Tout cela nécessitera une planification et une construction supplémentaires de votre part.

Étape 3 – Poser les fondations et les côtés

Assurez-vous que la zone que vous prévoyez utiliser pour l’emplacement de votre niche est plate. Si elle n’est pas plate, utilisez une pelle pour déplacer la saleté et la terre jusqu’à ce que vous ayez un espace suffisamment plat pour la maison.

Ensuite, posez le panneau de fondation sur le sol. l’aide d’un marteau et de clous, fixez les panneaux muraux latéraux et arrière selon un angle vertical afin qu’ils soient étroitement reliés à la base.

Étape 4 – Pose du revêtement de sol

Ensuite, poser le revêtement de sol de la maison. Cela peut être fait avec de la moquette ou un autre ensemble de planches de plancher et aidera à isoler la maison lorsqu’il fait froid à l’extérieur.

Étape 5 – Fixer le toit

Enfin, fixez le toit à la maison. Un toit incliné aidera à enlever l’eau ou la neige qui pourraient autrement s’accumuler et endommager l’intégrité structurale de la maison.

Il donne également à votre animal plus d’espace pour se tenir debout à l’intérieur de la maison. Posez des bardeaux sur le toit si vous le désirez.

Étape 6 – Utiliser la mousse isolante

S’il y a des endroits de la niche que vous craignez de ne pas être isolés, utilisez de la mousse isolante à séchage rapide pour les isoler de l’environnement extérieur. Poncez la mousse pour créer une apparence attrayante, si vous le souhaitez.

Tous les matériaux nécessaires à la réalisation de ce projet sont disponibles en rénovation et en quincaillerie.

Construire ou acheter une niche pour son chien ?

Vous connaissez maintenant toutes les étapes pour que vous puissiez construire la niche de votre chien. Maintenant, vous savez que votre niche sera forcément fabriquée en bois. Comme pour n’importe quel matériel, il offre des avantages et des inconvénients. Pour savoir s’il est préférable d’acheter une niche chien ou de la construire vous-même, nous allons nous intéresser aux points forts et points faibles du bois et du plastique.

Si vous faites le choix d’une niche en bois, vous devrez vérifier certains aspects, et cela, que vous la construisiez vous-même ou que vous l’achetiez :

  • Nous vous conseillons de vérifier l’essence de bois utilisé. L’idéal est de le choisir issu de forêts à proximité, pour limiter l’impact environnemental.
  • Pensez également au traitement imputrescible, sans quoi votre niche va finir par pourrir. Si le bois n’a pas été traité vous devrez vous en occuper.
  • Vous serez également obligé de refaire la peinture ou la lasure une fois par an.
  • Assurez-vous que la niche en bois soit bien étanche et que votre chien sera également à l’abri du vent.

Comme vous le voyez, l’entretien est plus contraignant qu’une niche en PVC. Le temps de montage sera également plus long que pour une niche en plastique qui aura juste besoin d’être posée. Nous vous conseillons aussi de mettre un tapis PVC ou caoutchouc sur le sol de la niche, afin de pouvoir faire un nettoyage facile, sans avoir à mouiller le bois. Suivant le modèle sélectionné, vous devrez veiller à ce que le sol soit adapté. Si votre niche en bois n’a pas de pieds, pensez à ce qu’elle repose sur une surface non humide, que ce soit sur du béton ou en ajoutant une palette qui fera office de vide sanitaire.

Pour la niche en plastique, vous n’aurez pas le choix que de devoir l’acheter. Si l’idée ne vous semble pas très écologique, vous avez toujours la possibilité de rechercher une niche fabriquée à partir de plastique recyclé. Vous pouvez aussi vous dire que si vous faites l’achat d’une niche de qualité, celle-ci va durer dans le temps. Vous limiterez ainsi votre impact sur l’environnement. En plus, vous n’aurez pas besoin de traiter votre niche, comme c’est le cas avec le bois. Les traitements et les lasures sont loin d’être tous écoresponsables. En plus d’être résistante, la niche en plastique va être imperméable. Votre chien aura donc un endroit pour s’abriter de la pluie, mais également du vent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *